Frontière de Bab Sebta: où en est la situation ?    Change. Le dirham s'apprécie face à l'euro du 25 février au 3 mars    VIDEO. Ksar Sghir : dégâts très lourds après les inondations    Interview avec Rachid El Guenaoui : Il brise les codes du luxe et revendique une mode « sport homme-femme » décomplexée    Google ne se servira plus des cookies pour la publicité    Déclaration de la Contribution Professionnelle Unique (CPU) : la date limite, c'est avant le 1er avril 2021    Sebta et Mellilia: quelles alternatives pour mettre fin à la contrebande ?    Programme des principaux matchs du dimanche 7 mars    CAF / Elections du 12 mars : Ahmed Yahya se retire !    CAN U20 : Le Ghana, champion d'Afrique !    Ligue des champions Afrique (3è journée): le point sur le groupe C    Le Maroc, vice-président du 14e congrès des Nations unies pour la prévention du Crime et la justice pénale    Le Maroc reçoit 500.000 doses du vaccin Sinopharm    Hauteurs de pluie: jusqu'à 43 millimètres au Maroc    «Sans cesse la langue défait et refait le jeu de son tissage de signes» Lorand Gaspar        Des femmes qui comptent : Siham Alami    Obésité et Covid-19 : le choc fatal entre deux pandémies    Congrès des Nations Unies pour la Prévention du Crime et la Justice Pénale : le Maroc élu à la vice-présidence    Maroc : Les barrages remplis à 50%    LDC Afrique: Le WAC bat Horoya Conakry et prend la tête de son groupe    RSB-FAR (1-2) : Les Militaires confirment leur ascension !    Présidence de la CAF: un candidat se retire de la course    Concours d'accès au COPE : 543 candidats passeront l'épreuve orale par visioconférence    SpaceX : Nouvel échec pour la fusée    Maroc/Covid-19: le bilan de ce samedi 6 mars    1ère Chambre: les députés absentéistes risqueront désormais la révocation    L'ouverture du consulat jordanien à Laâyoune continue de faire réagir    Le pape célèbre à Bagdad sa première messe publique en Irak    Une influenceuse marocaine attaquée sur la Toile à cause de Saad Lamjarred (VIDEO)    L'étape actuelle exige une implication de tous dans les efforts d'élection des institutions représentatives    Fès : saisie de 500 Kg de chira, une personne interpellé    Suède: Ibrahimovic de retour en sélection ?    Des femmes qui comptent : Ghyzlaine Alami    Des femmes qui comptent : Siham Alami    Chambre des représentants: Adoption à la majorité d'un projet de loi organique relatif au processus électoral    Le roi Mohammed VI a écrit au président du Ghana    La députée du PAM Faraj Touriya débarquée d'un vol «Raynair»    Huit personnes interpellées pour organisation d'une fête de mariage    Hervé Renard: ses maîtres chanteurs condamnés à de la prison ferme    Londres: le prince Philip transféré dans un autre hôpital    Armée américaine et insurgés du Capitole    Hirak : des centaines de milliers d'Algériens réclament le changement radical du système    La victoire du peuple algérien, " confisquée par un coup de force pour sauver le système "    Naima Bouhmala rassure ses fans sur son état de santé (VIDEO)    Nouveau projet «Yemoley et Yemoh école de la diversité»    «Moukarabat» enchaîne les publications    Algérie : un médecin fustige le régime en place et s'indigne contre les défaillances du secteur de la santé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Discours du Trône : SM le Roi met la Justice et l'Education au cœur des réformes vitales
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 01 - 08 - 2007

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, lors de son discours du Trône, a fait de la justice l'un des chantiers prioritaires des réformes. Le Souverain a tracé la voie pour une justice indépendante et moderne.
Lors de son discours du Trône, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a inclus la réforme de la justice parmi les chantiers prioritaires des réformes qui seront entreprises dans la période à venir. Pour le Souverain, la justice constitue «la clé de voûte du pouvoir, et le socle sur lequel reposent l'Etat de droit, la primauté de la loi, le principe d'égalité devant elle, et la bonne gouvernance». Sans oublier que la justice «est également un levier fondamental pour le développement et la promotion de l'investissement», selon les propos de Sa Majesté le Roi qui a appelé à une mobilisation générale pour une réforme de la justice et pour en consolider l'indépendance. «D'où le devoir pour tous de se mobiliser pour assurer une réforme globale de la justice et en consolider l'indépendance, dont nous sommes, du reste, le garant», a précisé le Souverain qui a émis le souhait d'une synergie d'efforts pour réhabiliter la justice et la confiance dont elle devra jouir. «Nous entendons, donc, conforter la confiance dans la Justice et garantir la sécurité judiciaire», affirme SM le Roi qui énonce par la suite les trois principes-clefs devant régir cette réforme de la Justice : «les exigences de compétence, de probité et de droiture».
SM le Roi a précisé que cette grande ambition devait être réalisée par la protection de l'inviolabilité de la justice, la protection de sa déontologie, mais aussi la poursuite de sa modernisation et de sa mise à niveau. Le Souverain appelle à une réforme des structures de la justice, mais promet également de doter cette réforme de toutes les conditions de réussite et en premier lieu des ressources humaines et matérielles pour l'essor d'un «cadre juridique moderne».
Sa Majesté le Roi Mohammed VI, dans ce discours fondateur, a fait de la réforme de la justice une priorité pour la période à venir et au même titre que les autres chantiers qui ont fait l'objet d'un recadrage royal : l'éducation et le développement humain en plus des priorités que constituent l'affaire du Sahara et la mise à niveau du champ politique.
Durant ces dernières années, le Maroc a entrepris de gigantesques efforts pour réformer la Justice dans l'objectif d'accompagner le flux des investissements étrangers au Royaume, mais également pour une meilleure harmonisation des législations nationales avec les engagements internationaux du Maroc. Sous Hautes directives de Sa Majesté le Roi, le Royaume s'est doté d'un nouveau Code de la famille salué partout comme un exemple dans la région arabe et bien au-delà. Pour compléter le puzzle, le Royaume a adopté, lors de ces dernières années, un Code de la nationalité qui consacre plus d'égalité entre les composantes de la société marocaine et qui permet surtout à la femme marocaine de transférer sa nationalité à ses enfants issus d'un mariage avec un étranger.
D'immenses efforts ont également été fournis pour accompagner les investissements étrangers, soit en mettant en place de nouvelles juridictions commerciales, dont des juridictions d'appel, soit par des efforts de formations et des conventions internationales pour la résolution des conflits commerciaux comme c'est le cas pour les procédures d'arbitrage.
Les ressources humaines ont également été renforcées avec de nouveaux profils pour accompagner l'évolution de la société et la nécessaire ouverture sur le monde. Tous ces efforts restent toutefois en-deçà des aspirations du Maroc comme l'a dit en substance le Souverain. Un nouveau chantier est ouvert pour parachever tout l'édifice.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.