Conférence de presse, à Rabat, de l'entraineur du Real Madrid    Asphyxie économique    Le Maroc, premier pays de la région MENA et de l'Afrique à adhérer à l'Association européenne de la logistique    Crédit du Maroc : 37 MMDH collectés    Phase II du complexe solaire de Ouarzazate : Les deux centrales édifiées sur 1430 ha    L'Etat recrutera les médecins et les pharmaciens du privé . Salaire mensuel brut : 7143 DH    Yandouz, une disparition précoce et inaperçue    Parlons Sahara : Le polisario et la leçon de Genève    Potins des pseudo stars : Adel Taarabt tacle Mario Balotelli    Les bouts de bois de Dieu    Office des changes: hausse des IDE et allègement du déficit commercial    Dar Saada séduit les Anglo-saxons    Bayern Munich : Benatia forfait pour le prochain match    A Skhour Rhamna, un individu tue sa mère, deux de ses frères, sa belle-sœur et son fils !    Ouverture du Forum Foot Expo 2014 sous le thème, «Maroc terre de football»    Lancement à Casablanca du projet "University Challenge"    Allemagne : L'ex-international Mike Hanke annonce sa retraite sportive    Plus de 6 900 personnes sont mortes d'Ebola    La calligraphie arabe à l'honneur    Beyoncé en pleine polémique : La chanteuse accusée de plagiat pour Drunk In Love    Meryem El Alj à la galerie Fatma Jellal à Casablanca    Contradictions    6eme journees scientifiques    Le Crédit Agricole récompensé pour son engagement pour la protection de l'environnement    ANRT : Les communes rurales s'équipent en haut débit    La vice-Présidente bulgare en visite de trois jours au Maroc    La justice de l'UE retire le Hamas de la liste des organisations terroristes    Le mot pour rire: Je vous ferai une tour...    Hommage à Mohamed Bastaoui (1954-2014): Un enfant du pays s'en va    Audiovisuel – Bientôt des TV privées ?    Conseil d'association    Condamnation des pratiques attentatoires au parti de la Rose    Les risques d'étés caniculaires augmentent rapidement en Europe    Insolite : Esclandre de l'apéro    Benatia dans l'équipe type de la Serie A    Les stars : bosse des maths ou bonnet d'âne ? Blake Lively    Divers sportifs    Brahim Ouaba : Le CAK acculé à réaliser des résultats positifs sous la houlette de Kamal Zouaghi    La liberté individuelle, gage d'amélioration de la vie des Africains    Commémoration du 39ème anniversaire de la disparition d'Omar Benjelloun    Madrid pour une solution politique au Sahara    Bouillons de culture    2014, année de valorisation du patrimoine culturel de Casablanca    Beyoncé accusée d'avoir plagié une mélodie gitane    Symposium commémoratif du 66ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme : Les Droits de l'Homme doivent être «renégociés» et «mis à jour» pour garantir le «mieux vivre ensemble»    Prudence    Le transport longue distance a un impact important sur l'environnement    Et de neuf pour la course des Oasis à Zagora    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

L'ascension continue
Publié dans MarocHebdo le 01 - 07 - 2005

Après un passage tonitruant à la tête du quotidien francophone de l'USFP, Mohamed El Gahs a été élu secrétaire d'Etat à la Jeunesse. Parcours d'un quadra présenté comme le dauphin de Elyazghi.
Mohamed El Gahs
Question piège : qui a eu le plus des voix lors de l'élection du conseil national de l'Union socialiste des forces populaires ? Officiellement, c'est Mohamed Guessous. Mais, depuis la fin des travaux du congrès de l'USFP, tenu les 10, 11 et 12 juin à Bouznika, le nom de Mohamed El Gahs était sur toutes les lèvres. C'est lui, disait-on, qui arrive en tête, et de loin.
Ce n'est pas surprenant pour un parti qui mise sur la jeunesse. Et qui compte sur les valeurs sûres. M. El Gahs en fait partie.
Ce natif du 30 septembre 1963, à Taza, est un militant socialiste convaincu. Depuis qu'il était étudiant en France, il a fait siennes les idées de la social-démocratie et s'est distingué, dans les campus universitaires, comme étant un défenseur farouche de la refondation des partis socialistes. Les rendre plus ouverts et à même d'épouser certains principes du libéralisme.
Titulaire d'une maîtrise ès sciences économique, d'un DEA en gestion de l'université de Nancy II en France, M. El Gahs a obtenu un DES en Journalisme, à l'école de journalisme de Strasbourg.
De retour au Maroc, M. El Gahs a rejoint le quotidien du parti, Libération, où il a occupé depuis 1993 le poste de directeur adjoint et directeur de la rédaction. Sous son impulsion, le journal francophone de l'USFP a acquis ses lettres de noblesse pour devenir un journal de référence en ce sens qu'il a su marier, non sans risque d'ailleurs, son ouverture d'esprit, sa volonté d'abattre les barrières, de briser certains tabous d'ordre social avec son appartenance à un parti qui entamait à peine sa mue.
Polémiste de talent, avec une maîtrise extraordinaire de la langue de Molière et ses jeux de mots, M. El Gahs était devenu, avec feu Nadir Yata, rédacteur en chef d'Al Bayane, deux chroniqueurs parmi les plus en vue, souvent craints, mais parfois adulés.
M. El Gahs, qui a mené des travaux de recherche en management stratégique en relations euro-maghrébines, en marketing politique et en transfert de technologie, a été réélu membre du comité central du parti lors du sixième congrès du parti, tenu à Casablanca en 2000. Député de la circonscription Bernoussi-Zenata, M. El Gahs a été nommé secrétaire d'Etat à la Jeunesse, le 9 octobre 2002 . Un poste où il s'est illustré par des actions de proximité, un engagement pour faire accéder les jeunes à l'internet et autres outils de communication et une volonté ferme de réhabiliter et de généraliser les colonies de vacances. Des actions qui ont donné des résultats méritoires.
La montée de sa cote au sein du parti s'inscrit donc dans la logique des choses. Un dauphin potentiel de Mohamed Elyazghi ? Rien n'interdit de le prédire


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.