Décès Abdelkebir Alaoui M'daghri, le défunt sera inhumé dimanche à Rabat    Il fait l'actu : Mohamed El Mandjra, PDG de CS Signature SARL    Médiouna a un nouvel hôpital    La Révolution du Roi et du Peuple : 64ème anniversaire    Environnement : Un engagement de la première heure    Mondial 2026: les villes américaines entrent en concurrence pour accueillir les matchs    Meknès : Hausse de 13% des nuitées touristiques durant le 1er semestre 2017    Agadir : Et de deux pour la Caravane de promotion de l'investissement des MRE    La FIFA et le TAS sanctionnent le Raja    Activité aérienne : 1,96 million de passagers à fin juillet    Roi, jeunesse et peuple : La révolution continue...    MAROC-ALLEMAGNE: QU'EN EST-IL DE L'ACCORD DE RAPATRIEMENT DES MIGRANTS?    ATTENTAT DE BARCELONE: LES CONDOLEANCES DU ROI MOHAMMED VI    TANGER, DESTINATION PRIVILEGIEE DES CHEFS D'ETAT    ATTENTAT DE BARCELONE: LE CONSEIL EUROPEEN DES OULEMAS MAROCAINS CONDAMNE DES «ACTES ABOMINABLES ET LÂCHES»    ISTIQLAL: LES COULISSES DU «PUTSCH» CONTRE CHABAT    METEO: JUSQU'À 47 DEGRES CE SAMEDI    All Africa Music Awards : Samira Said, Ahmed Soultan, Douzi en lice    Les jeunes collés à leurs écrans pourraient sauver le Royaume-Uni    Les manœuvres militaires américano-coréennes menacent d'exacerber les tensions    La présomption d'innocence bafouée par des médias marocains    La réalité virtuelle, un secteur fort prometteur    Mohamed Amsif débarque au Fath    Constant Omari : Il n'y aura pas de remise en cause du Cameroun comme pays organisateur de la CAN 2019    Divers sportifs    Le Groupe d'amitié parlementaire Australie-Maroc officiellement mis en place à Canberra    Le chemin de "l'école" en plein été à Témara    Divers    A trois ans des JO, Tokyo veut conjurer le spectre d'un méga-séisme    Britney Spears modifie son testament    Ibrahim Ferrer Le Maroc est un creuset où se mélangent les différentes cultures et civilisations    Participation du Maroc à la 13ème édition de la Foire du livre de Panama    Finlande : un mort et plusieurs blessées dans une attaque au couteau à Turku    Triathlon : Nador abrite la première édition de la Coupe du Trône    Allemagne: Le Bayern donne le coup d'envoi de la Bundesliga    CHAN-Kenya 2018 : Le Maroc à un pas de la qualification    Aéroport Mohammed V : Arrestation d'une ressortissante péruvienne en possession de 3,530 kg de cocaïne    Accidents de la circulation: 25 morts et 1.671 blessés en une semaine    Agadir: trois touristes légèrement blessés dans un accident de la circulation    Météo: le mercure affichera 48 degrés dans certaines régions    12ème Festival national d'Ayt Warayn à Taza    Liberté de culte au Maroc C'est pas toujours la joie !    La circulation rétablie en alternance entre Taddart et Tichka après un éboulement rocheux    Des porcs génétiquement modifiés pour être donneurs d'organes    Franchissement à la baisse du seuil de 5% dans le capital de Saham Assurance    Hommage à Hamid Kharbouchi au Caire    Tom Cruis blessé lors d'une cascade de Mission Impossible 6    Abdelkrim Ghallab, l'un des piliers du mouvement national, n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une 8ème édition réussie du Festival national du théâtre à Hay Mohammadi
Publié dans Libération le 07 - 04 - 2017

L'édition portait le nom de Larbi Batma, leader charismatique dugroupe Nass El Ghiwane
La 8ème édition du Festival national du théâtre à Hay Mohammadi, qui a eu lieu du 27 mars au 1er avril, a connu un véritable succès à tous les niveaux, selon Seddik Rachdi, directeur du festival. Cette édition qui a été organisée par le Conseil de la Maison des jeunes à Hay Mohammadi et qui portait le nom de Larbi Batma, leader charismatique du groupe Nass El Ghiwane, «traduit notre détermination de faire de ce festival un rendez-vous annuel national et régional voire international dans l'avenir», explique-t-il, avant de préciser que «l'évènement ambitionne, entre autres, de créer une dynamique culturelle et artistique à Hay Mohammadi, soutenir le rôle de la culture à même d'enraciner les valeurs de tolérance et de citoyenneté et d'immuniser les jeunes contre le terrorisme et l'intégrisme».
L'édition en question a connu une programmation aussi riche que varié, et a notamment été marquée par la présentation de plusieurs pièces théâtrales de réalisateurs de renom, ainsi que de nombreuses conférences, expositions et séances de signatures de livres en plus d'ateliers de formation sur les techniques du théâtre. La cérémonie d'ouverture, animée par le comédien Mohamed Atir, a ainsi connu la projection d'un film de Abdelkébir Hoziran sur Larbi Batma et a été marquée par des hommages à Omar Sayed, membre fondateur de Nass El Ghiwane, et au poète Abderrahim Batma, pour l'ensemble de leur carrière et leur contribution au rehaussement de l'art au Maroc. C'est la troupe «Lahda Lilmasrah» qui a eu le privilège de présenter la première pièce de cette édition, «Maqamat Badii Al-Zaman Al-Hamadani», écrite par Tayeb Saddiki et réalisée par Mohamed Zouheir. Lors de la deuxième journée, c'est la troupe «Théâtre Tensift» qui a présenté sa pièce «Assakan», écrite et réalisée par Hassan Hamouch et inspirée du célèbre poème de Sidi Kaddour El Alami, «Dar Sidi Kaddour». Pour ce qui est de la troisième représentation, qui a eu lieu le mercredi 29 mars, c'est la troupe «Masrah Al Baida» qui a donné à voir sa pièce «Lmoussem», écrite par Mohamed Zitane et réalisée par Abdellatif Khamouli. Le groupe théâtral «Masrah Al Madina» a, quant à lui, présenté, le jeudi 30 du même mois, sa pièce «Saad Lbnat», réalisée par Hicham El Jebbari et adaptée de la célèbre comédie en trois actes et en prose de Pierre Carlet de Marivaux «Le Jeu de l'amour et du hasard». Pour clore les représentations théâtrales de cette édition, organisée en partenariat avec le Conseil de l'Arrondissement de Hay Mohammadi, la troupe «Masrah Arlakane» a présenté la pièce «Al Ichq Algadi», écrite et réalisée par Omar Al Jadli. Le Festival s'est, par ailleurs, achevé par une conférence sur l'art théâtral, sous le thème «La présence du patrimoine musical dans l'expérience théâtrale marocaine». Modérée par le journaliste et dramaturge marocain Mohamed Bahjaji, elle a connu la participation des universitaires Hassan Habibi et Mohammed Atef Al Hilali. Une séance de signatures de «Madarij Attatwij» (Pistes de couronnements), le nouveau livre de Mohamed Bahjaji, a également été organisée en clôture de cet évènement, devenu incontournable à Hay Mohammadi.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.