Dématérialisation des cautions douanières : La solution d'Attijariwafa bank opérationnelle en phase pilote    «OCP Africa» aspire à une agriculture moderne et créatrice de valeur en Afrique    Comptables agréés : La liste définitive publiée    Relation client : Nouvelle plateforme pour Outsourcia à Madagascar    Aziz Bouhaddouz opérationnel avec Sankt Pauli dès ce lundi ? Spécial    El Jadida : Quatre étudiants séquestrent un policier    Médicaments génériques fabriqués au Maroc : La commercialisation pour très bientôt    L'heure est à la mobilisation (5)    Des nouvelles rassurantes sur la blessure de Mehdi Benatia Spécial    CIV - Maroc : Les Lions de l'Atlas se prépareront à Rabat    France : Un fiché "S" marocain expulsé    La Chine déroule ses orientations    Festival de Fès de la culture soufie: Un «Davos spirituel» est né    Salon du cheval d'El Jadida: Poste Maroc émet un timbre commémoratif    Rakka – Le début de la fin    Forum euro-méditerranéen des jeunes leaders à Essaouira    News    Nouveaux pourparlers de paix sur la Syrie à Astana    Najib El Khadi élu vice-président de l'ASGP de l'Union interparlementaire    Une délégation émiratie s'enquiert des opportunités d'investissement dans la région de Casablanca-Settat    18 certificats négatifs délivrés en septembre dernier à Essaouira    Divers Economie    Ligue des champions : Paris compte déjà un petit chelem    L'IRT, un sacré client pour le KACM    Plateau relevé au 10ème MIC    Le gouvernement espagnol enclenchera samedi l'article 155    Rapport mi-figue mi-raisin de l'UE sur les droits de l'Homme au Maroc    Le lancer de hache, le nouveau loisir qui monte aux Etats-Unis    Insolite : Le Japon pleure son manchot amoureux    Pour un enseignement en crise : Il faut plutôt voir du côté des gouvernements    Catalogne : Merkel et Macron soutiennent le gouvernement espagnol    La justice spatiale en débat à Khénifra    Andrej Babis, le "Trump tchèque" au seuil du pouvoir    Les meilleurs films de tous les temps    Beau succès du 12ème concert pour la Tolérance    Casablanca: Les auteurs du braquage d'une agence de transfert d'argent arrêtés    Marathon International de Casablanca : Déjà la 10ème édition    Souad Mkhennet : «Mon livre sera édité en arabe à la fin du mois d'octobre»    La Princesse Lalla Salma prend part à la Conférence mondiale de l'OMS    La J.S à Sotchi... Un intrus se met à côté de la plaque!    Don d'organes: Un problème de sensibilisation    La RDC membre du Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU    Après la guerre, le parti distribue les dividendes    Casablanca : présentation du livre « Maroc, culture, art et mémoire » en hommage à feu Mohamed Sijelmassi    SM le Roi reçoit l'envoyé personnel du SG de l'ONU    Casablanca accueille la 4e édition de street art «Sbagha Bagha»    PRÈS DE 67 MILLIARDS DE DIRHAMS DU PIB DU TOURISME AU MAROC    Ahizoune reçoit le Prix de reconnaissance de la culture amazighe au titre de l'année 2016    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Game of Thrones" de retour après une si longue attente
Publié dans Libération le 19 - 07 - 2017

img class="responsive" style="display:none" src="http://www.libe.ma/photo/art/grande/15814960-20912757.jpg?v=1500379068" alt=""Game of Thrones" de retour après une si longue attente" title=""Game of Thrones" de retour après une si longue attente" / img class="not-responsive" src="http://www.libe.ma/photo/art/default/15814960-20912757.jpg?v=1500379070" alt=""Game of Thrones" de retour après une si longue attente" title=""Game of Thrones" de retour après une si longue attente" /
L'intérêt a été tellement intense
qu'il a fait crasher le site de
HBO.com, qui produit et diffuse
la série, en raison du pic de visiteurs
pendant la première moitié de l'épisode.
