Said Hasbane annonce la faillite du Raja de Casablanca !    Banques participatives : La BID partenaire d'un établissement marocain    Marhaba 2016 : Visite royale à Tanger Med    AWB accompagne les jeunes entrepreneurs gabonais    Education: Le geste fort des USA pour la parité    Succession de Cameron : La course commence    Mundiapolis lance la premier Master de Droit des Affaires en alternance au Maroc    Le Raja est en faillite, selon Saïd Hasbane    Agadir/Crocoparc    Quand les hommes défendent l'égalité en héritage    Le Maroc est-il insensible au Brexit ?    Bataille rangée pour la succession de Cameron    L'exposition des banques au risque du taux d'intérêt appelle à la vigilance    Le Maroc présent au FILOSES à Abidjan    Joe Allen: Xavi, Jésus mais aussi des poules    Ligue des champions : Le WAC s'impose en leader    Divers sportifs    L'insoutenable calvaire de Adel Outnil    Les destinations les plus spectaculaires du monde : Les caves de Devetashka - Bulgarie    Ces métiers ramadanesques en voie de disparition    Divers    Insolite : Petite grenouille    Abu l-Wafa L'astronome et le mathématicien    "A mile in my shoes" prend part au Festival d'Oran du film arabe    Justin Timberlake humilié par la communauté noire américaine    La fondation OCP parrainne Omaima Qassab, meilleure note au BAC    Au-delà des faits isolés    Saisie de plus de 6 tonnes de chira à la province de Tata    Elections du 7 octobre : Quand Benkirane préempte la première place... (2ème et dernière partie)    Coupe de la CAF (Groupe B): Bonne opération du FUS chez l'Etoile du Sahel (1-1)    Brexit : Quelles conséquences ?    Réforme des retraites : Les textes franchissent le cap de la Chambre des conseillers    Maroc-Algérie : L'histoire méconnue d'un tableau de Delacroix    Le scénario dans le cinéma africain passé à la loupe à Khouribga    Le Maroc à l'honneur à la Rencontre des cultures dans la ville portugaise de Sintra    Un appel du coeur à Votre Majesté    Le RNI plaide pour la dynamisation des investissements    Une rencontre au Hudson Institute met en avant le leadership du Maroc en matière de lutte anti-terroriste    Handball / 46ème édition de Partille Cup / Al Sadd Club Tétouan en Suède !    Soupçonnés d'avoir falsifiés les PV d'un hold-up à Meknès / 5 responsables de la police arrêtés, dont un chef de la P.J    Collège Royal de l'Enseignement Militaire Supérieur / SAR le Prince Moulay Rachid préside la cérémonie de sortie des nouvelles promotions    La Turquie frappée à onze reprises en une année    Alliances stratégiques    Iconoclaste...    Contraction du crédit bancaire aux entreprises / Nécessaires mesures de relance    Mohamed Belmahi, président de la FRMC : « Le cyclisme national : Mission accomplie »    «Warda Bine Nass» rafraîchit les ondes    Festival de Cannes : 3 documentaires dédiés au Maroc sélectionnés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La nouvelle place financière de Casablanca prend forme
Publié dans MarocHebdo le 05 - 11 - 2010

Banques, compagnies d'assurances, sociétés de courtage et autres institutions financières y éliront leurs sièges. La nouvelle place financière de Casablanca promet d'être le nouveau quartier de la finance internationale dans le Maghreb et en Afrique.
Saïd Ibrahimi. Un véritable quartier de la finance internationale au Maghreb et en Afrique.
Le projet, très ambitieux, de la nouvelle place financière de Casablanca, appelé Casablanca Finance City, et dont la conduite et la gestion ont été confiées à Saïd Ibrahimi, ancien trésorier général du Royaume, se précise. Dans la nouvelle loi des finances pour l'année 2011, on trouve le statut de la future place financière, qui s'inscrit dans la logique de positionner Casablanca comme un véritable hub de la finance à l'échelle du Maghreb et de l'Afrique.
Ainsi, la future “City” de Casablanca, à l'image de ce qui se dit pour Londres, sera le lieu où seront implantées les grandes institutions financières nationales comme internationales. Celles qui désirent notamment opérer sur les plans régional et international ou y installer leurs sièges régionaux ou internationaux.
Trois types d'institutions sont concernés. Le premier a trait aux entreprises financières proprement dites. C'est-à-dire celles opérant dans la banque, l'assurance et le courtage en assurance. Le deuxième concerne les sociétés de gestion d'actifs. Dans cette catégorie, on trouve également les prestataires de services professionnels qui gèrent certaines activités en vogue comme l'offshoring et les services financiers spécialisés. Et le troisième type, quant à lui, touche les sièges régionaux ou internationaux, qui assurent une certaine coordination d'activités de services opérés dans un ou plusieurs pays étrangers.
Avantages fiscaux
Ce qu'apporte la loi des finances pour les entreprises installées dans Casablanca Finance City est pertinent. Elles sont exonérées de l'impôt sur les sociétés (IS) pendant les cinq prochaines années au titre de leurs ventes à l'export, avant d'être taxées à 8,75% par la suite.
Pour les sièges régionaux ou internationaux, ils paieront un taux d'IS de 10% seulement. De ce fait, la nouvelle place financière, qui sera édifiée sur une superficie de 320 hectares abritant l'ancien aéroport d'Anfa, sera un véritable quartier de la finance internationale, où plus d'un million de mètres carrés de bureaux sont d'ores et déjà réservés.