Dématérialisation des cautions douanières : La solution d'Attijariwafa bank opérationnelle en phase pilote    «OCP Africa» aspire à une agriculture moderne et créatrice de valeur en Afrique    Comptables agréés : La liste définitive publiée    Relation client : Nouvelle plateforme pour Outsourcia à Madagascar    Aziz Bouhaddouz opérationnel avec Sankt Pauli dès ce lundi ? Spécial    El Jadida : Quatre étudiants séquestrent un policier    Médicaments génériques fabriqués au Maroc : La commercialisation pour très bientôt    L'heure est à la mobilisation (5)    Des nouvelles rassurantes sur la blessure de Mehdi Benatia Spécial    CIV - Maroc : Les Lions de l'Atlas se prépareront à Rabat    France : Un fiché "S" marocain expulsé    La Chine déroule ses orientations    Festival de Fès de la culture soufie: Un «Davos spirituel» est né    Salon du cheval d'El Jadida: Poste Maroc émet un timbre commémoratif    Rakka – Le début de la fin    Forum euro-méditerranéen des jeunes leaders à Essaouira    News    Nouveaux pourparlers de paix sur la Syrie à Astana    Najib El Khadi élu vice-président de l'ASGP de l'Union interparlementaire    Une délégation émiratie s'enquiert des opportunités d'investissement dans la région de Casablanca-Settat    18 certificats négatifs délivrés en septembre dernier à Essaouira    Divers Economie    Ligue des champions : Paris compte déjà un petit chelem    L'IRT, un sacré client pour le KACM    Plateau relevé au 10ème MIC    Le gouvernement espagnol enclenchera samedi l'article 155    Rapport mi-figue mi-raisin de l'UE sur les droits de l'Homme au Maroc    Le lancer de hache, le nouveau loisir qui monte aux Etats-Unis    Insolite : Le Japon pleure son manchot amoureux    Pour un enseignement en crise : Il faut plutôt voir du côté des gouvernements    Catalogne : Merkel et Macron soutiennent le gouvernement espagnol    La justice spatiale en débat à Khénifra    Andrej Babis, le "Trump tchèque" au seuil du pouvoir    Les meilleurs films de tous les temps    Beau succès du 12ème concert pour la Tolérance    Casablanca: Les auteurs du braquage d'une agence de transfert d'argent arrêtés    Marathon International de Casablanca : Déjà la 10ème édition    Souad Mkhennet : «Mon livre sera édité en arabe à la fin du mois d'octobre»    La Princesse Lalla Salma prend part à la Conférence mondiale de l'OMS    La J.S à Sotchi... Un intrus se met à côté de la plaque!    Don d'organes: Un problème de sensibilisation    La RDC membre du Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU    Après la guerre, le parti distribue les dividendes    Casablanca : présentation du livre « Maroc, culture, art et mémoire » en hommage à feu Mohamed Sijelmassi    SM le Roi reçoit l'envoyé personnel du SG de l'ONU    Casablanca accueille la 4e édition de street art «Sbagha Bagha»    PRÈS DE 67 MILLIARDS DE DIRHAMS DU PIB DU TOURISME AU MAROC    Ahizoune reçoit le Prix de reconnaissance de la culture amazighe au titre de l'année 2016    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nuits du Ramadan : Le trio "Rifak" berce les cœurs du public tangérois
Publié dans Libération le 15 - 06 - 2017

img class="responsive" style="display:none" src="http://www.libe.ma/photo/art/grande/14686093-20413381.jpg?v=1497437377" alt="Nuits du Ramadan : Le trio "Rifak" berce les cœurs du public tangérois" title="Nuits du Ramadan : Le trio "Rifak" berce les cœurs du public tangérois" / img class="not-responsive" src="http://www.libe.ma/photo/art/default/14686093-20413381.jpg?v=1497437390" alt="Nuits du Ramadan : Le trio "Rifak" berce les cœurs du public tangérois" title="Nuits du Ramadan : Le trio "Rifak" berce les cœurs du public tangérois" width="708" /
L'Institut Cervantès du Maroc
rejoint l'esprit sacré du Ramadan
et organise différentes activités
culturelles.
Les mélomanes de la musique arabo-andalouse ont été gratifiés, lundi soir à Tanger, d'un concert mémorable donné par le trio "Rifak", dans le cadre de l'édition 2017 des Nuits du Ramadan du réseau de l'Institut Cervantès du Maroc. Constitué de Abdesselam Naiti, Omar Benlamlih et Ignacio Béjar, originaires du Maroc ou d'Espagne, ce joyau de la musique arabo-andalouse a offert un voyage musical envoûtant à travers la Méditerranée et son patrimoine vocal, pour fêter majestueusement le jumelage entre deux cultures et perpétuer les valeurs de cohabitation harmonieuse qui ont toujours caractérisé l'histoire séculaire du Maroc.
Avec des arrangements originaux mêlant des rythmes orientaux et utilisant des instruments traditionnels de la musique arabe, ce trio a impressionné les plus fins connaisseurs en offrant un beau cocktail musical chargé de thèmes traditionnels, classiques et andalous, d'une saveur méditerranéenne intemporelle mais surtout d'une longue histoire commune. Le son des instruments comme la harpe et le luth, la darbouka, le rik et le bendir mêlé aux accents de la clarinette basse, la flûte à canne et la clarinette turque, ont fait résonner dans la place Borj El Hajoui la richesse d'une musique qui fusionne la rigueur historique et l'esprit traditionnel, sous des salves d'applaudissements d'un public enthousiaste composé des férus de musique et de mélomanes de tous les âges.
Omar Benlamlih a charmé le public par sa belle voix et sa parfaite maîtrise vocale, en interprétant un florilège de chants arabo-andalous, imprégnés de thèmes traditionnels provenant du Maroc, de Tunisie, de Turquie et d'Egypte.
Dans une déclaration à la MAP, le coordinateur général de l'Institut Cervantès de Tanger, Miguel Angel Sanjosé Ribera, a indiqué que ce concert organisé en partenariat avec l'ambassade d'Espagne au Maroc et l'Association Confluences musicales s'insère dans le cadre des festivités du mois sacré du Ramadan pour partager avec les habitants de la ville des moments de spiritualité. La musique traditionnelle andalouse, en tant que patrimoine commun aux deux cultures, est la meilleure façon de montrer l'implication de l'institut durant ce mois religieux et de célébrer l'histoire partagée entre le Maroc et l'Espagne, a-t-il ajouté. Fondé en 2003, le trio Rifak, qui se produit pour la première fois au Maroc, a offert un autre concert à Tétouan le 13 juin courant et sera à Casablanca aujourd'hui, pour le plus grand bonheur des amoureux de la musique arabo-andalouse.
Il est enfin à rappeler que l'Institut Cervantès, organisateur de l'événement, est l'institution publique créée par l'Espagne en 1991 pour la promotion et l'enseignement de la langue espagnole et pour la diffusion de la culture espagnole et latino-américaine. Il est présent dans 86 villes de 43 pays sur les cinq continents.
En outre, ses deux sièges sont situés en Espagne, le central à Madrid et celui d'Alcalá de Henares, et, au sein de sa plateforme multimédia, un portail de référence sur Internet sur la langue et la culture espagnoles : Le Centre virtuel Cervantès.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.