Marsa Maroc recule mais draine les volumes!    Sommet de la Ligue arabe ce lundi en Mauritanie    Attentat à la bombe en Allemagne    Un incendie ravage environ 40 hectares de forêt près de Larache    Préparation des épreuves, le juteux business des écoles    Affaire Laftite. La recette Benkirane    Un haut dignitaire du Polisario accusé de détournement de fripes    S.M le Roi Mohammed VI, un Souverain visionnaire et humaniste    Tenue du 27ème Sommet arabe à Nouakchott    Bombardements aériens sur des hôpitaux d'Alep et tirs de roquettes sur Damas    Semaine sanglante en Allemagne où une tuerie en chasse une autre    La décision du CIO sur la Russie divise le mouvement sportif    Al Ahly ou l'accroc égyptien sur le chemin de gloire du Wydad    Abdeslam Bennani Smires domine le Grand Prix SM le Roi Mohammed VI de saut d'obstacles    La BAD s'engage à accompagner les différentes initiatives du Groupe OCP en faveur du continent africain    Evolution positive des recettes touristiques    Mounia Boutaleb : Un tableau doit représenter une émotion née de la vie    La mode s'invite au Moussem culturel international d'Assilah    "Star Trek sans limite" largement en tête du box-office    Hausse de 3,2% du résultat net part de Maroc Telecom    Lutte contre le dopage : Le Maroc muscle sa loi    Accord agricole: Alem revient sur l'audience à la Cour de l'UE    Yahoo! cède ses parts Internet à Verizon    Interpellation à Meknès de 827 personnes en deux semaines    Ouverture d'une enquête judiciaire contre un policier pour dénonciation calomnieuse d'acte criminel    Divers    Marrakech : 60 MDH pour l'INDH    Le Maroc adhère au Traité d'amitié et de coopération de l'ASEAN    L'Intérieur allergique aux propositions de l'opposition    La COP22 fera la part belle à la mer    Tanjazz : Une édition glamour !    L'OCP et la BAD s'allient pour l'Afrique    Oualidia décroche le « Pavillon bleu »    Hassad et Boussaid dénoncent des allégations visant le Wali de Rabat    ENTRETIEN : «Il y a une grande attente du continent par rapport au retour du Maroc au sein de l'UA»    Le FMI accorde une LPL de 3.4 milliards $ au Maroc    8è championnat arabe de kick-boxing à Amman: Le Maroc s'adjuge 12 médailles, dont 10 en or    Les danses Guadra et Ahidous à l'honneur au festival africain en République Tchèque    Le sosie de PSY bluffe le public au festival d'Oujda !    Kristen Nairn met le feu à Maison B    « De l'Atlas au chemin de Compostelle » Adam LOTFI    SAR le Prince Moulay Rachid préside la cérémonie de remise des prix SM de saut d'obstacles    Zéro «grissage»*    Nador : Des migrants illégaux incendient une forêt !    Murmure coupable    INNOV INVEST a été pensé de façon à offrir aux startups une solution de financement adaptée    Sit-in à Rabat contre le projet de réforme des régimes de retraite    Le LOSC refuse une offre de Watford pour Boufal Spécial    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'ascension continue
Publié dans MarocHebdo le 01 - 07 - 2005

Après un passage tonitruant à la tête du quotidien francophone de l'USFP, Mohamed El Gahs a été élu secrétaire d'Etat à la Jeunesse. Parcours d'un quadra présenté comme le dauphin de Elyazghi.
Mohamed El Gahs
Question piège : qui a eu le plus des voix lors de l'élection du conseil national de l'Union socialiste des forces populaires ? Officiellement, c'est Mohamed Guessous. Mais, depuis la fin des travaux du congrès de l'USFP, tenu les 10, 11 et 12 juin à Bouznika, le nom de Mohamed El Gahs était sur toutes les lèvres. C'est lui, disait-on, qui arrive en tête, et de loin.
Ce n'est pas surprenant pour un parti qui mise sur la jeunesse. Et qui compte sur les valeurs sûres. M. El Gahs en fait partie.
Ce natif du 30 septembre 1963, à Taza, est un militant socialiste convaincu. Depuis qu'il était étudiant en France, il a fait siennes les idées de la social-démocratie et s'est distingué, dans les campus universitaires, comme étant un défenseur farouche de la refondation des partis socialistes. Les rendre plus ouverts et à même d'épouser certains principes du libéralisme.
Titulaire d'une maîtrise ès sciences économique, d'un DEA en gestion de l'université de Nancy II en France, M. El Gahs a obtenu un DES en Journalisme, à l'école de journalisme de Strasbourg.
De retour au Maroc, M. El Gahs a rejoint le quotidien du parti, Libération, où il a occupé depuis 1993 le poste de directeur adjoint et directeur de la rédaction. Sous son impulsion, le journal francophone de l'USFP a acquis ses lettres de noblesse pour devenir un journal de référence en ce sens qu'il a su marier, non sans risque d'ailleurs, son ouverture d'esprit, sa volonté d'abattre les barrières, de briser certains tabous d'ordre social avec son appartenance à un parti qui entamait à peine sa mue.
Polémiste de talent, avec une maîtrise extraordinaire de la langue de Molière et ses jeux de mots, M. El Gahs était devenu, avec feu Nadir Yata, rédacteur en chef d'Al Bayane, deux chroniqueurs parmi les plus en vue, souvent craints, mais parfois adulés.
M. El Gahs, qui a mené des travaux de recherche en management stratégique en relations euro-maghrébines, en marketing politique et en transfert de technologie, a été réélu membre du comité central du parti lors du sixième congrès du parti, tenu à Casablanca en 2000. Député de la circonscription Bernoussi-Zenata, M. El Gahs a été nommé secrétaire d'Etat à la Jeunesse, le 9 octobre 2002 . Un poste où il s'est illustré par des actions de proximité, un engagement pour faire accéder les jeunes à l'internet et autres outils de communication et une volonté ferme de réhabiliter et de généraliser les colonies de vacances. Des actions qui ont donné des résultats méritoires.
La montée de sa cote au sein du parti s'inscrit donc dans la logique des choses. Un dauphin potentiel de Mohamed Elyazghi ? Rien n'interdit de le prédire