Vidéo – Achraf Bencharki signe un magnifique doublé et délivre Lens    LdC : Le Wydad laisse des plumes en Afrique du sud    La DGSN se dote d'un système informatisé pour les amendes    Buzz – Bill Gates, le milliardaire qui fait la queue    Tunisie : Une deuxième grève générale prévue pour février    Pargneaux : La Maroc, exemple africain dans la lutte contre le chômage des jeunes    LdC : Le Wydad ne pourra pas aligné son meilleur joueur de l'année    Diapo – Un fourgon transportant 17 millions de dirhams se renverse    Ghazali : La stratégie énergétique du Maroc est fondée sur les énergies renouvelables    Création d'un registre national pour organiser les médias numériques    Organisation du programme jeunes Marocains ambassadeurs des Nations-Unies à Casablanca    Bourita appelle à la création d'un "G10 Méditerranée"    Benchamach œuvre à renforcer les relations maroco-saoudienne    Le Forum international de l'étudiant fait escale à Dakhla    "Gilets jaunes" : A nouveau dans les rues malgré le "Grand débat" lancé par le gouvernement    Fortes pluies dans plusieurs provinces du Royaume    "Afrique du Rire" : Deuxième édition ouverte ce vendredi à Abidjan    VIDEO - Corniche Aïn Diab : Le cri de colère d'une femme à mobilité réduite    2,4 MMDH consacrés à la gestion des déchets ménagers en 10 ans    Casablanca : 5 ans de prison pour chacun des membres d'une bande de malfrats    Deux jeunes hommes se suicident à Nador et Chtouka Aït Baha    El Othmani : Le Maroc « parie sur la transformation digitale »    Fespaco 2019 : «Indigo» de Selma Bargach en lice pour l'Etalon d'or de Yennenga    Musée Saint Laurent: Les 4 expos de cette nouvelle année    Marrakech : Localisation d'une ressortissante danoise portée disparue    Triple candidature pour l'organisation du Mondial-2030 : Le verdict dans quatre ans    Divers sportifs    Le scénario à 48 équipes toujours en gestation    Federica Moghrerini reçue en audience par S.M le Roi Mohammed VI    Habib El Malki : Le Royaume est attaché à sa stratégie de partenariat avec l'UE    Réunion du Bureau de la Chambre des représentants    Donald Trump, le show et le chaos    Andy Murray aura bientôt droit à sa statue à Wimbledon    Trump et Pelosi à couteaux tirés autour du "shutdown"    L'IS représente 15,3% des recettes fiscales en Afrique    Le prix du cannabis au Canada en hausse après la légalisation    Le Kluster CFCIM labellisé par la CCG    Des investisseurs italiens saluent les performances économiques réalisées au Maroc    Ligue des champions : Le WAC en force à Pretoria    Brad Pitt moqué sur la Toile    Selena Gomez fière de la personne qu'elle devient    Kim Kardashian bientôt maman pour la quatrième fois    « Chantons Notre Patrimoine Commun », le spectacle placé sous le signe du vivre ensemble    Algérie : la date de l'élection présidentielle fixée le 18 avril    Le Zamalek ne lâchera pas Hamid Ahaddad    SM le roi Mohammed VI reçoit Federica Mogherini au Palais Royal    Nouvel an Amazigh : À quand Yennayer au Maroc?    Brexit : Les discussions entre May et l'opposition dans l'impasse    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Appel à l'Union
Publié dans Albayane le 16 - 08 - 2018

(Le texte qui va suivre a été produit à la fin du siècle dernier. Son auteur, un homme respecté, se reconnaitra de lui-même. Au lecteur d'apprécier cette cocasse sortie aoûtienne et sa relation avec l'actualité. Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est purement fortuite).
J'étais Chef, Chef de sévices, pourtant il ne manque pas d'air disaient tout bas mes collaborateurs, pardon, mes subordonnés, ces hypocrites, ces larves!
