TAGZIRTH, province de BENI MELLAL: Pose de la première pierre d'un Centre d'Hémodialyse .    Vidéo: IR Tanger 2-1 Granada CF    Oriental: Bni Drar se refait une santé    Pour Athènes, les ennuis continuent    Migrants à Calais    La Bourse reprend son souffle    Enseignement : Les détachés syndicaux sommés de reprendre leur poste    Le légendaire héritage de Maâlem Mahmoud Guinea    Taounate: «Les amis de Laâroussi» en ouverture du festival des arts d'El Aita El Jabalia    Commission Paritaire de la Presse Ecrite / 58,9 millions de Dhs pour le nouveau contrat programme entré en vigueur    La ville: Nos villes sont-elles vraiment originales    Obama part en guerre contre le changement climatique    Inauguration en grande pompe de la seconde voie du canal de Suez    Première frappe américaine pour "défendre" des insurgés en Syrie    Nette progression des flux des IDE    Chelsea dense, Manchester United valse    Hassan Benabicha poussé vers la sortie    Divers    Le Maroc présent au 60ème Congrès mondial de la statistique à Rio    Le marché des services Cloud connaît une timide évolution    News    Haro sur les taxes qui ruinent la santé    Concours national des meilleures vidéos exploitant le matériel didactique numérique    Mohammed El Hark : Les Chambres professionnelles doivent constituer un vrai levier de développement    Fanfaronnades à pleins tubes    La culture, un enjeu sérieux    Snoop Dogg arrêté en Italie avec plus de 400.000 dollars en espèces    Plaidoyer à Assilah pour la création de l'Union des auteurs et réalisateurs maghrébins, arabes et africains    Les syndicats mobilisent l'opposition et la CGEM contre Benkirane    Arsenal FC: Ismaïl Bennacer signe pour 5 ans    Un couple mort dans des circonstances mystérieuses    Equitation traditionnelle: Doukkala-Abda championne    L'Unicef fait la promotion de l'allaitement en milieu de travail    Daech : Les nouveaux profils des recrues marocaines    Maroc: 43,7 millions d'habitants en 2050    Leçon de choses de Rires et insignifiance à Casablanca, nouvelles de Issam-Eddine Tbeur    Le passé recomposé    Le discours d'une grande importance sur le plan humain et politique    Le WAC et le Raja carburent au Portugal et en Turquie    Un roman sur les marginaux ou le retour de la littérature des «gueux»    Une locomotive de taille    Les candidats du Livre sérieusement à l'œuvre    Business... iranien    RAM, trafic record les1er et 2 août    Meditel lance «Fatourati»    Haro sur les nihilistes !    Les Marocains s'illustrent aux Jeux mondiaux d'été à Los Angeles    La Catalogne s'approche d'élections décisives, inquiétude à Madrid    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

LA DEMOISELLE DE FER
Amina Benkhadra a rejoint le camp des ministres opiniâtres
Publié dans MarocHebdo le 18 - 10 - 1997

Au début, rien ne prédestinait la Slaouie Amina Benkhadra à faire carrière dans le secteur minier. Née dans une famille de juristes, la jeune Amina est la fille d'un conseiller de la Cour suprême. Un Père de famille connu et respecté pour ses qualités d'homme intègre, moderne et d'esprit ouvert .
Amina Benkhadra
Née en 1954 dans une famille conservatrice, elle va recevoir, comme toute les filles de son époque, une éducation classique. Dès son jeune âge, elle sera imprégnée par cette atmosphère familiale où toutes les occasions sont bonnes pour parler de droit. Aussi bien du côté de sa mère que de son père, elle ne sera entourée que de juristes.
Une enfance dont elle gardera un penchant irrésistible pour les écrits de Montesquieu et de Machiavel.
Après des études primaires effectuées à l'école de la Plage de Salé, elle fera son entrée au collège Lalla Aïcha de Rabat avant de rejoindre le très convoité Lycée Decartes.
Pourtant, à la surprise de son entourage, c'est pour les Sciences mathématiques qu'elle va opter.
Une fois son baccalauréat en poche, elle se rendra à Casablanca, au lycée Lyautey afin d'y effectuer deux années de cycle préparatoire.
Une formation qui va la qualifier pour les Grandes écoles françaises.
C'est désormais vers l'Ecole nationale supérieure des mines de Nancy, dans le nord-est de la France, qu'elle fera son entrée en 1975.
Une fois son diplôme en poche, elle quittera la ville de Nancy et sa célèbre place Stanislas pour Paris, ville où elle va passer 4 années, dont trois à l'Ecole nationale supérieure de Paris. Etablissement d'où elle sortira titulaire d'un diplôme de Docteur ingénieur en Sciences et techniques minières, option Economie des matières premières.
Parallèlement, elle travaillera pour la Chambre de commerce de Paris sur diverses questions liées à la prospective des marchés des matières premières et obtiendra dans la foulée, un certificat de géographie industrielle et commerciale au conservatoire national des arts et métiers (CNAM).
En 1982, c'est le retour au bercail. Elle rejoindra le BRPM. D'abord en tant que chef de service études minières et contrôle, puis chef du Département des études minières.
Infatigable, Amina Benkhadra va sillonner le monde de séminaire en séminaire. Une expérience qui va lui conférer une expertise dans le secteur minier. Un domaine où les hommes tolèrent mal la présence féminine.
En 1994, elle sera directeur des mines au sein du ministère de l'Energie et des Mines puis secrétaire général du même ministère et enfin secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Energie et des Mines, chargée du développement du secteur miner
Si Amina Benkhadra est intarissable sur l'avenir du secteur au Maroc, c'est qu'elle sait de quoi elle parle. Les potentialités du Maroc sont à son avis mal exploitées et le sous-sol du Maroc est sous exploré. Les ressources en mines ne manquent pas mais encore faut-il pouvoir les extraire en cherchant des alliances avec des partenaires étrangers ou avec le secteur privé. En dehors de son travail, c'est en plongeant dans les romans d'Amine Maâlouf ou Gabriel Garcia Marquez qu'elle se détend. Un repossomme toute mérité pour l'infatigable ministre qu'elle est devenue.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.