Bras de fer autour de Mellilia    La HACA sévit contre les dérapages : Carton rouge pour Radio Mars    Projet de loi organique sur la grève. L'impasse !    Procédure pénale. Aujjar livre sa copie    Sacré Maroc (12)    Habib El Malki invité à participer à la réunion de l'Assemblée parlementaire du Commonwealth    Le premier vice-président de la Chambre des conseillers décoré    Le Maroc primé à Libreville pour ses efforts en faveur de l'autonomisation de la femme    Maroc : 74% des ménages équipés en accès internet    Compact II : La CGEM et le MCA-Morocco main dans la main    Enquête L'Economiste-Sunergia/Petits équipements collectifs: Les chiffres montrent une nouvelle piste pour l'inclusion    Trésor: 4,6 milliards de DH de dividendes à fin juin    Al Omrane et le CNRST s'allient pour promouvoir la recherche en matière d'habitat    Commission des investissements : 9 projets à l'étude pour 5 MMDH    Hausse historique de 26,54% :Transport aérien : Plus de deux millions de passagers en juin    Les aviculteurs font leur bilan dans le cadre du Plan Maroc Vert    Trump se défend de tout racisme, silence des leaders républicains    Ursula von der Leyen verdit son discours pour convaincre le Parlement européen    La géopolitique du Maroc dans un nouvel ordre mondial en crise    L'Egypte expulse des supporters algériens après la demi-finale de la CAN    Au moins 180 morts de la mousson en Asie du Sud    Une délégation d'éminents hommes d'affaires africains en visite au Maroc    PSA augmente de 4,7% sa part de marché au Maroc    France. 282 personnes interpellées après la victoire de l'Algérie    L'organisation des Jeux Africains est un défi pour le Maroc, dixit Talbi Alami    Achraf Bencherki rejoint le Zamalek    La décision du TAS avant la fin du mois en cours    La FRMF dément la démission de Hervé Renard    Karaté. Le Maroc champion d'Afrique    L'Algérie mobilise 28 avions pour la finale    Un ancien footballeur sud-africain tué par balles    Football marocain : Les vraies questions à poser sur ce sport-passion    La loi-cadre de l'enseignement adoptée en commission parlementaire    Des braqueurs de camions sous les verrous    La plage Ba Kassem à Tanger hisse le Pavillon bleu pour la septième année consécutive    Lutte contre le sida en 2018: Ombres et lumière    Enquête L'Economiste-Sunergia/Petits équipements collectifs: A 33 contre 28, les jeux arrivent devant les espaces verts    Résultats du Bac: Nouveau record!    Le Groupe scolaire Jacques Chirac homologué    Rendez-vous, ce soir, avec l'éclipse lunaire    Fès : Plaidoyer pour la promotion de la diversité culturelle    Il était une fois Hassan Megri    L'actrice Lashana Lynch va devenir l'agent 007 mais James Bond reste un homme    De l'urgence d'un plan «Maroc Culture»    The «Morocco Corner» s'invite chez les Vikings    Vers la création d'une Caisse sociale pour les auteurs    Farid Chamekh : "Il faut s'inspirer de tout, sans plagier bien sûr"    Le Maroc, invité d'honneur de la Foire internationale du livre de Bruxelles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





J.O. : Place au taekwondo
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 27 - 08 - 2004

La dernière discipline marocaine présente à Athènes entamera les Jeux Olympiques cette fin de semaine. Trois Marocains entrent en lice samedi et dimanche. Pour ces derniers, les chances sont grandes de monter sur le podium olympique.
Ils seront trois Marocains à prendre part aux compétitions olympiques de taekwondo qui ont commencé jeudi dernier. Il s'agit de Mouna Benabderrassoule (-67 kg), Mounia Bourguigue (+67 kg) et Abdelkader Zrouri (+ 80 kg). Mais il faudrait attendre les deux dernières journées du tournoi pour les voir entrer en lice.
Le tirage au sort, qui s'est déroulé mercredi dernier, a été clément pour les taekwondoistes nationaux puisqu'ils ont été épargnés des Sud-Coréens et Chinois, maîtres de cette discipline sportives estime le directeur technique national Hassan Ismaïli. Ce dernier, ceinture noire et 5ème dan, ne cache pas son optimisme en se référant aux résultats des champions marocains présents à Athènes dans les différentes compétitions internationales auxquelles ils ont pris part. « Leurs chances sont grandes pour monter sur le podium olympique ». La première qui défendra les couleurs nationales n'est autre que la jeune Mouna Benabderrassoule, qui affrontera au premier tour une vieille connaissance, la Tunisienne Mounira Nahdi.
Nées toutes les deux la même année, 1985, les taekwondoistes se sont rencontrées à plusieurs reprises, en championnat d'Afrique notamment. Le dernier mot est revenue à la Marocaine dans trois combats. Leur confrontation aura lieu samedi à 6h00 GMT (9h00 heure locale). «Mouna a un combat à sa portée en perspective. Il lui faut juste se concentrer pour pouvoir passer au prochain tour ». Aux seizièmes de finales, elle affronterait, dans le cas où elle réussirait sa qualification, la Portoricaine Diaz Hannibal. Le lendemain, les deux autres éléments de l'équipe nationale lui emboîteront le pas. La première à faire son entrée au pavillon des sports dimanche matin est Mounia Bourguigue, qui affrontera l'Italienne Daniel Castrignano, combat comptant pour le premier tour de la catégorie des plus de 67 kg. «L'adversaire de Mounia n'est pas très connue sur la scène internationale. En plus, l'Italie n'est pas une nation à la grande tradition taekwondoiste. Mounia a donc de grandes chances de passer au tour suivant, les 16èmes de finale ». A signaler quand même que l'Italienne s'est classée cinquième aux championnats du monde qui ont eu lieu en 2001 à Cheju en Corée du Sud. Pour le dernier Marocain, Abdelkader Zrouri, (+ 80 kg), son combat contre le Vénézuélien Luis Noguera est programmé à 7h42 GMT (10h42 locales). Un tirage au sort qui n'est pas du tout en faveur du Marocain puisque son adversaire est très coriace. Le Latino-Américain détient à son actif une médaille de bronze lors des championnats du monde qui ont eu lieu en 1993 à New York. Mais le Marocain, qui vit et s'entraîne en Belgique, est déterminé à aller jusqu'au bout de son aventure athénienne.
Les trois athlètes seront secondés tout au long de la compétition par un grand nom du Taekwondo mondial, le Sud-Coréen Kim Tchong, engagé il y a quelques semaines entraîneur de l'équipe nationale. Deux fois champions du monde, il ne manquera de leur insuffler la confiance et l'expérience nécessaire à ce genre de compétition.
• DNES à Athènes,
Fadoua Ghannam


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.