Transition démocratique: Les Tunisiens s'inquiètent    Education aux valeurs: Qu'apprend l'école aux enfants?    Classement Shanghai 2017 : L'UCA de Marrakech au Top 300 mondial    Christie's lance sa formule e-learning    Essaouira aussi aura son ''Banc de la Liberté"    Brèves    Le 1er Moharram tombe ce vendredi    Il fait l'actu : Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale    Wafa Assurance poursuit ses bonnes performances    L'Africa Security Forum s'adapte aux défis d'aujourd'hui    M. Hassad visite plusieurs établissements scolaires à Témara    La cour constitutionnelle annule l'élection du député Ali Amnioul du PPS    A l'ONU, Trump menace de détruire totalement la Corée du Nord    Le risque Irma existe également pour le Maroc    Expulsions intempestives de migrants marocains d'Italie    Candidature du Maroc pour le Mondial-2026 : Concrétiser le rêve d'une nation    Coupe du Trône : Les FAR et la JSKT aux quarts    Handball : Elimination du MCO et de W. Smara du championnat arabe    Marocaines et Marocains, il vous est désormais possible de saisir la HACA    "Dieselgate" 5.000 morts par an en Europe    Avec 40% d'écoutes illégales, le piratage musical se porte bien    Divers    Vème Congrès de la SMOC à Casablanca    Trois policiers agressés à Essaouira    La note d'information du HCP relative aux comptes régionaux    Mohamed Ben Abdelkader : On ne peut aborder la réforme administrative que sous un angle global et jamais au cas par cas    Abdelkrim Benatiq s'entretient avec une délégation parlementaire danoise    Une oeuvre d'art gigantesque dépoussiérée sous les yeux du public aux Pays-Bas    Les meilleurs films de tous les temps    Oujda accueille le 1er Salon maghrébin du livre    CGEM : La patronne des patrons rend visite à El Othmani    Dopage en Russie : le crédit épuisé !    Momo: «Détrompez-vous», L'Boulevard bénéficie d'une petite aide de Casa Events    Donald Trump se déclare prêt à «détruire l'ensemble de la Corée du Nord»    Loft Art Gallery accueille l'exposition Silent Distortion de Amine Amharec    Casablanca : six personnes arrêtées pour vol avec violence    Scènes de désolation après le séisme au Mexique qui a fait au moins 248 morts    Sur les traces du mythique Paris-Dakar    Cloud Computing : Maroc Datacenter pionnier    Taqa Morocco : 20 ans, et pas une ride    Velar... le petit bébé en quête d'une place sur la table des grands    Accidents de la circulation: 19 morts et 1.733 blessés en périmètre urbain    Parlement: des députés «fantômes» se révoltent contre les ponctions sur les salaires    Plaintes de l'audiovisuel : Les nouvelles dispositions entrent en vigueur    CAN 2019: Samuel Eto'o a rencontré le président de la CAF    Les «putschistes» du Raja reviennent à la charge    Le Maroc disposé à soutenir les pays du G5 Sahel dans la sécurisation des frontières    Attractivité : Le Maroc dans le Top3 africain    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Rapport du Forum économique mondial de Davos sur le tourisme Le Maroc, leader à l'échelon de la région Nord-Afrique
Publié dans L'opinion le 19 - 04 - 2017

Les données du rapport du Forum économique mondial de Davos (WEF), édition 2017, rendu public récemment, sur la compétitivité touristique, sont révélatrices à plus d'un titre.
Ce rapport, qui consacre le Maroc comme étant une des destinations les plus sûres au monde pour les touristes, le classe au rang de leader en Afrique du Nord et troisième à l'échelle du continent africain parmi les 136 pays évalués dans ce classement et ainsi, il corrobore la pertinence de la stratégie mise en place tout au long de ces vingt dernières années.
Le Maroc qui se taille la 20ème place, avec une note de 3,81 sur une échelle de 1 à 7 devance largement l'Égypte (74ème), la Tunisie (87ème) et l'Algérie (118ème), se positionne, sans conteste, maître de sa région en matière de compétitivité touristique.
Signe de nombre de performances à travers, notamment, l'efficience de la stratégie et une politique de promotion soutenue et en termes de promotion du produit Maroc, de diversification des débouchés, de qualité du produit et d'accueil, de compétitivité des prix et d'attractivité de la destination Maroc.
Une performance, outre qu'elle crédite notre pays d'une grande capacité à promouvoir et valoriser ses atouts et son potentiel naturel, le conforte à coup sûr dans son choix stratégique visant à faire du tourisme un secteur structurant pour le développement de l'économie nationale.
Des leviers forts qui sont de nature à permettre à notre pays de bénéficier de cette manne qu'offre aujourd'hui le secteur touristique à l'échelon mondial qui, d'après le rapport du Forum de Davos, génère 10% du Produit Intérieur Brut global, assure un poste d'emploi sur dix et se place comme locomotive de croissance dépassant de loin les autres branches et secteurs de production.
Dans cette dynamique de croissance générée par le tourisme, c'est l'Espagne qui arrive en première place, suivie de la France et de l'Allemagne. Le Japon, quant à lui, vient en 4ème position, devant le Royaume-Uni et les Etats-Unis, alors que l'Italie occupe le 8ème rang.
C'est dire que le tourisme est, de nos jours, l'industrie qui enregistre la plus forte croissance dans le monde en termes aussi bien de flux touristiques, de chiffre d'affaires ainsi que d'emplois. Une évidence qui dénote parfaitement de la prise de conscience aiguë aussi bien des décideurs que des opérateurs et des investisseurs, des atouts du secteur touristique et des opportunités d'affaires et de croissance qu'il offre. Orientation qui, faut-il le souligner, conforte l'ensemble des acteurs dans leur choix d'ériger le tourisme au rang de secteur stratégique d'une grande priorité.
Conscient de tous les enjeux, notre pays, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, saisit parfaitement le rôle de la connectivité de ses niches et de ses importantes destinations en tant que facteur déterminant au succès de sa vocation de pays touristique privilégié, d'envergure internationale. A cette fin, il a mis les moyens et multiplié les mesures incitatives dans le cadre d'une stratégie d'accompagnement empreinte de proximité et d'écoute, mais aussi d'une veille rapprochée assurant une offre produit de qualité, la transparence dans la gestion et la bonne gouvernance du secteur.
Bien des fondamentaux essentiels qui garantissent rentabilité et visibilité au secteur et qui le mettent en position de pouvoir répondre aux attentes des touristes qui choisissent notre pays comme destination. De pouvoir, également, relever les défis d'un contexte où la concurrence devient de plus en plus rude, et, ce grâce, bien évidemment, à la richesse de son offre et à l'originalité et la spécificité de son produit touristique qui font réellement la différence.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.