Conférence internationale sur la justice: Le texte intégral de la lettre royale    Les fantaisies d'un président!    Le gouvernement table sur une enveloppe de 198 milliards de DH en 2020    Dette du Trésor : Un encours d'environ 739 milliards de dirhams au 1er semestre 2019    «L'écriture réhabilite la mémoire, efface la souffrance et interroge l'Histoire»    Journées musicales de Carthage. Un festival courageux !    Azrou promeut la culture coréenne    Diva Châbiaa à la voix sur le cœur    Nabil Benabdallah: «Il faut redonner un sens à l'action politique»    Label'Vie. "Une valeur de croissance au profil résilient"    Le Maroc rejoint le Réseau des Autorités de prévention de la corruption    Recherche scientifique. Un nano-satellite universitaire envoyé pour deux ans dans l'espace    Une belle leçon des joueurs botolistes    Dernier tour qualificatif pour le CHAN-2020 : Le Maroc se qualifie haut la main    Météo : Fortes pluies dans plusieurs régions du Maroc    Akhannouch appelle à favoriser l'emploi des jeunes    Gouvernement. El Ouafi lâche la migration    Jouahri primé à Washington pour la troisième année consécutive    Liban : Les manifestants ne décolèrent pas    Agadir célèbre la tolérance en musique    Solid'Action : Faisons des enfants des douars nos enfants !    Rabat : Arrestation d'un malade mental pour agression contre un muezzin    Production alimentaire : Le Maroc a atteint «un bon niveau» de couverture de ses besoins    Chambre des représentants. Comment réformer la séance des questions orales ?    Accès à l'information. Le parquet général secoue les tribunaux    Top Performer RSE 2019. Attijariwafa bank distingué    Pour exercice de la médecine sans autorisation : Un Français épinglé à Marrakech    Météo: le temps qu'il fera ce lundi    Le Onze national décroche haut la main sa qualification au CHAN 2020    Les enseignants cadres des AREF se remettent en grève    Météo : De fortes pluies prévues dans certaines régions    Salon du cheval : La Sorba de Maher El Bachir remporte le GP S.M le Roi Mohammed VI de Tbourida    Le Maroc, un marché émergent alternatif pour les entreprises espagnoles face au Brexit    La politique pénale du Maroc jaugée à l'aune des droits de l'Homme    L'ONMT veut développer le tourisme golfique au Maroc    Calcio : La Juventus et Ronaldo enchaînent    Coppola travaille sur "Megalopolis", son projet de film le plus ambitieux    Participation marocaine au Festival des musiques "Oslo World"    Projection en Norvège du film "Paris Stalingrad" de la Marocaine Hind Meddeb    Salon du cheval: La Sorba de Maher El Bachir remporte le Grand Prix Mohammed VI de Tbourida    Manifestations au Liban: L'ambassade du Maroc met une ligne téléphonique à disposition des Marocains    «N'assassinez pas le rêve» des étudiants de Boulemane    Les Botolistes proches de la qualification    CAN 2020 : Les joueurs locaux corrigent l'Algérie    Couverture alimentaire : Le Maroc a atteint « un bon niveau », selon Sadiki    Quand Donald Trump s'en prend à Bruce Springsteen et Beyoncé    Les glaciers suisses ont diminué de 10% en 5 ans    Insolite : Conférence record    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La fin des illusions séparatistes
Publié dans Albayane le 12 - 05 - 2019

Le «polisario» est au pied du mur et va indubitablement droit dans le mur. En effet, ses manœuvres à l'est du mur de défense au Sahara marocain laissent clairement entendre que ses dirigeants ont complètement perdu le nord.
Et ils ne leur reste que de misérables manipulations sur les lieux pour faire croire aux séquestrés de Tindouf qu'il y a encore une certaine thèse. En fait, une illusion est ainsi alimentée et entretenue dans les camps en vue de tirer profit du statu quo et des aides humanitaires destinées aux camps.
Ils ont poussé le bouchon jusqu'au comble du ridicule pour parler de «territoires libérés», alors que la résolution 2468 du Conseil de sécurité des Nations unies au sujet du Sahara marocain est on ne peut plus claire à ce propos.
Ladite résolution «a mis un terme à l'illusion d'une prétendue responsabilité du «Polisario» dans la zone à l'Est du dispositif de défense, en dénonçant les violations perpétrées par les séparatistes dans cette zone», a affirmé, jeudi à Rabat, le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement et la Société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.
Et de souligner qu'il existe aujourd'hui des résolutions onusiennes claires prouvant les violations du «Polisario» à l'Est du dispositif de défense, alors que les séparatistes prétendaient qu'il s'agissait de «territoires libérés», ajoutant que le «Polisario» et l'Algérie font désormais face aux Nations unis et doivent se conformer à ses résolutions. Le dossier est depuis longtemps sur la voie onusienne, sous la supervision de l'envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara et soutenue par la communauté internationale, qui plaide en faveur de la proposition d'autonomie des provinces du sud sous souveraineté marocaine.
Cette approche a d'ailleurs été fortement soulignée dans les dernières résolutions du conseil de sécurité de l'ONU, mettant en exergue son caractère crédible, son pragmatisme, sa durabilité et son sérieux. Et à chaque occasion, l'instance onusienne insiste sur le sérieux de l'initiative marocaine d'autonomie, le principe du compromis et la solution politique consensuelle, permanente et réaliste.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.