Compteur coronavirus : 1.240 nouveaux cas confirmés et 1.361 guérisons en 24H    Cosumar accompagnera 10 auto-entrepreneurs    Un nouveau partenaire de Bank Of Africa en Chine    À Tamernoute (province d'Azilal) : Un enfant sauve tout un douar    CMC : financement externe "maitrisé et soutenable"    « Un maire de ville doit être un très bon gestionnaire »    Sahara : Le Gabon réaffirme son appui à l'Initiative marocaine d'autonomie    Maire : Un «boulot» bien payé    Technologie digitale intelligente: FRDISI et ONEE créent un centre à Casablanca    Proximité culturelle et sportive    Tourisme: Abdellatif Kabbaj élu personnalité de l'année    Une entreprise américaine investit dans le projet du développement du premier robot humanoïde marocain    Nador : Enquête judiciaire pour identifier les impliqués dans une tentative de trafic de 2.380 kg de Chira    Grandes villes : À quoi servent les maires ?    Vaccins anti-Covid-19 : Guterres crie sa grande déception    Mondial Handball : Ce soir à 18h00, le Maroc face au Portugal sans se faire des illusions !    ONU : la hausse des migrations internationales a ralenti de 27% en raison de la COVID-19    Le Président américain accorde la Légion du mérite des Etats-Unis au Roi Mohammed VI    Le Bahreïn réitère son soutien au Maroc dans la défense de sa souveraineté et son intégrité territoriale    CHAN 2021 : Ce soir, Cameroun/Zimbabwe en ouverture à 18 heures    CHAN : Cameroun 2020 ou Cameroun 2021 ?    Omar Hilale : la coexistence entre musulmans et juifs est ancrée dans l'ADN des marocains    "Atlantide KM 130 " Rencontre entre l' artiste photographe Imane Djamil et la ville de Tarfaya    SM Le Roi Mohammed VI décoré de la "Legion of Merit, Degree Chief Commander"    Trump décoré du Wissam El Mohammadi    Mohamed Benabdelkader. Forte présence féminine aux postes de responsabilité dans l' administration judiciaire    Vaccination anti-covid : Biden dévoile le successeur de Moncef Slaoui    Le Cameroun est prêt    L'équipe du Maroc rate son entrée face à l'Algérie    Laporta, Font et Freixa déclarés candidats officiels à la présidence du Barça    Biden dévoile un plan de relance de 1.900 milliards de dollars    L'immunité collective contre la Covid-19 pourrait être atteinte début mai    Saad Dine El Otmani : Le Maroc a réalisé des acquis stratégiques dans ses provinces du Sud    Lady Gaga et Jennifer Lopez chanteront à la cérémonie d'investiture de Biden    Un dessin de Tintin adjugé au prix record de 3,2 millions d' euros    Evolution du coronavirus au Maroc : 1291 nouveaux cas, 457.625 au total, vendredi 15 janvier 2021 à 18 heures    Initiative marocaine d'Autonomie: Un fort soutien formulé lors de la conférence ministérielle    L'aubaine du Brexit pour l'Europe et les USA    Visite du ministre chinois des Affaires étrangères : la Chine accorde une grande importance à l'Afrique    Jeux video. « 3ich l'game », saison 2    Les équipes à suivre de très près    Sénat américain. Les émeutiers voulaient « capturer et assassiner des élus »    Yasmina Benabdellah : «J'intègre toujours la touche marocaine dans mes projets»    Normalisation? Il n'y a jamais eu vraiment de rupture    Maroc-USA : signature d'un mémorandum d'entente pour protéger les biens culturels marocains contre le trafic illicite    Un recueil de Zajal qui promeut la culture de l'égalité des sexes    2020 : Une présence de taille de la question amazighe malgré la pandémie    Bientôt un musée à Laayoune    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des tacles forts, et volonté délibérée de faire mal
Publié dans Albayane le 21 - 01 - 2020

De l'avis général, les charges non réglementaires contre des joueurs ont marqué le match de la RS Berkane contre le Raja Casablanca, sans que l'arbitrage fasse preuve de prévention ni de sanction.
Dès le début du match, plusieurs fautes gravissimes ont été commises contre les stars du club Casablancais, apparemment perpétrés comme message de peur adressé à l'équipe visiteuse.
Au meilleur des cas, le référé ne siffla que des coups francs ou donna l'avantage sans adresser le moindre avertissement oral, au héros de l'agression volontaire, le sieur Naji pour ne pas le nommer.
C'est plus que l'enthousiasme, du sentiment exhibé de l'appartenance à un club, qui est manifesté.
C'est plus que l'engouement dans la défense de son maillot. Et à force de coups bas et la tacite «complicité» de l'arbitre, cela devient une volonté délibéré de faire peur et mal au risque de commettre des crimes sur un terrain.
Car le fait de blesser, de manière délibérée, un joueur, quelle que soit sa renommée, est un acte qui doit être compris comme un délit, passible pas seulement de sanction de la part de l'arbitre ou de la Fédération de football. Mais du droit pénal ! Comme pour les accidents mortels de la route !
L'on pourrait recourir à la menace pénale pour que la justice, avec ses experts du sport, détermine s'il s'agit d'une réaction (action) normale ou d'une volonté délibérée de faire mal, par des tacles très forts.
Les spectateurs avertis se sont habitués à des «joueurs» qui exagèrent trop dans leur hargne de battre l'adversaire. De loin l'on sent un sentiment de vindicte et de règlement de comptes… voire d'élimination physique d'un joueur jugé dangereux, qui pourrait renverser le résultat du match.
L'on se rappelle, en 1966, la blessure de Pelé par un joueur portugais, en coupe du monde et l'élimination du Brésil… Depuis, le roi du football n'a plus remis ses pieds sur un terrain pour jouer.
Chez nous, un arbitre qui laisse faire sans réagir des joueurs en mal de puissance s'en trouve complice. Qu'on le veuille ou non…
Allez chercher les raisons de cette démission arbitrale!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.