Une délégation de la Direction du PPS au Mausolée Mohammed V    Cristiano Ronaldo élu meilleur joueur en Italie    La DGSN réagit à l'agression de l'humoriste Amine Radi    Washington dans le bourbier vénézuélien…    Aziz Lahlou: «Aziz Belal, économiste du socialisme»    Vigilance et mobilisation!    Journée Internationale de l'infirmière    Amina Rachid, La soldate des planches    Olk Werner à la tête des Lions pour 2 rendez-vous sans gloire    Les bienfaits des activités physiques    Le Maroc en CAN à travers l'histoire    Hamid Bennani, le cinéaste accompli…    «Wachma» ouvre le bal des «mercredis du cinéma marocain»    Les Pays-Bas remportent l'Eurovision 2019    La Fondation Mohammed VI des Oulémas Africains lance son site web    Laâyoune se dote d'un laboratoire de santé publique    Partenariat stratégique entre l'Université Mohammed VI Polytechnique et MassChallenge    Psycause: Carte de résident    Boxe. La sélection marocaine féminine remporte 5 médailles d'or au Gabon    ONSSA. Destruction de 56 tonnes de produits alimentaires    Aéroports du Maroc : Le trafic commercial en forte hausse    Numérisation du système judiciaire : Signature d'une convention entre le barreau de Casablanca et la CDG    Vidéo – Le WAC s'en sort avec un nul face à l'IRT (2-2)    Aji T'hdm. "Les Inqualifiables" enflamment la scène    Comment les familles perçoivent l'école marocaine    Golfe: Les tensions montent d'un cran    Guerre commerciale: Trump semble prêt à aller jusqu'au bout…    Le nombre des directrices de publication des journaux électroniques en hausse    Quatre Marocains nommés membres des commissions du CIO pour 2019    Poussée attendue des populistes à J-6 avant le coup d'envoi des Européennes    News    L'Observatoire marocain de lutte contre le terrorisme et l'extrémisme commémore le 16 mai    Les recettes douanières franchissent la barre des 100 MMDH en 2018    Insolite : Champignons hallucinogènes    Ces tournages qui ont tourné au drame : Taxi 2    Comment les céréales complètes protègent des maladies    Kantar intègre le Maroc    Plaidoyer pour la réduction des délais de paiement    Nouveaux membres et nouvelle vie pour les amputés du Soudan du Sud    Le Raja jouera, jouera pas son match contre le MAT ?    Le WAC et le Raja sanctionnés financièrement    Malek : Tout ce qui tend à accompagner les jeunes talents est primordial    A Cannes, un cri d'alarme sur le sort des banlieues    Le ministère annonce l'ouverture prochaine de dix salles de théâtre dans l'ensemble des régions du Royaume    Propositions de loi. Les dispositions législatives vont enfin être activées    Indice de perception de la corruption : Le Maroc a gagné 17 places en deux ans    Casablanca. Coups de feu dans l'arrestation d'un trafiquant de drogues    Boeing : La mise à jour du système anti-décrochage du 737 MAX est prête    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Stand du ministère de la justice au 25ème SIEL : L'enfant au centre des intérêts
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 12 - 02 - 2019

Au-delà du chapiteau réservé aux enfants, lors de la 25ème édition du Salon international de l'édition et du livre (SIEL), au sein de la Foire où se tient cet événement, d'autres stands sensibilisent les petits à la lecture.
C'est le cas du pavillon du ministère de la justice qui a abrité, en week-end d'ouverture de cette grand-messe livresque, une séance d'initiation d'enfants à cette discipline assez importante.
Outre cet encouragement à la lecture, des responsables au stand et des juristes en disciplines pénale et civile ont initié, chez les élèves d'une école, une réflexion autour du sens de la justice. De quoi faire de bons citoyens. Une séance lors de laquelle les enfants ont interagi avec intérêt.
Pour mieux agrémenter le moment, les petits présents au stand ont eu droit à des friandises. De quoi leur donner plus envie de s'intéresser à la lecture et aux notions auxquelles ils ont été initiés.
A leur tour, des enfants de l'Association des œuvres sociales des fonctionnaires du ministère de la justice se sont vus réserver le même traitement et ont été initiés aux notions de la justice.
En plus de ces activités, le stand du ministère de la justice abrite, lors du salon, des conférences autour des disciplines juridiques. Dimanche dernier, le public présent dans le même endroit a, entre autres, pris connaissance du processus de la conception des lois. Un savoir véhiculé par Khalid Eddouk, président du département de suivi et de mise à jour des textes de lois dans la direction de législation au ministère de la justice. «Pour qu'une loi soit vivante, il doit y avoir un dahir. Certains dahirs font parfois foi de loi», précise-t-il. Comme il l'explicite, une législation ou loi est un ensemble de règles juridiques formulées par trois institutions. «La première étant les citoyens, notamment par la voie de demandes. C'est l'une des nouveautés de la Constitution 2011. A son tour, le pouvoir législatif du Parlement élabore des lois en proposant celles-ci. De même, le gouvernement a la prérogative d'élaborer des lois à travers un projet de loi», explicite l'intervenant.
Aussi, les mêmes locaux ont abrité une conférence dédiée à «l'enfant et à la femme au centre de la réforme sociétale : cas du fonds de cohésion familiale». Une rencontre animée par Othmane Oubeid, juge affecté à la direction des affaires civiles au ministère de la justice. Les enfants seront également présents dans le programme du même stand à travers la conférence autour des «nouveautés de la justice des mineurs». Un événement qui sera animé vendredi par Rachid Mezian, président du département des affaires de la femme et de l'enfant à la direction des affaires pénales au ministère. De telles activités et conférences consacrées à l'enfant dénotent l'intérêt porté par ce département à cette catégorie sociale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.