Arkane Afrika revient pour une 4ème édition    Elysée : La marocaine Safaa Nmila et l'AMSAT à l'honneur    Engrais : OCP projette de construire une usine au Ghana    La Russie renforce la défense antiaérienne syrienne au risque de fâcher Israël    Migrants : L'Aquarius « en route vers Marseille », demande l'autorisation de débarquer    De retour à l'ONU, Trump évoque sa prochaine rencontre avec Kim    Le Beach Trail Sidi Rahal Eco pour ce week-end    10è Congrès National de la Route à Al Hoceima    Casablanca, quand nos taxis font preuve de générosité    Une délégation marocaine aux Rencontres Africa 2018 à Paris    Marrakech : Arrestation d'un policier impliqué dans une affaire de vol qualifié    CIH Bank. «Avis favorable sur le titre»    Tanjazz 2018. Vive le jazz !    Corruption : Arrestation de deux gendarmes et deux agents d'autorité    El Jadida : 8 ans de prison pour avoir kidnappé, séquestré et violé une jeune fille    Fès : Une juge enceinte met fin à sa vie    Maroc-Mauritanie: des relations au beau fixe    Déjeuner Express/60 minutes au Kenzi Tower Hotel    «Sofia» de Meryem Benm'Barek dresse les contrastes de la société marocaine    «Le Maroc d'ombre et de lumière», exposition de Daoud Aoulad Syad à Fès    Ligue des Champions: Le WAC domine et s'éclipse    La marine royale avorte une opération d'émigration clandestine à Martil    Bamako: Le Président malien reçoit Saâd Eddine El Othmani    Le derby du Nord sans vainqueur ni vaincu    Coupe de la CAF : Le Raja au dernier carré, après sa victoire face au CARA Brazzaville    Le prince Moulay El Hassan préside la cérémonie de remise du Grand Prix Mohammed VI de saut d'obstacles    Le Haras Royal de Bouznika domine le Championnat national des chevaux Pur-sang arabe    La 2ème édition des journées portes ouvertes de la DGSN, du 26 au 30 septembre à Marrakech    Une commission du Parlement européen recommande l'approbation du nouvel accord agricole Maroc-UE    Plus de 4.000 jeunes à la 2ème Université des jeunes indépendants : Le RNI ne pratique pas le double langage    Achoura: Taroudant vibre au rythme de la Dakka    France : L'Appel des 88, Non aux violences conjugales !    Le CESE publie son rapport sur le Maroc    Une campagne de consultations gratuites pour les réfugiés subsahariens    Agroalimentaire : Le salon CFIA revient pour une 6eme édition    Le médecins du privé en ont ras-le-bol    Un Fajr de Haute volée    La coopération judiciaire sino-marocaine examinée à Rabat    L'article 70 ou l'article épouvantail    Attentat d'Ahvaz: l'Iran remonté contre les Occidentaux et les Saoudiens    Le gouvernement libyen reconnu appelle l'ONU à agir face aux troubles    Theresa May humiliée à Salzbourg    Succès concluant de la journée d'étude de l'USFP "Régionalisation et déconcentration"    La poésie arabe en fête à Marrakech    Les sages de la Ligue des écrivaines du Maroc en conclave à Marrakech    Le chapeau d'Indiana Jones adjugé près de 450.000 euros aux enchères    Arrestation de l'ancien Premier ministre de Malaisie    Message de condoléances de SM le Roi aux membres de la famille de feu Mohammed Karim Lamrani    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le potentiel d'Agadir Ida Outanane!
Publié dans Albayane le 17 - 08 - 2018

Karl Marx disait un jour : «Sur un terrain plat, de simples buttes font l'effet d'une colline !». Cette citation devrait convenir à la situation qui prévaut dans la préfecture d'Agadir Ida Outanane. Une zone à vocation montagneuse, mais en revanche, qui renferme des potentialités énormes, en termes de ressources naturelles, dans l'arrière-pays.
En effet, il aurait suffi d'un réel sursaut pour assurer à toutes ces richesses l'éclat escompté. L'impact aussi insignifiant soit-il, que pourrait impulser l'entrain collectif de toutes les composantes de la société, mettrait du panache dans l'ensemble de la province.
Cette conception de proximité qui a toujours émaillé ce bout de terre, quoique sinueux et accidentel, fortifie, à chaque fois, le maillage entre les divers intervenants de ces contrées rurales au sein desquelles les carences et les contraintes sont multiples à plus d'un titre. Il appartient, sans doute, à tous les acteurs, de coordonner les efforts des compétences en présence afin d'assurer communément les conditions d'un développement complémentaire, à travers la planification des projets sectoriels stratégiques en favorisant un dialogue constructif qui marque le fondement démocratique, étant le socle essentiel de toute expansion.
En fait, la synergie requise s'est illustrée, lors des maintes rencontres autour des problématiques, relatives au programme de développement économique et social dans le milieu rural. Ces réunions ont été l'objet d'échanges exhaustifs qui dégagent en effet, une réelle volonté de faire prévaloir les retombées probantes de ce partage à même de raffermir les liens communs pour absorber les déficits régnant dans une large population déshéritée, par le biais d'une feuille de route concertée.
Il est bien évident que les attentes des populations du monde rural de la préfecture d'Agadir Ida Outanane sont multiples et diverses, en particulier la rareté des moyens et la faiblesse des budgets des communes.
Cette situation critique nécessite, de ce fait, l'élaboration d'un plan de développement déterminant les perspectives de la communauté locale, par le truchement des stratégies innovantes, des échéanciers définis et des mécanismes concordants et évaluatifs, en fonction des spécificités.
Compte tenu de la priorité des questions sociales sur lesquelles le discours royal à l'occasion de la fête du trône s'était focalisé, il va sans dire que l'éducation, avec son nouveau volet relatif au préscolaire et la santé constituent l'épine dorsale de cette dynamique.
Le phénomène du décrochage scolaire provient également du fait que les parents, pour des raisons d'ordre culturel, empêchent leurs progénitures, surtout les filles, d'aller à l'école. Il va falloir alors les persuader, par des méthodes beaucoup plus pédagogiques, empreintes de confiance et d'assurance.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.