Conseil de gouvernement : la création du Fonds Mohammed VI pour l'Investissement validée    Le Parlement européen vote une résolution d'urgence sur la détérioration des libertés en Algérie    La RAM renforce son programme de vols internationaux    Vaccins : Le Maroc veut assurer l'approvisionnement à d'autres pays    Météo Maroc: baisses des températures, neige et pluie dans ces régions    Covid-19: L'artiste Mahmoud El Idrissi n'est plus    Mahmoud El Idrissi, le ténor de la chanson marocaine, n'est plus    L'Opinion : Les légendes ne meurent jamais    Belle opération de la Marine royale à Nador    Soutien constant et fort à la cause marocaine    Plusieurs eurodéputés soutiennent du Maroc    Violence à l'encontre des femmes. Un coût énorme pour la société    Erreur lors de l'étude préliminaire du vaccin AstraZeneca : Quid de l'efficacité ?    UM6P : Lancement d'une grande école d'ingénieurs dans le numérique    Maradona. Les buts que l'Angleterre n'a jamais gobés !    Culture : Un Show solo de Mohamed Abouelouakar à L'Atelier 21    CIH Bank améliore son PNB de 13,2% à fin septembre    Affaire «Hamza mon bb»: Dounia Batma réagit à la condamnation de Madimi (PHOTO)    France: le gouvernement détaille sa stratégie d'allègement progressif du confinement    Sidaction Maroc 2020 : lancement de la campagne à partir du 1er décembre    « Les parents tortionnaires ont souvent des antécédents de maltraitance »    Nikol Pachinian, un héros devenu traître    L'Unesco et l'Association mondiale des éditeurs de presse s'unissent en faveur de la survie des médias    Holmarcom & A.P. Moller Capital s'allient pour l'Afrique    «La septième porte»: un certain regard sur l'histoire du cinéma au Maroc de 1907à 1986    La beauté intérieure et l'essence de l'existence    9è Festival maghrébin du film d'Oujda sous format digital    Le CIO disqualifie trois haltérophiles roumains, dont deux médaillés    NBA: Indianapolis renonce au All-Star Game 2021    SM le Roi se recueille sur la tombe de Feu SM le Roi Hassan II    Le Maroc appelle à l'Union africaine au respect de la légalité et l'impératif du développement de l'Afrique    Agriculture : Crédit Agricole du Maroc au chevet des fédérations interprofessionnelles    Nomination : Eric Fulcheri prend les commandes d'Arval Maroc    La Plateforme Internationale de Défense et de Soutien au Sahara marocain saisit l'ONU et le HCDH pour condamner les actions du «polisario»    Guergarate : Le Maroc dit tout au Conseil de sécurité    Le Roi, Amir Al Mouminine, se recueille sur la tombe de Feu le Roi Hassan II    MAROC-MAURITANIE : L'AXE CONSTRUCTIF    Madrid fait craquer l'Inter Milan, le Bayern et City qualifiés, Liverpool à la ramasse    Un nouveau shooting de Samira Saïd enflamme la Toile (PHOTO)    Neta Elkayam revisite avec brio les chansons judéo-marocaines    L'actrice Manal Seddiki endeuillée (PHOTO)    Ahmed Noureddine : «L'offensive de Guerguerat représente un tournant diplomatique de taille dans ce long combat que mène le Maroc»    Devises vs Dirham: les cours de change de ce jeudi 26 novembre    Décès de Maradona: l'UEFA a fait une annonce    La Colombie commémore l'anniversaire de l'accord de paix avec les FARC sur fond de divisions et de violence    La Suède demande à l'Iran d'annuler l'exécution d' un scientifique irano-suédois    Message du roi Mohammed VI au président du Suriname    L'ONU salue la poursuite du dialogue inter-libyen au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Amérique centrale entre le coronavirus et le flavivirus
Publié dans Albayane le 06 - 05 - 2020

Si la pandémie du Covid-19 n'a, pour l'heure, épargné aucun coin de la planète, l'Amérique centrale risque d'en pâtir plus qu'ailleurs du moment que la «dengue», une autre épidémie, était déjà là depuis le début de l'année. Pas prête de s'en aller à l'approche la saison des pluies – une saison propice à sa prolifération – cette dernière semble même vouloir prêter main-forte au nouveau coronavirus.
Causée par un virus, appelé «flavivirus», présentant des symptômes proches de ceux du Covid-19, la «dengue» qui se transmet aux humains par la piqûre de moustiques femelles infectées a, depuis le début de cette année, tué 22 personnes et touché plus de 23.000 autres en Amérique centrale. Ces chiffres qui concernent le Guatemala, le Honduras, le Salvador, le Nicaragua, Costa Rica et Panama ont été rapportés par le journal bolivien «Los Tiempos» dans son édition du 29 Avril dernier.
Ainsi, contrairement au nouveau coronavirus du Covid-19 qui est un virus respiratoire qui se propage par les gouttelettes, la dengue se propage par le sang mais son taux de mortalité reste, tout de même, inférieur à 1% quand elle est rapidement prise en charge.
Selon l'Organisation panaméricaine de la Santé (OPS) la «dengue» qui, en 2019, avait tué 255 personnes après en avoir infecté 192.000, risque d'atteindre cette année des «scores» encore plus élevés.
Ceci étant dit et les systèmes de santé des pays d'Amérique centrale étant ce qu'ils sont donc déjà «surchargés» du fait de la pandémie du Covid-19, la région risquerait, à la saison des pluies, d'être confrontée à une véritable «bombe à retardement». Des pays d'Amérique du Sud comme la Bolivie et le Pérou ont, également, de très fortes chances ne pas échapper à une double-épidémie Dengue-Covid-19.
Etant mis à rude épreuve par l'infection, depuis le début de cette année, de plus de 10.000 personnes par la dengue alors que celle-ci en avait tué 180 l'année dernière, le système de santé du Honduras est fortement ébranlé aujourd'hui par l'arrivée du nouveau coronavirus puisque les hôpitaux étaient déjà débordés.
Mais, pour Gustavo Urbina, un haut fonctionnaire du ministère de la Santé, les autorités honduriennes ne devraient pas «baisser la garde contre la «dengue» même si le coronavirus est là et impacte la population». Et si, pour enrayer une propagation conjuguée du coronavirus et du flavivirus, le Honduras s'est attelé à la construction de nouveaux hôpitaux, d'autres pays d'Amérique centrale ont opté pour l'aménagement de centres de soins dans des bâtiments publics ou des installations sportives.
Ainsi, alors que la pandémie du coronavirus n'a point épargné les pays d'Amérique centrale puisque plus de 6.000 cas dont 200 décès y ont déjà été dénombrés et que tous ceux-ci, à l'exception du Nicaragua, ont adopté des mesures drastiques pour enrayer la propagation du Covid-19 – confinement, fermeture des frontières voire même couvre-feu – les autorités de ces pays se voient confrontés à deux épidémies ; ce qui n'est pas toujours facile.
Aussi, pour prévenir la propagation de la «dengue», des patrouilles spécialisées désinfectent les rues. Elles invitent, également, la population à ne pas laisser d'eau dans des récipients ouverts et à éviter ces foyers de prolifération que peuvent constituer les pneus abandonnés en se transformant en de véritables nids à moustiques.
Les pays d'Amérique centrale vont-il, en fin de course, gagner la double-bataille qu'ils mènent aujourd'hui sur le double-front du coronavirus et du flavivirus ? Attendons pour voir…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.