Tramway de Casablanca : un nouveau mort    Julian Assange, confus et bredouillant devant la justice à Londres    Les Editions de la Gazette en deuil, Nadia Sefraoui nous a quittés    Les supporters du WAC interdits de déplacement à Safi    Bank Al-Maghrib et la Banque Centrale d'Egypte renforcent leur partenariat    Mohammed Abdennabaoui : Le ministère public veille à préserver l'activité de l'entreprise    SOS Méditerranée cherche de nouveau un port sûr pour 104 migrants    Hong Kong : Premières excuses officielles de la police    Brexit: Guérilla attendue au Parlement britannique sur l'accord    Le Salon du cheval: Une 12ème édition réussie    Safi : Ouverture d'une enquête judiciaire pour féminicide    Martil: Avortement d'une tentative de trafic de près de 600 kg de chira    Marrakech accueille son premier musée dédié au Patrimoine immatériel    Technopole Foum El Oued : Une cité du savoir et de l'innovation au service des jeunes    Concert pour la tolérance 2019 : Pari réussi    Les fantaisies d'un président!    Journées musicales de Carthage. Un festival courageux !    Azrou promeut la culture coréenne    PLF 2020: Les chiffres à retenir    Label'Vie. "Une valeur de croissance au profil résilient"    Conformité fiscale/Personnes physiques : un cadre légal spécifique est en vue    Le Maroc rejoint le Réseau des Autorités de prévention de la corruption    «L'écriture réhabilite la mémoire, efface la souffrance et interroge l'Histoire»    Liban : Les manifestants ne décolèrent pas    Météo : Fortes pluies dans plusieurs régions du Maroc    Recherche scientifique. Un nano-satellite universitaire envoyé pour deux ans dans l'espace    Accidents de travail. La facture fait mal aux entreprises    Gouvernement. El Ouafi lâche la migration    Une belle leçon des joueurs botolistes    Akhannouch appelle à favoriser l'emploi des jeunes    Solid'Action : Faisons des enfants des douars nos enfants !    Rabat : Arrestation d'un malade mental pour agression contre un muezzin    Au-delà d'une LDF    Production alimentaire : Le Maroc a atteint «un bon niveau» de couverture de ses besoins    Accès à l'information. Le parquet général secoue les tribunaux    Attijariwafa bank décroche le titre «Top Performer RSE» de l'année    Pour exercice de la médecine sans autorisation : Un Français épinglé à Marrakech    Météo: le temps qu'il fera ce lundi    Belle distinction de Yasser Daho    La politique pénale du Maroc jaugée à l'aune des droits de l'Homme    Calcio : La Juventus et Ronaldo enchaînent    Salon du cheval : La Sorba de Maher El Bachir remporte le GP S.M le Roi Mohammed VI de Tbourida    Les enseignants cadres des AREF se remettent en grève    Coppola travaille sur "Megalopolis", son projet de film le plus ambitieux    Participation marocaine au Festival des musiques "Oslo World"    Projection en Norvège du film "Paris Stalingrad" de la Marocaine Hind Meddeb    Salon du cheval: La Sorba de Maher El Bachir remporte le Grand Prix Mohammed VI de Tbourida    Les Botolistes proches de la qualification    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Avec une part de 52% sur les 38,08 milliards de dirhams d'investissements projetés: L'industrie rafle la mise
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 31 - 12 - 2015

Le Maroc serait-il en train de s'industrialiser ? C'est du moins ce qui se dégage de la réunion de la Commission des investissements qui s'est tenue, mercredi 30 décembre 2015 à Rabat, en présence du ministre de l'industrie, du commerce, de l'investissement et de l'économie numérique, Moulay Hafid Elalamy. Une réunion qui place le secteur industriel en pole position des investissements projetés. En effet, sur les 21 projets de conventions et d'avenants aux conventions d'investissement, d'un montant global de 38,08 milliards de dirhams, approuvés lors de cette réunion, près de 20 milliards de dirhams proviendraient du secteur de l'industrie, représentant ainsi plus de la moitié du total des investissements projetés.
