L'activiste Amazighe Malika Mezzane poursuivie pour incitation à la haine    Climat : Un observatoire d'évaluation des actions des acteurs non-étatiques en gestation    Managem en bonne forme au 1er semestre 2017    Affrontements entre police et manifestants pro-séparatistes à Barcelone    Le salon du cheval d'El Jadida, un événement phare pour le patrimoine national et la vie économique    Salon « Al Omrane Expo 2017 » : plus de 7000 visiteurs ont fait le déplacement    Benabdallah effectue une visite de travail en Guinée    Le Oppo F3 aux couleurs du Club catalan FC Barcelone    Danone Nations Cup : Les Lionceaux de l'Atlas en route vers les Etats-Unis    L'boulevard s'associe à Casablanca Events et Animation    Les attentes de la CGEM    Maroc - Gabon : Qui mettre à gauche ? Spécial    Gad Elmaleh a bouclé «Oh my Gad!» en Australie    Rencontre gouvernement-syndicats    Contrôle fiscal : La vérification à l'amiable enfin formalisée    Qu'en est-il au niveau des crèches?    Le français Derichebourg avance ses pions au Maroc    Coupe du Trône: le choc Raja-FUS aura lieu ce mardi    «Bilmawen Bodmawen»: un carnaval de couleurs dans les rues d'Inezgane et Dcheira    Le Real Madrid s'incline à domicile face au Betis Séville (0-1)    Sahara, Maghreb, Afrique... ce qu'a dit Nasser Bourita à l'ONU    Le gouvernement courtise le patronat    Boulemane: ancien dirigeant d'une agence commerciale, il est arrêté pour avoir détourné 3 millions de DH    Météo: temps nuageux et des températures en légère baisse    Enseignement privé: la flambée des frais de scolarité devant le Parlement    Pêche: des investissements et des emplois    Mme Afailal à Boulemane pour s'enquérir de la situation hydrique dans la province    New York: le Maroc reconduit à la tête du Forum mondial de lutte contre le terrorisme    Le 1er Moharram de la nouvelle année de l'Hégire 1439 correspondra au vendredi 22 septembre    Brésil : L'ex-gouverneur de Rio condamné à plus de 45 ans de prison pour corruption    Faune-Flore : Le Maroc élu vice président du groupe d'experts africains    Christie's lance sa formule e-learning    Essaouira aussi aura son ''Banc de la Liberté"    Mohamed Ben Abdelkader : On ne peut aborder la réforme administrative que sous un angle global et jamais au cas par cas    Abdelkrim Benatiq s'entretient avec une délégation parlementaire danoise    A l'ONU, Trump menace de détruire totalement la Corée du Nord    Le risque Irma existe également pour le Maroc    Vème Congrès de la SMOC à Casablanca    Trois policiers agressés à Essaouira    Candidature du Maroc pour le Mondial-2026 : Concrétiser le rêve d'une nation    Handball : Elimination du MCO et de W. Smara du championnat arabe    Messi se met en quatre pour le Barça    Expulsions intempestives de migrants marocains d'Italie    Marocaines et Marocains, il vous est désormais possible de saisir la HACA    Une oeuvre d'art gigantesque dépoussiérée sous les yeux du public aux Pays-Bas    Les meilleurs films de tous les temps    Oujda accueille le 1er Salon maghrébin du livre    Scènes de désolation après le séisme au Mexique qui a fait au moins 248 morts    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«15 Minutes de guerre» de Fred Grivois en plein tournage au Maroc
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 16 - 08 - 2017

Produit par la société française «Capture The Flag Films»
Une société de production française a choisi le Maroc pour le tournage d'un nouveau film, d'après le Centre cinématographique marocain (CCM). Depuis juin dernier, le producteur «Capture The Flag Films», accompagné de la société de production Agora, est en plein tournage du film «15 Minutes de guerre». Le tournage se déroule dans plusieurs lieux du Royaume dont notamment Erfoud, Errachidia, Ouarzazate, Essaouira et Kénitra. En effet, «15 Minutes de guerre» est un film du réalisateur Fred Grivois.
Il raconte des faits réels qui se sont déroulés en 1976 à Djibouti. «Le 3 février, un bus de ramassage scolaire de la base aérienne, à son bord des enfants, est pris en otage et s'arrête à quelques mètres de la frontière somalienne. Une unité d'élite encore inconnue, le GIGN, est envoyée sur place. Après trente heures de tension, une opération de sauvetage est décidée», indique le synopsis du film. Dans une note d'intention, le réalisateur décrit que le film est un «slow-burner», un thriller divertissant qui se déroule dans un environnement extrême.
«C'est une histoire réaliste, conduite par l'humanité de ses personnages, immergeant le spectateur dans un suspense continu pendant presque cent minutes. La réalisation sera sobre et simple, elle s'effacera devant le texte et les acteurs. On tournera en séquences longues et en mouvement afin de mettre en valeur les dialogues et le jeu des comédiens. Les scènes d'action auront un traitement à part. Tournées à l'épaule et en prises longues pour en saisir la violence, la difficulté et l'exhaustion qui en découle.
Le but est ici de créer une narration puissante et captivante, tout en créant une dynamique visuelle forte». Ceci étant, Fred Grivois réunit au casting plusieurs figures du cinéma français à l'instar d'Olga Kurylenko, un mannequin et une actrice d'origine ukrainienne, vu dans le film «Un jour comme un autre» et «James Bond: Quantum of Solace». On retrouve également Sebastien Lalanne, acteur, réalisateur et scénariste vu dans «Astérix et le domaine des dieux (Voix)» et «Un grand bol d'air pur» et l'acteur français Alban Lenoir vu au cinéma dans «Les Gamins» et «Antigang».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.