Intégration régionale : lancement des travaux de construction du pont de Rosso entre la Mauritanie et le Sénégal    Le ministre portugais de la Défense reçu à Rabat    Espagne : Le Maroc «n'est pas actuellement une menace pour Sebta et Melillia»    e-gov : Une nouvelle plateforme de services pour la Justice    Effrayée par une future hégémonie marocaine, l'Algérie dit qu'une guerre avec Rabat, «c'est maintenant»    Covid-19 : Nasser Bourita appelle à faire de la crise sanitaire une opportunité pour consolider un multilatéralisme solidaire    La RAM et les compagnies aériennes en mode gestion de crise    Forum sur la coopération sino-africaine: le Maroc engagé avec la Chine pour l'Afrique    Chakib Alj : « Le remboursement des arriérés des crédits TVA annoncé est un signal très positif »    ONCF: 24,8 millions de voyageurs transportés à fin septembre    OCP Group. Un chiffre d'affaires de 57,6 milliards de DH à fin septembre 2021    Production de gaz naturel : Sound Energy signe un accord de 10 ans avec l'ONEE    Casablanca : Réouverture imminente de la Coupole de Zevaco    Le PJD dénonce la normalisation mais ne condamne pas la visite de Gantz au Maroc    Le polémiste d'extrême droite, Eric Zemmour, franchit le Rubicon    Le Maroc a commandé des drones israéliens pour un montant de 22 millions de dollars    Coupe arabe au Qatar / Ammouta : «Notre ambition est d'aller le plus loin dans la compétition et pourquoi pas remporter le titre »    L'Italien Gianluigi Donnarumma vainqueur du trophée Yachine 2021    Tuchel satisfait du rendement de Ziyech    Ralf Rangnick assurera l'intérim à United !    La Coupe du monde des clubs aux Emirats arabes unis !    Compteur coronavirus : 132 nouveaux cas et 1 décès en 24 h    La HACA présente une étude sur le traitement médiatique des violences faites aux femmes    Retour de la neige dans plusieurs régions du Maroc    Conseil de la concurrence: «Nous allons multiplier les autosaisines»    Covid-19 : Omicron révèle la nécessité d'un accord mondial sur les pandémies (OMS)    Maroc/Covid-19 : 1 décès et 132 nouvelles infections recensés en 24H    La FNM remet des documents d'archives du Musée de l'Histoire et des Civilisations de Rabat    Artcurial Maroc organise une vente aux enchères le 30 décembre à Marrakech    «Sahara : l'autre version», une compilation des souvenances de Mohamed Cheikh Biadillah    Le premier prix décerné à Youssef El Youbi    Plaidoyer pour la langue Arabe classique    Rolando en colère contre le Rédacteur en chef de « France Football » : « Je ne gagne contre personne »    Coupe Arabe des Nations / Arbitrage : Ils sont 52 arbitres mais seulement 3 arabes dont le Marocain Redouane Jayed    Maroc : Jusqu'à 25 cm de neige attendus jeudi dans plusieurs provinces    Maroc : Le mariage des mineures est loin d'être «une affaire purement judiciaire»    Retour des supporters dans les stades: Un retard qui fait jaser    Afrique du Sud: Trois mineurs tués dans une coulée de boue    Antony Blinken anticipe une réponse «sérieuse» en cas d'«agression» russe contre l'Ukraine    Accord de coopération sécuritaire Maroc-Israël: Une étape historique    Un grand oral sur fond de contestations populaires    Casablanca : vente de 100 tableaux offerts par de grands peintres au profit de l'INSAF    La Bourse de Paris rechute de 1,43% à l'ouverture, à 6.679,03 points    M. Sekkouri tient une réunion de travail avec la représentante de l'ONU-Femmes Maroc    Un opposant politique du régime turc incarcéré pour «espionnage»    Sultana Khaya, la "pacifiste" à la kalach    «Sous l'ombre des peupliers» de Habiba Touzani Idrissi aux Editions Orion    La Cour suprême américaine saisie sur l'annulation de la condamnation de Bill Cosby    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Benkirane II : les come back
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 11 - 10 - 2013


L'ancien nouveau ministre de l'Education :
Rachid Belmokhtar : Ministre de l'éducation nationale et de la Formation professionnelle
Prédécesseur : Mohamed El Ouafa
Bio express : Rachid Belmokhtar est né en 1942 à Marrakech. Il marié et père de deux enfants.
