Benabdallah: le PPS soutient totalement l'Initiative civile pour le Rif    Khalid Naciri au Forum de la MAP    Contribution du PPS aux assises fiscales    ABL Aviation: faire de Casablanca un hub régional de l'Afrique    De Zemamra à Azemmour    DGSN : Huit employées d'un centre d'appels non autorisé arrêtées à Khouribga    Santé scolaire: «Jeux Vidéo : Jouons sans en abuser»    Irlande du Nord: Une renaissance de l'I.R.A.?    Ramadan et santé: Les précautions à prendre    Partenariat : La BEI et l'Amica renforcent leur coopération    Dialogue social : Nouvelles conditions des syndicats    Après le fiasco d'Hanoi, Kim ravive les « liens historiques » avec Moscou    Le pétrole dépasse 75 dollars pour la première fois depuis fin octobre    Données: Facebook table sur une amende record de 3 à 5 milliards de dollars    Trafic de drogue : Arrestation à Tanger d'un Portugais faisant l'objet d'un avis de recherche international    Casablanca : Un inspecteur de police use de son arme pour arrêter un individu qui tentait d'agresser les membres de sa famille    Limogeages en série en Algérie : Le PDG de Sonatrach congédié    La jeunesse marocaine discute du Maroc de demain    Anders Holch Povlsen, un milliardaire très discret    Dans l'ouest de la Libye, des anti-Haftar se battent contre un "nouveau Kadhafi"    Insolite : Navigateur non-voyant    Kim Jong Un en Russie en quête de l'appui stratégique de Poutine    Mohamed Benabdelkader : Passer d'une gestion administrative des carrières à une gestion professionnelle basée sur les compétences    Autopsie de l'équipe nationale par Hervé Renard    Coup d'envoi de la 46ème édition du Trophée Hassan II et de la 25ème Coupe Lalla Meryem de golf    Le Barça quasiment champion d'Espagne    CAN 2019 (-23 ans) : Le Maroc qualifié suite à la disqualification de la RD Congo par la CAF    L'AFD totalise plus de 400 millions d'euros d'investissements au Maroc    BMCE BOA, première banque au Maroc à soutenir les "Responsible Banking Principles" de UNEP-FI    Branle-bas de combat au ministère de l'Intérieur à l'approche du Ramadan    BAM : Seulement 17% des femmes adultes marocaines ont accès à un compte bancaire…    Campagne agricole: 80% du PIB hors aléas climatiques    Edito : Ordures    Pourquoi la Lune et le Soleil semblent avoir une taille similaire vus depuis la Terre    Divers    Vers une protection effective du livre et des droits d'auteur    "La lune et Casablanca", une immersion dans les univers de l'art vidéo    Projection à Washington du long métrage franco-marocain "Tazzeka"    Enseignement en français: «Arrêtons de faire diversion, l'avenir du pays est en jeu!»    La 1ère édition du Festival du cinéma québécois à Rabat    Mawazine vibrera aux sons du hip-hop US avec Black Eyed Peas    Hervé Renard passe au confessionnal    Trophée Hassan II et Coupe Lalla Meryem de golf : C'est parti !    Festival du cinéma africain de Tarifa-Tanger : Trois films marocains en lice    Tennis : Le Maroc au Championnat africain U14 en Afrique du Sud    Lever de rideau sur le 2e Festival national du rire «Comique Benslimane»    Abdennabaoui s'attaque à la traite des êtres humains    BCIJ: Démantèlement d'une cellule terroriste de six «Daechiens»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Appel à l'Union
Publié dans Albayane le 16 - 08 - 2018

(Le texte qui va suivre a été produit à la fin du siècle dernier. Son auteur, un homme respecté, se reconnaitra de lui-même. Au lecteur d'apprécier cette cocasse sortie aoûtienne et sa relation avec l'actualité. Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est purement fortuite).
J'étais Chef, Chef de sévices, pourtant il ne manque pas d'air disaient tout bas mes collaborateurs, pardon, mes subordonnés, ces hypocrites, ces larves!
