Newsletter du 26 Novembre 2014 : De nouveaux hôtels 4 étoiles à Taghazout Bay    Tanger Med installe le 24 h/24 pour l'export    Report de la CAN: des sanctions seraient "dénuées de tout fondement"    Messi dans la légende, Chelsea et Shakhtar en 8ème    VOLLEY BALL: Smatches    SM le Roi effectue à partir de jeudi une visite officielle en République Populaire de Chine : Une ère nouvelle dans les relations bilatérales    Le WAC au petit trot : L'AS.FAR se fait peur    Suite au dépôt d'un projet d'offre publique de retrait : Reconduction de la suspension des titres «CGI»    Le Canada octroie 8 millions de dollars pour aider les jeunes marocains    Autour du monde    L'Egypte rouvre pour quelques heures le point de passage de Rafah vers Gaza    Sahara marocain : Les Etats du CCG et la Jordanie réitèrent leur soutien à l'initiative d'autonomie    Algérie : L'excédent commercial fond de trois-quarts en deux ans    Image de l'Islam en Occident : L'ère des raccourcis    Aide alimentaire héliportée aux habitants de zones isolées par les crues à Tighdiouine    Intempéries : Nouvelle grosse alerte : Fortes averses, fortes rafales, mer démontée et houleuse    3,4 millions de dollars pour le piano de "Casablanca"    Droits    Chine : un incendie dans une mine fait 26 morts.    Le mot pour rire: Les nouveaux commandements...    Copa America 2015 : Argentine-Uruguay et Brésil-Colombie en têtes d'affiche    Décès de la chanteuse libanaise Sabah    Des projets marocains choisis pour bénéficier des subventions du Fonds arabe pour la culture    La rénovation des hôtels, une nécessité absolue !    Activités du GPD-PPS à la Chambre des représentants    À 20 ans, il invente un gel arrêtant les hémorragies    Intempéries, l'Intérieur compte encore    Vote des lois : ça carbure sous la coupole !    Le cas AMDH    Divers sportifs    Divers    Activité industrielle en dents de scie durant le mois d'octobre    Le Code de la famille 10 ans après    La diaspora marocaine en appelle à la simplification des procédures    Fulla Laila et Nicolas Kemboi s'imposent au Semi-marathon de Laâyoune    Accès à la justice et droits de l'Homme    L'Union de l'action féministe lance «anissaya.net»    Des pluies torrentielles attendues sur le Maroc    La Fondation Ytto organise une journée de l'égalité    Activités du parti    Ramid pêche en eaux troubles    Qui rejoindra le Real Madrid et le Borussia Dortmund, ce soir ?    Saida Fikri retrouve son public    L'écrivain espagnol Juan Goytisolo, Prix Cervantès 2014    Mamoun Lahbabi ou la beauté d'une écriture dans le brouillard    Une plate-forme scientifique à vocation économique et culturelle    Une demeure de mémoire    Avec le réchauffement climatique, 50% de coups de foudre en plus aux Etats-Unis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

La nouvelle place financière de Casablanca prend forme
Publié dans MarocHebdo le 05 - 11 - 2010

Banques, compagnies d'assurances, sociétés de courtage et autres institutions financières y éliront leurs sièges. La nouvelle place financière de Casablanca" class="city">Casablanca promet d'être le nouveau quartier de la finance internationale dans le Maghreb et en Afrique.
Saïd Ibrahimi. Un véritable quartier de la finance internationale au Maghreb et en Afrique.
Le projet, très ambitieux, de la nouvelle place financière de Casablanca" class="city">Casablanca, appelé Casablanca" class="city">Casablanca Finance City, et dont la conduite et la gestion ont été confiées à Saïd Ibrahimi, ancien trésorier général du Royaume, se précise. Dans la nouvelle loi des finances pour l'année 2011, on trouve le statut de la future place financière, qui s'inscrit dans la logique de positionner Casablanca" class="city">Casablanca comme un véritable hub de la finance à l'échelle du Maghreb et de l'Afrique.
Ainsi, la future “City” de Casablanca" class="city">Casablanca, à l'image de ce qui se dit pour Londres, sera le lieu où seront implantées les grandes institutions financières nationales comme internationales. Celles qui désirent notamment opérer sur les plans régional et international ou y installer leurs sièges régionaux ou internationaux.
Trois types d'institutions sont concernés. Le premier a trait aux entreprises financières proprement dites. C'est-à-dire celles opérant dans la banque, l'assurance et le courtage en assurance. Le deuxième concerne les sociétés de gestion d'actifs. Dans cette catégorie, on trouve également les prestataires de services professionnels qui gèrent certaines activités en vogue comme l'offshoring et les services financiers spécialisés. Et le troisième type, quant à lui, touche les sièges régionaux ou internationaux, qui assurent une certaine coordination d'activités de services opérés dans un ou plusieurs pays étrangers.
Avantages fiscaux
Ce qu'apporte la loi des finances pour les entreprises installées dans Casablanca" class="city">Casablanca Finance City est pertinent. Elles sont exonérées de l'impôt sur les sociétés (IS) pendant les cinq prochaines années au titre de leurs ventes à l'export, avant d'être taxées à 8,75% par la suite.
Pour les sièges régionaux ou internationaux, ils paieront un taux d'IS de 10% seulement. De ce fait, la nouvelle place financière, qui sera édifiée sur une superficie de 320 hectares abritant l'ancien aéroport d'Anfa, sera un véritable quartier de la finance internationale, où plus d'un million de mètres carrés de bureaux sont d'ores et déjà réservés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.