Maroc – Mali : Les Lionnes de l'Atlas de nouveau victorieuses face aux Aigles    Marhaba 2021: tarifs adaptés et liaison maritime annoncée avec le Portugal    «Mon histoire avec les médicaments»,une autobiographie de feu Omar Tazi [Chapitre 14]    Rencontre Biden-Sanchez. Un désaveu formel pour le président du gouvernement espagnol    Ammouta : Les Lions de l'Atlas "sont prêts" pour la Coupe arabe    Botola Pro : Le WAC atomise le HUSA    L'Ambassade de France annonce la reprise de la délivrance des Visas à partir du 15 Juin    Le Conseil de gouvernement se tient jeudi: ce qui est prévu    L'Espagne, l'Algérie et les Marocains du Monde !    Le groupe OCP, une signature de qualité    Finances publiques : Tout savoir sur la situation des charges et ressources du mois de mai    Nouveau modèle de développement : les défis du marché des capitaux    La Bourse de Casablanca clôture dans le vert    Société d'aménagement Zenata et Lydec : un partenariat novateur a été scellé    Devises vs Dirham: les cours de change de ce lundi 14 juin    LE POUVOIR ALGERIEN SE FICHE DES RESULTATS DES URNES    Cette région du Maroc s'apprête à accueillir 500.000 touristes israéliens    Palestine: Les colons préparent leur marche, les Palestiniens leur Intifada    L'exercice combiné maroco-américain se déroule dans de parfaites conditions    Au sommet avec Biden, Poutine veut du respect    Benjamin Netanyahu devient un justiciable comme les autres    Dernier jour du sommet : le G7 agit face à la pandémie, le climat et la Chine    Espionnage d'élus : Nancy Pelosi veut entendre des procureurs généraux de Trump    Sahara: la Hongrie soutient officiellement le plan d'autonomie    Crise maroco espagnole. Entre la retenue de la presse marocaine et le déchaînement des journaux ibériques    Le furtif échange entre Sánchez et Biden mal digéré par la presse espagnole    Euro 2020 : Le programme de ce lundi    Médaillée d'or, Btissam Sadini se qualifie pour les JO de Tokyo    Intervention de la Marine royale au large de Tan-Tan    Chebbi après la défaite du Raja: « J'ai commis une erreur »    Décevant encore, Vahid peut remercier d    Sahara. L'Espagne ne veut pas céder de peur que le Maroc revendique Sebta et Melilla    Covid. Nouveaux cas, vaccination...: le bilan de ce lundi 14 juin    Covid-19: le Maroc n'est pas à l'abri d'une rechute, selon un expert    300 Billets gratuits pour les élèves marocains des classes préparatoires    Lycée d'excellence de Benguerir. Plus de 400 élèves admis dans les grandes écoles françaises    Coronavirus. Le vaccin américain Novavax efficace à plus de 90% contre les variants    Voici les bienfaits de cette plante pourtant pointée du doigt    Météo au Maroc: temps assez chaud ce lundi    Saadi Youssef est décédé «Loin du premier ciel»    « Ma ville à moi » sur les planches du Théâtre Mohammed V    Quand la darija devient un moyen d'intégration pour les Subsahariens    Fonds d'aide cinématographique : 21,58 millions de dirhams alloués aux nouveaux projets    Vente aux enchères à Tanger : 54 oe uvres passeront sous le marteau pour la bonne cause    Hassan Rachik: Madih Al Howiyat Al Marina    Retour des MRE : Voici les prix proposés par RAM    La symphonie lumineuse de Florence Arnold    Festival: L'Andalousie vue d'Oujda    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Maroc-Espagne : un manifeste signé par 9 partis politiques
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 08 - 05 - 2021

Neuf partis politiques marocains ont signé samedi un manifeste pour exprimer leur dénonciation et désapprobation de l'accueil par l'Espagne du chef de la bande séparatiste Brahim Ghali en utilisant une fausse identité qui incarne le comportement des milices et des gangs criminels.
Les signataires de cette déclaration conjointe soulignent que «cet accueil est un acte inacceptable et condamné, et une provocation pure et simple du Royaume du Maroc, et il est en contraste frappant avec la bonne qualité des relations bilatérales entre les deux peuples et les deux pays et en contradiction avec les règles du bon voisinage, d'autant plus que cette personne fait l'objet de graves accusations liées à des violations des droits de l'Homme et elle est accusée de nombreux crimes contre l'humanité commis à l'encontre des séquestrés des camps de Tindouf».
Lesdits partis réitèrent leurs appuis des actions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour défendre l'intégrité territoriale du Royaume qui jouissent d'un consensus national et qui ont permis au Royaume de réaliser de nombreux acquis au sujet de la question du Sahara Marocain.
Ceux-ci expriment leur «dénonciation de l'indulgence et la collusion des autorités espagnoles pour accueillir une personne hostile au Royaume du Maroc en violation totale de la loi, et en ignorant les intérêts vitaux d'un pays voisin et partenaire ».
Les signataires de cette déclaration appellent le gouvernement du pays ibérique à définir clairement sa position quant à cette violation flagrante et à prendre des mesures immédiates pour y remédier. Les 9 partis rejettent par la même occasion les justifications et excuses présentées par certains responsables du gouvernement espagnol.
Le même document ajoute que «les partis politiques marocains sont totalement convaincus que les actes criminels commis par Brahim Ghali doivent faire l'objet de poursuites judiciaires devant les juridictions espagnoles vu les nombreuses plaintes déposées contre lui devant les tribunaux par ses nombreuses victimes.
Les signataires de ce manifeste appellent les différentes forces vives en Espagne à agir rapidement et à donner la priorité à la voix de la sagesse et aux intérêts suprêmes communs des deux pays, afin de réparer immédiatement cette grave violation du droit du Maroc, et de réparer également les dommages qu'elle a causés aux relations de longue date entre les deux peuples et les deux pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.