C'est par la radio que j'appris que je n'étais plus Chef. Maintenant je suis un EX. C'est dur à l'EX ...quand il cède l'EX ! Je mis du temps pour comprendre : je suis EX et lent.
Je courus me renseigner auprès du nouveau «In partibus» mais il est trop pollué pour être au net. «Prenez l'EX à lier ; cria-t-il devant ses sbires, voulant faire croire que j'étais fou. «Je n'ai jamais vu de pire EX, ajouta-t-il, il faut le casser ! Qu'il expire ! C'est l'échec, sbires ! Cet EX ? Terminé, l'EX !». A ces mots sa nouvelle et belle secrétaire se jeta sur moi obéissant à son maître. Comme elle était poitrinaire je ne sus à quel sein se vouer bien que par une habile esquive j'eusse tenté de la prendre par derrière (je suis, en effet EX perd en jute lui dessus mais pas fort en japonais d'où l'orthographe défectueuse).
Il faut dire que le nouveau grand Manie-tout n'a jamais pu me sentir. Il ne désire qu'une seule chose : que je fasse antichambre, que je m'abaisse ! C'est l'EX ploie dans les coulisses ? Jamais!
Qu'il ne puisse pas me sentir, je m'en fous. Viendras bien un jour où EX humé, je serai de nouveau au faîte, enfin EX haussé.
Mais pour l'heure, je ne suis plus que l'EX à miner. On m'a tout ôté : prime, auto, tampon, cache-tampon et même le cache-EX. Je suis un EX pillé. La cachEXie me menace. Et mes enfants, de quoi vont-ils d'EX hériter ? Au début, je me consolai en pensant qu'avec le salaire de mon épouse on s'en sortirait, bien que je déteste devenir EX aidé. Hélas deux jours après, elle fut renvoyée elle aussi. Nous dûmes renoncer à beaucoup de choses, au truc en latex inventé spécialement pour la protection des EX. O toi laide, dis-je à ma moitié, nous sommes au bout du rouleau. Dès lors, notre foyer devint un enfer. Ce fut la guerre, la mêlée des EX, deux EX en folie mais pas en feu au lit.
Nous en vînmes aux mains et au tribunal : des EX cités à comparaitre. Le juge, un homme juste, nous renvoya dos à dos : EX et cons, mon EX et moi. « Les Ex cités je sais les dresser moi ! » nous confia-t-il. » Vous devriez allez faire un petit séjour en Angleterre pour apprendre à faire l'humour. Là-bas, ils sont au courant avec leurs EX à pile. »
Pour me détendre, je choisis donc l'Essex (il n'est pas dupe l'Ex !). Ma femme, fine bouche, choisit le Sussex.
C'est donc ainsi que nous nous séparâmes pour toujours. Pourtant j'en pinçais pour elle, l'accorte EX ! Au point qu'elle m'appelait son EX et crabe marri-né.
Plus de bureau, plus de femme, plus d'auto ; nu et solitaire comme un ver, j'achetai un cyclomoteur et repris mon métier de maître d'école. Me voilà school-EX, le seul EX à deux roues.
Tel EX, je lance un appel à tous les EX clairvoyants, tous les EX pénétrants, même ceux qui n'ont qu'un vélo. Pédalons ensemble dans l'attente d'un avenir meilleur. Tous EX confondus : EX pas triés et même des EX pions mais pas d'ex-EX pions; des vieux chevaux de retour mais pas d'EX triés. EX prêts et prêtes EX, en avant pour la communauté des EX, les EX communiés. Les EX votent haut ! Et si jamais des Néo s'attaquaient aux EX aux cris de «Sus aux EX», nous les laisserions faire : nous sommes des Non-violants.
Des EX osés nous ? Non, toujours EX posés même EX ternes. Vous verrez : à Meknès 2019 nous serons EX primés, au pavillon de l'élevage car les EX traient au lieu d'être des EX traits de naissance.
O toi l'EX, sois EX et crée. Et puisqu'il ya con s'il y a bulle, à nous le monde : pacem in Terris, Ex et Terra.
Un EX aidé devenu EX aidant


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.