El Otmani s'entretient avec Mike Pompeo    Présidentielles algériennes: Débat télévisé entre les cinq candidats    Nador : Saisie de plus de cinq tonnes de chira    Création du "Club de Casablanca" de l'Africa Security Forum    Driouch: Une secousse tellurique de magnitude 4 constatée    Achraf Hakimi demande la main de Hiba Abouk    Le sélectionneur national des Emirats arabes unis, Bert Van Marwijk, limogé    Marrakech-Safi: Une production d'olives estimée à 223.000 tonnes    Colombie: Plusieurs milliers de manifestants contre le gouvernement d'Ivan Duque    Hawaï: Un marin tue 2 personnes sur la base de Pearl Harbor et se suicide    Le port de pêche d'Agadir!    «Quand la question minière se pose, la sécurité se pose inéluctablement»    Une difficile équation à résoudre en Afrique    Maghribiyates: Le 1er média féminin sans tabou sans filtre des marocaines    Fédération royale marocaine de football : La programmation des matchs du championnat Pro au cœur de la réunion du comité directeur    Dakhla : Les nageurs marocains dominent la 5ème édition du «Morocco Swim Trek»    Tirage au sort : Argentine-Chili en ouverture de la Copa America 2020    «L'impact climatique à l'origine l'appauvrissement des populations»    Vague de Froid et Santé: Comment se mieux se protéger?    Marrakech : Plus de 680 suspects arrêtés en novembre    «Nos budgets pour le cinéma sont faibles»    Avis aux touristes de Paris: Pour les monuments, revenez demain... peut-être !    Perception Politique Solidaire    PLF 2020. Benchaâboun attendu à la 2e Chambre    Journée mondiale de la prématurité : Plus de 91.000 prématurés naissent chaque année au Maroc    L'OCDE, nihiliste ?    FIFM 2019: La campagne gratuite de chirurgie de la cataracte fédère    JO Pékin-2022: Les organisateurs cherchent 39.000 bénévoles    Le doyen de la chanson marocaine    Un voyage musical à la quête des racines    Trump a commis des actes passibles de destitution, selon des experts en droit    Le nouveau modèle de développement salué par le FIDA    Grève des contrôleurs aériens en France et en Europe : La RAM appelle ses clients à se renseigner    Lutte antiterroriste : Une cellule partisane de «Daech» démantelée    Chutes de neige et pluies : Alerte orange dans plusieurs régions    Le couteau sur la gorge pour les bons citoyens, le coup d'éponge pour les tricheurs !    Nouveau modèle de développement au Maroc    La résilience de l'agriculture paysanne face aux changements climatiques    La gestion des déchets, un casse-tête marocain        L'administration traîne les pieds pour répondre aux doléances des citoyens    Le retour de Hakimi au Real est décidé    Des grands noms du cinéma international en conversation libre avec le public à Marrakech    Festival du film de Marrakech: Le cinéma d'auteur n'exclut pas les paillettes    FIFM. Bertrand Tavernier: «Je n'aime pas la violence, je préfère la suggérer»    La "Puce" Lionel Messi de retour au sommet    Jain se confie à coeur ouvert sur son burn-out    Le Maroc prend part au Festival d'Alexandrie du théâtre arabe des instituts spécialisés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mission de manager: ardeur de l'entreprise
Publié dans Albayane le 18 - 07 - 2019

«Chacun peut se mettre à l'écoute de lui-même pour trouver sa propre mission de vie. Car chacun d'entre nous a une contribution unique et vivante à apporter au monde».
La revue Management a publié dans son nouveau numéro, juillet-août 2019, un article de Frédéric Lenoir où il a soulevé le sujet de Réconciliation des mondes de la spiritualité et de l'entreprise en se basant sur «l'intelligence spirituelle au cœur du leadership», ouvrage de Romain Cristofini, ce dernier était ambitieux d'y faire connaitre une nouvelle forme de leadership: humain, spirituel, altruiste et engagé.
L'auteur a révélé que certains humains naissent avec une vocation, une image claire, une impulsion irrésistible venant de leur être et qui les guide dès le plus jeune âge dans leurs choix de vie ou de métier. Comme s'il existait pour eux une forme d'évidence sur le rôle qu'ils sont appelés à jouer dans ce monde. On serait tenté de penser que cet appel intérieur n'est réservé qu'à certains grands hommes aux destins exceptionnels ou à certains métiers reconnus comme vocationnels (avocat, infirmière, artiste…), mais il n'en est rien : chacun peut se mettre à l'écoute de lui-même pour trouver sa propre mission de vie. Car chacun d'entre nous a une contribution unique et vivante à apporter au monde.
La notion de mission de vie est apparue dans les formations du développement personnel, pour aider un manager à formuler ses ambitions les plus élevées, or la grande majorité des décideurs d'entreprise en ignore tout simplement le concept, si vous leur demandez quelle est leur mission, ils citeront la plupart du temps celle de leur entreprise ou de leur service. Mais qu'en est-il pour la question : au service de quoi d'essentiel pour vous mettez-vous vos qualités et vos talents ?
L'auteur a souligné d'une manière résumée et pragmatique, que votre mission, c'est le grand «pour quoi» (en deux mots) vous faites ce que vous faites. Ce n'est pas le «quoi» (votre métier, vos tâches, vos projets), ni le comment (vos compétences, votre savoir-faire, votre savoir-être), c'est au-delà de votre métier, c'est votre intention la plus haute, celle qui guide votre existence malgré les aléas de la vie et qui vous correspond intimement. C'est elle qui donnera sens et cohérence à tout ou partie de votre existence. C'est aussi peut-être grâce à elle que vous pourrez laisser une trace de votre passage ici-bas.
Il a développé davantage qu'une mission de vie n'est donc pas un projet concret à mener ni un résultat à atteindre. C'est une direction à suivre, sa boussole intérieure, un chemin enthousiasmant dans lequel peuvent s'inscrire vos petites comme vos grandes actions. C'est un «noble but» par nature inatteignable car il est destiné à vous servir d'horizon passionnant, repère permanent (mais pas nécessairement inchangeable ) pour vous guider malgré les obstacles et les incertitudes que vous rencontrerez sur ce chemin, bref, une mission de vie nous invite à nous mettre au service de quelque chose de beau et de grand, elle nous affranchit des frontières de notre «petit moi» pour nous relier au monde lointain. On sait que l'on est dans sa mission lorsque la vivre nous procure des moments de joie authentique et profonde.
Au terme de notre réflexion, s'autoriser à suivre sa mission vous amènera peut être à inviter la magie et le souffle de l'aventure dans votre vie professionnelle, ainsi raviver sa flamme et lui rendre sa vivacité, elle vous amènera à toucher votre message, but existentiel et marquer votre temps, c'est l'éclat de la vie et son ardeur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.