Dépenses électorales. 12 élus épinglés par la Cour des Comptes    Conseillers en investissement financier : L'AMMC lance une consultation publique    Vidéos – Les images du Mirage F1 qui s'est écrasé à Taounate    Brexit: le FMI appelle à mettre fin « impérativement »à l'incertitude    L'Institut Français de Casablanca ouvre sa saison sur « La part des femmes »    Organisation du forum "AfricaSec 2019 à Marrakech    BMCE Bank of Africa crée une filiale spécialisée dans le traitement des services bancaires    Paris accueille l'Oriental Fashion Show avec la participation du Maroc    Un colloque national sur l'éducation artistique le 22 janvier à Rabat    Coupes africaines : L'aventure de l'IRT prend fin    2è sommet marocain du pétrole et du gaz à Marrakech    Shutdown: Trump attaque les démocrates qui refusent son offre de sortie de crise    Explosion d'un oléoduc au Mexique : Le bilan atteint 85 morts    Le pape invite les jeunes à prier en ligne avec l'application "Click to Pray"    Akhannouch met en avant le potentiel de la numérisation de l'agriculture marocaine    Coupe de la CAF : 3 clubs marocains dans un seul groupe !    Facturation électronique, aucune obligation en absence de l'ICE    Le renouvellement des élites doit toucher tous les domaines    Point de vue : Naissance du label «Morocco L'ghedd»    Après Abidjan, le Festival "Afrique du Rire" fait escale à Marrakech    Rallier Auxerre à Bzou, le défi d'Abderrazak El Badaoui    Amzazi rencontre l'ambassadeur anglais    Sous le signe de l'excellence et de la diversité    Attaque israélienne à Damas : 4 soldats syriens morts    Pêche côtière et artisanale: Stagnation des débarquements en 2018    «France football»: Zyech 2e meilleur joueur maghrébin de l'année    Un symposium sur le management sportif à Agadir    Hamid Douieb : un retour aux racines…    Londres ouvre la procédure pour les Européens souhaitant rester après le Brexit    Encadrement de proximité : L'ONCA lance «la contractualisation du Conseil agricole privé agréé»    Interview with Mr Adil Douiri, founder of Mutandis, following the company's very successful IPO    Vidéo – Les images de la « super Lune » de sang    Classement «Times Higher Education» : L'Université Mohammed V en tête des universités marocaines    Casablanca : Un policier contraint d'utiliser son arme pour neutraliser un dangereux récidiviste    Un registre national des services médiatiques voit le jour    Edito : Partenaire fiable et utile    Liga : Le Real double Séville    Racisme : L'appel de Koulibaly rejeté    Tabac et alcool assurément dangereux    Il faut mettre fin à la stigmatisation des troubles mentaux    Le DHJ se renforce à 0 dirham    Sit-in à Rabbouni réclamant la traduction en justice des assassins de Omar Ould Anay    Habib El Malki a représenté S.M le Roi à la cérémonie d'investiture du nouveau président de Madagascar    Lancement de la formation pour le programme Jeunes marocains ambassadeurs aux Nations unies    Daniel Salaverry : Les relations entre Rabat et Lima évoluent de manière constante    Stefan Löfven, du soudeur syndicaliste au "socialo de droite"    La "success story" du groupe OCP sous les feux de la rampe à Dakar    La musique classique arabe s'invite en Chine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





J.O. : Place au taekwondo
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 27 - 08 - 2004

La dernière discipline marocaine présente à Athènes entamera les Jeux Olympiques cette fin de semaine. Trois Marocains entrent en lice samedi et dimanche. Pour ces derniers, les chances sont grandes de monter sur le podium olympique.
Ils seront trois Marocains à prendre part aux compétitions olympiques de taekwondo qui ont commencé jeudi dernier. Il s'agit de Mouna Benabderrassoule (-67 kg), Mounia Bourguigue (+67 kg) et Abdelkader Zrouri (+ 80 kg). Mais il faudrait attendre les deux dernières journées du tournoi pour les voir entrer en lice.
Le tirage au sort, qui s'est déroulé mercredi dernier, a été clément pour les taekwondoistes nationaux puisqu'ils ont été épargnés des Sud-Coréens et Chinois, maîtres de cette discipline sportives estime le directeur technique national Hassan Ismaïli. Ce dernier, ceinture noire et 5ème dan, ne cache pas son optimisme en se référant aux résultats des champions marocains présents à Athènes dans les différentes compétitions internationales auxquelles ils ont pris part. « Leurs chances sont grandes pour monter sur le podium olympique ». La première qui défendra les couleurs nationales n'est autre que la jeune Mouna Benabderrassoule, qui affrontera au premier tour une vieille connaissance, la Tunisienne Mounira Nahdi.
Nées toutes les deux la même année, 1985, les taekwondoistes se sont rencontrées à plusieurs reprises, en championnat d'Afrique notamment. Le dernier mot est revenue à la Marocaine dans trois combats. Leur confrontation aura lieu samedi à 6h00 GMT (9h00 heure locale). «Mouna a un combat à sa portée en perspective. Il lui faut juste se concentrer pour pouvoir passer au prochain tour ». Aux seizièmes de finales, elle affronterait, dans le cas où elle réussirait sa qualification, la Portoricaine Diaz Hannibal. Le lendemain, les deux autres éléments de l'équipe nationale lui emboîteront le pas. La première à faire son entrée au pavillon des sports dimanche matin est Mounia Bourguigue, qui affrontera l'Italienne Daniel Castrignano, combat comptant pour le premier tour de la catégorie des plus de 67 kg. «L'adversaire de Mounia n'est pas très connue sur la scène internationale. En plus, l'Italie n'est pas une nation à la grande tradition taekwondoiste. Mounia a donc de grandes chances de passer au tour suivant, les 16èmes de finale ». A signaler quand même que l'Italienne s'est classée cinquième aux championnats du monde qui ont eu lieu en 2001 à Cheju en Corée du Sud. Pour le dernier Marocain, Abdelkader Zrouri, (+ 80 kg), son combat contre le Vénézuélien Luis Noguera est programmé à 7h42 GMT (10h42 locales). Un tirage au sort qui n'est pas du tout en faveur du Marocain puisque son adversaire est très coriace. Le Latino-Américain détient à son actif une médaille de bronze lors des championnats du monde qui ont eu lieu en 1993 à New York. Mais le Marocain, qui vit et s'entraîne en Belgique, est déterminé à aller jusqu'au bout de son aventure athénienne.
Les trois athlètes seront secondés tout au long de la compétition par un grand nom du Taekwondo mondial, le Sud-Coréen Kim Tchong, engagé il y a quelques semaines entraîneur de l'équipe nationale. Deux fois champions du monde, il ne manquera de leur insuffler la confiance et l'expérience nécessaire à ce genre de compétition.
• DNES à Athènes,
Fadoua Ghannam


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.