3 projets de décret adoptés en conseil de gouvernement    Rabat : Remise des prix aux meilleurs projets écoresponsables du concours Climtna    Forum international des fonds souverains : Le Maroc préside le Conseil d'administration    ANP : Emission d'un emprunt obligataire par placement privé de 950 MDH    Le patrimoine automobile indécent d'Omar Azaitar    Tourisme : la ministre dévoile la répartition du plan sauvetage de 2 Mds de DH    Syrie: Six morts et 30 blessés dans un bombardement au nord    Accusations de chantage: Boris Johnson dit n'avoir « vu aucune preuve »    Casablanca: Ouverture d'une enquête judiciaire contre un propriétaire de café pour consommation de chicha sans autorisation et tentative de corruption    Affaire de cryptomonnaie, d'enlèvement et de séquestration: Saisie de plus de 10 millions DH supplémentaires    Covid : le gouvernement français dévoile le calendrier de « levée progressive » des mesures restrictives    Immigration illégale et traite d'êtres humains : Démantèlement à Tan-Tan d'un réseau criminel    Younes Megri : « Ce que dit mon neveu ne concerne que sa personne »    5 figures contemporaines du féminisme marocain    Achraf Hakimi dans l'équipe de l'année d'EA Sports    Les prix des fruits et légumes ont bondi de 9% en France entre 2019 et 2021, selon Familles rurales    USA: Suspendus à cause de la 5G, Emirates reprend « temporairement » ses vols    IPC et inflation sous-jacente : progression de 1,4% et de 1,7% en 2021    Carrefour diplomatique: à Rabat, rencontre sur l'investissement    Météo Maroc: temps assez froid ce vendredi 21 janvier    Covid-19: Gestion des cas contact et pic épidémique.. Le point avec un spécialiste    Industrie aéronautique marocaine : Décollage imminent    La Bourse de Paris perd 1,47% à 7.088,44 points à l'ouverture    Léger recul des homicides au Mexique, toujours miné par la violence    Bourita s'entretient avec son homologue malien    Russes et Américains se parlent à Genève pour tenter de désamorcer la crise ukrainienne    Sekkouri: Le programme "Awrach" reflète l'engagement du gouvernement à soutenir les piliers de l'Etat social    CAN 2021: Programme des 8ès de finale    Covid-19: chute du nombre de cas en Afrique, la 4e vague reflue (OMS)    Les Pharaons s'imposent sur le fil    Hachem Bastaoui a-t-il réellement mis fin à sa carrière ? Son frère Oussama brise le silence    CAN 2021 : Les Fennecs éliminés par les Eléphants    M. Bourita s'entretient avec son homologue malien    La Russie s'emporte contre les menaces américaines    NourAyadi, la pianiste qui évolue dans la cour des grands    Adonis le spirituel dissident !    Audience des chaînes nationales : que regardent les marocains ?    Covid-19 : 9 061 nouveaux cas, plus de quatre millions de personnes ont reçu les trois doses    Service militaire : L'annonce du ministre de l'Intérieur    La FIFA annonce une nouvelle réglementation pour les prêts    Un récif corallien très rare découvert près de Tahiti par une mission de l'UNESCO    Barça à Dembélé : '' On ne veut plus de vous M. Dembélé. Partez dès cet hiver SVP !''    Les efforts de SM le Roi en faveur de la question palestinienne mis en avant devant le Conseil de sécurité    Après une année à la Maison Blanche, Biden évoque de nombreux « défis » et « d'importants progrès »    Largement touchée par le Covid : Mission difficile pour la Tunisie face à la Gambie    Patrimoine : Rabat et Washington unis pour préserver les mosaïques historiques de Volubilis    Akhannouch , Inshallah pour un gouvernement de résultats    CAN 2021 / Programme de ce jeudi : La Tunisie se présente avec seulement 16 joueurs !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Zones agro-industrielles : Un plan d'action pour Drâa-Tafilalet
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 12 - 10 - 2021

Pomme, rose à parfum, olivier, safran, amandier... la région Drâa-Tafilalet regorge d'un potentiel agricole important. Son exploitation répond toutefois à des modes d'exploitation traditionnels.