Formation : Après des études secondaires au Lycée Regnault de Tanger et aux classes préparatoires aux grandes écoles scientifiques, il est admis à l'Ecole nationale supérieure des constructions aéronautiques de Toulouse en France.
Ces études techniques seront complétées par une formation en économie et gestion à l'Institut d'études internationales de Toulouse et à l'Institute for management development en Suisse.
Carrière professionnelle: Rachid Belmokhtar a exercé dans le secteur de l'informatique, dans une multinationale et dans une société marocaine de consultants. Il a également participé à de nombreuses reprises à des travaux sur l'éducation.
Il est chercheur associé à l'Ecole Mohammedia d'Ingénieurs (EMI), membre du conseil de l'Université Mohammed V et du conseil de l'EMI.
En septembre 2005, il a été reconduit membre du comité des experts en administration publique des Nations-Unies (CEPA).
Il est aussi l'auteur de nombreuses publications dans le domaine des sciences, de la technologie et de l'éducation.
Vie politique : Il est nommé ministre de l'éducation nationale dans les gouvernements présidés par M. Abdellatif Filali, le 27 février 1995 et le 13 août 1997, poste qu'il conservera jusqu'en mars 1998.
Nominations : Le 25 juin 1998, M. Belmokhtar est nommé par feu SM Hassan II président de l'Université Al Akhawayne.
En 2006, M. Belmokhtar a été nommé par SM le Roi Mohammed VI Président de l'Observatoire de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH).
Décorations : Décoré du wissam du trône de l'ordre de chevalier, M. Rachid Belmokhtar est titulaire de distinctions internationales, notamment de l'American Biography Society en 1986, pour ses travaux dans le domaine de l'éducation, et de la médaille de la Fondation Albert Einstein (Etats-Unis) en 1993.
Le lobbyiste
Salaheddine Mezouar, Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération
Prédécesseur : Saad Eddine El Othmani
Bio express : Salaheddine Mezouar est né le 11 décembre 1953 à Meknès. Il est marié et père de deux enfants.
Formation : M. Mezouar est titulaire d'un Diplôme supérieur pour Dirigeants INSEAD à Fontainebleau (France), d'un diplôme du Cycle supérieur de Gestion de l'Institut supérieur de commerce et d'administration des entreprises (ISCAE) à Casablanca, du diplôme d'Etudes approfondies (DEA) à l'université des sciences sociales de Grenoble (France) et d'un Master en science économique (économie de développement) à la même université.
Carrière professionnelle : Entre 1986 et 1991, il a exercé la fonction de chef de division et de chargé de mission à l'Office d'exploitation des Ports (ODEP), avant d'occuper le poste d'administrateur directeur général d'une société privée de textile.
Il a également occupé le poste de président de l'Association marocaine des industries du textile et de l'habillement (AMITH) et président de la Fédération textile et cuir au sein de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM).
Vie politique : En 2004, il est nommé ministre de l'Industrie, du Commerce et de la Mise à niveau de l'économie.
Le 15 octobre 2007, il est nommé ministre de l'Economie et des Finances. En janvier 2010 à Marrakech, il est élu président du Rassemblement national des indépendants (RNI).
Autres : Ancien vice-président du Raja club athletic, il a eu une carrière de sportif en tant que basketteur (capitaine de la sélection nationale).
Le touche-à-tout
Anis Birou, Ministre chargé des Marocains résidant à l'étranger et des affaires de la migration
Prédécesseur : C'est un nouveau ministère qui conjugue migration et MRE. Abdellatif Maâzouz était pour sa part Ministre délégué auprès du chef de gouvernement chargé des Marocains résidant à l'étranger.
Bio express : Anis Birou est né le 10 janvier 1962 à Berkane.
Formation : Titulaire d'un diplôme d'ingénieur statisticien-économiste avec grade d'ingénieur en chef
Carrière professionnelle : M. Birou a été chargé de 1982 à 1985 du service statistique et documentation à la direction de la planification et des études au ministère des travaux publics avant d'être nommé chef du service structuration des prix en 1990.
De 1993 à 1995, il occupe la fonction de conseiller en gestion à la Direction générale de l'hydraulique, puis il est nommé chef de l'unité centrale d'organisation au ministère des travaux publics de 1995 à 1997.
