Ouzzine suspendu par le roi    Le ministre Ouzzine lâché par les siens ?    Newsletter du 19 Décembre 2014 : Blanchiment de capitaux : Les professions non financières sensibilisées par Bank Al-Maghrib    Divers    Abdelaziz Bouteflika voudrait rentrer «chez lui» à Oujda : La patrie est clémente et miséricordieuse !    Tanger et Fnideq : Neuf migrants morts noyés et 21 autres secourus    Sahara droits de l'Homme : L'UE se félicite du rôle du CNDH    Professions libérales: La couverture médicale arrive    Maroc-Espagne : Les exportations espagnoles en hausse    Pour une véritable relance de l'économie : L'Institut marocain des relations internationales préconise l'accélération des réformes structurelles    Loi organique du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire: Ramid présente le projet au Parlement    Madrid: emprisonnement de membres de la cellule démantelée au Maroc et en Espagne    Skhour Rhamna : Un homme tue cinq membres de sa famille et blesse grièvement un sixième    Disparition de Mohamed Bastaoui : Un frère bien-aimé de tous    Maroc-UE, jumelage dans les droits de l'Homme    Facebook pourrait concurrencer «Le Bon Coin»    Complexe Moulay Abdellah : Colère royale Spécial    «Balili» en 5e position    En avant jeunesse !    Le Festival de Marrakech et le cinéma marocain    Le Maroc et l'UE veulent un ALECA gagnant-gagnant    Mohammedia : Fin de partie pour un escroc sur Facebook    L'Education nationale interdit formellement les cours de soutien payants    Mondial des clubs Maroc 2014 : Ancelotti rend hommage au public marocain    Plus de 187.500 Marocains affiliés à la Sécurité sociale en Espagne    Le Mur... de la Havane    La machine à croissance    Logistique : Le Royaume intègre l'ELA    Un individu tue cinq membres de sa famille à Skhour Rhamna    Le cinéma marocain perd une légende    Roger Federer, le vent dans le dos    Le Groupe socialiste réclame une visite d'inspection au Complexe Moulay Abdellah    Une douzaine d'entreprises du secteur des TIC en mission "B to B" en Mauritanie    L'éducation nationale : Logique industrielle ou logique artisanale ?    Les lois sur le salaire minimum : Compassion ou cruauté déguisée ?    L'art de noyer le poisson dans une pelouse    Le système mutualiste marocain se promeut en Côte d'Ivoire    Les foetus exposés à des niveaux élevés de phtalates ont un QI inférieur    Insolite    «Le Maroc en mouvement» au cœur d'une rencontre-débat à Lisbonne    Activités du parti en commémoration du 40ème jour du décès d'Ahmed Zaïdi    Le Maroc et le Danemark mènent le combat contre la torture    Le Real en terrain déjà conquis    Sami Badreddine : La justice transitionnelle a lamentablement échoué en Tunisie    "Le Maroc contemporain" provoque une affluence record à l'IMA    Coup d'envoi à Marrakech du Festival international du théâtre universitaire    Ahmed Bouzfour et Abdelkader Ouassat animent une rencontre littéraire à Chefchaouen    Pétrole : Le baril pique du nez... Le Maroc jubile    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Taux d'intérêt : 6,1% pour le Fogarim et 5,8% pour le Fogaloge
Publié dans L'opinion le 01 - 08 - 2012

Les taux d'intérêts appliqués aux prêts Fogarim ont marqué une tendance haussière au cours du premier semestre 2011, pour s'atténuer au second semestre, enregistrant ainsi un taux d'intérêt moyen de 6,1% contre 5,9% en 2010.
Il y a lieu de signaler toutefois, que la moyenne des taux appliqués aux prêts Fogarim est demeurée inférieure à la moyenne des taux débiteurs appliqués par les banques aux crédits immobiliers pendant les quatre trimestres de l'année 2011, telle que ressort de l'enquête trimestrielle de Bank Al Maghrib.
La majorité des crédits (79%) ont été accordés à des taux d'intérêt entre 6 et 7%, contre 47% une année auparavant. La part des crédits assortis de taux compris entre 5% et 6% s'est établie à 21%, contre 50% en 2010. On note notamment la disparition des taux inférieurs à 5% ( qui représentaient 42% durant 2009).
Fogarim : 54% des prêts accordés sur 25 ans
Globalement, la maturité des prêts Fogarim, qui est plafonnée à 25 ans, augmente avec celle de la valeur du logement financé. La maturité moyenne s'est maintenue durant 2011 à 21 ans (même maturité enregistrée une année auparavant). Les prêts sont marqués par la prédominance des prêts de longue durée. Ainsi, 61% des prêts accordés en 2011 ont plus de 20 ans et 54% des prêts ont 25 ans.
La mensualité moyenne des prêts Fogarim marque une hausse en se situant à 1.124 DH en 2011, contre 1.043DH en 2010. Cette augmentation est liée à l'accroissement du coût moyen qui est passé de 17 milles en 2010 à 23 milles en 2011.
La mensualité moyenne affichée chez les principales banques ne dépasse pas 1.200DH. Il convient de signaler une hausse des mensualités moyennes pour la BCP et le CIH au cours de l'année 2011.
L'analyse de l'évolution de la quotité financée par les banques montre que cette quotité a reculé pour se situer en moyenne à 76% contre 82% en 2010 et 84% en 2009. Environ 6% des prêts accordés en 2011 ont une quotité de l'ordre de 100%, contre 11% une année auparavant.
Le nombre de demandes de mise en jeu de la garantie (DMEJG)Fogarim se situe à près de 2.300 demandes à fin décembre 2011 pour une production globale d'environ 74.000 prêts. Il y a lieu de signaler que ces demandes concernent les impayés déclarés après 9 mois.
Sur les 2.300 DMEJG reçues à fin Décembre 2011, 10% ont été annulées suite à la régularisation de la situation des emprunteurs, 29% ont été règles et 60% sont en cours de traitement. Rapporté à la production cumulée garantie Fogarim à fin mars 2011 (soit 9 mois avant), ceci représente un taux de sinistralité de près de 3,8%.
Fogaloge : Durée moyenne des prêts de 18,9 ans
Les taux d'intérêt appliqués aux prêts Fogaloge demeurent stables comparativement à l'année 2010 avec une moyenne, en 2011, de l'ordre de 5,8%.
L'examen de la distribution des taux d'intéret Fogaloge indique que 69% des crédits ont été accordés à des taux d'intérêt entre 5,5 et 6%, contre 66% en 2010. La part des crédits assortis de taux compris entre 6% et 7% s'est établie à 30%.
La durée moyenne des prêts se situe à 18,9 ans et demeure stable le long de l'année 2011.
La mensualité moyenne calculée par mois des prêts Fogaloge oscille entre 2.460DH et 2.720DH au cours de l'année 2011. Quant au taux de la charge (rapport entre la mensualité du prêt et le revenu net de l'emprunteur), il avoisine les 21% similairement à 2010.
La quotité moyenne financée par les banques au titre des prêts Fogaloge se situe en 2011 autour d'une moyenne de 81%.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.