Report des promotions: Les enseignants dénoncent!    UE: 1 nouveau naturalisé sur 10 est Marocain    Pape Diouf, ancien président de l'OM, meurt du coronavirus    Nador : arrestation d'un individu en flagrant délit de possession de 3,8 kg d'héroïne    Coronavirus : 15 nouveaux cas confirmés, 617 au total, ce mardi 31 mars à 21h    Covid-19 : les composantes parlementaires mobilisées pour répondre aux exigences de la situation actuelle    La CNDP prolonge le moratoire sur la reconnaissance faciale    Covid-19: nouvelles mesures au profit des établissements et entreprises publics    Le dirham se déprécie face à l'euro et le dollar    Ça ne va pas si mal que ça pour nos étudiants au Canada    La production dans la construction en hausse de 3,6% dans la zone euro    Décès du docteur et militant Ahmed Bourra    Les commissions de contrôle des prix sur le qui-vive    Du rêve au report : La course d'obstacles de Tokyo-2020    Les Jeux olympiques de 2020 auront lieu le 23 juillet 2021    Les Mondiaux d'athlétisme repoussés à 2022    L'activité des ports de Mohammedia, Agadir et Jorf Lasfar n'est pas affectée par la pandémie    Les marchands non financiers pronostiquent une stabilité de leur activité au premier trimestre    Détermination du gouvernement à protéger les citoyens contre le coronavirus    Ouverture de la deuxième session législative le 10 avril prochain    Les éboueurs en première ligne à Fès    DGAPR : Soukaina Glamour et Ibtissam Batma ne bénéficient d'aucun traitement préférentiel    Communiqué du Bureau politique du PPS    La musique au temps du coronavirus, un refuge qui apaise les esprits    Les éditeurs multiplient les initiatives pour garder le contact avec les lecteurs    Le CCM met en ligne une série de longs métrages marocains    Liga: Real Madrid va finalement baisser les salaires de ses stars    Covid-19: la Bundesliga ne reprendra pas avant cette date    WAC-EST: Le TAS fixe une nouvelle date    Hicham Hajji : «La culture restera toujours présente. Elle est indispensable»    «Zhar El Batoul» : Une série historique attendue pendant le mois de Ramadan    Confinement : Le CCM met en ligne une série de longs métrages marocains    Ligue des champions: le Wydad et le Raja disent «niet» à la CAF    L'ensemble des indicateurs au vert à fin 2019 : Cosumar en bonne santé financière    Covid-19 : 20 millions de dirhams mobilisés par le conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceima    La culture à portée de clic!    Port d'Agadir : Hausse de 7% de l'activité    Banque Populaire : nouvelles mesures en faveur des entreprises    Covid-19: le Consulat rassure les Marocains d'Italie    Coronavirus : le Maroc peut en sortir plus fort    Issam-Eddine Tbeur: «la peste soit sur le Coronavirus !»    Les pjdistes mangent à tous les râteliers, dont la maladie, pour se placer en pole position du triple échiquier électoral de 2021    Fonds anti-Coronavirus: Abdelilah Benkirane -t-il fait don de sa pension exceptionnelle ?    Le protocole d'enterrement des victimes du Covid-19    Contaminé par le coronavirus, voici les dernières nouvelles du prince Charles    La demande explose pour les banques alimentaires new-yorkaises    Coronavirus: Cuba exporte ses médecins…    Le virus de la discorde met à mal l'unité de l'UE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Avec une part de 52% sur les 38,08 milliards de dirhams d'investissements projetés: L'industrie rafle la mise
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 31 - 12 - 2015

Le Maroc serait-il en train de s'industrialiser ? C'est du moins ce qui se dégage de la réunion de la Commission des investissements qui s'est tenue, mercredi 30 décembre 2015 à Rabat, en présence du ministre de l'industrie, du commerce, de l'investissement et de l'économie numérique, Moulay Hafid Elalamy. Une réunion qui place le secteur industriel en pole position des investissements projetés. En effet, sur les 21 projets de conventions et d'avenants aux conventions d'investissement, d'un montant global de 38,08 milliards de dirhams, approuvés lors de cette réunion, près de 20 milliards de dirhams proviendraient du secteur de l'industrie, représentant ainsi plus de la moitié du total des investissements projetés.
