Procédure pénale : Une réforme pour renforcer la sécurité des personnes et des biens    Soulaliyates. Premier cap franchi pour trois projets de loi    Maroc-UE. L'Espagne "satisfaite" de l'adoption de l'Accord de pêche    Le G7 Finances fait un pas vers la taxation des géants du numérique    Attijariwafa bank et la BAD s'associent pour développer le commerce en Afrique    L'AFD et l'ONDA signent deux conventions de financement    L'Iran a saisi un tanker étranger soupçonné de « contrebande »    Qui va remporter la CAN ?    Saad Lamjarred vers une nouvelle poursuite judiciaire    ASAP Rocky maintenu en détention jusqu'au 25 juillet    Sbagha Bagha 2019. Les murs ont des poèmes...    Adam Naas : Vieille âme du futur    La Casa de Papel. La saison 3 désormais disponible sur Netflix    Le Crédit Agricole du Maroc : un passage réussi au Parlement    Communiqué du Bureau politique du PPS    Le Centre international d'oncologie de Casablanca s'engage à rendre les soins plus accessibles    La CGEM et la SFI s'allient pour stimuler l'employabilité des femmes    Voici les poules éliminatoires de la CAN 2021    CAN 2019: Algérie-Sénégal en finale inédite    Montresso présente les temps forts de sa saison culturelle 2019-2020    Procès d'Imlil. L'avis de l'avocat de la victime danoise    Ramid présente le premier rapport sur "les réalisations en matière des droits de l'homme au Maroc"    Boucetta met en avant à Washington l'engagement continu du Maroc en faveur des libertés religieuses    Maroc-USA: Une alliance historique et un partenariat d'exception    La MAP inaugure son nouveau siège à Casablanca    Taroudant, capitale d'une vie rurale en marche!    Rabat. Un quinquagénaire arrêté pour meurtre    Polémique sur un meeting Trump, une élue le traite de « fasciste »    Tensions entre Séoul et Tokyo: un Sud-Coréen s'immole par le feu    L'UE sanctionne la Turquie pour forage au large de Chypre…    Primes : La CAF augmente le «prize money»    Préscolaire, le ministère dresse son bilan    10.000 dollars d'amende pour la fédération algérienne    Bouillon de culture    Avant Trump, Clinton n'était pas épargné par la diplomatie britannique    Troisième marche du podium pour le Nigeria    La syphilis regagne du terrain    De "captain" Mahrez à la révélation Bennacer Le carré d'as algérien    Hicham El Idrissi : Il ne faut pas compter sur des joueurs qui ne veulent plus jouer pour le KACM    L'inébranlable attachement du Maroc à la voie du réalisme et du compromis    Casa malade de ses moyens de transport    Les budgets des collectivités territoriales enregistrent un excédent de 5,4 MMDH    Contrairement à Nicki Minaj, 50 Cent et Janet Jackson chanteront en Arabie Saoudite    "Les Enfants de la mer", un film d'animation écologiste et spirituel    Le court-métrage en fête à Ifrane et Azrou    OMS: l'épidémie d'Ebola est une "urgence" sanitaire mondiale    Procès Imlil. La Cour met l'affaire en délibéré    Instagram masque les « likes » dans six pays    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Edito : Assises
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 03 - 05 - 2019

L'événement est très attendu depuis de longs mois au Maroc. Les troisièmes Assises nationales de la fiscalité s'ouvrent ce vendredi et doivent se poursuivre jusqu'à demain samedi dans la petite ville côtière de Skhirat.
Placé sous le thème de «l'équité fiscale», l'événement intervient dans un contexte assez particulier avec le débat sur le devenir du modèle de développement national, mais également par le durcissement des règles de conformité fiscale. Les organisateurs de l'événement partent déjà d'un premier constat établi. Selon eux, l'observation attentive du fonctionnement et de la performance du système fiscal actuel laisse apparaître la persistance de plusieurs inefficiences et iniquités qui l'empêchent d'atteindre ses objectifs incitatifs et redistributifs, d'impulsion du régime de croissance de l'économie marocaine et de relèvement de son caractère social, de son alignement sur les impératifs de durabilité environnementale.
L'objectif pour les organisateurs et les participants sera d'atteindre à terme sur le plan économique et social un système fiscal pour dépasser les faiblesses avérées du modèle de développement, à savoir le chômage des jeunes et des diplômés et l'aggravation des inégalités, deux phénomènes structurels amplifiés par la faiblesse et l'irrégularité de la croissance. Autant dire qu'il s'agit d'une nouvelle page qui doit s'ouvrir pour l'histoire fiscale du pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.