Bras de fer autour de Mellilia    La HACA sévit contre les dérapages : Carton rouge pour Radio Mars    Projet de loi organique sur la grève. L'impasse !    Procédure pénale. Aujjar livre sa copie    Sacré Maroc (12)    Habib El Malki invité à participer à la réunion de l'Assemblée parlementaire du Commonwealth    Le premier vice-président de la Chambre des conseillers décoré    Le Maroc primé à Libreville pour ses efforts en faveur de l'autonomisation de la femme    Maroc : 74% des ménages équipés en accès internet    Compact II : La CGEM et le MCA-Morocco main dans la main    Enquête L'Economiste-Sunergia/Petits équipements collectifs: Les chiffres montrent une nouvelle piste pour l'inclusion    Trésor: 4,6 milliards de DH de dividendes à fin juin    Al Omrane et le CNRST s'allient pour promouvoir la recherche en matière d'habitat    Commission des investissements : 9 projets à l'étude pour 5 MMDH    Hausse historique de 26,54% :Transport aérien : Plus de deux millions de passagers en juin    Les aviculteurs font leur bilan dans le cadre du Plan Maroc Vert    Trump se défend de tout racisme, silence des leaders républicains    Ursula von der Leyen verdit son discours pour convaincre le Parlement européen    La géopolitique du Maroc dans un nouvel ordre mondial en crise    L'Egypte expulse des supporters algériens après la demi-finale de la CAN    Au moins 180 morts de la mousson en Asie du Sud    Une délégation d'éminents hommes d'affaires africains en visite au Maroc    PSA augmente de 4,7% sa part de marché au Maroc    France. 282 personnes interpellées après la victoire de l'Algérie    L'organisation des Jeux Africains est un défi pour le Maroc, dixit Talbi Alami    Achraf Bencherki rejoint le Zamalek    La décision du TAS avant la fin du mois en cours    La FRMF dément la démission de Hervé Renard    Karaté. Le Maroc champion d'Afrique    L'Algérie mobilise 28 avions pour la finale    Un ancien footballeur sud-africain tué par balles    Football marocain : Les vraies questions à poser sur ce sport-passion    La loi-cadre de l'enseignement adoptée en commission parlementaire    Des braqueurs de camions sous les verrous    La plage Ba Kassem à Tanger hisse le Pavillon bleu pour la septième année consécutive    Lutte contre le sida en 2018: Ombres et lumière    Enquête L'Economiste-Sunergia/Petits équipements collectifs: A 33 contre 28, les jeux arrivent devant les espaces verts    Résultats du Bac: Nouveau record!    Le Groupe scolaire Jacques Chirac homologué    Rendez-vous, ce soir, avec l'éclipse lunaire    Fès : Plaidoyer pour la promotion de la diversité culturelle    Il était une fois Hassan Megri    L'actrice Lashana Lynch va devenir l'agent 007 mais James Bond reste un homme    De l'urgence d'un plan «Maroc Culture»    The «Morocco Corner» s'invite chez les Vikings    Vers la création d'une Caisse sociale pour les auteurs    Farid Chamekh : "Il faut s'inspirer de tout, sans plagier bien sûr"    Le Maroc, invité d'honneur de la Foire internationale du livre de Bruxelles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Botola: Enfin une journée complète!
Publié dans Albayane le 23 - 10 - 2018

Après des arrêts incompréhensibles tout au long des précédentes journées de la Botola, championnat national de football en Division 1, la compétition vient de se dérouler au grand complet à l'occasion de la 5e journée.
Le public marocain a attendu la mi-octobre pour pouvoir suivre, pour la première fois depuis le début de la saison, une journée complète et sans aucun report pendant un même week-end, même si cette 5e journée a été étalée sur 3 jours, de samedi à lundi dernier.
Deux mois environ après son coup d'envoi, le 25 août dernier, la Botola s'est déroulée avec 4 journées qui ont toutes tronqué des matches reportés pour différentes raisons dont la trêve internationale, les engagements de l'équipe nationale, des clubs marocains en compétitions arabo-africaines ainsi que les éliminatoires de la Coupe du Trône. 10 équipes de la Botola ont toujours des matches reportés ici et là. Les deux clubs casablancais, Raja et Wydad, ont chacun 3 matches en moins. La RSB et le CAYB ont chacun 2 en retard. Les DHJ, HUSA, FUS, RCOZ, AS FAR, MAT ont chacun un match en moins.
Du Jamais vu dans une Botola dite professionnelle comme celle du Maroc qui est à ses débuts. La compétition dirigée par une ligue qualifiée de professionnelle dispose d'une commission de programmation qui ne pratique que l'improvisation pour élaborer son calendrier, aussi bien national que saisonnier. Ce qui est justifié par les changements des horaires et des lieux des rencontres à maintes reprises, comme cela a été récemment le cas lors de la programmation des demi-finales de la Coupe du Trône, RSB-WAC et WAF-Raja. Les deux rencontres devaient préalablement avoir lieu le 2 novembre prochain, respectivement au Complexe de Rabat et de Fès avant que les décideurs du foot national ne changent d'avis, se rendant compte que le Complexe Moulay Abdellah est indisponible, encore une fois, suite aux travaux d'entretien de sa pelouse. Si le match RSB-WAC a été maintenu pour le même jour avec son déplacement à Fès à 18h00 au lieu de 20h00, celui du WAF-Raja a été renvoyé à Tanger avec un décalage d'un jour, samedi à 17h00.
Ce constat confirme la faiblesse d'une commission de programmation qui décide comme bon lui semble mais qui ne sait quoi faire dans son calendrier, une pratique devenue une maladie chronique du football national.
Cela s'ajoute à d'autres chamboulements provoqués par les fermetures des stades devant certains clubs qui ont déjà souffert de cette calamité tels que le Raja et le WAC dont le complexe Mohammed V qui va, bientôt, fermer ses portes de nouveau pour cause de faux prétextes de travaux d'aménagement. Même chose pour le Complexe Moulay Abdellah ou d'autres à l'instar du stade d'Oujda qui a tourné le dos au Mouloudia depuis le début de la saison, mais cette fois en avançant d'autres allégations relevant de la sécurité dans la ville ainsi que celui d'El Harti de Marrakech face au KACM pour d'autres causes de l'embouteillage comme se plaisent à avancer les autorités de la ville…
Ces bâtons dans les roues du football national ne peuvent que l'empêcher d'évoluer, surtout en l'absence de mesures réelles prises par les instances footballistiques du Maroc. Les supporters, qui sont toujours présents, n'ont d'autres choix que de prendre leur mal en patience et suivre la suite des compétitions nationales jusqu'à nouvel ordre, avec l'espoir de rectifier le tir et de régler les choses le plus tôt possible.
Que cesse donc le report de matches dans notre Botola ! Que les promesses de la Fédération soient réelles pour la réduction de la trêve annuelle à 10 jours au lieu d'un mois et demi après la fin de la phase «aller», début janvier prochain. Que la Fédération agisse dans le bon sens pour faire une véritable mise à jour et achever la saison à temps !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.