"La vengeance est un plat qui se mange froid". Ce vieil adage a spectaculairement inspiré l'ouverture du premier épisode de la septième saison de la saga fantastico-médiévale "Game of Thrones"...avant même le générique d'ouverture.
L'attente de plus d'un an des dizaines de millions de fans de l'une des séries télévisées les plus populaires de l'histoire de la télévision a pris fin dimanche soir aux Etats-Unis et parfois en pleine nuit pour les plus endurcis des aficionados en Europe. Cela en valait la peine si l'on en croit la réaction de milliers de spectateurs dès les premières minutes de l'épisode intitulé "Dragonstone" (la pierre de dragon). L'intérêt a été tellement intense qu'il a fait crasher le site de HBO.com, qui produit et diffuse la série, en raison du pic de visiteurs pendant la première moitié de l'épisode.
Les critiques semblent aussi au diapason pour saluer le retour des -quelques- survivants parmi les Stark, Lannister et autre Greyjoy et bien sûr de Daenerys Targaryen, qui avec l'aide de ses dragons veut conquérir Westeros et s'asseoir sur le trône de fer. "Très peu de séries peuvent nous donner autant d'action et d'excitation que l'épisode final de la saison 6 de "Game of Thrones" et il y en a sans doute encore moins qui sont capables de faire en sorte qu'un épisode de début de saison donne autant de plaisir", s'extasiait le Hollywood Reporter juste après la diffusion. "Il y a donc un peu d'amertume à ce que l'hiver soit là et que la fin soit en vue", ajoute la publication spécialisée. "Comme c'est le cas pour chaque premier épisode de "Game of Thrones", le rythme est lent", note Lorraine Ali dans le Los Angeles Times.
Mais d'ajouter que David Benioff et D.B. Weiss, les pères de la série, "ont encore une fois réussi leur coup et même avec un peu plus d'humour que les saisons précédentes. "Dragonstone" est le premier des 13 épisodes qui vont conclure la série en deux courtes saisons. Arya Stark (Maisie Williams) qui a démontré dans le nouvel épisode qu'elle avait profité à plein des leçons données par la secte des Sans Visage pour enfin se venger du massacre des siens lors du "Mariage Rouge". Cersei Lannister (Lena Headey) est la reine des Sept royaumes mais tente de trouver des alliés pour mieux asseoir son pouvoir qu'elle sent menacé par le tout frais couronné Roi du Nord Jon Snow (Kit Harington).
Le cameo d'Ed Sheeran, le roux hirsute de la pop, aux multiples Grammys, en soldat chantant n'a pas fait l'unanimité. Bon nombre de spectateurs ont fait savoir leur déplaisir et le quotidien Variety a jugé la chose "ridicule". Cette série, l'une des plus sombres et des plus controversées jamais réalisées, est critiquée depuis ses débuts en 2011 sur la chaîne HBO pour son extrême violence.
Les scénaristes ont brutalisé des femmes, tué des enfants, montré des scènes érotiques très crues et des dizaines de personnages - y compris principaux - ont été torturés et/ou ont trouvé la mort par toute une panoplie de méthodes (découpé, poignardé, empoisonné, écorché, décapité, brûlé vivant, énucléé, éviscéré, etc). Le tout avec moult détails et gros plans. Ce qui n'a pas dégoûté les téléspectateurs, au contraire puisque l'audience a dépassé les 23 millions de personnes par épisode aux Etats-Unis.
"Game of Thrones" a remporté davantage d'Emmy Awards - récompenses américaines de la télévision - que n'importe quelle autre série de fiction. Elle est diffusée dans 170 pays avec des records d'audience. La sixième saison était la première à ne pas être inspirée directement du roman "Le Trône de Fer" de George R.R. Martin, dont le cinquième tome a été publié en 2011. Deux autres volets sont prévus mais à une date indéterminée.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.