Plus de 22 534 millions passagers ont transité dans les aéroports marocains en 2018    C.Ronaldo condamné à une peine de prison ferme    Art et musique inaugurent 2019 à l'Institut Cervantès de Casablanca    Le Conseil de gouvernement discutera de la modalité d'application du service militaire    Coupe de la CAF: Raja, HUSA et RSB dans un même groupe    «Le stade de football, nouvelle arène politique…»    Le chaud et le froid pour le foot national    Forever aide les hommes à maintenir une fertilité normale    Tata: Exhausser le patrimoine immatériel!    Indécente richesse    Après Casablanca : «Chantons notre patrimoine commun» prévu dans d'autres villes    Le «Mono-dame» théâtral sur les planches de la ville ocre    WhatsApp limite le partage de messages    Prévisions économiques. Les bonnes notes de la CNUCED    Quand l'Algérie noie le poisson    7 universités françaises refusent d'appliquer la hausse des frais d'inscription    Tijani en tournée mondiale    L'enfant terrible des islamistes    Ghosn se voit refuser une nouvelle demande de libération    Aujjar rend hommage aux victimes du génocide de 1994 au Rwanda    Benkirane: « Je reviens »    Doukkala : La culture de la betterave dépasse les prévisions    Nominations aux Oscars : Cap sur l'audace pour Hollywood ?    Norvège: L'ambassadrice du Maroc dénonce la barbarie aux funérailles de Maren Ueland    Macron et Merkel tentent de braver l'euroscepticisme ambiant    Brexit : Theresa May compte retourner négocier à Bruxelles    Décès du prétendant au trône de France Henri d'Orléans    Le Groupe BMCE Bank Of Africa lance officiellement sa nouvelle filiale OGS    "TDM Aerospace" signe son premier contrat officiel avec Boeing    El Khalfi: 1.20 MMDH pour lutter contre les disparités territoriales    Laâyoune abrite la 1ère compétition sportive féminine inter-régionale    Le Maroc parmi les pays émergents les plus performants en Afrique    Le Maroc, l'un des trois marchés émergents les plus prometteurs pour le secteur automobile au monde    Federer jouera Roland-Garros    Le réchauffement des océans revu à la hausse    Dix Casques bleus tchadiens tués dans la pire attaque contre l'ONU au Mali    Divers Economie    L'ouverture de l'école sur son environnement en débat à Khouribga    Divers    Les dirigeants historiques de l'USFP et les causes nationales    Les défis du féminisme africain    Rencontres africaines d'intelligence économique à Dakhla en juin prochain    Premier League : City et Tottenham dans le rythme de Liverpool    Liga : Le Barça conserve sa cadence victorieuse    "Indigo", seul film marocain en lice pour l'Etalon d'or de "Yennenga"    "Glass" et Shyamalan cassent tout au box-office nord-américain    Hausse significative des bénéficiaires de la répartition des droits d'auteur entre 2017 et 2018    Compétitions africaines de football, le bilan du weekend    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Visite au Centre culturel africain au Maroc après rénovation
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 20 - 07 - 2018

Il se trouve au quartier de l'Agdal à Rabat
En se mettant devant le Centre culturel africain au Maroc, sis au quartier de l'Agdal dans la capitale, le cœur est égayé. Il le devient de par les couleurs qui ornent la devanture de cet endroit dont la fréquentation offre, de plus, une jovialité. En fait, le hall du centre est tout garni de fresques murales voire d'instruments de musique africains.
Notre joie est à son paroxysme lorsque nous entendons la musique d'une troupe dans le jardin du centre. Notre arrivée a d'ailleurs coïncidé avec les répétitions de ce groupe.
Le tour du centre permet également de découvrir d'autres toiles qui décorent les escaliers ainsi que le bureau du directeur, Christian Adda, qui a co-fondé cette structure avec deux autres amis. «Cela fait 22 ans que je suis au Maroc où j'ai fait les classes préparatoires à Tanger et l'Ecole des mines de Rabat (ex-ENIM).
Bien que je sois ingénieur de formation, ma passion pour l'art et la culture m'anime fortement. Le Maroc m'a beaucoup donné, il faut que je donne quelque chose en retour», avance le directeur, béninois d'origine, lors d'un échange à l'issue de l'entretien (voir l'entretien).
Pour l'heure, il collabore, dans le centre, avec l'artiste-peintre sud-africain Prince Malatsi qui a, selon M. Adda, «fait la conception des toiles ornant les murs du centre». Cet artiste est également leader du groupe «Les messagers des messages», ambassadeur 2018 du centre.
M. Adda collabore également avec le directeur artistique de cette structure, Jean Eric Dally. Le tout dans un espace convivial doté également de plein d'espaces, notamment une web radio ainsi qu'une bibliothèque et dont le tour laisse voir la porte du petit coin appelé drôlement «Route de la prison». «C'est parce que c'est le seul endroit où l'on s'enferme», indique M. Adda sur une note d'humour.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.