Dans ce sens le Centre régional d'investissement Drâa-Tafilalet travaille sur la mise en œuvre des zones industrielles dédiées au secteur agro-industriel dans la région. L'objectif étant d'améliorer la productivité agricole et de déployer des modes d'exploitation modernes. Il s'agit pour le CRI de renforcer les leviers de croissance autonome des différentes filières agricoles de la région et de saisir de nouvelles opportunités. Un plan d'action sera mis en place pour atteindre des objectifs clairs et quantifiables à l'horizon 2030. Le développement des chaînes de valeur dans la région se heurte à quelques contraintes dont la faiblesse d'attractivité du secteur agricole par les jeunes. Les modes d'exploitation agricoles traditionnels sont plus répandus dans la région, ce qui ouvre la voie à la création de nouvelles opportunités de développement. «L'agriculture traditionnelle est présente principalement dans les oasis de montagne et les oasis de plaine.
Elle se caractérise par des systèmes de polyculture-élevage, suivant des pratiques agraires et savoir-faire locaux. Il s'agit principalement d'une arboriculture diversifiée, notamment fruitière, composée de palmiers dattiers et d'oliviers dans les plaines. Dans les exploitations de type traditionnel, les céréales, les légumineuses, le maraîchage et le fourrage sont cultivés en association ou en rotation», explique le CRI Drâa-Tafilalet ajoutant que les terres arables occupent une part mineure du territoire et sont confinées dans des vallées étroites et soumises à un système d'héritage qui en fait un puzzle de petites parcelles et dispersées.
Dans cette partie du Royaume, l'agriculture moderne se développe progressivement, en particulier en dehors des oasis traditionnelles. «Elle se caractérise par de grandes parcelles de monoculture et concerne en particulier les palmiers dattiers. Le développement de l'agriculture moderne s'appuie sur l'utilisation d'équipements modernes et l'accès aux nappes d'eau souterraines. De plus, la croissance de la surface agricole utile (SAU) a remodelé la répartition des surfaces agricoles en faveur des productions à plus forte valeur ajoutée telles que l'arboriculture fruitière et le dattier. En effet, les productions issues des filières d'arboriculture fruitière et phœniciculture ont augmenté respectivement de 14% par an et 3% par an depuis 2009. A l'inverse, les productions d'amandes et de fourrage ont diminué respectivement de 13% et 30% par an sur la même période», souligne la même source. Côté élevage, la région représente une quote-part de 8% du cheptel national avec plus de 2,32 millions de têtes. Elle compte un cheptel caprin, ovin, camelin et ruches d'abeilles conséquent, soit respectivement 14% du cheptel national de caprin (778.000 têtes), 7% pour les ovins (1.417.000 têtes), 7% pour les camelins (13.900 têtes) et 6,6% des ruches (33.020).
Le cheptel bovin ne constitue pour sa part que 3,5% du cheptel national (115.700 têtes). Dans cette région, on notera que deux systèmes d'élevage sont pratiqués, à savoir l'élevage intensif des bovins et des ovins «D'man» (race d'ovins spécifiques) ainsi que l'élevage intensif de bétail composé d'ovins, caprins et camelins. Il faut dire que le Plan Maroc Vert a permis la mise en œuvre de mesures bénéfiques à la région qui connaît une forte croissance de son cheptel ovin (2,6% par an entre 2009 et 2016 contre 1,7% au niveau national) et de sa filière apicole (5,3% par an contre 3% au niveau national).
Néanmoins, la part des productions régionales de viandes, lait et miel dans la production nationale reste faible, en raison de la prédominance des modes d'élevages traditionnels. Notons que Drâa-Tafilalet s'étale sur une superficie de 90.000 km carrés avec pour chef-lieu Errachidia. Elle se compose de 5 provinces, à savoir Ouarzazate, Zagora, Errachidia, Midelt et Tinghir. Au total, cette région abrite 125 communes dont 16 territoriales urbaines et 109 territoriales rurales. D'ailleurs, 2/3 de sa population est rurale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.