Zaki dévoile la liste des 25 joueurs qui affronteront la Centrafrique et le Kenya    Le tabou est brisé    GNF 2: Carton plein pour les Tangérois, la JSM dauphin et le CODM toujours sans victoire    Premier League : Falcao et Di Maria explosent les ventes de maillots.    Hooliganisme en Grèce : Un supporter mortellement blessé    Une occasion pour ressusciter les liens familiaux et songer aux plus démunis    Campagne nationale pour les personnes âgées : la 2ème édition lancée mercredi    Un cas suspect d'Ebola en Turquie    Afghanistan : Le nouveau président convie les talibans à des pourparlers    Portefeuille d'actions : La sélectivité reste de mise !    Il fait l'actu : Anas Sefrioui    «Lorsque j'ai été élu président, j'ai exigé d'être entourés par ces jeunes amateurs»    Vie des traces    Tadla-Azilal : Le Géoparc du M'Goun labélisé par l'UNESCO    11ème édition des Assises du tourisme : Un chiffre d'affaires de plus de 310 MMDH    Maroc – Portugal : Protocole de coopération dans les domaines agricole, sanitaire et phytosanitaire.    Italie : jusqu'à 150 euros d'amende pour un mégot jeté dans la rue    Un voleur de codes de cartes bancaires arrêté    Fondation Esprit de Fès, Skali explique son départ    Un danger public en plein centre-ville    Sondage, 91% des Marocains plébiscitent les relations avec l'UE    3.072 migrants ont péri en Méditerranée en 2014    Déception    Saham Assurance double ses bénéfices    Nos meilleurs vœux    Première rencontre nationale commune des cadres de l'Istiqlal et de l'USFP : «Nous sommes l'alternative attendue»    Les Femmes Istiqlalienne et Ittihadie pour l'égalité et contre la ségrégation    ONU: Discours de SM le Roi devant la 69ème A.G : L'Afrique applaudit    Tous coupables ?    Le Maroc perd un pilier de l'art contemporain, Farid Belkahia    Le Maroc et l'Espagne resserrent l'étau autour des jihadistes    Participation active de l'USFP à la Conférence annuelle du Labour Party    Divers    Divers    "Farid-le-fou" demande à être euthanasié    Le PJD cherche à museler les partis politiques avant les prochaines élections    La participation des femmes est un facteur de succès des entreprises    Les médias et la communication africains font leur show à Marrakech    Clôture à Sao Paulo de la Foire du tourisme des Amériques    La RSB stoppe l'élan des Khouribguis    Divers sportifs    Lors d'une quatrième journée prolifique le Wydad se rappelle au bon souvenir de tous    "L'identité d'un front", un documentaire sur le conflit artificiel du Sahara marocain    Insolite    Les surnoms des sportifs : Jonathan Edwards "le Goéland"    Ilham Laraki, ambassadrice de charme de l'art contemporain marocain    "Nass El Ghiwane, 40 ans de chanson protestataire marocaine", nouvel ouvrage de Abdelhaï Sadiq    "Machi Bessmity" : Non au fanatisme sanguinaire et oui à l'humanité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

L'ascension continue
Publié dans MarocHebdo le 01 - 07 - 2005

Après un passage tonitruant à la tête du quotidien francophone de l'USFP, Mohamed El Gahs a été élu secrétaire d'Etat à la Jeunesse. Parcours d'un quadra présenté comme le dauphin de Elyazghi.
Mohamed El Gahs
Question piège : qui a eu le plus des voix lors de l'élection du conseil national de l'Union socialiste des forces populaires ? Officiellement, c'est Mohamed Guessous. Mais, depuis la fin des travaux du congrès de l'USFP, tenu les 10, 11 et 12 juin à Bouznika, le nom de Mohamed El Gahs était sur toutes les lèvres. C'est lui, disait-on, qui arrive en tête, et de loin.
Ce n'est pas surprenant pour un parti qui mise sur la jeunesse. Et qui compte sur les valeurs sûres. M. El Gahs en fait partie.
Ce natif du 30 septembre 1963, à Taza, est un militant socialiste convaincu. Depuis qu'il était étudiant en France, il a fait siennes les idées de la social-démocratie et s'est distingué, dans les campus universitaires, comme étant un défenseur farouche de la refondation des partis socialistes. Les rendre plus ouverts et à même d'épouser certains principes du libéralisme.
Titulaire d'une maîtrise ès sciences économique, d'un DEA en gestion de l'université de Nancy II en France, M. El Gahs a obtenu un DES en Journalisme, à l'école de journalisme de Strasbourg.
De retour au Maroc, M. El Gahs a rejoint le quotidien du parti, Libération, où il a occupé depuis 1993 le poste de directeur adjoint et directeur de la rédaction. Sous son impulsion, le journal francophone de l'USFP a acquis ses lettres de noblesse pour devenir un journal de référence en ce sens qu'il a su marier, non sans risque d'ailleurs, son ouverture d'esprit, sa volonté d'abattre les barrières, de briser certains tabous d'ordre social avec son appartenance à un parti qui entamait à peine sa mue.
Polémiste de talent, avec une maîtrise extraordinaire de la langue de Molière et ses jeux de mots, M. El Gahs était devenu, avec feu Nadir Yata, rédacteur en chef d'Al Bayane, deux chroniqueurs parmi les plus en vue, souvent craints, mais parfois adulés.
M. El Gahs, qui a mené des travaux de recherche en management stratégique en relations euro-maghrébines, en marketing politique et en transfert de technologie, a été réélu membre du comité central du parti lors du sixième congrès du parti, tenu à Casablanca en 2000. Député de la circonscription Bernoussi-Zenata, M. El Gahs a été nommé secrétaire d'Etat à la Jeunesse, le 9 octobre 2002 . Un poste où il s'est illustré par des actions de proximité, un engagement pour faire accéder les jeunes à l'internet et autres outils de communication et une volonté ferme de réhabiliter et de généraliser les colonies de vacances. Des actions qui ont donné des résultats méritoires.
La montée de sa cote au sein du parti s'inscrit donc dans la logique des choses. Un dauphin potentiel de Mohamed Elyazghi ? Rien n'interdit de le prédire


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.