11ème Salon du cheval : Tbourida, compétitions équestres… mais pas seulement    Mission royale pour Akhannouch    Budget italien : Un accord avec Bruxelles sera « très compliqué à trouver »    Une femme arrêtée pour port public et illégal d'un uniforme de police    Brexit : La question irlandaise peut faire échouer l'accord, souligne Michel Barnier    Ouverture mercredi du pont géant reliant Hong Kong à la Chine continentale    Casablanca: CFC signe un protocole d'accord avec un centre financier de Shanghai    Grand stade d'Agadir : 500 stadiers bénévoles formés à la gestion des flux    Le conseil communal de Mohammedia destitue son président (PJD)    Un cadavre mutilé dans la banlieue de Mohammédia identifié par la DGSN    Trésor : Un déficit budgétaire de près de 23 milliards DH en septembre    Paiement auprès des commerçants et eMarchands affiliés au CMI : 18,4 milliards DH réglés par cartes bancaires marocaines    PLF 2019. Cap sur la croissance    Météo : De la pluie pour ce début de weekend    Mobilisation des terres collectives. La mise en œuvre pour 2019    Sahara marocain: Le processus politique conforté sur la voie onusienne    Man City-Messi. "La pulga" fidèle au FCB à tout prix    Ministère des MRE. Promotion de la culture amazighe    Ajdir et ses interpellations!    ONU: La Palestine présidera le «Groupe des 77 + la Chine» en 2019…    Benguérir : L'adaptation aux changements climatiques au coeur d'une conférence    Aucune hausse des tarifs de la vignette automobile dans le PLF-2019    Dons et greffes d'organes: encore des efforts…    Un Jumelage destiné au renforcement des capacités de l'administration pénitentiaire    Enseignement. La loi-cadre sous la loupe des députés    Lutte contre l'immigration illégale : Madrid plaide pour une augmentation de l'aide accordée par l'UE au Maroc    La troupe « L'instant théâtre » présente à Tunis sa pièce théâtrale « Maqamat Badi Zaman Al-Hamadani »    Exposition : La Galerie Banque Populaire met la sculpture en partage        JOJ de Buenos Aires: le Maroc rafle sept médailles    Buffet irrésistible au Parlement    L'Institut français d'Oujda déménage    Au moins 18 morts dans une fusillade en Crimée    L'émissaire de l'ONU pour la Syrie annonce sa démission    News    Intensification de la coordination et de la concertation entre la Chambre des représentants et le Parlacen    Signature d'un mémorandum d'entente entre le Maroc et l'OADA    Pitoyable    Mieux vaut pousser tôt au premier accouchement    Divers    Vers l'accélération de la transformation digitale du secteur public    Les partenariats public-privé, un outil de promotion de l'agriculture et des TIC en Afrique    Löw sauvé par "la meilleure défaite de l'année"    Aziz Karkach : Le MCO veut s'assurer très tôt le maintien chez l'élite    Participation massive attendue au 20ème semi-marathon international de Laâyoune    Vasti Jakson & Maya Kyles en résidence artistique avec des musiciens nomades de M'hamid El Ghizlane    L'œuvre poétique de Laabi, un hymne à l'être humain dans tous ses états    Azilal accueille son premier Salon du livre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





J.O. : Place au taekwondo
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 27 - 08 - 2004

La dernière discipline marocaine présente à Athènes entamera les Jeux Olympiques cette fin de semaine. Trois Marocains entrent en lice samedi et dimanche. Pour ces derniers, les chances sont grandes de monter sur le podium olympique.
Ils seront trois Marocains à prendre part aux compétitions olympiques de taekwondo qui ont commencé jeudi dernier. Il s'agit de Mouna Benabderrassoule (-67 kg), Mounia Bourguigue (+67 kg) et Abdelkader Zrouri (+ 80 kg). Mais il faudrait attendre les deux dernières journées du tournoi pour les voir entrer en lice.
Le tirage au sort, qui s'est déroulé mercredi dernier, a été clément pour les taekwondoistes nationaux puisqu'ils ont été épargnés des Sud-Coréens et Chinois, maîtres de cette discipline sportives estime le directeur technique national Hassan Ismaïli. Ce dernier, ceinture noire et 5ème dan, ne cache pas son optimisme en se référant aux résultats des champions marocains présents à Athènes dans les différentes compétitions internationales auxquelles ils ont pris part. « Leurs chances sont grandes pour monter sur le podium olympique ». La première qui défendra les couleurs nationales n'est autre que la jeune Mouna Benabderrassoule, qui affrontera au premier tour une vieille connaissance, la Tunisienne Mounira Nahdi.
Nées toutes les deux la même année, 1985, les taekwondoistes se sont rencontrées à plusieurs reprises, en championnat d'Afrique notamment. Le dernier mot est revenue à la Marocaine dans trois combats. Leur confrontation aura lieu samedi à 6h00 GMT (9h00 heure locale). «Mouna a un combat à sa portée en perspective. Il lui faut juste se concentrer pour pouvoir passer au prochain tour ». Aux seizièmes de finales, elle affronterait, dans le cas où elle réussirait sa qualification, la Portoricaine Diaz Hannibal. Le lendemain, les deux autres éléments de l'équipe nationale lui emboîteront le pas. La première à faire son entrée au pavillon des sports dimanche matin est Mounia Bourguigue, qui affrontera l'Italienne Daniel Castrignano, combat comptant pour le premier tour de la catégorie des plus de 67 kg. «L'adversaire de Mounia n'est pas très connue sur la scène internationale. En plus, l'Italie n'est pas une nation à la grande tradition taekwondoiste. Mounia a donc de grandes chances de passer au tour suivant, les 16èmes de finale ». A signaler quand même que l'Italienne s'est classée cinquième aux championnats du monde qui ont eu lieu en 2001 à Cheju en Corée du Sud. Pour le dernier Marocain, Abdelkader Zrouri, (+ 80 kg), son combat contre le Vénézuélien Luis Noguera est programmé à 7h42 GMT (10h42 locales). Un tirage au sort qui n'est pas du tout en faveur du Marocain puisque son adversaire est très coriace. Le Latino-Américain détient à son actif une médaille de bronze lors des championnats du monde qui ont eu lieu en 1993 à New York. Mais le Marocain, qui vit et s'entraîne en Belgique, est déterminé à aller jusqu'au bout de son aventure athénienne.
Les trois athlètes seront secondés tout au long de la compétition par un grand nom du Taekwondo mondial, le Sud-Coréen Kim Tchong, engagé il y a quelques semaines entraîneur de l'équipe nationale. Deux fois champions du monde, il ne manquera de leur insuffler la confiance et l'expérience nécessaire à ce genre de compétition.
• DNES à Athènes,
Fadoua Ghannam


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.