La DGSN ouvrira ses portes au public à Marrakech    IT Days : Journées de recrutement pour les métiers des Systèmes d'Information    Ligue des Champions : Le Wydad sort par la petite porte    El Othmani affirme que son gouvernement lutte contre la corruption    Partielles à M'diq-Fnideq : Le RNI l'emporte    2 priorités selon M. Benchaâboune, justice sociale et satisfaction des citoyens    Ebola de retour en RDC    ONU: Le Comité des 24 salue l'apport des élus des Provinces du Sud    Rapport Ramses 2019: «Il y a une grande attente d'Europe»    Sommet de Salzbourg: Brexit et migrations au menu    L'Boulevard 2018: Underground et bon enfant    Environnement et climat politique : Les mises en garde de Ségolène Royal    Le rapport de la commission du Parlement européen met en relief l'impact des efforts de développement sur les résidents des provinces sahariennes    Le chef de la diplomatie marocaine s'entretient avec son homologue mauritanien    La diplomatie au service de l'économie : Nasser Bourita appelle les représentations diplomatiques à promouvoir le label Maroc    Le Maroc n'est pas un havre de paix    Au moins 3 morts dans une fusillade aux Etats-Unis    L'Aquarius cherche un port pour 11 migrants secourus au large de la Libye    Theresa May humiliée à Salzbourg    Lancement d'un projet vert en faveur de jeunes diplômés en voie de réinsertion    Le Moghreb de Tétouan, club de la Colombe blanche, démarre la saison l'aile cassée    La Commission centrale de discipline a sévi    Sorties peinarde pour le Raja et délicate pour la RSB en Coupe de la CAF    Divers    Insolite : Eléphant électrocuté    Textile et tourisme, parents pauvres du marché halal    Angelina Jolie jouera dans le thriller "The Kept"    Un nouvel album pour Kanye West ?    La grosse colère de Harrison Ford contre les politiques    Rentrée scolaire: 7,9 millions élèves inscrits, dont 52% des filles    Averses orageuses localement fortes ce vendredi dans plusieurs régions du Royaume    Fraude fiscale. Les scandales en hausse en Espagne    Le chiffre d'affaire d'Oulmès affecté par le boycott    Kénitra : Un incendie ravage une usine de sucre    Alger entrave la coopération bilatérale et régionale    Attijariwafa bank : Une nouvelle offre publique de vente dans le pipe    Fifa : Trois anciens cadres du foot nord-américain suspendus à vie    Saad Lamjarred continuera à être diffusé sur Chada FM    1ère édition du Festival de la poésie arabe à Marrakech    Qui dit mieux… DHJ: 145 supporters pour un leader    Le WAC appelé à rebondir face à l'ESS pour une place au dernier carré    Turquie : Le Maroc participe à un Festival de soufies    INDH : Acte III    Arrestation à Casablanca de deux récidivistes pour leur implication présumée dans un homicide    Médecine légale : Le Conseil de gouvernement adopte le projet de loi    Mohamed Karim Lamrani n'est plus    Funérailles à Casablanca de Mohammed Karim Lamrani    Le film marocain «Razzia» de Nabil Ayouch en salles au Mexique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les grands de la planète foot ratent leur entrée!
Publié dans Albayane le 19 - 06 - 2018

L'entrée en lice des grands favoris de la coupe de la planète a été plutôt émoussée. Aussi bien l'Argentine que l'Allemagne et le Brésil ont chuté lors de leurs premières sorties.
Seule la France qui, sur le papier, s'adjugeait les pronostics, a eu la chance de surclasser, non sans grande peine, une Australie coriace et compliquée. La Croatie, d'un degré moindre, a tiré son épingle du jeu devant des Nigérians submergés et, avec un Modric époustouflant, qui s'est hissé en un réel outsider de la compétition. A l'image de Messi qui loupe un pénalty, le pays du Tango a donc montré des signes de faiblesse, malgré une suprématie territoriale, durant la majeure partie des moments du match, face à une très modeste formation de l'Islande dont la majorité des joueurs en présence, n'est pas professionnelle, puisqu'elle exerce des métiers de la vie active. La céleste a, tout de même, gardé toutes ses chances de se ressaisir dans les prochaines journées, même avec ce nul décevant.
Mais, la grande déception est à mettre au passif de la Mancha qui, devant une courageuse équipe du Mexique, a broyé du pain noir par une défaite cuisante. Certes, on savait que le pays des Aztèques n'était pas prenable comme le lapin de la fermière. Cependant, leur fond de jeu, axé sur la vivacité de la mobilité sur les compartiments et la finesse des gestes techniques aux abords de la surface de réparation, ont complètement dérouté les Allemands, visiblement pris de vitesse. En dépit des multiples assauts sur la défense mexicaine dont le portier sortait de belles parades, les Germaniques ne parvenaient pas à conclure. Pis encore, ils étaient au bord d'un score plus lourd si ce n'est la précipitation dont ont fait montre, en contre-attaques éclairs, certains joueurs mexicains, notamment Hernandès ou encore Vela et Layoun. Toutefois, l'Allemagne demeure une grande nation de football et habitue les observateurs à des débuts moins fringants par la suite, malgré le fait qu'elle n'a plus raté son entrée, depuis 1982 en Espagne.
Quant au Pays de la Samba, on pensait qu'il allait étriller cette équipe suisse, surtout avec la rentrée en fanfare de sa star Neymar, après une longue éclipse, suite à la fracture de son cinquième métatarsien. Et pourtant, tout a bien commencé pour les Brésiliens tonitruants, avec ce somptueux enroulé de Coutinho qui trouvait la lucarne adverse. C'était sans compter sur la riposte suisse qui ne tardait pas à se faire valoir, avec l'inusable Shakiri qui sillonnait l'aire de jeu, de long en large. Autour d'une défense compacte et généreuse, les joueurs helvétiques ont, en fait, verrouillé les issues et se sont conduits assez virilement avec leurs vis-à-vis, en particulier avec Neymar qu'ils ne ménageaient à aucun moment. Il faut dire aussi que même si la selečao est accrochée aujourd'hui, les talents qu'il compte dans ses rangs sont capables d'enterrer cette déconfiture dans les jours qui viennent.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.