Louardi: Aucun cas d'Ebola enregistré chez les subsahariens du Maroc    Fusillade au Parlement canadien: au moins un mort et deux blessés    BMCE Bank prépare sa filiale «halal»    Ebola: Le Maroc reçoit chaque jour 310 voyageurs venus des pays touchés    Face aux «risques de décomposition de l'Etat» en Algérie : L'opposition veut des élections anticipées    A Washington, Israël tente de réchauffer les relations avec son parrain    Forum de Crans Montana à Genève: Quatre Marocaines nommées leaders du futur    Le Salon du cheval d'El Jadida : Un évènement aux dimensions multiples    Le MAS se rebiffe...    Mondial des clubs 2014 au Maroc : Les billets en vente à partir de mardi    Un boxeur croate suspendu à vie pour avoir frappé un arbitre    Syrie : Les Kurdes de Kobané soulagés par les armes larguées par les Américain    Le dérapage budgétaire évité grâce aux 9,5 MMDH des pays du Golfe    Dette intérieure : 421,7 MMDH, en hausse de 1,8%    La réforme des régimes de retraite    Radiation de la CGI de la cote: l'OPR se fait attendre    Coopération agricole: Le Maroc et l'Italie signent un mémorandum    Les industriels «optimistes» quant à l'évolution de la production au 4ème trimestre    J'aime, je partage: Criminalité, jeunesse et crise des valeurs    La plus grande entreprise de France décapitée    Benkirane invite les patrons à la politique    Parlement, une séance perturbée    La comédienne française Isabelle Huppert présidera le Jury Long Métrage    Enseignement supérieur, l'anglais obligatoire !    «Takreem Awards» va distinguer à Marrakech l'excellence arabe    Provinces du Sud : Mobilisation pour libérer la jeune Mahjouba séquestrée à Tindouf    Hadraf impliqué ? Cherchez ailleurs leur répondit-il.....    Franc-parler    Le Maroc, l'un des dix pays à visiter en 2015    Aéroport international de Marrakech: Arrestation d'un Franco-algérien en possession de 9 kg de chira    Le mot pour rire: Les élus pathos et les voyages gratos    Urbanisme : Casablanca fête son centenaire    Art : Vernissage de l'exposition de l'artiste Abdallah Sadouk    Le trophée de la Coupe du monde des clubs de football fait escale à Buenos Aires    Activités du parti    Les déclarations irresponsables visant les syndicats formulées par le porte-parole du gouvernement vont à l'encontre de toutes les pratiques démocratiques    Décentraliser pour donner le pouvoir aux peuples du Printemps arabe    La Chambre des représentants libyenne s'allie avec Khalifa Haftar    MU limite la casse chez WBA    Retour à l'heure légale dimanche prochain    David Guetta : "Non ! Je ne prends pas de drogue !"    Les démêlés judiciaires des stars : Nagui    Vibrant hommage à l'actrice Zineb Smaiki    KACM-DHJ et CRA-RSB : Des chocs sous le signe de l'équilibre    L'aigle rabaisse ses ailes face aux turbulences, une idée à creuser pour l'aéronautique    Le kidnappeur de Nada derrière les barreaux    La promotion de la santé,un projet politique    Éducation : Alertes et critiques    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

La nouvelle place financière de Casablanca prend forme
Publié dans MarocHebdo le 05 - 11 - 2010

Banques, compagnies d'assurances, sociétés de courtage et autres institutions financières y éliront leurs sièges. La nouvelle place financière de Casablanca promet d'être le nouveau quartier de la finance internationale dans le Maghreb et en Afrique.
Saïd Ibrahimi. Un véritable quartier de la finance internationale au Maghreb et en Afrique.
Le projet, très ambitieux, de la nouvelle place financière de Casablanca, appelé Casablanca Finance City, et dont la conduite et la gestion ont été confiées à Saïd Ibrahimi, ancien trésorier général du Royaume, se précise. Dans la nouvelle loi des finances pour l'année 2011, on trouve le statut de la future place financière, qui s'inscrit dans la logique de positionner Casablanca comme un véritable hub de la finance à l'échelle du Maghreb et de l'Afrique.
Ainsi, la future “City” de Casablanca, à l'image de ce qui se dit pour Londres, sera le lieu où seront implantées les grandes institutions financières nationales comme internationales. Celles qui désirent notamment opérer sur les plans régional et international ou y installer leurs sièges régionaux ou internationaux.
Trois types d'institutions sont concernés. Le premier a trait aux entreprises financières proprement dites. C'est-à-dire celles opérant dans la banque, l'assurance et le courtage en assurance. Le deuxième concerne les sociétés de gestion d'actifs. Dans cette catégorie, on trouve également les prestataires de services professionnels qui gèrent certaines activités en vogue comme l'offshoring et les services financiers spécialisés. Et le troisième type, quant à lui, touche les sièges régionaux ou internationaux, qui assurent une certaine coordination d'activités de services opérés dans un ou plusieurs pays étrangers.
Avantages fiscaux
Ce qu'apporte la loi des finances pour les entreprises installées dans Casablanca Finance City est pertinent. Elles sont exonérées de l'impôt sur les sociétés (IS) pendant les cinq prochaines années au titre de leurs ventes à l'export, avant d'être taxées à 8,75% par la suite.
Pour les sièges régionaux ou internationaux, ils paieront un taux d'IS de 10% seulement. De ce fait, la nouvelle place financière, qui sera édifiée sur une superficie de 320 hectares abritant l'ancien aéroport d'Anfa, sera un véritable quartier de la finance internationale, où plus d'un million de mètres carrés de bureaux sont d'ores et déjà réservés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.