C'est par la radio que j'appris que je n'étais plus Chef. Maintenant je suis un EX. C'est dur à l'EX ...quand il cède l'EX ! Je mis du temps pour comprendre : je suis EX et lent.
Je courus me renseigner auprès du nouveau «In partibus» mais il est trop pollué pour être au net. «Prenez l'EX à lier ; cria-t-il devant ses sbires, voulant faire croire que j'étais fou. «Je n'ai jamais vu de pire EX, ajouta-t-il, il faut le casser ! Qu'il expire ! C'est l'échec, sbires ! Cet EX ? Terminé, l'EX !». A ces mots sa nouvelle et belle secrétaire se jeta sur moi obéissant à son maître. Comme elle était poitrinaire je ne sus à quel sein se vouer bien que par une habile esquive j'eusse tenté de la prendre par derrière (je suis, en effet EX perd en jute lui dessus mais pas fort en japonais d'où l'orthographe défectueuse).
Il faut dire que le nouveau grand Manie-tout n'a jamais pu me sentir. Il ne désire qu'une seule chose : que je fasse antichambre, que je m'abaisse ! C'est l'EX ploie dans les coulisses ? Jamais!
Qu'il ne puisse pas me sentir, je m'en fous. Viendras bien un jour où EX humé, je serai de nouveau au faîte, enfin EX haussé.
Mais pour l'heure, je ne suis plus que l'EX à miner. On m'a tout ôté : prime, auto, tampon, cache-tampon et même le cache-EX. Je suis un EX pillé. La cachEXie me menace. Et mes enfants, de quoi vont-ils d'EX hériter ? Au début, je me consolai en pensant qu'avec le salaire de mon épouse on s'en sortirait, bien que je déteste devenir EX aidé. Hélas deux jours après, elle fut renvoyée elle aussi. Nous dûmes renoncer à beaucoup de choses, au truc en latex inventé spécialement pour la protection des EX. O toi laide, dis-je à ma moitié, nous sommes au bout du rouleau. Dès lors, notre foyer devint un enfer. Ce fut la guerre, la mêlée des EX, deux EX en folie mais pas en feu au lit.
Nous en vînmes aux mains et au tribunal : des EX cités à comparaitre. Le juge, un homme juste, nous renvoya dos à dos : EX et cons, mon EX et moi. « Les Ex cités je sais les dresser moi ! » nous confia-t-il. » Vous devriez allez faire un petit séjour en Angleterre pour apprendre à faire l'humour. Là-bas, ils sont au courant avec leurs EX à pile. »
Pour me détendre, je choisis donc l'Essex (il n'est pas dupe l'Ex !). Ma femme, fine bouche, choisit le Sussex.
C'est donc ainsi que nous nous séparâmes pour toujours. Pourtant j'en pinçais pour elle, l'accorte EX ! Au point qu'elle m'appelait son EX et crabe marri-né.
Plus de bureau, plus de femme, plus d'auto ; nu et solitaire comme un ver, j'achetai un cyclomoteur et repris mon métier de maître d'école. Me voilà school-EX, le seul EX à deux roues.
Tel EX, je lance un appel à tous les EX clairvoyants, tous les EX pénétrants, même ceux qui n'ont qu'un vélo. Pédalons ensemble dans l'attente d'un avenir meilleur. Tous EX confondus : EX pas triés et même des EX pions mais pas d'ex-EX pions; des vieux chevaux de retour mais pas d'EX triés. EX prêts et prêtes EX, en avant pour la communauté des EX, les EX communiés. Les EX votent haut ! Et si jamais des Néo s'attaquaient aux EX aux cris de «Sus aux EX», nous les laisserions faire : nous sommes des Non-violants.
Des EX osés nous ? Non, toujours EX posés même EX ternes. Vous verrez : à Meknès 2019 nous serons EX primés, au pavillon de l'élevage car les EX traient au lieu d'être des EX traits de naissance.
O toi l'EX, sois EX et crée. Et puisqu'il ya con s'il y a bulle, à nous le monde : pacem in Terris, Ex et Terra.
Un EX aidé devenu EX aidant


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.