L'Institut Français d'El Jadida baptise sa Médiathèque: " Feu Driss Chraïbi"    Le bac international fait son entrée à Fès    Rhétorique des corps    Les détails du projet de loi de Finances 2015    Premier Marocain à relier les cinq continents    Ebola : PAS Lamia éloigne John Camara des entraînements    Cyclisme : Le Maroc sacré à Annaba, Mehdi Choukri maillot jaune    Tirs algériens à la frontière avec le Maroc: Que veut l'Algérie au juste ?    Le PAM se disloque à Fès    Parlement, communication et élections à l'ordre du jour    Le drame de Bourgogne devant le tribunal    Maroc: Bac 2015 du 9 au 11 juin    Renversement d'un camion près de Meknès : 4 morts et 10 blessés    Le mot pour rire: Le pain béni et les béni non-non    Fermeté    Pas de hausse du prix du pain... pour l'instant    Patrimoine: Casablanca fête ses cent ans d'urbanisme    Il fait l'actu : Abdelilah Benkirane, Chef de gouvernement    Aujjar nommé nouvel ambassadeur à l'Office de l'ONU à Genève    Importations marocaines : L'Espagne détrône la France    Textile : Des signes réels de reprise pour les exportations    Aviculture : LDC et Sofiprotéol créent un géant européen    Tournée promotionnelle du trophée    La xénophobie en déclin en Europe    Les difficultés économiques s'aggravent pour les Grecs    News    Al qods : Tensions après la mort d'un adolescent palestinien    Ukraine / Russie : Les divergences persistent    Taghjijt : Une oasis aux composantes civilisationnelles prometteuses    La filière des primeurs sera à l'honneur au SIFEL    Un road show immobilier à Paris, pourcharmer les MRE    El Khalfi présente un amendement pour interdire la publicité des jeux    Quelle société civile au Maroc ?    Adoption d'une déclaration d'intention au Forum atlantique des Iles Canaries    Economie de marché et prospérité en Afrique    L'OCK rejoint le Kawkab en tête du classement    Danny Jordan : Le Maroc est encore le pays hôte de la compétition    Les démêlés judiciaires des stars    Sarem Fassi Fihri: Soutenir une production cinématographique florissante une priorité pour le CCM    Modiano en tête des ventes de romans    Ciné - star : Tom Cruise au Maroc    Le gouvernement en passe de lâcher les services sociaux : Enseignement et Santé dans son collimateur    La victoire du golfeur Marjane au Mena Tour Golf de Dubaï «ouvre la voie aux talents de la région»    Asni à l'honneur : Scolarisation de la fille rurale : Lecture dans l'émission télévisée de Médi 1 TV du 15 octobre    Nous sommes tous concernés    Quand les orques apprennent à parler le dauphin    Dacia sur le podium de la croissance en Europe    Le Time classe les 25 ados les plus influents du monde    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Taux d'intérêt : 6,1% pour le Fogarim et 5,8% pour le Fogaloge
Publié dans L'opinion le 01 - 08 - 2012

Les taux d'intérêts appliqués aux prêts Fogarim ont marqué une tendance haussière au cours du premier semestre 2011, pour s'atténuer au second semestre, enregistrant ainsi un taux d'intérêt moyen de 6,1% contre 5,9% en 2010.
Il y a lieu de signaler toutefois, que la moyenne des taux appliqués aux prêts Fogarim est demeurée inférieure à la moyenne des taux débiteurs appliqués par les banques aux crédits immobiliers pendant les quatre trimestres de l'année 2011, telle que ressort de l'enquête trimestrielle de Bank Al Maghrib.
La majorité des crédits (79%) ont été accordés à des taux d'intérêt entre 6 et 7%, contre 47% une année auparavant. La part des crédits assortis de taux compris entre 5% et 6% s'est établie à 21%, contre 50% en 2010. On note notamment la disparition des taux inférieurs à 5% ( qui représentaient 42% durant 2009).
Fogarim : 54% des prêts accordés sur 25 ans
Globalement, la maturité des prêts Fogarim, qui est plafonnée à 25 ans, augmente avec celle de la valeur du logement financé. La maturité moyenne s'est maintenue durant 2011 à 21 ans (même maturité enregistrée une année auparavant). Les prêts sont marqués par la prédominance des prêts de longue durée. Ainsi, 61% des prêts accordés en 2011 ont plus de 20 ans et 54% des prêts ont 25 ans.
La mensualité moyenne des prêts Fogarim marque une hausse en se situant à 1.124 DH en 2011, contre 1.043DH en 2010. Cette augmentation est liée à l'accroissement du coût moyen qui est passé de 17 milles en 2010 à 23 milles en 2011.
La mensualité moyenne affichée chez les principales banques ne dépasse pas 1.200DH. Il convient de signaler une hausse des mensualités moyennes pour la BCP et le CIH au cours de l'année 2011.
L'analyse de l'évolution de la quotité financée par les banques montre que cette quotité a reculé pour se situer en moyenne à 76% contre 82% en 2010 et 84% en 2009. Environ 6% des prêts accordés en 2011 ont une quotité de l'ordre de 100%, contre 11% une année auparavant.
Le nombre de demandes de mise en jeu de la garantie (DMEJG)Fogarim se situe à près de 2.300 demandes à fin décembre 2011 pour une production globale d'environ 74.000 prêts. Il y a lieu de signaler que ces demandes concernent les impayés déclarés après 9 mois.
Sur les 2.300 DMEJG reçues à fin Décembre 2011, 10% ont été annulées suite à la régularisation de la situation des emprunteurs, 29% ont été règles et 60% sont en cours de traitement. Rapporté à la production cumulée garantie Fogarim à fin mars 2011 (soit 9 mois avant), ceci représente un taux de sinistralité de près de 3,8%.
Fogaloge : Durée moyenne des prêts de 18,9 ans
Les taux d'intérêt appliqués aux prêts Fogaloge demeurent stables comparativement à l'année 2010 avec une moyenne, en 2011, de l'ordre de 5,8%.
L'examen de la distribution des taux d'intéret Fogaloge indique que 69% des crédits ont été accordés à des taux d'intérêt entre 5,5 et 6%, contre 66% en 2010. La part des crédits assortis de taux compris entre 6% et 7% s'est établie à 30%.
La durée moyenne des prêts se situe à 18,9 ans et demeure stable le long de l'année 2011.
La mensualité moyenne calculée par mois des prêts Fogaloge oscille entre 2.460DH et 2.720DH au cours de l'année 2011. Quant au taux de la charge (rapport entre la mensualité du prêt et le revenu net de l'emprunteur), il avoisine les 21% similairement à 2010.
La quotité moyenne financée par les banques au titre des prêts Fogaloge se situe en 2011 autour d'une moyenne de 81%.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.