Le PAM en tête des élections communales et régionales    Elections: Un taux de participation de 36,5 % à 17h00    Vidéo: Une séance d'entrainement pour Sao Tomé    Mohamed Nabil Benabdellah : «Le parti est en train de réaliser une bonne partie de ses objectifs»    Moncef Belkhayat : «Le RNI bien parti pour être 2e ou 3e»    PJD : Raz de marée annoncé    Belhanda: "J'ai envie de voir autre chose"    Une autre Marocaine nommée ministre en France    Hausse des échanges entre le Maroc et Israël    La qualité de l'infrastructure ferroviaire du Maroc le classe en tête de l'Afrique    Un cours innovateur en faveur de jeunes diplômés marocains    Les raisons du gouffre financier de la SAMIR    La petite place réservée à la femme par les médias    Des nervis en trouble-fêtes    Six soldats de la Force multinationale blessés par deux bombes au Sinaï    News    Le fragement d'aile d'avion retrouvé appartient au MH370    Les élections communales et régionales vues par les Marocains de New York    L'industrie du cuir marocain présente au Salon de Paris    Les Pays-Bas menacés après un exploit islandais    De belles affiches pour lancer le championnat 2015-2016    Le Onze marocain à Sao Tomé pour vaincre    Le Maroc médaillé de bronze aux championnats du monde d'athlétisme    Eradiquer l'hépatite virale en tant que problème de santé publique    Stimuler l'intérêt des jeunes pour la science et la technologie    Débat en Belgique autour du rituel du sacrifice de l'Aid Al Adha    Forte participation marocaine au Festival du cinéma d'Alexandrie    Bouillon de culture    Taylor Swift accusée de racisme    « 2084 », de Boualem Sansal    Bourse de Casablanca: Cosumar à renforcer dans les portefeuilles    Production industrielle : Diminution dans l'ensemble des branches    Hôpital marocain du camp Zaatari en Jordanie: Près de 815 mille réfugiés syriens ont bénéficié de prestations médicales    Russie et Chine vont régler leurs échanges dans leurs monnaies respectives : Une véritable déclaration de guerre contre le dollar    Renversement d'un véhicule transportant des sympathisants du PI : Un mort et 18 blessés graves    9 personnes arrêtées à Tanger pour trafic de viandes avariées    La FRMB fête les pugilistes marocains sacrés aux Championnats d'Afrique seniors    L'Boulevard : Le RNI ne nous a pas consultés    Evolution positive de la demande extérieure, des exportations et des IDE à fin août 2015    Les élections volent la vedette à la rentrée scolaire    Une rentrée sur les chapeaux de roues !    «J'avais des rêves d'être comédienne»    La parole au moi de l'enfant    Interruption momentanée du vote au Douar Lkssama    Casablanca : Un médecin arrêté en flagrant délit d'avortement illégal    Foued Chafik pour LDA: "Ne pas réitérer les mêmes erreurs" Spécial    Festival L'Boulevard : 20 groupes sélectionnés pour le tremplin    «Les candidats du PPS étaient quasiment les seuls à faire eux-mêmes du porte à porte»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

La nouvelle place financière de Casablanca prend forme
Publié dans MarocHebdo le 05 - 11 - 2010

Banques, compagnies d'assurances, sociétés de courtage et autres institutions financières y éliront leurs sièges. La nouvelle place financière de Casablanca promet d'être le nouveau quartier de la finance internationale dans le Maghreb et en Afrique.
Saïd Ibrahimi. Un véritable quartier de la finance internationale au Maghreb et en Afrique.
Le projet, très ambitieux, de la nouvelle place financière de Casablanca, appelé Casablanca Finance City, et dont la conduite et la gestion ont été confiées à Saïd Ibrahimi, ancien trésorier général du Royaume, se précise. Dans la nouvelle loi des finances pour l'année 2011, on trouve le statut de la future place financière, qui s'inscrit dans la logique de positionner Casablanca comme un véritable hub de la finance à l'échelle du Maghreb et de l'Afrique.
Ainsi, la future “City” de Casablanca, à l'image de ce qui se dit pour Londres, sera le lieu où seront implantées les grandes institutions financières nationales comme internationales. Celles qui désirent notamment opérer sur les plans régional et international ou y installer leurs sièges régionaux ou internationaux.
Trois types d'institutions sont concernés. Le premier a trait aux entreprises financières proprement dites. C'est-à-dire celles opérant dans la banque, l'assurance et le courtage en assurance. Le deuxième concerne les sociétés de gestion d'actifs. Dans cette catégorie, on trouve également les prestataires de services professionnels qui gèrent certaines activités en vogue comme l'offshoring et les services financiers spécialisés. Et le troisième type, quant à lui, touche les sièges régionaux ou internationaux, qui assurent une certaine coordination d'activités de services opérés dans un ou plusieurs pays étrangers.
Avantages fiscaux
Ce qu'apporte la loi des finances pour les entreprises installées dans Casablanca Finance City est pertinent. Elles sont exonérées de l'impôt sur les sociétés (IS) pendant les cinq prochaines années au titre de leurs ventes à l'export, avant d'être taxées à 8,75% par la suite.
Pour les sièges régionaux ou internationaux, ils paieront un taux d'IS de 10% seulement. De ce fait, la nouvelle place financière, qui sera édifiée sur une superficie de 320 hectares abritant l'ancien aéroport d'Anfa, sera un véritable quartier de la finance internationale, où plus d'un million de mètres carrés de bureaux sont d'ores et déjà réservés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.