Visite au Centre culturel africain au Maroc après rénovation    Décès de l'ancien portier du WAC Mohamed El Khalidy, alias «Yachine»    Christian Adda : «Le Maroc peut être un carrefour de la culture africaine»    BMCE Bank à l'écoute des MRE    Ahidous à l'honneur à Aïn Louh    Délais de paiement: Beaucoup reste à faire    Des maires africains repensent la régionalisation dans le continent à Casablanca    MTF 2018: Focus sur la régionalisation avancée    La campagne agricole s'annonce exceptionnelle    Careem signe un protocole d'accord avec deux syndicats de taxis    Le Maroc et l'UE s'entendent sur le contenu du futur accord de pêche    L'experte espagnole María Carrasco* : « L'Espagne doit lutter au sein de l'UE pour aider le Maroc à gérer les flux des migrants »    Mahmoud Abbas condamne l'adoption de la loi sur « l'Etat-nation juif »    Comment des réfugiés peuvent refaire leur vie au Maroc    Allemagne : Des blessés après une attaque dans un bus    La vague de chaleur en Europe provoque sécheresse et incendies    Trump menace de taxes punitives les 505 milliards de dollars de produits chinois importés    Coupe de la Confédération : Le Raja sort la tête du goulot    Les grands enjeux d'Agadir!    Retraite des parlementaires: Manque de consensus et interminable débat    Création d'un Club national de la presse au Maroc    Rencontre des députés du PPS et le réseau Anaruz    Pedro Sanchez veut tourner la page du franquisme    Les clubs marocains se préparent pour la nouvelle saison    Corée du Sud : La présidente déchue condamnée à huit ans de plus    Des enfants d'Al Qods visitent le mausolée Mohammed V    Marhaba : 961.000 MRE ont gagné le Maroc    Immigration illégale – BCIJ : Démantèlement d'une bande criminelle active dans plusieurs villes    HCEFLCD : Ouverture de 1.237 km de pistes forestières entre 2013 et 2017    L'ONEE lance un programme d'éducation et de sensibilisation à la protection du littoral    Italie : Le torchon brûle entre Salvini et Saviano    CCG lance une nouvelle capsule vidéo dédiée aux mécanismes du Fonds Innov Invest    Santé : Et les recettes?    Il fait l'actu : Nizar Baraka, président du CESE    Saad-Eddine El Otmani : « Je suis très confiant pour la suite »    Le ministère de la santé dénonce les actes d'agressions répétitifs visant son personnel hospitalier    Munir El Kajoui Mohamedi rejoint le FC Malaga    BD : le Maroc aura son propre Marvel    Menaces de Trump sur les autos: l'Europe prête à discuter… et riposter    Ronaldo moqué jusqu'à l'humiliation dans les bains publics    Faouzi Lekjaa invité du Forum de la MAP le mardi 24 juillet    Non... «Mr Bean» n'est, encore une fois, pas mort    Match de gala entre les Lions de l'Atlas de 2004 et des anciens de la Seleção    L'été au musée    Le jalon du progrès    Décès de l'ancien portier du WAC Mohamed El Khalidy    Vers la création d'un musée de la mémoire juive marocaine à Fès : Le message fort de Mehdi Qotbi    Vidéo : La bourgeoisie marocaine caricaturée par The Tberguig !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les grands de la planète foot ratent leur entrée!
Publié dans Albayane le 19 - 06 - 2018

L'entrée en lice des grands favoris de la coupe de la planète a été plutôt émoussée. Aussi bien l'Argentine que l'Allemagne et le Brésil ont chuté lors de leurs premières sorties.
Seule la France qui, sur le papier, s'adjugeait les pronostics, a eu la chance de surclasser, non sans grande peine, une Australie coriace et compliquée. La Croatie, d'un degré moindre, a tiré son épingle du jeu devant des Nigérians submergés et, avec un Modric époustouflant, qui s'est hissé en un réel outsider de la compétition. A l'image de Messi qui loupe un pénalty, le pays du Tango a donc montré des signes de faiblesse, malgré une suprématie territoriale, durant la majeure partie des moments du match, face à une très modeste formation de l'Islande dont la majorité des joueurs en présence, n'est pas professionnelle, puisqu'elle exerce des métiers de la vie active. La céleste a, tout de même, gardé toutes ses chances de se ressaisir dans les prochaines journées, même avec ce nul décevant.
Mais, la grande déception est à mettre au passif de la Mancha qui, devant une courageuse équipe du Mexique, a broyé du pain noir par une défaite cuisante. Certes, on savait que le pays des Aztèques n'était pas prenable comme le lapin de la fermière. Cependant, leur fond de jeu, axé sur la vivacité de la mobilité sur les compartiments et la finesse des gestes techniques aux abords de la surface de réparation, ont complètement dérouté les Allemands, visiblement pris de vitesse. En dépit des multiples assauts sur la défense mexicaine dont le portier sortait de belles parades, les Germaniques ne parvenaient pas à conclure. Pis encore, ils étaient au bord d'un score plus lourd si ce n'est la précipitation dont ont fait montre, en contre-attaques éclairs, certains joueurs mexicains, notamment Hernandès ou encore Vela et Layoun. Toutefois, l'Allemagne demeure une grande nation de football et habitue les observateurs à des débuts moins fringants par la suite, malgré le fait qu'elle n'a plus raté son entrée, depuis 1982 en Espagne.
Quant au Pays de la Samba, on pensait qu'il allait étriller cette équipe suisse, surtout avec la rentrée en fanfare de sa star Neymar, après une longue éclipse, suite à la fracture de son cinquième métatarsien. Et pourtant, tout a bien commencé pour les Brésiliens tonitruants, avec ce somptueux enroulé de Coutinho qui trouvait la lucarne adverse. C'était sans compter sur la riposte suisse qui ne tardait pas à se faire valoir, avec l'inusable Shakiri qui sillonnait l'aire de jeu, de long en large. Autour d'une défense compacte et généreuse, les joueurs helvétiques ont, en fait, verrouillé les issues et se sont conduits assez virilement avec leurs vis-à-vis, en particulier avec Neymar qu'ils ne ménageaient à aucun moment. Il faut dire aussi que même si la selečao est accrochée aujourd'hui, les talents qu'il compte dans ses rangs sont capables d'enterrer cette déconfiture dans les jours qui viennent.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.