Ports autorisés : opération spéciale de transport de passagers    PLF rectificative : le PPS oppose son niet    Aïd Al-Adha: voici le prix du mouton cette année (VIDEOS)    Coronavirus : plus de 13 millions de cas déclarés dans le monde    Relèvement des droits d'importation de 30 à 40% : Quels sont les produits concernés    Aïd Al-Adha : Les préparatifs dans le respect des exigences sanitaires    Urbanisme. La destruction du patrimoine se poursuit    L'Espagne opère des reconfinement locaux en s'appuyant sur la Loi (video)    Bac 2020. Massar, le serveur est une tombe    Coronavirus au Maroc-Situation à 10h: 84 nouveaux cas, 16.181 au total    Coronavirus : Chakib Alj appelle les entreprises à plus de vigilance [Courrier]    Chelsea. Une victoire signée Giroud    Covid-19: ce qu'il faut retenir de la réunion Laftit/CGEM    ODD : Le Maroc défend son bilan devant l'ONU    Nouveau modèle de développement : Voici les premières conclusions de la CSMD    Syndrome de Tanger    Explications    Espagne: Arrestation de deux présumés terroristes algériens    La CNDP plaide pour une digitalisation réfléchie    Sahara marocain: un journal bulgare fustige le polisario et son mentor    Fête du Trône : Report des cérémonies et des festivités    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feu Ibrahim Aboubakr Harakat    Netflix dévoile les coulisses du tournage de "The Old Guard" à Marrakech    Nouveau programme de diffusion de longs métrages marocains sur le site web du CCM    La famille Travolta en deuil    La demande intérieure devrait baisser de 4% cette année    La Turquie et le monde arabe    La santé numérique, une solution pertinente aux défis du système de soins    Mohamed Benabdelkader : L'ouverture de la profession d'adoul à la gente féminine consacre le choix démocratique du Royaume    Retour sur six années de procédure    Les canoë-kayaks reprennent de plus belle au Bouregreg    Stage de l'EN de futsal au Complexe Mohammed VI de football    Le Maroc reconduit à la vice-présidence du comité exécutif du Centre Nord-Sud    Tenue de 362 procès à distance en moins d'une semaine    France post-Covid-19: Macron décline les priorités de son plan de relance    Le WWF appelle les pays méditerranéens à lutter effectivement contre la pêche illégale des requins et des raies    Driss Lachguar : Il est grand temps de mettre fin aux agissements électoralistes afin de doter les consultations électorales de la crédibilité nécessaire    Le café maure de la Kasbah des Oudayas rasé    Liga: le Real Madrid se rapproche du sacre    L'émergence du cinéma digital    US Round Up du mardi 14 juillet – Déficit budgétaire, Angelina Jolie, Tyler Goodspeed, Ecoles, US coronavirus    Le SG du PPS reçoit les dirigeants des Jeunesses des partis politiques représentés au parlement    Wachma chante « Tay Tay » avec Madara    Cyclisme : Les coureurs retrouveront bientôt le peloton    Remaniement ministériel en Tunisie    Madame Erdogan et son sac à 50.000 dollars    Foot. Le Real se rapproche du titre    Jim Ratcliffe, le milliardaire britannique qui veut s'offrir l'usine Daimler de Moselle    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Edito : Assises
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 20 - 09 - 2019

Le choix de l'enfance comme principal thème des 1ères Assises nationales du développement humain n'est pas fortuit.
Il traduit en effet l'intérêt accordé à cette catégorie de la société dans les politiques publiques. L'enfance représente bien évidemment l'avenir du pays. Il est donc tout à fait normal de placer ce thème en tête des priorités. Si le pays a pu réaliser ces dernières années un nombre considérable d'acquis en faveur de son enfance, il reste encore quelques défis tout aussi importants à relever dans les domaines de la santé et de l'éducation.
Les premières Assises nationales ont ainsi comme objectif de sensibiliser les centaines de participants et, à travers eux, toute la société, aux défis en rapport avec le développement de la petite enfance. Dans ce sens, la vision et la démarche de l'INDH dans ce domaine seront très attendues à travers notamment l'investissement dans la petite enfance et la préparation des générations futures. L'enjeu est vraiment de taille, puisque l'enfance est un grand capital humain qu'il faudrait préserver et développer.
Le Maroc doit ainsi aller de l'avant dans la politique volontariste initiée en faveur de la petite enfance avec des programmes bien adaptés aux besoins et des budgets conséquents. Il faut également revoir certains dispositifs pour plus d'efficacité envers la population cible. Ainsi, les 1ères Assises nationales du développement humain sont un rendez-vous à ne pas rater.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.