Divers    Arsenal FC: Ismaïl Bennacer signe pour 5 ans    Equitation traditionnelle: Doukkala-Abda championne    Va, je ne te hais point...    Un couple mort dans des circonstances mystérieuses    Première édition de la Caravane de Tighmert: Le festival met en exergue le potentiel touristique de cette oasis    L'Unicef fait la promotion de l'allaitement en milieu de travail    Daech : Les nouveaux profils des recrues marocaines    Maroc: 43,7 millions d'habitants en 2050    Leçon de choses de Rires et insignifiance à Casablanca, nouvelles de Issam-Eddine Tbeur    Le passé recomposé    Le WAC et le Raja carburent au Portugal et en Turquie    La Bourse de Casablanca clôture le mois de juillet dans le vert    Le discours d'une grande importance sur le plan humain et politique    Un roman sur les marginaux ou le retour de la littérature des «gueux»    Méditel lance «Fatourati»    Une locomotive de taille    Le salon «vert» table sur un nombre record de visiteurs    Presse écrite: Entrée en vigueur du nouveau contrat-programme    Les candidats du Livre sérieusement à l'œuvre    Business... iranien    La RAM a engrangé, en week-end, un trafic record    Le Grand Prix S.M. le Roi Mohammed VI de Kick-Boxing, à Tanger le 8 août    Les notaires de Casa se partagent le territoire    «Anarouz» plébiscité à l'Université d'Eté du Cinéma    Elections, le réseau des écoles publiques identifié    Revue quotidienne des éditos    Haro sur les nihilistes !    Les Marocains s'illustrent aux Jeux mondiaux d'été à Los Angeles    Météo    John Kerry rassure les pays arabes et vante l'accord sur le nucléaire iranien    Un droit au séjour en France pour les étrangers aisés    La Catalogne s'approche d'élections décisives, inquiétude à Madrid    La nouvelle réforme du droit des étrangers en France    La plage d'Essaouira prise d'assaut par les parasols du privé    Divers    La règle des 49/51% en matière d'IDE en Algérie    Sécurité, économie et écologie, enjeux des législatives au Canada    Aden tombée, le chef des rebelles chiites yéménites, Abdelmalek Al-Houthi, cherche le compromis    Sissoko et Sissé, les dernières recrues maliennes du WAC    Divers    Angelina Jolie : Je n'ai jamais aimé être actrice    Woody Allen évoque son mariage controversé pour la première fois    Michelle Obama a un rêve: être Beyonce    Football : Match historique entre Gaza et la Cisjordanie    Mark Zuckerberg bientôt papa !    Crimes fictifs : 4 personnes arrêtées à Casablanca    Palestine: Israël approuve la construction de plus de 700 logements en Cisjordanie: Israël a définitivement approuvé mercredi le projet de construction de 300 nouveaux logements en Cisjordanie occupée, dans la colonie de Beit El.    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.




Vos amis recommandent

La nouvelle place financière de Casablanca prend forme
Publié dans MarocHebdo le 05 - 11 - 2010

Banques, compagnies d'assurances, sociétés de courtage et autres institutions financières y éliront leurs sièges. La nouvelle place financière de Casablanca promet d'être le nouveau quartier de la finance internationale dans le Maghreb et en Afrique.
Saïd Ibrahimi. Un véritable quartier de la finance internationale au Maghreb et en Afrique.
Le projet, très ambitieux, de la nouvelle place financière de Casablanca, appelé Casablanca Finance City, et dont la conduite et la gestion ont été confiées à Saïd Ibrahimi, ancien trésorier général du Royaume, se précise. Dans la nouvelle loi des finances pour l'année 2011, on trouve le statut de la future place financière, qui s'inscrit dans la logique de positionner Casablanca comme un véritable hub de la finance à l'échelle du Maghreb et de l'Afrique.
Ainsi, la future “City” de Casablanca, à l'image de ce qui se dit pour Londres, sera le lieu où seront implantées les grandes institutions financières nationales comme internationales. Celles qui désirent notamment opérer sur les plans régional et international ou y installer leurs sièges régionaux ou internationaux.
Trois types d'institutions sont concernés. Le premier a trait aux entreprises financières proprement dites. C'est-à-dire celles opérant dans la banque, l'assurance et le courtage en assurance. Le deuxième concerne les sociétés de gestion d'actifs. Dans cette catégorie, on trouve également les prestataires de services professionnels qui gèrent certaines activités en vogue comme l'offshoring et les services financiers spécialisés. Et le troisième type, quant à lui, touche les sièges régionaux ou internationaux, qui assurent une certaine coordination d'activités de services opérés dans un ou plusieurs pays étrangers.
Avantages fiscaux
Ce qu'apporte la loi des finances pour les entreprises installées dans Casablanca Finance City est pertinent. Elles sont exonérées de l'impôt sur les sociétés (IS) pendant les cinq prochaines années au titre de leurs ventes à l'export, avant d'être taxées à 8,75% par la suite.
Pour les sièges régionaux ou internationaux, ils paieront un taux d'IS de 10% seulement. De ce fait, la nouvelle place financière, qui sera édifiée sur une superficie de 320 hectares abritant l'ancien aéroport d'Anfa, sera un véritable quartier de la finance internationale, où plus d'un million de mètres carrés de bureaux sont d'ores et déjà réservés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.