Système de protection sociale : Les lapalissades de M. El Othmani    1500 participants visés par Basket F'Douar    Météo : Chutes de neige au menu…    Guerre mondiale : Retour à Rabat sur le rôle des soldats marocains    Brexit : La perspective d'un accord en novembre toujours aussi incertaine    Presse électronique : La FMEJ dénonce les comportements irresponsables    Elalamy fait le point sur les nouvelles normes marocaines    L'armateur CMA CGM lance une caravane au profit des producteurs agricoles marocains    Education    Parlement. Le code de déontologie sera-t-il respecté ?    Flash hebdomadaire    Botola Maroc Telecom : La belle remontée du Youssoufia de Berrechid    Pétrole : Les grands producteurs veulent éviter une surproduction en 2019    C'est parti pour le cadastre solaire marocain    Le Maroc participe à «La Semaine de la cuisine italienne dans le monde»    Les œuvres de Morran Benlahcen au So Art Gallery    Galerie H : Trois designers à l'honneur    Hamid Baali, victime de la neige ou de la négligence?    Le Maroc participe au Forum de Paris sur la paix    Adoption en commission de la première partie du projet de loi de finances 2019    Nadia Larguet obtient gain de cause dans une affaire d'atteinte au droit d'auteur    Afrique/administration. Le Maroc élu président adjoint    Dakhla: Le Brésilien Carlos Mario remporte la 2è édition du Championnat mondial de kitesuf    Interview – Elad Levi : « La musique andalouse, c'est toute ma vie ! »    Nadia Larguet obtient gain de cause dans une dans une affaire d'atteinte au droit d'auteur    SM le Roi participe à la commémoration du centenaire de l'Armistice    Journée scientifique de partage de compétences : La maladie de Parkinson examinée par des experts marocains et français    Nexans Maroc et Envol Afrique lancent «Nexans Côte d'Ivoire»    SAR la Princesse Lalla Hasnaa inaugure le Parc Hassan II de Rabat    Le sens de l'image    Le ministère de la justice rend un vibrant hommage à Abdelwahed Radi    Les dernières cartes à jouer du programme de privatisations?    Farine subventionnée. Une rente d'un milliard de dirhams    Divers    Signature à Rabat du protocole d'accord conférant au Royaume l'organisation des Jeux africains 2019    La Californie toujours en proie aux flammes    Cure de jouvence promise pour les maisons de jeunes    Finalisation d'un projet relatif au droit des autistes à l'éducation inclusive    Divers    Premier League Des milliers de supporters rendent à nouveau hommage à l'ancien propriétaire de Leicester    Mohamed Benabdelkader appelle à une gouvernance publique efficace, performante et productive    Abderrahmane El Youssoufi : La main tendue de S.M le Roi, une initiative sincère pour une victoire collective des Algériens et des Marocains    divers    Sofia'' de Meriem Ben M'barek rafle trois prix    Nouvelle édition de la "Nuit des philosophes"    Cri de l'âme'' de Abdelilah El Jaouhari en avant-première à Casablanca    Midterms: Une forte présence des femmes au Congrès mais…    Arrivée du Souverain à l'Elysée pour la commémoration du centenaire de l'Armistice    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Appel à l'Union
Publié dans Albayane le 16 - 08 - 2018

(Le texte qui va suivre a été produit à la fin du siècle dernier. Son auteur, un homme respecté, se reconnaitra de lui-même. Au lecteur d'apprécier cette cocasse sortie aoûtienne et sa relation avec l'actualité. Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est purement fortuite).
J'étais Chef, Chef de sévices, pourtant il ne manque pas d'air disaient tout bas mes collaborateurs, pardon, mes subordonnés, ces hypocrites, ces larves!
C'est par la radio que j'appris que je n'étais plus Chef. Maintenant je suis un EX. C'est dur à l'EX ...quand il cède l'EX ! Je mis du temps pour comprendre : je suis EX et lent.
