Laenser en embuscade    En toute logique, Bank Al-Maghrib maintient son taux directeur à 2,25%    Transavia relance Paris-Dakhla avec l'ONMT en marge du salon IFTM Top Resa    Casablanca : «Maintenant ou Jamel» en octobre    France : L'hypnose à la place de l'anesthésie pour une opération du cœur    Mode: Michael Kors rachète Versace    A partir de décembre, le ballon d'or se conjuguera au féminin    Dialogue social: Le CESE recommande une approche de consensus au-delà de la négociation    SM le Roi félicite le Serviteur des deux Lieux Saints de l'Islam    Les fondateurs d'Instagram démissionnent    Adhésion à la CEDEAO: Le Maroc est-il allé trop vite?    Coupes d'Afrique: Le Raja seul représentant du Maroc    Sommet de la paix Nelson Mandela: Mohammed VI rappelle l'esprit anti-séparatiste de Madiba    IRAN: La journée nationale des forces armées endeuillée…    Tanger : Première opération chirurgicale de valvulopathie mitrale et aortique    Taroudant : Une enquête sur l'incendie du poste ONEE    Les joies de la lettre inspirante    Maria Berasarte « Je suis dans une quête permanente de soi » (Interview)    Tanjazz 2018. Clap de fin ensoleillé !    Justice constitutionnelle. La haute Cour et l'Académie du Maroc déclinent leur vision    BTP : Les détails du contrat programme    L'ANRT ouvre la 3ème session de formation sur le protocole DNSSEC    Qui dit mieux… , Reports, encore et toujours    Championnat arabe des clubs : Match nul du WAC face à Al Ahli Tripoli (1-1)    Couverture sanitaire. Plus de 200.000 dossiers déposés pas les imams    Darija : Grand oral pour Amzazi    Maroc-OMS : La santé mentale au menu des entretiens de M. Doukkali à New York    La lutte contre la toxicomanie s'organise à Tétouan    Les 11è MEDays du 7au 10 novembre prochains à Tanger    Engrais. OCP rachète 20% de Fertinagro Bieotech    ONU : Le Maroc défend ses positions et intensifie ses actions diplomatiques    RDC-Ebola : Déjà 100 morts !    Casablanca : Des conducteurs de taxis transportent gracieusement des malades    Les industriels confiants au 3e trimestre    Journée culturelle pour célébrer l'histoire en partage France-Maroc    Driss Lachguar préside la session du Conseil de l'Union arabe de la jeunesse socialiste    L'armée birmane hausse le ton contre l'ONU    L'Aquarius privé de pavillon    Lancement d'une nouvelle plateforme éducative arabophone    Operation Smile Morocco et l'OCP signent une mission humanitaire dentaire à El Jadida    Divers    L'OCK assure l'essentiel face au CRA    Concours officiel de saut d'obstacles    News    Le blogueur Mahmoud Zeidane jeté dans les geôles du Polisario    C'est parti pour la 12ème édition du Festival international du film de femmes de Salé    Participation marocaine au Festival international "Samae" d'inchad et de musique sacrée du Caire    Clôture à Rabat du premier atelier d'initiation au dessin de mode    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Lions de l'Atlas : Finir en beauté
Publié dans Albayane le 25 - 06 - 2018

Les Lions de l'Atlas jouent, aujourd'hui, leur dernier match dans le Mondial, avant de rentrer au pays. Leur adversaire du jour n'est autre que cette redoutable équipe d'Espagne, qui n'a pas encore abattu toutes ses cartes. Cela veut tout dire.
Faisons le point. Eliminé après deux défaites sur deux matches, le Maroc n'a plus rien à espérer. Il joue pour l'honneur et l'orgueil de ses joueurs. L'enjeu se ramène à une bonne prestation pour finir en «beauté» le Mondial de Moscou.
Qu'attend le public marocain de ses Lions ? Une victoire ? Une belle domination avec des buts marqués, même si l'on perd la partie?
Rien n'est évident. Il va falloir se battre jusqu'au bout, encore et encore. Pour l'image des joueurs, du collectif et du pays, une belle partie de plaisir est à envisager sérieusement. Les Lions de l'Atlas n'ont rien à perdre et tout à dépenser pour mériter un bon repos du guerrier, en ce début de saison estivale.
Pour leur part, les Espagnols, placés comme grands favoris de cette coupe du monde, visent, certainement, la première place du groupe B (pour éviter la Russie en huitièmes de finale). Ils doivent s'imposer même si leur prochain adversaire tout indiqué n'est autre que cette redoutable équipe d'Uruguay que le Portugal et l'Iran lorgnent déjà, chacun avec espoir et détermination.
Les deux matches se jouant à la même heure pour éviter d'éventuelles ententes, la Roja, comme les protégés de Christiano Rolondo, n'ont que le choix de la victoire. Un bon score est exigé si l'Espagne veut rester leader du groupe et évincer le concurrent immédiat du duel lusitanien-perse.
Mais le Mondial 2018, on ne le sait que trop, apporte son lot de surprises. L'une de ses caractéristiques est le «temps-mort», qui a été fatal pour de nombreuses équipes. Le Maroc n'aura pas cette phobie, n'ayant que des chaînes à perdre.
Oui, il faudra s'attendre à tout mais, surtout, espérer une qualité de jeu de haut niveau, au vu des éléments composant les deux équipes. Côté espagnol, citons... Isco, Iniesta, Koke, Busquets... et d'autres à l'image de Diego Costa, auteur de 3 buts en deux matches.
Pour les Marocains, il y a des joueurs qui ont montré de grandes capacités et une immense débauche d'énergie : Amrabat, Zyach, Belhenda, Harit, Boussoufa, Hakimi... et d'autres...
Il est vrai que, malgré la solidité du bloc de défense, la faiblesse de notre collectif réside dans l'inefficacité, mêlée à la malchance, dans la surface de réparation. Mais la malchance traque aussi les grandes équipes et les stars du monde. Et c'est là où les Marocains sont attendus pour vaincre la précipitation et le mauvais sort...
La mission qui leur est impartie, aujourd'hui, est de marquer des buts qui concrétisent de belles actions constructives et offensives.
Sur le papier, l'Espagne reste «nettement supérieure» à la sélection marocaine. Mais rien n'est gagné d'avance.
Les Lions, décomplexés, devront y aller de mains fortes. Pour présenter un spectacle agréable et pour marquer des buts.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.