Affaire de la tentative d'extorsion de fonds du Maroc : Rachida Dati appelle les deux journalistes français à faire preuve d'un peu de décence    Réunion mixte des ministres de l'Intérieur et de la Défense des Royaumes du Maroc et d'Espagne: Un partenariat, une alliance et une amitié privilégiés    Communiqué du Parti de l'Istiqlal: Persistance de la confusion dans la gestion de l'opération électorale    3ème édition du concours international de psalmodie du Saint Coran à Jakarta : Le Maroc parmi les 21 pays participants    Who's Next Accessories: Le cuir marocain à Paris    Lachgar contre la «guerre de diffamation»    Boussoufa répond au tacle du président d'Anderlecht    Myriam El Khomri, une Rbatie au ministère français du Travail    Formation professionnelle : Trois nouveaux grands pôles créés    Accidents : 19 morts et plus de 1.400 blessés en milieu urbain    433.000 MRE ont transité via le point de passage de Bab Sebta    Jaouad Zairi a retrouvé un club    La DGSN et la DGST démentent toute intervention dans le processus électoral    Ennakl confirme son leadership sur le marché de la distribution automobile    Gagner les trois points est le mot d'ordre de Zaki à ses joueurs    Aviation d'affaires : Le Maroc, une destination de choix    UpM :Un atelier dédié aux services financiers dans la région    Twitter attire plus les diplômés que les autres réseaux sociaux    Paris : Huit morts dans un incendie (Vidéo)    La poubelle des plus beaux    Rentrée cinématographique animée    Promouvoir la culture du dialogue, d'altérité et du vivre en ensemble    Festival Tanjazz : Le tour du monde avec 100 jazzmen    Turquie : Au moins onze migrants clandestins syriens morts noyés    Série d'entretiens de Chafik Rachadi à New York    Sondage Tourisme Post : Dakhla, meilleure destination 2015    «60 minutes pour comprendre»: Emission phare de la rentrée    RAM , un «Club Maroc-Afrique aviation» en projet...    Météo du mercredi 2 septembre    Revue de presse du mercredi 02 septembre 2015    La FRMA fête la performance d'Iguider et les athlètes marocains    Crise des migrants    Près de 80 morts dans l'attaque de trois villages par des islamistes de Boko Haram    Les shebab attaquent une base de l'Union africaine en Somalie    Le Premier groupe de pèlerins marocains    Ahmed Chahid, tête de liste régionale de l'USFP à Zagora    L'équilibre bancaire : humaniser l'expérience client dans une ère connectée    Divers Economie    Le tweet raté d'Adriana Karembeu était un coup de pub !    Le CESE plaide pour la création d'un «minimum vieillesse»    Divers    Plus de 3.000 rescapés lors des opérations de sauvetage conjointes maroco-espagnoles    Le meilleur des huitièmes aller pour la fin    Les nageurs marocains s'en tirent à bon compte aux JMP de Pescara    Monaco, nouveau riche à l'image désastreuse    Bono, pop-star le plus riche du monde    Kanye West se déclare candidat à la Maison Blanche en 2020    Daniela Lumbroso réclamerait 8 millions d'euros à France Télévisions    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

Mustapha Mansouri, ministre du Transport et de la Marine marchande


UN TRAIN DE REFORME
C'est le couronnement d'un parcours sans faute. Le coup d'envoi d'une carrière prestigieuse. À 45 ans, Mustapha Mansouri est ministre RNI du Transport et de la Marine marchande. Ce natif de Nador a accueilli cette consécration avec fierté.
Tout lui a réussi. Les études d'abord. Sanctionnées par différents diplômes. Licence et maîtrise en sciences économiques obtenues en France, doctorat de troisième cycle en économie et doctorat d'Etat dans le même domaine à l'Université Mohamed V.
La politique ensuite. M. Mansouri tombe jeune dans le chaudron de la politique et intègre le RNI dont il est député de Nador, sa ville natale, depuis 1993. Président du conseil municipal de Laaroui dans la même province, M. Mansouri a été élu, mercredi 20 octobre 1997, président de la région de l'Oriental qui sans conteste trouve en lui un meilleur représentant, fidèle et serviable.
Jusqu'ici chef du groupe parlementaire du RNI, membre de son comité exécutif, Mustapha Mansouri représente la nouvelle classe d'âge qui doit se mettre en place au sein du RNI. Jeune, dynamique et travailleur. D'un naturel bonhomme et modeste, il dispose de nombreux atouts pour faire face à sa nouvelle charge.
Lors d'une séance de travail avec ses collaborateurs juste après la cérémonie de passation des pouvoirs avec son prédécesseur, Driss Benhima, M. Mansouri a prononcé un long discours sur la conception qu'il se fait de sa nouvelle mission en particulier et du rôle du gouvernement d'alternance en général. &laqno; Je me limiterai, en ce qui me concerne, à la réforme du système d'incitation à l'investissement, à l'assainissement de l'administration et à la consolidation de l'Etat de Droit dans les affaires», souligne-t-il en préambule. S'agissant du département du transport, le ministre a invité ses collaborateurs à lui &laqno;présenter dans une semaine au plus tard une note retraçant le diagnostic, la politique suivie, les perspectives d'avenir», ainsi qu'un projet d'organigramme de l'administration centrale et extérieure...
Concernant la tutelle de l'Etat sur les établissements publics, M. Mansouri estime que celle-ci ne devrait être ni source de blocage ni une entrave à l'intitiative et au dynamisme. &laqno; Le ministère du Transport considère au contraire que l'exercice de la tutelle doit mobiliser les services du ministère pour appuyer les intiatives des entreprises et non entraver leurs actions», explique-t-il.
Mustapha Mansouri livre ainsi une nouvelle approche des problèmes du secteur. Homme à ne pas se laisser griser par les lambris du pouvoir, conscient d'avoir été appelé à faire partie de l'équipe Youssoufi pour une durée limitée dans le temps, il compte initier un nouveau "style de travail".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.