L'industrie : Championne des investissements
«L'industrie s'impose par son poids en matière d'investissement en plus de se démarquer en étant le principal pourvoyeur d'emplois en s'adjugeant près de 2.943 emplois sur les 4.467 emplois directs prévus par les investissements à venir», a relevé M. Elalamy. Et s'il préfère garder le silence sur la nature des projets prévus, il ne cache pas que «la chimie et l'agroalimentaire accaparent le plus gros du lot industriel». Dans le même sillage, le ministre a annoncé que cette forte dynamique de l'industrie fait que le secteur représente ainsi près de 66% du total d'emplois à créer. Par ailleurs, le secteur des télécommunications arrive en 2ème position avec plus de 16 milliards de dirhams, soit 42% des investissements projetés, mais, seulement 4% des emplois à pourvoir. Vient ensuite le secteur de l'énergie qui ressort en 3ème position avec seulement 5% des investissements projetés et 23% du total d'emplois à créer.
La part belle aux investissements nationaux
Avec près de 22,3 milliards de dirhams, les investissements nationaux représentent plus de la moitié des investissements projetés, soit 58%. Ce résultat est attribuable aux grands projets relevant des secteurs de l'industrie et de l'énergie. Pour leur part, les joint-ventures arrivent en seconde position avec 42% du total, essentiellement dans les grands projets relevant du secteur des télécommunications.
Les régions, oui ! Mais, Casablanca en tête…
Sans grandes surprises, les projets éclatés sur plusieurs régions raflent la 1ère position avec plus de 58% des investissements projetés, soit près de 22,23 milliards de dirhams. Arrive ensuite la région de Casablanca-Settat qui s'adjuge à elle seule 40% des investissements, soit près de 15,36 milliards de dirhams.
Ensuite, les régions de l'Oriental, Fès-Meknès et Rabat-Salé-Kénitra arrivent, respectivement, en 2ème, 3ème et 4ème positions avec un investissement cumulé de près de 680 millions de dirhams. De même, les projets situés sur l'ensemble du territoire national s'érigent en principaux pourvoyeurs d'emplois avec près des trois quarts du total des emplois prévus, soit près de 3.307 emplois.
Aussi, la région de Casablanca-Settat arrive en 2ème position, avec près de 860 emplois directs, soit 19% du total et la région de l'Oriental arrive en 3ème position avec près de 200 emplois, soit 5% du total, suivie de la région de Fès-Meknès avec 100 emplois, soit 2% du total des emplois à créer.
62,86 milliards de dirhams d'investissements en 2015
A aujourd'hui, deux commissions des investissements ont été tenues en 2015 avec au total 36 projets d'investissement examinés pour un montant global de près de 62,86 milliards de dirhams et 8.452 emplois directs et stables générés. Aussi, parmi les principales tendances ressortant de l'année 2015, les commissions ont relevé que le secteur de l'industrie reste en pole position en termes d'investissement et de création d'emplois.
En effet, avec plus de 20 milliards de dirhams, il représente près de 32% du total des investissements soumis à la commission des investissements. De même, il s'érige en principal pourvoyeur d'emplois avec près de 3.068 emplois, soit près de 36% des emplois à créer.
Une autre tendance veut que les joint-ventures représentent près de 53% des investissements projetés soumis pour approbation à la commission. Ce résultat est attribuable aux grands projets relevant des secteurs des télécommunications et de l'énergie. De même, la ventilation des projets selon leur région de localisation fait ressortir l'importance des projets répartis sur plusieurs régions avec près de 37% des investissements, soit plus de 23 milliards de dirhams. De plus, ces projets représentent les principaux pourvoyeurs d'emplois avec près de 60% du total et près de 5.007 emplois.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.