Décès Abdelkebir Alaoui M'daghri, le défunt sera inhumé dimanche à Rabat    Il fait l'actu : Mohamed El Mandjra, PDG de CS Signature SARL    Médiouna a un nouvel hôpital    La Révolution du Roi et du Peuple : 64ème anniversaire    Environnement : Un engagement de la première heure    Mondial 2026: les villes américaines entrent en concurrence pour accueillir les matchs    Meknès : Hausse de 13% des nuitées touristiques durant le 1er semestre 2017    Agadir : Et de deux pour la Caravane de promotion de l'investissement des MRE    La FIFA et le TAS sanctionnent le Raja    Activité aérienne : 1,96 million de passagers à fin juillet    Roi, jeunesse et peuple : La révolution continue...    MAROC-ALLEMAGNE: QU'EN EST-IL DE L'ACCORD DE RAPATRIEMENT DES MIGRANTS?    ATTENTAT DE BARCELONE: LES CONDOLEANCES DU ROI MOHAMMED VI    TANGER, DESTINATION PRIVILEGIEE DES CHEFS D'ETAT    ATTENTAT DE BARCELONE: LE CONSEIL EUROPEEN DES OULEMAS MAROCAINS CONDAMNE DES «ACTES ABOMINABLES ET LÂCHES»    ISTIQLAL: LES COULISSES DU «PUTSCH» CONTRE CHABAT    METEO: JUSQU'À 47 DEGRES CE SAMEDI    All Africa Music Awards : Samira Said, Ahmed Soultan, Douzi en lice    Les jeunes collés à leurs écrans pourraient sauver le Royaume-Uni    Les manœuvres militaires américano-coréennes menacent d'exacerber les tensions    La présomption d'innocence bafouée par des médias marocains    La réalité virtuelle, un secteur fort prometteur    Mohamed Amsif débarque au Fath    Constant Omari : Il n'y aura pas de remise en cause du Cameroun comme pays organisateur de la CAN 2019    Divers sportifs    Le Groupe d'amitié parlementaire Australie-Maroc officiellement mis en place à Canberra    Le chemin de "l'école" en plein été à Témara    Divers    A trois ans des JO, Tokyo veut conjurer le spectre d'un méga-séisme    Britney Spears modifie son testament    Ibrahim Ferrer Le Maroc est un creuset où se mélangent les différentes cultures et civilisations    Participation du Maroc à la 13ème édition de la Foire du livre de Panama    Finlande : un mort et plusieurs blessées dans une attaque au couteau à Turku    Triathlon : Nador abrite la première édition de la Coupe du Trône    Allemagne: Le Bayern donne le coup d'envoi de la Bundesliga    CHAN-Kenya 2018 : Le Maroc à un pas de la qualification    Aéroport Mohammed V : Arrestation d'une ressortissante péruvienne en possession de 3,530 kg de cocaïne    Accidents de la circulation: 25 morts et 1.671 blessés en une semaine    Agadir: trois touristes légèrement blessés dans un accident de la circulation    Météo: le mercure affichera 48 degrés dans certaines régions    12ème Festival national d'Ayt Warayn à Taza    Liberté de culte au Maroc C'est pas toujours la joie !    La circulation rétablie en alternance entre Taddart et Tichka après un éboulement rocheux    Des porcs génétiquement modifiés pour être donneurs d'organes    Franchissement à la baisse du seuil de 5% dans le capital de Saham Assurance    Hommage à Hamid Kharbouchi au Caire    Tom Cruis blessé lors d'une cascade de Mission Impossible 6    Abdelkrim Ghallab, l'un des piliers du mouvement national, n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nuits du Ramadan : Le trio "Rifak" berce les cœurs du public tangérois
Publié dans Libération le 15 - 06 - 2017

img class="responsive" style="display:none" src="http://www.libe.ma/photo/art/grande/14686093-20413381.jpg?v=1497437377" alt="Nuits du Ramadan : Le trio "Rifak" berce les cœurs du public tangérois" title="Nuits du Ramadan : Le trio "Rifak" berce les cœurs du public tangérois" / img class="not-responsive" src="http://www.libe.ma/photo/art/default/14686093-20413381.jpg?v=1497437390" alt="Nuits du Ramadan : Le trio "Rifak" berce les cœurs du public tangérois" title="Nuits du Ramadan : Le trio "Rifak" berce les cœurs du public tangérois" width="708" /
L'Institut Cervantès du Maroc
rejoint l'esprit sacré du Ramadan
et organise différentes activités
culturelles.
