Maroc/Conseil de gouvernement : Voici l'ordre du jour de la réunion du 15 avril    L'Europe doit être pragmatique et ouvrir son propre bureau de représentation dans les provinces du Sud du Maroc    AXA Crédit: résilience avérée dans un contexte de crise sanitaire    Meeting Fédéral d'Athlétisme: Deux nouveaux records nationaux battus par Siba et Koussi    Violence subie par les hommes: les constats de l'enquête du HCP    Fusillade devant un hôpital à Paris: un mort et un blessé grave    L'élevage avicole algérien affecté par la fragilité économique et les faiblesses technologiques    Football / Ligue du Gharb : L'équipe «Al Achbal » remporte le tournoi des U12    Contrôles pendant Ramadan: l'ONSSA se mobilise    FRMF : Zakaria Aboub, seul rescapé de la restructuration de la DTN    Ligue des Champions : l'Afrique du nord en force en quarts de finale    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Coronavirus : les déclarations chinoises sur une faible efficacité des vaccins sont un «malentendu»    Chtouka Ait Baha : Tout sur l'inscription les greniers collectifs au patrimoine mondial de l'UNESCO (Vidéo)    Un hommage au grand artiste Mohamed Melehi aura lieu en mai prochain à Marrakech    Football : mort d'un joueur après s'être effondré lors d'un match de championnat amateur    MM. Bourita et Le Drian réaffirment l'excellence des relations bilatérales    L'Arabie saoudite annonce le début du mois de Ramadan    La Chine approvisionnera le Maroc de 10 millions de doses de vaccins courant avril et mai    DMG : de fortes averses orageuses et rafales de vent attendues mercredi et jeudi    Les clés de la solidarité pour ouvrir les portes du Ramadan.    Le président de la commune de Louta visé par une enquête    Maroc: Cours de change des devises étrangères contre le dirham pour lundi 12 avril    Raja: ce qu'a dit El Bekkari après la victoire contre Pyramids (CAF)    La Fondation TGCC lance la première édition du Prix Mustaqbal    L'Ouganda et la Tanzanie se lient pour la construction d'un oléoduc    Tanger: localisation de deux mineurs objets d'un avis de recherche dans l'intérêt des familles    Ramadan 2021: voici les horaires de travail dans les administrations au Maroc    Le Sahara marocain plombe la diplomatie algérienne et envenime les relations entre Alger et Paris    Nadir Yata incarnait une formidable force militante    Pyramids-Raja: les buts du match (VIDEO)    Liga : Bounou, En-Nesyri et Munir attendus face au Celta Vigo    Droits des sociétés : Les principales nouveautés    Météo au Maroc: le temps qu'il fera ce lundi    France: stupeur et condamnation après des actes ciblant les musulmans à l'approche du Ramadan    Lois électorales : Feu vert de la Cour constitutionnelle    Selon le FMI, le Maroc sur une bonne trajectoire    Tijara 2020 : La formation du capital humain, un véritable levier de développement    Edito : Débat clos    Salé : Voici les lauréats du concours de sculpture métallique monumentale récompensés    Regain de tension dans le Donbass    Nora Iffa, une voyageuse engagée    Melehi et Chebaa à l'affiche    L'écriture poétique et l'esprit de l'amour… !    "L'Oiseau bleu " de Mouha Ouhdidou, Grand Prix du Festival national du court-métrage d'Oujda    Classement Forbes : deux Marocains parmi les milliardaires africains en 2021    Agence Bayt Mal Alqods : les lauréats du concours "Les couleurs d'Al Aqsa" primés    Le Maroc à l'OMC: La révolution contre les déchets plastiques aura-t-elle lieu ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Intoxications : 11.000 cas recensés
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 26 - 08 - 2014

Le bilan est inquiétant. Les intoxications sont en hausse au niveau national. Les chiffres publiés par le Centre antipoison du Maroc (CAPM) dans son rapport 2013 l'attestent. En 2013, 10.735 cas d'intoxication ont été recensés. Un chiffre qui a augmenté de près de 11% par rapport à l'année précédente.Quant au nombre de décès, le CAPM a recensé au total 96 cas. Parmi les produits incriminés, les médicaments arrivent en tête avec 3.182 cas d'intoxications contre 2.581 cas en 2012, soit un taux d'augmentation de 15,4%.
A noter que 4 cas de décès ont été notifiés. La famille médicamenteuse la plus incriminée est celle du système nerveux (37,8 % des cas). Ce qui s'explique par la fréquence des prescriptions et l'importance de consommation de cette classe thérapeutique. Ces intoxications sont survenues particulièrement en milieu urbain (94%) et surtout à domicile (97,7%). La circonstance accidentelle prédominait dans 65,7% des cas et la circonstance suicidaire a représenté 34,3% des cas. Dans la majorité des cas, l'intoxication était de gravité modérée (47,5%). En seconde position, on retrouve les intoxications alimentaires avec 2.670 cas.
La viande et les produits carnés, les aliments composites et les produits de boulangerie constituent les principaux aliments responsables. Le Centre a recensé 7 cas d'intoxication alimentaires mortelles. Les produits gazeux occupent la 3ème position des causes d'intoxication avec 2.554 cas. Les gaz «coupables» sont le monoxyde de carbone (CO) (98,8%) et le gaz ammoniac (0,2% ). Dans son rapport, le CAPM relève que 26 intoxiqués en sont décédés. Tous ces décès ont été imputés au CO. Malgré l'augmentation du nombre de déclarations relatives au cas de décès observé depuis 2003, les chiffres restent en dessous de la réalité.
En effet, les décès qui se produisent à domicile échappent encore au système de déclaration du CAPM qui est basé sur les notifications des structures sanitaires. Pour ce qui est des intoxications par les pesticides, 1.296 cas ont été déclarés en 2013. La circonstance accidentelle a prédominé dans 59,5% des cas et la circonstance suicidaire dans 39,6% des cas. Au total, 27 intoxiqués sont décédés. La majorité de ces décès a été imputée au phosphore d'aluminium (37%). Concernant les produits d'entretien ménagers, le CAPM a recensé 593 cas d'intoxication. Les produits d'entretien ménagers responsables étant l'eau de javel (66,2%) et l'esprit de sel (18,2%). Deux décès dus à une intoxication par l'acide chlorhydrique ont été signalés. Cette diminution des cas de décès par les produits caustiques s'explique en grande partie par la stratégie mise en place par le CAPM.
Pour leur part, les intoxications par les plantes sont loin d'être négligeables. 254 cas d'intoxication et 6 décès ont été signalés. Les produits incriminés sont le Maâjoune (38,58% des cas), l'Addad (6.29%) suivi de l'huile de cade ( 3,54%) puis le Daghmous (1,96%). Le décès a concerné 6 cas, soit un taux de létalité de 2,36%. Parmi les décès, 4 cas étaient accidentels, 1 cas suicidaire et 1 cas d'effets indésirables. Les produits impliqués dans ces décès sont le chardon à glu (Addad) dans 3 cas, le chénopode (M'khinza) dans 1 cas, l'huile de cade dans 1 cas, et 1 cas était dû à un complément alimentaire à base de plantes. Rappelons à ce sujet que le CAPM avait mis en garde les citoyens sur les traitements prodigués par des phytothérapeutes et des tradipraticiens lors des émissions radio. Dans sa revue de «toxicologie» du 4ème trimestre 2013, le Centre avait estimé que ces émissions rentrent dans le cadre de l'exercice illégal de la médecine qui met la santé des patients en péril.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.