Installation des nouveaux membres de la CRDH de Guelmim-Oued Noun    Nasser Bourita s'entretient avec Dmytro Kuleba et Olivier Varhelyi    Nouvelles solutions de Bank of Africa destinées aux étudiants    Décès de Mohamed Talal    Le secteur du livre affaibli par la pandémie    La cérémonie des Emmy Awards, en direct mais 100% virtuelle au temps du coronavirus    La FNM organise des expositions dans l' ensemble de ses musées " pour célébrer la vie "    La Juve en quête d' un 10ème titre de suite    Rude épreuve doukkalie pour le Raja et le Wydad    Algérie : 4 morts et six portes disparus après le chavirement d'une embarcation de fortune    En RDC, les fonctionnaires fictifs rattrapés par la justice    Voici quand débute le mois de Safar au Maroc    Casablanca: le distanciel pour 2 semaines supplémentaires    France: fermeture de 89 établissements scolaires    Les Produits alimentaires agricoles affichent un bilan solide à l'export    Casablanca : La quarantaine prolongée deux semaines à partir de lundi prochain    Le Maroc signe avec les Russes une pré-commande d'un vaccin suédo-britannique    Casablanca: arrêté pour avoir menacé le directeur d'un média    Cybersécurité : La CGEM établit un guide pour les entreprises    Tramway. Un voyageur blessé    Finale de la ligue des champions CAF 2018-2019 : L'appel du Wydad rejeté par le TAS    Rabat: les professionnels de la Santé seront récompensés    Le Maroc signe un mémorandum d'entente pour l'acquisition de vaccins anti-Covid 19    Etat-Unis : Les applications chinoises TikTok et WeChat interdites    Ait Taleb: « la situation au Maroc est préoccupante, mais… »    Dislog lance une fondation pour l'entrepreneuriat en partenariat avec Endeavor    Mostra de Venise. L'actrice marocaine Mila Suarez crée le buzz avec un baiser « hot »    Maître Gims membre d'une secte islamiste ?    L'Institut CDG organise une série de webinaires    Projet de loi sur la grève: Moukhariq fustige «un gouvernement au service du patronat»    Promotion immobilière : voici les trois principaux chantiers des opérateurs pour relancer l'activité    Rabat : fermeture temporaire des bureaux du siège de l'ONMT après la détection de huit cas asymptomatiques    Où sont passés les 1,9 MMDH alloués à la Santé ? Ait Taleb s'explique    Le gouvernement adopte un projet de décret relatif à la simplification des procédures et formalités administratives    Algérie : deux ans de réclusion pour un ancien policier devenu une figure du «Hirak»    Officiel: Gonzalo Higuain quitte la Juventus    Mise à jour de la 23ème journée de la Botola Pro D1 : Le Wydad revient à un point du leader    Le forum de la jeunesse du cinéma hassani démarre ce soir    Chic Intemporel : La dimension humaine d'une marketplace solidaire    Marchés publics et gouvernance des tribunaux : Le ministère de la justice trace son plan d'action    Soudan du Sud : progrès très lents du processus de paix et nouveau risque de famine    Message de condoléances et de compassion de S.M le Roi à la famille de l' artiste Anouar Al Joundi    Enfin, un carton plein du Wydad    Football féminin: la LNFF et la DTN ambitionnent la restructuration des clubs    Face à la Chine, l'Union Européenne change son fusil d'épaule    Le BCIJ découvre à Témara un véhicule frigorifique contenant des substances explosives    L'association Espace les Oudayas salue les travaux de restauration    On ne peut pas écrire, sans lire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Radio SNRT de Dakhla, un joyau régional d'informations
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 08 - 11 - 2019

Lancement de la diffusion dans un nouveau siège prestigieux
A l'arrivée mercredi au nouveau siège de la radio régionale de Dakhla, relevant de la Société nationale de radiodiffusion et de télévision (SNRT), la voix d'une journaliste était perceptible dès l'entrée. Elle animait, avec un bel accent sahraoui, son émission derrière un micro. Il a fallu attendre qu'une programmation musicale soit activée pour pouvoir échanger avec l'équipe sur place à propos des particularités du lancement de la diffusion à partir de ce nouveau siège et des projets qui y sont prévus.
