Belgique : arrestation d'un conducteur qui a tenté de foncer sur la foule    Eclairage LED : Un premier forum à Casablanca    Attaque de Londres : l'EI revendique l'attentat    Golf : 144 joueurs et 126 joueuses en compétition à Rabat    Le Trophée des Champions 2017 de football le 29 juillet à Tanger    Résultats annuels: Atlanta Assurances termine 2016 sur une bonne note    Ouadih Dada : «Sans prétention, je m'adresse à tout le monde»    L'attentat de Londres revendiqué par Daech    Lutte antiterroriste : l'approche multidimensionnelle du Maroc mise en avant à Washington    Cinq banques obtiennent l'autorisation de création de banques participatives    Printemps des Alizés 2017 : Un tour du monde «classique»    (Vidéo) Mawazine 2017 : le rappeur américain Wiz Khalifa sera de la partie    Danone allie les délices de L'fakia    Forêts méditerranéennes : 85 millions d'ha à protéger    Microfinance : Les ambitions des acteurs    Majorité : Les choses sérieuses commencent    Attentat de Londres: l'auteur de l'attaque était connu du MI5    Enseignement supérieur : L'UIR décline sa stratégie africaine    Immigration illégale : l'Espagne arrête 16 passeurs marocains    Procès Gdim Izik : 15 accusés auditionnés jusqu'à mardi    Maroc-France : La coopération dans la défense au beau fixe    Un jeune intercepte le convoi de Mohammed VI et le Roi de Jordanie    Risque de change : La flexibilité du dirham modifie les règles du jeu    Rencontre au Cabinet Royal à Rabat entre SM le Roi et le Souverain hachémite de Jordanie    Sahara : Le Maroc recadre le débat au Conseil des droits de l'Homme    Arrestation d'un Libyen pour trafic de psychotropes    Mazars dévoile une étude sur l'innovation et l'intrapreneuriat en Afrique    E-santé : Rabat abrite la journée de l'innovation    Agence Urbaine de Casablanca : 4861 projets approuvés    Entretien avec Mohamed Rabii, boxeur « Je vise à remporter mes dix premiers matchs »    Championnats du monde de cross-country Kampala 2017 : Le Maroc représenté par trois équipes    Trois Marocains arrêtés en Espagne pour propagande terroriste    Habib El Malki, nouveau président de l'Union parlementaire arabe    Casablanca abrite une conférence internationale sur la sécurité aux frontières    Les Casques bleus, protecteurs ou prédateurs ?    News    Après l'ivoire, la peau des ânes africains au cœur d'un trafic meurtrier    Insolite : Un cambrioleur reste coincé dans la vitrine du magasin, les gendarmes tweetent sa photo    Divers    Thorgan Hazard remplace son frère Eden en sélection belge    Arsène Wenger dément formellement une approche du PSG    Los Angeles affirme ne se concentrer que sur les JO-2024    Wyclef Jean brièvement arrêté par erreur à Los Angeles    La célèbre Demi Lovato annoncée à Mawazine    La musique judéo-marocaine à l'honneur lors d'un concert grandiose à Paris    Attaque de Londres : un mort    Lalla Meryem et Hollande président à Paris le vernissage de « Splendeurs de l'écriture... »    Prix de la culture amazighe 2016: Ouverture des candidatures    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'ascension continue
Publié dans MarocHebdo le 01 - 07 - 2005

Après un passage tonitruant à la tête du quotidien francophone de l'USFP, Mohamed El Gahs a été élu secrétaire d'Etat à la Jeunesse. Parcours d'un quadra présenté comme le dauphin de Elyazghi.
Mohamed El Gahs
Question piège : qui a eu le plus des voix lors de l'élection du conseil national de l'Union socialiste des forces populaires ? Officiellement, c'est Mohamed Guessous. Mais, depuis la fin des travaux du congrès de l'USFP, tenu les 10, 11 et 12 juin à Bouznika, le nom de Mohamed El Gahs était sur toutes les lèvres. C'est lui, disait-on, qui arrive en tête, et de loin.
Ce n'est pas surprenant pour un parti qui mise sur la jeunesse. Et qui compte sur les valeurs sûres. M. El Gahs en fait partie.
Ce natif du 30 septembre 1963, à Taza, est un militant socialiste convaincu. Depuis qu'il était étudiant en France, il a fait siennes les idées de la social-démocratie et s'est distingué, dans les campus universitaires, comme étant un défenseur farouche de la refondation des partis socialistes. Les rendre plus ouverts et à même d'épouser certains principes du libéralisme.
Titulaire d'une maîtrise ès sciences économique, d'un DEA en gestion de l'université de Nancy II en France, M. El Gahs a obtenu un DES en Journalisme, à l'école de journalisme de Strasbourg.
De retour au Maroc, M. El Gahs a rejoint le quotidien du parti, Libération, où il a occupé depuis 1993 le poste de directeur adjoint et directeur de la rédaction. Sous son impulsion, le journal francophone de l'USFP a acquis ses lettres de noblesse pour devenir un journal de référence en ce sens qu'il a su marier, non sans risque d'ailleurs, son ouverture d'esprit, sa volonté d'abattre les barrières, de briser certains tabous d'ordre social avec son appartenance à un parti qui entamait à peine sa mue.
Polémiste de talent, avec une maîtrise extraordinaire de la langue de Molière et ses jeux de mots, M. El Gahs était devenu, avec feu Nadir Yata, rédacteur en chef d'Al Bayane, deux chroniqueurs parmi les plus en vue, souvent craints, mais parfois adulés.
M. El Gahs, qui a mené des travaux de recherche en management stratégique en relations euro-maghrébines, en marketing politique et en transfert de technologie, a été réélu membre du comité central du parti lors du sixième congrès du parti, tenu à Casablanca en 2000. Député de la circonscription Bernoussi-Zenata, M. El Gahs a été nommé secrétaire d'Etat à la Jeunesse, le 9 octobre 2002 . Un poste où il s'est illustré par des actions de proximité, un engagement pour faire accéder les jeunes à l'internet et autres outils de communication et une volonté ferme de réhabiliter et de généraliser les colonies de vacances. Des actions qui ont donné des résultats méritoires.
La montée de sa cote au sein du parti s'inscrit donc dans la logique des choses. Un dauphin potentiel de Mohamed Elyazghi ? Rien n'interdit de le prédire