Les mélomanes de la musique arabo-andalouse ont été gratifiés, lundi soir à Tanger, d'un concert mémorable donné par le trio "Rifak", dans le cadre de l'édition 2017 des Nuits du Ramadan du réseau de l'Institut Cervantès du Maroc. Constitué de Abdesselam Naiti, Omar Benlamlih et Ignacio Béjar, originaires du Maroc ou d'Espagne, ce joyau de la musique arabo-andalouse a offert un voyage musical envoûtant à travers la Méditerranée et son patrimoine vocal, pour fêter majestueusement le jumelage entre deux cultures et perpétuer les valeurs de cohabitation harmonieuse qui ont toujours caractérisé l'histoire séculaire du Maroc.
Avec des arrangements originaux mêlant des rythmes orientaux et utilisant des instruments traditionnels de la musique arabe, ce trio a impressionné les plus fins connaisseurs en offrant un beau cocktail musical chargé de thèmes traditionnels, classiques et andalous, d'une saveur méditerranéenne intemporelle mais surtout d'une longue histoire commune. Le son des instruments comme la harpe et le luth, la darbouka, le rik et le bendir mêlé aux accents de la clarinette basse, la flûte à canne et la clarinette turque, ont fait résonner dans la place Borj El Hajoui la richesse d'une musique qui fusionne la rigueur historique et l'esprit traditionnel, sous des salves d'applaudissements d'un public enthousiaste composé des férus de musique et de mélomanes de tous les âges.
Omar Benlamlih a charmé le public par sa belle voix et sa parfaite maîtrise vocale, en interprétant un florilège de chants arabo-andalous, imprégnés de thèmes traditionnels provenant du Maroc, de Tunisie, de Turquie et d'Egypte.
Dans une déclaration à la MAP, le coordinateur général de l'Institut Cervantès de Tanger, Miguel Angel Sanjosé Ribera, a indiqué que ce concert organisé en partenariat avec l'ambassade d'Espagne au Maroc et l'Association Confluences musicales s'insère dans le cadre des festivités du mois sacré du Ramadan pour partager avec les habitants de la ville des moments de spiritualité. La musique traditionnelle andalouse, en tant que patrimoine commun aux deux cultures, est la meilleure façon de montrer l'implication de l'institut durant ce mois religieux et de célébrer l'histoire partagée entre le Maroc et l'Espagne, a-t-il ajouté. Fondé en 2003, le trio Rifak, qui se produit pour la première fois au Maroc, a offert un autre concert à Tétouan le 13 juin courant et sera à Casablanca aujourd'hui, pour le plus grand bonheur des amoureux de la musique arabo-andalouse.
Il est enfin à rappeler que l'Institut Cervantès, organisateur de l'événement, est l'institution publique créée par l'Espagne en 1991 pour la promotion et l'enseignement de la langue espagnole et pour la diffusion de la culture espagnole et latino-américaine. Il est présent dans 86 villes de 43 pays sur les cinq continents.
En outre, ses deux sièges sont situés en Espagne, le central à Madrid et celui d'Alcalá de Henares, et, au sein de sa plateforme multimédia, un portail de référence sur Internet sur la langue et la culture espagnoles : Le Centre virtuel Cervantès.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.