Vidéo – Le WAC arrache le nul à 10 et ne se fait pas aider par la VAR (1-1)    Un juge suspendu pour avoir critiqué Donald Trump    Match nul pour le WAC    Elections européennes: Et c'est parti…    Elections générales sud-africaines 2019: Quel impact sur le Maroc?    Le GAM dévoile sa vision 2022    Noor Midelt I attribué au consortium mené par EDF    Mammifères    Episode 10 Jésus, une grande figure biblique du Coran: Marie, mère de Jésus, dans le Coran    Un nouveau festival dédié à la «cuisine de rue»    Les 5 marques africaines les plus appréciées, selon African Business Magazine    Chine : Le contrat secret qui a sauvé des millions de vies    L'Unesco reproche aux assistants vocaux de véhiculer des "préjugés sexistes"    Délais de paiement des entreprises : L'Intérieur animé de bonnes intentions    Coupe d'Allemagne : La dernière danse de Robben    Lyon prépare son grand ménage d'été    La RSB tout près de sa première étoile africaine    Habib El Malki : Les associations constituent un pilier essentiel pour les institutions    Amir Al Mouminine préside la quatrième causerie religieuse du Ramadan    Les personnes vivant seules souffrent plus de troubles mentaux    Les politiques de vaccination contre la rougeole insuffisantes pour contrer l'épidémie    S.M le Roi inaugure la section régionale du Centre national Mohammed VI des personnes en situation de handicap    Recul des prix des actifs immobiliers au premier trimestre    Ces tournages qui ont tourné au drame : Resident Evil    Insolite : Enorme surprise pour des étudiants américains    Issam Kamal : Les textes de la chanson marocaine, à quelques exceptions près, n'ont pas encore atteint la qualité souhaitée    Evénements d'Al Hoceima : Le CNDH accueille des mères et membres de familles de détenus    "Matthias et Maxime" de Xavier Dolan, d'amour ou d'amitié...    Al Barid Bank: 16% des transactions réalisées via le canal mobile au T1-2019    Le WAC cherche à plier la finale à Rabat    «Génération Africaine, la force du design» : A la découverte d'une cinquantaine de designers africains    Les déficiences du football national!    Khalid Naciri: «En hommage à celui pleuré, seul, à quatre mille kilomètres d'ici»    «En cas d'insuffisance rénale ou de dialyse, il faudrait s'abstenir de jeûner»    Santé. Plus de 3,8 millions de rendez-vous en ligne    2004: Les Lions en finale, meilleure performance après le sacre de 1976    Selon un rapport du Conseil de l'éducation : A peine 83.000 handicapés décrochent un job    Lahoucine Aboudrar, le débonnaire!    Certification de documents : L'administration traîne les pieds    Mohamed Saïd Afifi, le «Hamlet» marocain    Theresa May pose les armes    Conseil national de l'entreprise de la CGEM, focus sur la concurrence    La guerre contre l'Iran n'aura pas lieu    Plus de 30.000 tentatives d'immigration clandestine ont été mises en échec en 2019    Pas de cessez-le-feu en vue en Libye : Haftar reçu par Macron à Paris    La politique sanitaire exposée en séance plénière de la Chambre des représentants    L'Everest pour la 23ème fois    2ème Festival Meknès du théâtre : Une édition dédiée au Prix Hassan El Mniai    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Avec une part de 52% sur les 38,08 milliards de dirhams d'investissements projetés: L'industrie rafle la mise
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 31 - 12 - 2015

Le Maroc serait-il en train de s'industrialiser ? C'est du moins ce qui se dégage de la réunion de la Commission des investissements qui s'est tenue, mercredi 30 décembre 2015 à Rabat, en présence du ministre de l'industrie, du commerce, de l'investissement et de l'économie numérique, Moulay Hafid Elalamy. Une réunion qui place le secteur industriel en pole position des investissements projetés. En effet, sur les 21 projets de conventions et d'avenants aux conventions d'investissement, d'un montant global de 38,08 milliards de dirhams, approuvés lors de cette réunion, près de 20 milliards de dirhams proviendraient du secteur de l'industrie, représentant ainsi plus de la moitié du total des investissements projetés.