Grand intérêt à la digitalisation des archives
La visite de cet endroit laisse voir un bel espace en deux étages dont les pièces sont peintes en couleur joviale. Quant au choix du 6 novembre en présence du wali de la région Dakhla-Oued Eddahab, Lamin Benamar, et d'autres autorités locales, il est, selon les explications fournies sur place, fait pour coïncider avec le 44ème anniversaire de la Marche Verte. Un lancement qui rentre dans le cadre de la stratégie de la SNRT, supervisée par son PDG, portant sur les ressources humaines, dont celles des radios régionales, le volet technique avec des studios modernes ainsi que sur les conditions de travail. Ces axes se manifestent à travers le nouveau siège de la radio régionale de Dakhla fondée en 1980 qui a ses propres fréquences avec une diffusion à raison de 24 heures sur 24. Mieux encore, les radios de Dakhla et Laâyoune deviennent les dimanches nationales de minuit à 5h le temps d'une diffusion conjointe. Et ce n'est pas tout. Un effort est fourni pour la digitalisation des bandes d'archives du patrimoine hassani. Aussi, une pièce de l'espace est prévue d'être dotée d'acoustique et simulée en tente meublée de places assises par terre pour enregistrer des émissions en direct. De quoi rendre le lieu plus agréable.
Des hommages aussi
Honorée par l'occasion, la journaliste Fatima Azbir ne cache pas sa fierté de l'hommage qu'elle a reçu de la SNRT à laquelle elle doit une fière chandelle. Elle ne manque pas de remonter à l'histoire de cette radio. Selon ses dires, cette chaîne, laissée par le colonisateur espagnol, est séculaire. «C'était une petite maison qui rassemblait un personnel composé de trois fonctionnaires. Après la récupération de la province le 14 août 1979, les médias ont connu un grand essor. La station a été dotée d'équipements et de RH», raconte-t-elle. Pour elle, ce nouveau siège «prestigieux et spacieux» est une mutation qualitative. «Nous aspirons à ce qu'il soit un espace médiatique phare ouvert sur l'Afrique également», avance-t-elle en se félicitant de la célébration de la fête de la Marche Verte. L'oratrice, qui a débuté sa carrière en 1979, compare par l'occasion les avancées de son expérience dans la radio. «Nous rédigions nos papiers sur la base de la MAP. Aujourd'hui nous sommes connectés au Net où nous pouvons trouver toutes les informations. Nous avons aussi une meilleure qualité de son, des journalistes professionnels et techniciens», avance-t-elle.
Florilège d'informations
Outre cet événement, la deuxième partie de la journée a été consacrée à une rencontre autour des rôles avant-gardistes des radios régionales dans le Sud. Lors de cette conférence, Ahmed El Ahedi, journaliste radio, s'exprime sur le choix du siège de la radio dans l'avenue Al Walae. «Après la cérémonie d'allégeance du 4 mars 1980 à Feu Hassan II à Dakhla, la radio de Dakhla a été créée», raconte-t-il en mettant l'accent sur l'intérêt porté par le Roi Mohammed VI pour la région et son développement. «La radio est fort appréciée dans la région», enchaîne-t-il. De son côté, Hamdi Cheggaf, également journaliste, indique que ce média «oriente les jeunes». Quant à la journaliste Soghra El Kentaoui, elle met en avant la contribution de la radio pour valoriser le rôle de la femme dans la région. Pour sa part, Houcein Ouzder, représentant de la délégation régionale du Haut-commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l'armée de libération, précise que «la radio contribue à répondre aux allégations».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.