Samedi, premier jour du mois sacré de Ramadan au Maroc    Les agents d'assurance veulent une augmentation    Situation tendue à Al Hoceima    Au moins 28 morts dans une attaque contre des coptes en Egypte    Le Barça a un nouvel entraîneur    Cravata revient avec «Yal Bnate», une ambiance enflammée à la marocaine    Viandes rouges    Province d'Al Hoceima    Nos meilleurs vœux    Enfants pauvres    L'espace francophone formule sa feuille de route    La CNSS en faveur de la généralisation des e-services    Botola Maroc Telecom D1 : Une dernière journée pour la forme !    BCIJ : Démantèlement d'une cellule terroriste de quatre membres affiliée à Daesh    Guelmim : Le cinéma au service des droits de l'Homme    Agadir accueille le premier village «Copain du monde» au Maroc    Dell EMC Maroc milite pour un monde mieux connecté    12ème étape du «Village itinérant» : L'Office national du conseil agricole s'invite à Jerada    Egypte : Au moins 23 morts dans une attaque contre des coptes    SAR la Princesse Lalla Salma reçoit à Rabat la médaille d'or de l'OMS    Laftit rejette les allégations sur la militarisation d'Al Hoceima    Belgique : un groupe d'imams marocains pour officier aux prières et animer des conférences    Un magistrat à la Cour d'appel de Rabat pris en flagrant délit de corruption    Arbitrage commercial : L'OMC prête à accompagner le Maroc    Khémisset : Arrestation d'un individu ayant mis en danger la vie des citoyens en les menaçant avec un chien dangereux    L'opportunité saoudienne    Ramadan: La Garde Royale organise la distribution du « Ftour » au profit des familles nécessiteuses    Sidi Bennour : Un père de famille tue son épouse et tente de se donner la mort    En kiosque N° 1212 : LE PRINTEMPS D'AL HOCEIMA    Virée continentale ratée pour le Wydad et le Fath    Divers sportifs    News    L'armée responsable des violences au Venezuela    L'amélioration des performances du secteur tertiaire booste l'activité économique nationale    Mohamed Benabdelkader : Il faut lutter contre les pratiques qui entravent l'efficacité du service public    Rencontre à Hay Hassani pour renforcer la citoyenneté des aveugles au Maroc    Divers    Venir en aide aux réfugiés syriens : Une caravane de solidarité vers Figuig et Bni Ounif    La fréquence des inondations côtières pourrait doubler    Manchester United a tout gagné    "Rêves d'un village" en clôture des activités du club santé et environnement au collège de Boudenib    L'œuvre de Maria Kermadi, une impressionnante peinture géométrique    Quand les livres font leur cinéma    Rodin sauvé par Vincent Lindon    Tanger : Un incendie se déclare au souk populaire "Bir Chifa"    Manchester United remporte la Ligue Europa malgré la tristesse    Décès de l'acteur britannique Roger Moore, "James Bond"    Divers    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Rapport du Forum économique mondial de Davos sur le tourisme Le Maroc, leader à l'échelon de la région Nord-Afrique
Publié dans L'opinion le 19 - 04 - 2017

Les données du rapport du Forum économique mondial de Davos (WEF), édition 2017, rendu public récemment, sur la compétitivité touristique, sont révélatrices à plus d'un titre.
Ce rapport, qui consacre le Maroc comme étant une des destinations les plus sûres au monde pour les touristes, le classe au rang de leader en Afrique du Nord et troisième à l'échelle du continent africain parmi les 136 pays évalués dans ce classement et ainsi, il corrobore la pertinence de la stratégie mise en place tout au long de ces vingt dernières années.
Le Maroc qui se taille la 20ème place, avec une note de 3,81 sur une échelle de 1 à 7 devance largement l'Égypte (74ème), la Tunisie (87ème) et l'Algérie (118ème), se positionne, sans conteste, maître de sa région en matière de compétitivité touristique.
Signe de nombre de performances à travers, notamment, l'efficience de la stratégie et une politique de promotion soutenue et en termes de promotion du produit Maroc, de diversification des débouchés, de qualité du produit et d'accueil, de compétitivité des prix et d'attractivité de la destination Maroc.
Une performance, outre qu'elle crédite notre pays d'une grande capacité à promouvoir et valoriser ses atouts et son potentiel naturel, le conforte à coup sûr dans son choix stratégique visant à faire du tourisme un secteur structurant pour le développement de l'économie nationale.
Des leviers forts qui sont de nature à permettre à notre pays de bénéficier de cette manne qu'offre aujourd'hui le secteur touristique à l'échelon mondial qui, d'après le rapport du Forum de Davos, génère 10% du Produit Intérieur Brut global, assure un poste d'emploi sur dix et se place comme locomotive de croissance dépassant de loin les autres branches et secteurs de production.
Dans cette dynamique de croissance générée par le tourisme, c'est l'Espagne qui arrive en première place, suivie de la France et de l'Allemagne. Le Japon, quant à lui, vient en 4ème position, devant le Royaume-Uni et les Etats-Unis, alors que l'Italie occupe le 8ème rang.
C'est dire que le tourisme est, de nos jours, l'industrie qui enregistre la plus forte croissance dans le monde en termes aussi bien de flux touristiques, de chiffre d'affaires ainsi que d'emplois. Une évidence qui dénote parfaitement de la prise de conscience aiguë aussi bien des décideurs que des opérateurs et des investisseurs, des atouts du secteur touristique et des opportunités d'affaires et de croissance qu'il offre. Orientation qui, faut-il le souligner, conforte l'ensemble des acteurs dans leur choix d'ériger le tourisme au rang de secteur stratégique d'une grande priorité.
Conscient de tous les enjeux, notre pays, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, saisit parfaitement le rôle de la connectivité de ses niches et de ses importantes destinations en tant que facteur déterminant au succès de sa vocation de pays touristique privilégié, d'envergure internationale. A cette fin, il a mis les moyens et multiplié les mesures incitatives dans le cadre d'une stratégie d'accompagnement empreinte de proximité et d'écoute, mais aussi d'une veille rapprochée assurant une offre produit de qualité, la transparence dans la gestion et la bonne gouvernance du secteur.
Bien des fondamentaux essentiels qui garantissent rentabilité et visibilité au secteur et qui le mettent en position de pouvoir répondre aux attentes des touristes qui choisissent notre pays comme destination. De pouvoir, également, relever les défis d'un contexte où la concurrence devient de plus en plus rude, et, ce grâce, bien évidemment, à la richesse de son offre et à l'originalité et la spécificité de son produit touristique qui font réellement la différence.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.