Belgique : arrestation d'un conducteur qui a tenté de foncer sur la foule    Eclairage LED : Un premier forum à Casablanca    Attaque de Londres : l'EI revendique l'attentat    Golf : 144 joueurs et 126 joueuses en compétition à Rabat    Le Trophée des Champions 2017 de football le 29 juillet à Tanger    Résultats annuels: Atlanta Assurances termine 2016 sur une bonne note    Ouadih Dada : «Sans prétention, je m'adresse à tout le monde»    L'attentat de Londres revendiqué par Daech    Lutte antiterroriste : l'approche multidimensionnelle du Maroc mise en avant à Washington    Cinq banques obtiennent l'autorisation de création de banques participatives    Printemps des Alizés 2017 : Un tour du monde «classique»    (Vidéo) Mawazine 2017 : le rappeur américain Wiz Khalifa sera de la partie    Danone allie les délices de L'fakia    Forêts méditerranéennes : 85 millions d'ha à protéger    Microfinance : Les ambitions des acteurs    Majorité : Les choses sérieuses commencent    Attentat de Londres: l'auteur de l'attaque était connu du MI5    Enseignement supérieur : L'UIR décline sa stratégie africaine    Immigration illégale : l'Espagne arrête 16 passeurs marocains    Procès Gdim Izik : 15 accusés auditionnés jusqu'à mardi    Maroc-France : La coopération dans la défense au beau fixe    Un jeune intercepte le convoi de Mohammed VI et le Roi de Jordanie    Risque de change : La flexibilité du dirham modifie les règles du jeu    Rencontre au Cabinet Royal à Rabat entre SM le Roi et le Souverain hachémite de Jordanie    Sahara : Le Maroc recadre le débat au Conseil des droits de l'Homme    Arrestation d'un Libyen pour trafic de psychotropes    Mazars dévoile une étude sur l'innovation et l'intrapreneuriat en Afrique    E-santé : Rabat abrite la journée de l'innovation    Agence Urbaine de Casablanca : 4861 projets approuvés    Entretien avec Mohamed Rabii, boxeur « Je vise à remporter mes dix premiers matchs »    Championnats du monde de cross-country Kampala 2017 : Le Maroc représenté par trois équipes    Trois Marocains arrêtés en Espagne pour propagande terroriste    Habib El Malki, nouveau président de l'Union parlementaire arabe    Casablanca abrite une conférence internationale sur la sécurité aux frontières    Les Casques bleus, protecteurs ou prédateurs ?    News    Après l'ivoire, la peau des ânes africains au cœur d'un trafic meurtrier    Insolite : Un cambrioleur reste coincé dans la vitrine du magasin, les gendarmes tweetent sa photo    Divers    Thorgan Hazard remplace son frère Eden en sélection belge    Arsène Wenger dément formellement une approche du PSG    Los Angeles affirme ne se concentrer que sur les JO-2024    Wyclef Jean brièvement arrêté par erreur à Los Angeles    La célèbre Demi Lovato annoncée à Mawazine    La musique judéo-marocaine à l'honneur lors d'un concert grandiose à Paris    Attaque de Londres : un mort    Lalla Meryem et Hollande président à Paris le vernissage de « Splendeurs de l'écriture... »    Prix de la culture amazighe 2016: Ouverture des candidatures    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La nouvelle place financière de Casablanca prend forme
Publié dans MarocHebdo le 05 - 11 - 2010

Banques, compagnies d'assurances, sociétés de courtage et autres institutions financières y éliront leurs sièges. La nouvelle place financière de Casablanca promet d'être le nouveau quartier de la finance internationale dans le Maghreb et en Afrique.
Saïd Ibrahimi. Un véritable quartier de la finance internationale au Maghreb et en Afrique.
Le projet, très ambitieux, de la nouvelle place financière de Casablanca, appelé Casablanca Finance City, et dont la conduite et la gestion ont été confiées à Saïd Ibrahimi, ancien trésorier général du Royaume, se précise. Dans la nouvelle loi des finances pour l'année 2011, on trouve le statut de la future place financière, qui s'inscrit dans la logique de positionner Casablanca comme un véritable hub de la finance à l'échelle du Maghreb et de l'Afrique.
Ainsi, la future “City” de Casablanca, à l'image de ce qui se dit pour Londres, sera le lieu où seront implantées les grandes institutions financières nationales comme internationales. Celles qui désirent notamment opérer sur les plans régional et international ou y installer leurs sièges régionaux ou internationaux.
Trois types d'institutions sont concernés. Le premier a trait aux entreprises financières proprement dites. C'est-à-dire celles opérant dans la banque, l'assurance et le courtage en assurance. Le deuxième concerne les sociétés de gestion d'actifs. Dans cette catégorie, on trouve également les prestataires de services professionnels qui gèrent certaines activités en vogue comme l'offshoring et les services financiers spécialisés. Et le troisième type, quant à lui, touche les sièges régionaux ou internationaux, qui assurent une certaine coordination d'activités de services opérés dans un ou plusieurs pays étrangers.
Avantages fiscaux
Ce qu'apporte la loi des finances pour les entreprises installées dans Casablanca Finance City est pertinent. Elles sont exonérées de l'impôt sur les sociétés (IS) pendant les cinq prochaines années au titre de leurs ventes à l'export, avant d'être taxées à 8,75% par la suite.
Pour les sièges régionaux ou internationaux, ils paieront un taux d'IS de 10% seulement. De ce fait, la nouvelle place financière, qui sera édifiée sur une superficie de 320 hectares abritant l'ancien aéroport d'Anfa, sera un véritable quartier de la finance internationale, où plus d'un million de mètres carrés de bureaux sont d'ores et déjà réservés.