Dématérialisation des cautions douanières : La solution d'Attijariwafa bank opérationnelle en phase pilote    «OCP Africa» aspire à une agriculture moderne et créatrice de valeur en Afrique    Comptables agréés : La liste définitive publiée    Relation client : Nouvelle plateforme pour Outsourcia à Madagascar    Aziz Bouhaddouz opérationnel avec Sankt Pauli dès ce lundi ? Spécial    El Jadida : Quatre étudiants séquestrent un policier    Médicaments génériques fabriqués au Maroc : La commercialisation pour très bientôt    L'heure est à la mobilisation (5)    Des nouvelles rassurantes sur la blessure de Mehdi Benatia Spécial    CIV - Maroc : Les Lions de l'Atlas se prépareront à Rabat    France : Un fiché "S" marocain expulsé    La Chine déroule ses orientations    Festival de Fès de la culture soufie: Un «Davos spirituel» est né    Salon du cheval d'El Jadida: Poste Maroc émet un timbre commémoratif    Rakka – Le début de la fin    Forum euro-méditerranéen des jeunes leaders à Essaouira    News    Nouveaux pourparlers de paix sur la Syrie à Astana    Najib El Khadi élu vice-président de l'ASGP de l'Union interparlementaire    Une délégation émiratie s'enquiert des opportunités d'investissement dans la région de Casablanca-Settat    18 certificats négatifs délivrés en septembre dernier à Essaouira    Divers Economie    Ligue des champions : Paris compte déjà un petit chelem    L'IRT, un sacré client pour le KACM    Plateau relevé au 10ème MIC    Le gouvernement espagnol enclenchera samedi l'article 155    Rapport mi-figue mi-raisin de l'UE sur les droits de l'Homme au Maroc    Le lancer de hache, le nouveau loisir qui monte aux Etats-Unis    Insolite : Le Japon pleure son manchot amoureux    Pour un enseignement en crise : Il faut plutôt voir du côté des gouvernements    Catalogne : Merkel et Macron soutiennent le gouvernement espagnol    La justice spatiale en débat à Khénifra    Andrej Babis, le "Trump tchèque" au seuil du pouvoir    Les meilleurs films de tous les temps    Beau succès du 12ème concert pour la Tolérance    Casablanca: Les auteurs du braquage d'une agence de transfert d'argent arrêtés    Marathon International de Casablanca : Déjà la 10ème édition    Souad Mkhennet : «Mon livre sera édité en arabe à la fin du mois d'octobre»    La Princesse Lalla Salma prend part à la Conférence mondiale de l'OMS    La J.S à Sotchi... Un intrus se met à côté de la plaque!    Don d'organes: Un problème de sensibilisation    La RDC membre du Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU    Après la guerre, le parti distribue les dividendes    Casablanca : présentation du livre « Maroc, culture, art et mémoire » en hommage à feu Mohamed Sijelmassi    SM le Roi reçoit l'envoyé personnel du SG de l'ONU    Casablanca accueille la 4e édition de street art «Sbagha Bagha»    PRÈS DE 67 MILLIARDS DE DIRHAMS DU PIB DU TOURISME AU MAROC    Ahizoune reçoit le Prix de reconnaissance de la culture amazighe au titre de l'année 2016    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Plus de deux millions de spectateurs attendus au Festival Mawazine
Publié dans Libération le 13 - 05 - 2017

Le Festival Mawazine rythmes du monde, qui souffle cette année sa 16ème bougie, rend hommage comme à l'accoutumée à la diversité culturelle avec à l'affiche des stars de la musique internationale, occidentale, marocaine et africaine. Les festivaliers de ce rendez-vous culturel annuel de la capitale, qui se déroule du 12 au 20 mai, auront un large éventail de choix offert par les différentes scènes mises en place pour l'occasion. Sur la scène Nahda espace oriental par excellence, les plus grandes voix de la musique orientale présenteront aux festivaliers une occasion unique de découvrir le meilleur du répertoire moderne et classique de la région.
Le lever de rideau des festivités a été assuré par Sami Yusuf, l'artiste proclamé britannique musulman le plus populaire au monde, avant de voir succéder tour à tour Majid Al Mohandis, Nawal El Zoghbi, Al Salem, Hussein El Deek, Fares Karam, Najwa Karam, Tamer Hosny, Asmae Lamnawar, Hatim Ammor et Georges Wassouf.
Dans un cadre magique et confortable, cette scène, qui permet de rassembler à chaque concert plusieurs dizaines de milliers de personnes, illustre la passion de Mawazine pour la musique arabe. Sur la rive du Bouregreg, la scène qui porte le nom de la rive bordant les deux villes jumelles, restera fidèle à son amour pour l'Afrique en mettant à l'honneur les musiques du contient avec le grand chanteur de reggae l'Ivoirien Alpha Blondy en concert de clôture.
Tout au long du festival, le public aura ainsi rendez-vous avec le groupe Panache Culture, le rappeur MHD, Amadou et Mariam, le grand Bonga Ibibio Sound Machine, Baloji, la formation d'afrobeat Pat Thomas et Calypso Rose. Haut lieu des concerts mythiques de Mawazine, le Théâtre National Mohammed V sera encore une fois le témoin des grands moments de l'histoire du festival avec le légendaire Charles Aznavour en ouverture de la programmation exceptionnelle de cette édition. Charles Aznavour demeure sans aucun doute le grand auteur-compositeur de langue française vivant et l'une des plus grandes voix de la musique populaire moderne.
Une programmation exceptionnelle attend les adeptes de cette scène emblématique avec outre Charles Aznavour, Anoushka Shankar, Lotfi Bouchnak, Badr Rami, Susana Baca, entre autres. Quant au site de Chellah, il rend sans cesse hommage aux plus belles traditions musicales. Cette édition ne dérogera pas à la règle en mettant à l'honneur les chants des îles du monde entier.
A Salé, scène marocaine par excellence, les plus grands talents du Royaume offriront au public neuf jours de musique à la croisée des chemins, entre gnaoua, châabi, rock, reggae, fusion, amazigh, rap et hip-hop. Comme chaque année, Mawazine 2017 tiendra sans nul doute toutes ses promesses et offrira une fois de plus aux festivaliers des moments de joie qui resteront gravés à jamais dans leurs mémoires.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.