De 2002 à 2003, il occupe le poste de directeur de l'office national des œuvres universitaires sociales et culturelles, avant d'être nommé,
Vie politique : M. Birou est désigné chef de cabinet de la secrétaire d'Etat à l'entraide nationale de 1997 à 1998 et chef de cabinet du ministre de l'enseignement supérieur, de la formation des cadres et de la recherche scientifique de 1998 à 2002.
En 2003, il devient secrétaire général du ministère de la modernisation des secteurs publics. Il occupe ce poste jusqu'au 8 juin 2004, où il est nommé secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur, de la formation des cadres et de la recherche scientifique, chargé de l'alphabétisation et de l'éducation non formelle .
Le 15 octobre 2007, M. Birou est nommé Secrétaire d'Etat auprès du ministre du Tourisme et de l'Artisanat, chargé de l'artisanat, jusqu'à janvier 2012.
L'esprit cartésien
Mohamed Hassad, Ministre de l'intérieur
Prédécesseur : Mohand Laenser
Bio express : Mohamed Hassad est né le 17 novembre 1952 à Tafraout.
Formation : Diplômé de l'école Polytechnique des ingénieurs de Paris en 1974 et de l'école nationale des ponts et chaussées de Paris en 1976.
Carrière professionnelle : M. Hassad occupe entre 1976 et 1981, le poste de directeur régional des travaux publics dans les provinces de Fès, Taounate et Boulemane.
Il devient ensuite directeur général de l'office national d'exploitation des ports (ODEP) entre 1985 et 1993
Le 31 janvier 1995, il est nommé PDG de la compagnie Royal Air Maroc avant d'occuper en février 1997 le poste de président de l'association internationale du transport aérien dans les pays francophones.
En novembre 2012, il obtient la présidence du Conseil de Surveillance de la Société dénommée +Agence Spéciale Tanger-Méditerranée+.
Vie politique : Le 11 novembre 1993, il est nommé ministre des travaux publics, de la formation professionnelle et de la formation des cadres.
Le 27 juillet 2001, il est nommé wali de la région de Marrakech-Tensift-El Haouz, puis en juin 2005, wali de la région de Tanger-Tétouan et gouverneur de la préfecture de Tanger-Asilah.
Décorations : M. Hassad a été décoré du wissam Al Arch de l'ordre d'officier.
L'ingénieur
Mohamed Boussaid, Ministre de l'Economie et des Finances
Prédécesseur : Nizar Baraka, puis Aziz Akhannouch (intérim)
Bio express : Mohamed Boussaid est né le 26 septembre 1961 à Fès.
Formation : Il est titulaire d'un diplôme d'ingénieur de l'Ecole Nationale des Ponts et Chaussées -ENPC- Paris (option Génie Industrielle) en 1986 et d'un « Master of Business Administration de l'International School of Business de l'ENPC » en 2000.
Carrière professionnelle : De 1986 à 1992, M. Boussaid exerce en tant qu'ingénieur conseil à la Banque Commerciale du Maroc. Il assure par la suite les fonctions de directeur général adjoint d'une société de production et de négoce des produits chimiques (1992/1994).
De 1994 à 1995, il est chargé de portefeuille à la direction des grandes entreprises à la Banque Marocaine du Commerce et de l'Industrie (BMCI).
Vie politique : Membre du Rassemblement national des indépendants (RNI), M. Boussaid occupe de 1995 à 1998, le poste de chef du cabinet du ministre des Travaux Publics, puis celui de chef de cabinet du ministre de l'Agriculture, de l'Equipement et l'Environnement.
De 1998 à 2001, il est directeur des programmes et des études au ministère de l'Equipement avant d'occuper entre 2001 et 2004, le poste de directeur des établissements publics et des participations, puis celui de directeur des entreprises publiques et de la Privatisation au ministère des Finances et de la Privatisation.
En 2004, il est nommé ministre chargé de la modernisation des secteurs publics et en octobre 2007, ministre du Tourisme et de l'artisanat.
En mars 2010, M. Boussaid est nommé Wali de la région de Souss-Massa-Draa, gouverneur de la préfecture d'Agadir Idda Outanane, puis Wali de la région du Grand Casablanca, Gouverneur de la préfecture de Casablanca en mai 2012.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.