L'industrie : Championne des investissements
«L'industrie s'impose par son poids en matière d'investissement en plus de se démarquer en étant le principal pourvoyeur d'emplois en s'adjugeant près de 2.943 emplois sur les 4.467 emplois directs prévus par les investissements à venir», a relevé M. Elalamy. Et s'il préfère garder le silence sur la nature des projets prévus, il ne cache pas que «la chimie et l'agroalimentaire accaparent le plus gros du lot industriel». Dans le même sillage, le ministre a annoncé que cette forte dynamique de l'industrie fait que le secteur représente ainsi près de 66% du total d'emplois à créer. Par ailleurs, le secteur des télécommunications arrive en 2ème position avec plus de 16 milliards de dirhams, soit 42% des investissements projetés, mais, seulement 4% des emplois à pourvoir. Vient ensuite le secteur de l'énergie qui ressort en 3ème position avec seulement 5% des investissements projetés et 23% du total d'emplois à créer.
La part belle aux investissements nationaux
Avec près de 22,3 milliards de dirhams, les investissements nationaux représentent plus de la moitié des investissements projetés, soit 58%. Ce résultat est attribuable aux grands projets relevant des secteurs de l'industrie et de l'énergie. Pour leur part, les joint-ventures arrivent en seconde position avec 42% du total, essentiellement dans les grands projets relevant du secteur des télécommunications.
Les régions, oui ! Mais, Casablanca en tête…
Sans grandes surprises, les projets éclatés sur plusieurs régions raflent la 1ère position avec plus de 58% des investissements projetés, soit près de 22,23 milliards de dirhams. Arrive ensuite la région de Casablanca-Settat qui s'adjuge à elle seule 40% des investissements, soit près de 15,36 milliards de dirhams.
Ensuite, les régions de l'Oriental, Fès-Meknès et Rabat-Salé-Kénitra arrivent, respectivement, en 2ème, 3ème et 4ème positions avec un investissement cumulé de près de 680 millions de dirhams. De même, les projets situés sur l'ensemble du territoire national s'érigent en principaux pourvoyeurs d'emplois avec près des trois quarts du total des emplois prévus, soit près de 3.307 emplois.
Aussi, la région de Casablanca-Settat arrive en 2ème position, avec près de 860 emplois directs, soit 19% du total et la région de l'Oriental arrive en 3ème position avec près de 200 emplois, soit 5% du total, suivie de la région de Fès-Meknès avec 100 emplois, soit 2% du total des emplois à créer.
62,86 milliards de dirhams d'investissements en 2015
A aujourd'hui, deux commissions des investissements ont été tenues en 2015 avec au total 36 projets d'investissement examinés pour un montant global de près de 62,86 milliards de dirhams et 8.452 emplois directs et stables générés. Aussi, parmi les principales tendances ressortant de l'année 2015, les commissions ont relevé que le secteur de l'industrie reste en pole position en termes d'investissement et de création d'emplois.
En effet, avec plus de 20 milliards de dirhams, il représente près de 32% du total des investissements soumis à la commission des investissements. De même, il s'érige en principal pourvoyeur d'emplois avec près de 3.068 emplois, soit près de 36% des emplois à créer.
Une autre tendance veut que les joint-ventures représentent près de 53% des investissements projetés soumis pour approbation à la commission. Ce résultat est attribuable aux grands projets relevant des secteurs des télécommunications et de l'énergie. De même, la ventilation des projets selon leur région de localisation fait ressortir l'importance des projets répartis sur plusieurs régions avec près de 37% des investissements, soit plus de 23 milliards de dirhams. De plus, ces projets représentent les principaux pourvoyeurs d'emplois avec près de 60% du total et près de 5.007 emplois.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.