L'industrie : Championne des investissements
«L'industrie s'impose par son poids en matière d'investissement en plus de se démarquer en étant le principal pourvoyeur d'emplois en s'adjugeant près de 2.943 emplois sur les 4.467 emplois directs prévus par les investissements à venir», a relevé M. Elalamy. Et s'il préfère garder le silence sur la nature des projets prévus, il ne cache pas que «la chimie et l'agroalimentaire accaparent le plus gros du lot industriel». Dans le même sillage, le ministre a annoncé que cette forte dynamique de l'industrie fait que le secteur représente ainsi près de 66% du total d'emplois à créer. Par ailleurs, le secteur des télécommunications arrive en 2ème position avec plus de 16 milliards de dirhams, soit 42% des investissements projetés, mais, seulement 4% des emplois à pourvoir. Vient ensuite le secteur de l'énergie qui ressort en 3ème position avec seulement 5% des investissements projetés et 23% du total d'emplois à créer.
La part belle aux investissements nationaux
Avec près de 22,3 milliards de dirhams, les investissements nationaux représentent plus de la moitié des investissements projetés, soit 58%. Ce résultat est attribuable aux grands projets relevant des secteurs de l'industrie et de l'énergie. Pour leur part, les joint-ventures arrivent en seconde position avec 42% du total, essentiellement dans les grands projets relevant du secteur des télécommunications.
Les régions, oui ! Mais, Casablanca en tête…
Sans grandes surprises, les projets éclatés sur plusieurs régions raflent la 1ère position avec plus de 58% des investissements projetés, soit près de 22,23 milliards de dirhams. Arrive ensuite la région de Casablanca-Settat qui s'adjuge à elle seule 40% des investissements, soit près de 15,36 milliards de dirhams.
Ensuite, les régions de l'Oriental, Fès-Meknès et Rabat-Salé-Kénitra arrivent, respectivement, en 2ème, 3ème et 4ème positions avec un investissement cumulé de près de 680 millions de dirhams. De même, les projets situés sur l'ensemble du territoire national s'érigent en principaux pourvoyeurs d'emplois avec près des trois quarts du total des emplois prévus, soit près de 3.307 emplois.
Aussi, la région de Casablanca-Settat arrive en 2ème position, avec près de 860 emplois directs, soit 19% du total et la région de l'Oriental arrive en 3ème position avec près de 200 emplois, soit 5% du total, suivie de la région de Fès-Meknès avec 100 emplois, soit 2% du total des emplois à créer.
62,86 milliards de dirhams d'investissements en 2015
A aujourd'hui, deux commissions des investissements ont été tenues en 2015 avec au total 36 projets d'investissement examinés pour un montant global de près de 62,86 milliards de dirhams et 8.452 emplois directs et stables générés. Aussi, parmi les principales tendances ressortant de l'année 2015, les commissions ont relevé que le secteur de l'industrie reste en pole position en termes d'investissement et de création d'emplois.
En effet, avec plus de 20 milliards de dirhams, il représente près de 32% du total des investissements soumis à la commission des investissements. De même, il s'érige en principal pourvoyeur d'emplois avec près de 3.068 emplois, soit près de 36% des emplois à créer.
Une autre tendance veut que les joint-ventures représentent près de 53% des investissements projetés soumis pour approbation à la commission. Ce résultat est attribuable aux grands projets relevant des secteurs des télécommunications et de l'énergie. De même, la ventilation des projets selon leur région de localisation fait ressortir l'importance des projets répartis sur plusieurs régions avec près de 37% des investissements, soit plus de 23 milliards de dirhams. De plus, ces projets représentent les principaux pourvoyeurs d'emplois avec près de 60% du total et près de 5.007 emplois.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.