Fonds Mohammed VI pour l'Investissement : Benchaâboun sollicite l'appui financier de l'UE    Vaccin anti-covid: ce qu'a prévu Emmanuel Macron    L'Union européenne verse 8,5 milliards d'euros pour en soutien aux programmes de chômage partiel    El Otmani met en évidence l'élan de développement    Algérie: trois ans de prison requis contre Karim Tabbou    Fonds Mohammed VI d'investissement, fer de lance de la relance économique    Mission française au Maroc: le masque désormais obligatoire dès le CP    Les outils d'échanges et la passion de la lecture    2è festival Al-Mahsar pour la culture et le patrimoine hassanis    «Mohamed Choukri... Tanger et les écrivains étrangers»    Le FUS s'appuiera sur la jeunesse    Le Youssoufia Berrechid, les prémices d'une saison prometteuse    Ouaddar, Boukaa, Ahrach et Colman représenteront le Maroc    Addoha: Forte baisse du chiffre d'affaires    BAM: vers une nouvelle baisse du taux directeur ?    Les objectifs (très ambitieux) d'Ait Taleb pour 2021    Engagement et citoyenneté    Appui aux AGR au profit d'anciens pensionnaires des établissements pénitentiaires    Appel à la lutte contre les formes contemporaines d'esclavage    Rokhas: une plateforme au service du citoyen    Fès: L'ENCG s'allie au groupe français ESC Clermont    Le chef du gouvernement espagnol attendu à Rabat    Message du roi Mohammed VI au président roumain    Qualifications CAN U20: Ce ne sera pas facile pour l'équipe nationale !    Supercoupe de la CAF : La RSB cherche à jouer au Qatar !    Juventus-Dynamo Kiev: Stéphanie Frappart première arbitre femme en Ligue des Champions masculine !    Véhicules électriques. Rachid Yazami révolutionne les batteries    Le Salon des Etudes en France revient    L'Espagne défend la centralité de l'ONU dans le règlement de la question du Sahara    Chic Intemporel dévoile des créations au grand public à Casablanca    Covid-19. L'Administration alimente la psychose    Covid-19: l'OMS a fait une promesse    Anouar Dbira : Nous tenterons de gagner la Coupe duTrône    L'OCI réaffirme son attachement à l'accord de Skhirat comme base à toute solution définitive en Libye    Visé par une enquête, le médecin de Maradona évoque un patient "ingérable"    Coup d' envoi du Salon du Maroc des arts plastiques à Fès    "La Guérisseuse " de Mohamed Zineddaine, Grand Prix du Festival maghrébin du film d'Oujda    Rencontre du Cercle Eugène Delacroix : Des élus français soutiennent la marocanité du Sahara    UE-Maroc : Deux commissaires européens en visite à Rabat    La cause palestinienne est la clé de voûte de toute solution permanente et globale au Moyen-Orient    Conseillère du président du NTD, la Marocaine Naoual Atlas se livre à cœur ouvert    Mehdi Qotbi : "Nous continuerons à faire vivre l'art et la culture"    La série « The Crown » salirait-elle l'image de la couronne britannique ?    Téhéran rend un dernier hommage au «docteur martyr» assassiné    Outat Al Haj: décès du camarade Mohamed Idrisi    Cambodge: L'opposition appelée à la barre    Sarah Perles et Jaime Lorente, dans la cour des grands    Abdelhak Khiame n'est plus à la tête du BCIJ    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Conférence : L'Afrique dans la pensée de Feu SM Hassan II sous le feu des projecteurs
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 27 - 10 - 2020

«L'Afrique dans la pensée de Feu Sa Majesté le Roi Hassan II» a été le thème d'une conférence tenue à la Faculté des lettres et sciences humaines Ibn Zohr d'Agadir à l'occasion du lancement du 3ème semestre de la deuxième année du Master des Dynamiques sociétales transfrontalières entre le Maroc.
Cette thématique s'inscrit dans le contexte de lier les contenus pédagogiques de l'Université Ibn Zohr d'Agadir avec les visions et orientations royales, aussi le cours coïncide avec les flagrants délits commis par les ennemis de l'union du pays au niveau de Gargarate au Sud marocain.
Dans son intervention, Abderahim Anbi, coordinateur du master Dynamiques sociétales transfrontalières entre le Maroc, a souligné les innombrables efforts déployés par Feu SM Hassan II en tant qu'architecte des relations maroco-africaines et aussi comme étant un des fils et acteurs du mouvement national pour l'indépendance du pays.
D'après ce dernier, «c'est l'histoire qui témoigne de la grandeur et de l'immensité et aussi du rôle du Maroc depuis le 10ème siècle dans les dynamiques religieuses surtout l'expansion de l'Islam en Afrique à l'époque des dynasties almohade, almoravide et saadiste qui régnaient au Nord du continent et qui contrôlaient les axes du commerce et qui liaient les pays du Ouest Soudan au continent européen». Et de poursuivre que «ces faits historiques constituaient un patrimoine dont Feu SM Hassan II a hérité et qui étaient au cœur de ses priorités.
Le Roi rêvait d'une Afrique unie, forte et prometteuse, et il a essayé de donner un nouveau souffle aux échanges culturels et politiques entre les leaders du continent en contribuant à la création de l'Organisation de l'Unité Africaine (OUA) le 25 mai 1963 à Addis-Abeba, et ainsi l'émergence d'un pouvoir africain qui pourra contribuer à l'amélioration des conditions de vie des habitants de ce continent qui souffrait de la précarité et sous-développement suite à plusieurs années de colonisation».
L'intervenant a rappelé que «la mémoire d'un Roi» écrite par Feu Hassan II a mis en lumière l'unicité et la spécificité du Maroc qui constitue un berceau unique dans la région où plusieurs civilisations et cultures réussissaient à cohabiter, surtout qu'il était toujours convaincu que «le Maroc est un arbre dont les racines sont ancrées en Afrique mais qui respire par ses feuilles en Europe». «Feu Sa Majesté le Roi Hassan II était sans doute un homme d'Etat, diplomate, charismatique et qui a su gagner le respect et la considération de plusieurs pays Africains puisqu'il avait toujours pensé comme un fils de ce continent», conclut M. Anbi.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.