Rothen : «Barrada va surprendre !»    World Food Moscow : Le Maroc en force    Aérien : Signature d'un accord de coopération entre la RAM et la brésilienne Gol    Benatia au Bayern, une question de quelques jours?    61è anniversaire de la révolution du Roi et du Peuple : Grâce royale de 292 personnes    U20 : 20 joueurs en stage    Confiance économique des consommateurs : Plus 20 au Maroc    Le Festival Voix de Femmes de Tétouan : Une 7ème édition dédiée à la méditerranée    Il fait l'actu : Samih al-Qasssim    On est loin du compte ! par ( Jamal Berraoui )    Niveau de vie    Mehdi Benatia courtisé par le Bayern    Les ménages s'inquiètent: Niveau de vie, situation financière, épargne, chômage...    Immobilier: Dans quelle ville investir ?    Un nouveau doublé d'El Haddadi    Mouithys tenté par un retour au WAC    Suarez débute en amical sous les vivats    Livre: Théocratie populiste    Le Conseil supérieur de l'éducation et de la recherche scientifique, un espace pluriel de débat    Les enjeux stratégiques et politiques de l'immigration marocaine    Parlement. Les députés écourtent leurs vacances    Chakib Boualou : Le Big Data est en train de transformer les modèles économiques sur Internet    La Chine placera une sonde en orbite autour de la Lune d'ici à fin 2014    Bouarfa célèbre les arts bédouins    Rencontre des poètes du Mahjar à Essaouira    Bouillon de culture    News    Des brigades d'enfants pour protéger l'environnement à Essaouira    Les mariages de stars à venir    Les produits laitiers pourraient protéger du diabète    Le Roi Mohammed VI prononcera un discours à la Nation mercredi soir    (R) évolution à la marocaine    A la veille de la CAN 2015, seuls 3 à 4 pros font échos...    Augmentation des exportations espagnoles vers le Maroc    Hadda Ouakki... la diva mythique    Ces étudiants qui ne partent pas en vacances    Tahar Ben Jelloun: Je ne serai jamais ministre, parce que c'est un métier, et moi je ne suis pas compétent    Découverte de pièces d'or romaines vieilles de 1500 ans    Gaza : Mahmoud Abbas à Doha pour des consultations avec Qatar et Hamas    Inde: 150 personnes sont mortes à cause des inondations    Maroc : Nouvelle hausse des prix à la consommation au 1er semestre 2014    « Destinées syriennes en Turquie.» par ( Jamal Berraoui )    Le Maroc envoie de nouveaux lots d'aide à Gaza    Forum mondial des Droits de l'Homme : Marrakech abritera la 2ème édition en novembre    Casablanca : Nouvelle saisie de comprimés psychotropes    IMMIGRATION : The €4,000 shortcut across the Strait    Melilla : une ONG dénonce la violence de police espagnole sur des migrants    Révolution du Roi et du Peuple    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

L'ascension continue
Publié dans MarocHebdo le 01 - 07 - 2005

Après un passage tonitruant à la tête du quotidien francophone de l'USFP, Mohamed El Gahs a été élu secrétaire d'Etat à la Jeunesse. Parcours d'un quadra présenté comme le dauphin de Elyazghi.
Mohamed El Gahs
Question piège : qui a eu le plus des voix lors de l'élection du conseil national de l'Union socialiste des forces populaires ? Officiellement, c'est Mohamed Guessous. Mais, depuis la fin des travaux du congrès de l'USFP, tenu les 10, 11 et 12 juin à Bouznika, le nom de Mohamed El Gahs était sur toutes les lèvres. C'est lui, disait-on, qui arrive en tête, et de loin.
Ce n'est pas surprenant pour un parti qui mise sur la jeunesse. Et qui compte sur les valeurs sûres. M. El Gahs en fait partie.
Ce natif du 30 septembre 1963, à Taza, est un militant socialiste convaincu. Depuis qu'il était étudiant en France, il a fait siennes les idées de la social-démocratie et s'est distingué, dans les campus universitaires, comme étant un défenseur farouche de la refondation des partis socialistes. Les rendre plus ouverts et à même d'épouser certains principes du libéralisme.
Titulaire d'une maîtrise ès sciences économique, d'un DEA en gestion de l'université de Nancy II en France, M. El Gahs a obtenu un DES en Journalisme, à l'école de journalisme de Strasbourg.
De retour au Maroc, M. El Gahs a rejoint le quotidien du parti, Libération, où il a occupé depuis 1993 le poste de directeur adjoint et directeur de la rédaction. Sous son impulsion, le journal francophone de l'USFP a acquis ses lettres de noblesse pour devenir un journal de référence en ce sens qu'il a su marier, non sans risque d'ailleurs, son ouverture d'esprit, sa volonté d'abattre les barrières, de briser certains tabous d'ordre social avec son appartenance à un parti qui entamait à peine sa mue.
Polémiste de talent, avec une maîtrise extraordinaire de la langue de Molière et ses jeux de mots, M. El Gahs était devenu, avec feu Nadir Yata, rédacteur en chef d'Al Bayane, deux chroniqueurs parmi les plus en vue, souvent craints, mais parfois adulés.
M. El Gahs, qui a mené des travaux de recherche en management stratégique en relations euro-maghrébines, en marketing politique et en transfert de technologie, a été réélu membre du comité central du parti lors du sixième congrès du parti, tenu à Casablanca en 2000. Député de la circonscription Bernoussi-Zenata, M. El Gahs a été nommé secrétaire d'Etat à la Jeunesse, le 9 octobre 2002 . Un poste où il s'est illustré par des actions de proximité, un engagement pour faire accéder les jeunes à l'internet et autres outils de communication et une volonté ferme de réhabiliter et de généraliser les colonies de vacances. Des actions qui ont donné des résultats méritoires.
La montée de sa cote au sein du parti s'inscrit donc dans la logique des choses. Un dauphin potentiel de Mohamed Elyazghi ? Rien n'interdit de le prédire


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.