Le Maroc élu à la vice-présidence    Vie politique : Vers une meilleure représentativité des femmes    L'Algérie pleure ses morts emportés par les inondations, Tebboune pleure la mère de Brahim Ghali    Leila Doukali : «La femme marocaine est une véritable cheffe d'entreprise mais elle ne le sait pas»    La CNSS annonce des indemnités aux industries culturelles, des crèches et des salles privées de sport    ANRT: hausse du parc des abonnés Internet en 2020    50 femmes qui comptent : Saloua Belarbi, Directrice Communication, Sponsoring & Evénementiel chez Maroc Telecom    Politique énergétique mondiale: les combustibles fossiles régnent en maître    Législatives en Côte d'Ivoire : le pouvoir et l'opposition se disputent l'annonce de la victoire    Ligue des champions (3è journée/Gr C) : Trois sur trois pour le Wydad    5 millions DH pour faire de Dakhla capitale mondiale du foil    Barça: Laporta déclare la guerre au PSG à cause de Messi    Inauguration de la faculté pluridisciplinaire d'Es-Semara    Harcèlement sexuel : accusé à nouveau et isolé, Andrew Cuomo écarte une démission    ANRT : croissance soutenue du parc de l'internet    Recherche biomédicale : c'est parti pour un nouveau défi national !    Assurances: les primes émises en baisse de 6,5% à fin janvier 2021    France: un député tué dans un accident d'hélicoptère    Réouverture des hammams dans la région de Rabat    Laâyoune : saisie de près de 2 tonnes de chira    Oujda : Un individu placé sous surveillance médicale met fin à ses jours    Maroc-USA Examen des moyens de renforcer la coopération culturelle    Guinée équatoriale : 15 morts et 500 blessés dans des explosions accidentelles dans un camp militaire    Voici le nouveau président du FC Barcelone !    Le Maroc, deuxième partenaire commercial africain du Mexique    Prévisions météorologiques pour le lundi 8 mars 2021    Manifestants asiatiques et rêve américain    Après les troubles au Sénégal, la contestation appelle à de nouvelles manifestations    Rencontre avec Mustapha Jmahri autour de la mémoire d'El Jadida    Fatma El Ghalia Charradi, la férue du théâtre et de l' action associative    Ahlam Aboulamal, Une vie rythmée par le monde des arts et du spectacle    La jolie passe de trois du Wydad    Botola Pro D1 : Résultats et programme de la 9è journée    Abdelouafi Laftit : L'étape actuelle exige l'implication de tous dans les efforts d'élection des institutions représentatives    Mohamed Essoulimani expose sa dimension spirituelle de la femme    Irak : le pape prie pour les «victimes de la guerre»    Exposition: sensualité et audace    «Tisser le temps politique au Maroc»    Le WAC s'approche de la qualification en leader, El Kaabi s'illustre    Maroc-Royaume-Uni : une nouvelle route maritime pour contourner les problèmes frontaliers du post-Brexit    La Biélorussie réclame l'extradition de Svetlana Tsikhanovskaïa    Merkel et son parti voient leur étoile pâlir    La femme est appelée à s'affirmer dans les divers registres de la vie sociétale    Adoption à la majorité d'un projet de loi organique relatif au processus électoral    Avec « Dilbar », Nora Fatehi dépasse 1 milliard de vues sur Youtube (VIDEO)    CAF / Elections du 12 mars : Ahmed Yahya se retire !    Le Maroc, vice-président du 14e congrès des Nations unies pour la prévention du Crime et la justice pénale    «Sans cesse la langue défait et refait le jeu de son tissage de signes» Lorand Gaspar    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Dès mercredi 23 décembre : «On n'est pas obligé d'être d'accord», un nouveau rendez-vous de débat
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 23 - 12 - 2020

Un nouveau rendez-vous de débat en direct arrive sur la chaîne 2M.
Baptisée «On n'est pas obligé d'être d'accord», cette émission de débat francophone est conduite par Hanane Harrath et sera diffusée à compter du mercredi 23 décembre à 21h40. Le premier numéro sera consacré à la légalisation du cannabis et son usage. Haschich, kif, cannabis, marijuana ... des mots courants mais en même temps tabous. Cette émission de 60 minutes en direct vise à créer le débat chaque mois sur un thème de l'actualité nationale ou internationale, indique la chaîne soulignant que l'objectif est de permettre à des personnalités marocaines ou étrangères de différents horizons (politique, académique, société civile, prescripteurs digitaux) d'échanger sur des sujets dits «clivants» avec sérénité et conviction. «Dans «On n'est pas obligé d'être d'accord», on aura des avis parfois très différents, mais on veillera à éclairer, témoigner, débattre voire polémiquer, avec l'objectif de rapprocher avec courtoisie des points de vue d'apparence antagonistes», précise-t-on.
Notons que cette émission est conçue dans le contexte de la nouvelle stratégie de 2M au service de l'information et après le démarrage des nouveaux formats de JT.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.