AWB propose un nouveau programme pour les PME    BMCE Bank of Africa soutient l'économie circulaire    Présidentielle en France : points de repère    Eagle Hills développe son troisième projet au Maroc    Ressortissants syriens : Le Maroc exprime sa préoccupation à l'ambassadeur algérien    France : Entre « vote utile » et « vote sanction » à la présidentielle    Venezuela : Trois morts dans des manifestations anti-Maduro    lutWAC – RCA : Un derby qui éclipse le reste MAT et HUSA : Stopper l'hémorragie    Derby RCA-WAC / Vente des billets du 20 au 22 avril    Derby... leçons à tirer / Vivement une meilleure organisation    Boxe professionnelle : Victoire du Rabii en Allemagne    36 artistes exposent à la Nobl'ys Gallery : Parcours esthétiques    Festival Mawazine Rythmes du Monde : Badr Rami et Charles Aznavour en tête d'affiche    En hommage à l'Afrique : Le 19ème printemps des poètes 2017    La crèche de l'Ecole Belge de Casablanca s'active    La crèche de l'Ecole Belge de Casablanca s'active    La crèche de l'Ecole Belge de Casablanca s'active    Mohamed Aziz Bihi compte poursuivre en justice Telquel    Mohamed Aziz Bihi est bel et bien médecin    Démantèlement d'une cellule terroriste composée de trois extrémistes s'activant à Tétouan    Derby de Casablanca : « Je suis un wydadi, je suis un rajaoui, je suis un casa'oui »    Casablanca : 2.400 suspects arrêtés en une semaine    Le Maroc et Cuba rétablissent leurs relations diplomatiques    Najat Elbaz à l'ONU !    Antoine Griezmann : Amoureux discret, il s'affiche avec sa belle Erika    Liga : 33ème journée Nerfs à vif en Liga en attendant Real-Barça    Carré d'as inédit en Europa League    Le guichet unique de l'ORMVAM certifié ISO 9001    Poursuite des manifestations anti-Maduro et des affrontements    La crise est finie pour les milliardaires russes    Insolite : Autriche, le chancelier livre des pizzas pour aller parler avec ses électeurs    Leger recul des prix à la consommation en mars    News    Congrès national et maghrébin d'endocrinologie : Des maladies endocriniennes et du diabète au féminin    Divers    Les victimes de la bande à Ghali ont du mal à oublier les exactions perpétrées à Tindouf    Arrivée à Laâyoune des derniers éléments de la composante civile de la MINURSO    Le gouvernement veut partir sur la base de nouvelles relations avec les partenaires sociaux    La filière lait double son offre nationale    Angelina Jolie: Comment elle a gardé secrète sa romance avec un homme d'affaires anglais    Cuba Gooding Jr en deuil : Son père retrouvé mort dans sa voiture    Johnny Hallyday courageux face à la maladie    Comité Exécutif de l'Istiqlal : L'accord scellant l'homogénéité du parti et l'unité de ses rangs hautement salué    Les objectifs du programme gouvernemental à l'horizon 2021 Plus d'ambitions que de moyens    «Prisme 7», une exposition à la mémoire de Feu Abdellatif Zine    Innovation : La MAMDA lance les expertises par drones    El Othmani dévoile les 5 axes de son quinquennat    SIAM 2017: Remise à Meknès des premiers trophées «Hlib Bladi»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'ascension continue
Publié dans MarocHebdo le 01 - 07 - 2005

Après un passage tonitruant à la tête du quotidien francophone de l'USFP, Mohamed El Gahs a été élu secrétaire d'Etat à la Jeunesse. Parcours d'un quadra présenté comme le dauphin de Elyazghi.
Mohamed El Gahs
Question piège : qui a eu le plus des voix lors de l'élection du conseil national de l'Union socialiste des forces populaires ? Officiellement, c'est Mohamed Guessous. Mais, depuis la fin des travaux du congrès de l'USFP, tenu les 10, 11 et 12 juin à Bouznika, le nom de Mohamed El Gahs était sur toutes les lèvres. C'est lui, disait-on, qui arrive en tête, et de loin.
Ce n'est pas surprenant pour un parti qui mise sur la jeunesse. Et qui compte sur les valeurs sûres. M. El Gahs en fait partie.
Ce natif du 30 septembre 1963, à Taza, est un militant socialiste convaincu. Depuis qu'il était étudiant en France, il a fait siennes les idées de la social-démocratie et s'est distingué, dans les campus universitaires, comme étant un défenseur farouche de la refondation des partis socialistes. Les rendre plus ouverts et à même d'épouser certains principes du libéralisme.
Titulaire d'une maîtrise ès sciences économique, d'un DEA en gestion de l'université de Nancy II en France, M. El Gahs a obtenu un DES en Journalisme, à l'école de journalisme de Strasbourg.
De retour au Maroc, M. El Gahs a rejoint le quotidien du parti, Libération, où il a occupé depuis 1993 le poste de directeur adjoint et directeur de la rédaction. Sous son impulsion, le journal francophone de l'USFP a acquis ses lettres de noblesse pour devenir un journal de référence en ce sens qu'il a su marier, non sans risque d'ailleurs, son ouverture d'esprit, sa volonté d'abattre les barrières, de briser certains tabous d'ordre social avec son appartenance à un parti qui entamait à peine sa mue.
Polémiste de talent, avec une maîtrise extraordinaire de la langue de Molière et ses jeux de mots, M. El Gahs était devenu, avec feu Nadir Yata, rédacteur en chef d'Al Bayane, deux chroniqueurs parmi les plus en vue, souvent craints, mais parfois adulés.
M. El Gahs, qui a mené des travaux de recherche en management stratégique en relations euro-maghrébines, en marketing politique et en transfert de technologie, a été réélu membre du comité central du parti lors du sixième congrès du parti, tenu à Casablanca en 2000. Député de la circonscription Bernoussi-Zenata, M. El Gahs a été nommé secrétaire d'Etat à la Jeunesse, le 9 octobre 2002 . Un poste où il s'est illustré par des actions de proximité, un engagement pour faire accéder les jeunes à l'internet et autres outils de communication et une volonté ferme de réhabiliter et de généraliser les colonies de vacances. Des actions qui ont donné des résultats méritoires.
La montée de sa cote au sein du parti s'inscrit donc dans la logique des choses. Un dauphin potentiel de Mohamed Elyazghi ? Rien n'interdit de le prédire