Je courus me renseigner auprès du nouveau «In partibus» mais il est trop pollué pour être au net. «Prenez l'EX à lier ; cria-t-il devant ses sbires, voulant faire croire que j'étais fou. «Je n'ai jamais vu de pire EX, ajouta-t-il, il faut le casser ! Qu'il expire ! C'est l'échec, sbires ! Cet EX ? Terminé, l'EX !». A ces mots sa nouvelle et belle secrétaire se jeta sur moi obéissant à son maître. Comme elle était poitrinaire je ne sus à quel sein se vouer bien que par une habile esquive j'eusse tenté de la prendre par derrière (je suis, en effet EX perd en jute lui dessus mais pas fort en japonais d'où l'orthographe défectueuse).
Il faut dire que le nouveau grand Manie-tout n'a jamais pu me sentir. Il ne désire qu'une seule chose : que je fasse antichambre, que je m'abaisse ! C'est l'EX ploie dans les coulisses ? Jamais!
Qu'il ne puisse pas me sentir, je m'en fous. Viendras bien un jour où EX humé, je serai de nouveau au faîte, enfin EX haussé.
Mais pour l'heure, je ne suis plus que l'EX à miner. On m'a tout ôté : prime, auto, tampon, cache-tampon et même le cache-EX. Je suis un EX pillé. La cachEXie me menace. Et mes enfants, de quoi vont-ils d'EX hériter ? Au début, je me consolai en pensant qu'avec le salaire de mon épouse on s'en sortirait, bien que je déteste devenir EX aidé. Hélas deux jours après, elle fut renvoyée elle aussi. Nous dûmes renoncer à beaucoup de choses, au truc en latex inventé spécialement pour la protection des EX. O toi laide, dis-je à ma moitié, nous sommes au bout du rouleau. Dès lors, notre foyer devint un enfer. Ce fut la guerre, la mêlée des EX, deux EX en folie mais pas en feu au lit.
Nous en vînmes aux mains et au tribunal : des EX cités à comparaitre. Le juge, un homme juste, nous renvoya dos à dos : EX et cons, mon EX et moi. « Les Ex cités je sais les dresser moi ! » nous confia-t-il. » Vous devriez allez faire un petit séjour en Angleterre pour apprendre à faire l'humour. Là-bas, ils sont au courant avec leurs EX à pile. »
Pour me détendre, je choisis donc l'Essex (il n'est pas dupe l'Ex !). Ma femme, fine bouche, choisit le Sussex.
C'est donc ainsi que nous nous séparâmes pour toujours. Pourtant j'en pinçais pour elle, l'accorte EX ! Au point qu'elle m'appelait son EX et crabe marri-né.
Plus de bureau, plus de femme, plus d'auto ; nu et solitaire comme un ver, j'achetai un cyclomoteur et repris mon métier de maître d'école. Me voilà school-EX, le seul EX à deux roues.
Tel EX, je lance un appel à tous les EX clairvoyants, tous les EX pénétrants, même ceux qui n'ont qu'un vélo. Pédalons ensemble dans l'attente d'un avenir meilleur. Tous EX confondus : EX pas triés et même des EX pions mais pas d'ex-EX pions; des vieux chevaux de retour mais pas d'EX triés. EX prêts et prêtes EX, en avant pour la communauté des EX, les EX communiés. Les EX votent haut ! Et si jamais des Néo s'attaquaient aux EX aux cris de «Sus aux EX», nous les laisserions faire : nous sommes des Non-violants.
Des EX osés nous ? Non, toujours EX posés même EX ternes. Vous verrez : à Meknès 2019 nous serons EX primés, au pavillon de l'élevage car les EX traient au lieu d'être des EX traits de naissance.
O toi l'EX, sois EX et crée. Et puisqu'il ya con s'il y a bulle, à nous le monde : pacem in Terris, Ex et Terra.
Un EX aidé devenu EX aidant


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.