John Bolton : «Joe Biden restera attaché à la reconnaissance par les Etats-Unis de la souveraineté marocaine sur le Sahara»    La généralisation de la protection sociale, «une révolution en douceur» (expert indonésien)    Football : douze grands clubs européens lancent la «Super League», un projet qui déchaîne les passions    Météo Maroc: le temps prévu lundi 19 avril 2021    Afghanistan: Joe Biden siffle la fin de la partie    Patrimoine: Lancement d'un programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    Errachidia : Mise en échec d'une tentative de trafic international de drogue    Youssef En-Nesyri vers un transfert record pour le club du FC Séville    Covid-19: Vaccinations, infections, décès...les chiffres officiels de ce dimanche    Déraillement d'un train en Egypte : Au moins 11 morts et près de 100 blessés (nouveau bilan)    Covid-19 : la moitié des adultes américains a reçu au moins une dose d'un vaccin    Création d'un institut de formation professionnelle    Chelsea et Tuchel en finale grâce à Ziyech!    Le Raja s'offre le MAT, le HUSA s'incline face à la RSB    Le FMI félicite le Maroc    La conjoncture et l'enjeu    El Otmani: une «illustration des contours de la politique sociale de SM le Roi»    Reportage// Ramadan : Je ne sais pas lire l'arabe, comment avoir un contact avec le Saint Coran ?    Le journal égyptien «Al Ahram» met en lumière sur les traditions du Ramadan au Maroc    Kafala: Le procureur général appelle à une intervention positive    Santé : le Maroc va ouvrir ses portes aux médecins étrangers    Le livre. Demain l'âge d'or de Jacque Heitz (suite)    Le livreur algérien de Deliveroo qui refusait de servir des clients juifs a été expulsé vers son pays    Les dates des premières élections fixées    Ancienne médina de Rabat: Une offre abondante et diversifiée pour le Ramadan    Phosphates : un think tank américain appelle à l'annulation des droits d'importations imposés au Maroc    Rachid El Ouali s'exprime sur sa première expérience en tant que réalisateur de sitcom dans Info Soir (Vidéo)    Le match fou du PSG contre Saint-Etienne (VIDEO)    Arrivée à Beyrouth du 2ème lot des aides alimentaires marocaines au Liban    Nucléaire iranien : Des avancées malgré la difficulté des négociations    Maroc : Réunion ce mardi 20 avril du Conseil de gouvernement    Revalorisation : La grogne monte chez les agents de la protection civile en Algérie    Sarah & Ismael: quand la passion guide!    Maroc/Trésor : Déficit budgétaire de 7,3 MMDH à fin mars 2021    Covid-19 : personnes porteuses de maladies chroniques, comment se faire vacciner    Ramadan: Une véritable aubaine pour l'activité commerciale à Souk « Tlat » d'Al Hoceima    Colombie : au moins 14 rebelles et un militaire tués lors de combats    Le profond malaise qui demeure entre la France et l'Algérie s'exaspère    The Legal 500 consacre plusieurs bureaux d'avocats marocains    URGENT ..Foot: la direction du Bayern « désapprouve » l'annonce par Flick de son départ    AMIC : Les levées de fonds pourraient atteindre 2,9 MMDH en 2021    Finale de la Coupe du Roi : Le Real félicite le Barça après son 31ème sacre    OCS-RCOZ (2-1) : Les Messfiouis maîtres chez eux !    Casablanca: le musée "Docteur Leila Mezian Benjelloun", prêt ''dans un peu plus de deux ans''    Culture : Le Programme des éliminatoires de la 2è édition de la Ligue Nationale d'Improvisation Théâtrale Nojoum    Rencontre: Exploratrice, conteuse...    Ramadan: Driss Roukh critiqué à cause de Mouna Fettou et Dounia Boutazout (PHOTO)    Don Royal: Arrivée à Beyrouth du premier lot des aides alimentaires pour le Liban    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'UE installe des observateurs à Tindouf pour contrôler l'aide humanitaire
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 22 - 08 - 2007

Le déblocage de l'aide humanitaire décidé dernièrement par la Commission européenne sera accompagné par l'installation à Tindouf d'observateurs internationaux. L'objectif est de lutter contre le détournement par le Polisario des fonds destinés aux populations des camps.
Le déblocage d'une aide humanitaire de 10 millions d'euros destinée par la Commission européenne aux populations des camps de Tindouf sera accompagné par le déploiement d'un groupe d'observateurs internationaux, dont des fonctionnaires onusiens. Selon des sources informées, cette décision a été prise par la Commission européenne qui en a informé récemment aussi bien les autorités algériennes que la direction du Polisario pour éviter tout détournement ou mauvaise gestion de ces fonds.
Selon les mêmes sources, la Commission européenne s'est basée dans sa décision sur des rapports faisant état de détournements et de mauvaise gestion des aides humanitaires et notamment de denrées alimentaires de première nécessité qui se retrouvent en vente aussi bien sur les marchés algériens qu'en Mauritanie. Sans parler de plusieurs rapports, dont certains avaient été établis par des organismes internationaux, faisant du sort réservé aux aides humanitaires.
En effet, le soi-disant "Croissant- Rouge sahraoui" n'est pas reconnu en tant qu'intermédiaire des organisations internationales alors que le CRA (Croissant-Rouge algérien) a été sanctionné dernièrement par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) pour ne pas avoir réuni, dans les délais réglementaires, ses instances de décision.
La Commission européenne avait pris la décision d'allouer 10 millions d'euros d'aides humanitaires et ce à la veille du deuxième round des négociations directes entre le Maroc et le Polisario, les 10 et 11 août derniers à Manhasset.
La veille du premier round, une mesure similaire avait été prise par les Etats-Unis qui avaient annoncé le déblocage d'une aide humanitaire de la valeur de 1 million de dollars dont la coordination avait été confiée au PAM (Programme alimentaire mondial).
La nouvelle aide décidée par la Commission européenne pour les populations de Tindouf est ventilée en deux rubriques. Un montant global de 5 millions d'euros sera ainsi réservé à l'amélioration des conditions de vie de ces populations et notamment pour ce qui est de l'accès aux soins de santé, à l'eau potable et à l'assainissement liquide. Des prestations inexistantes dans les mouroirs du désert algérien sauf dans le camp dit "Dakhla" où les populations ont accès à l'eau potable de mauvaise qualité servie par un réseau vétuste de distribution.
La deuxième partie de cette aide, de cinq millions d'euros également, est destinée à financer les besoins en nourriture de base, mais aussi la fourniture de produits frais et de protéines pendant le mois de Ramadan.
En 2006, le Polisario s'en était violemment pris aussi bien au HCR (Haut commissariat aux réfugiés) qu'au PAM (Programme alimentaire mondial) les accusant de faillir à leurs responsabilités. Ces deux organismes avaient estimé, pour leur part, que ni les autorités algériennes ni la direction du Polisario n'avaient consenti à autoriser un recensement des populations concernées s'en tenant au chiffre jugé amplement exagéré de 160.000 personnes dépendant totalement de l'aide humanitaire internationale.
Depuis 1993, la Commission européenne, à elle seule, avait octroyé des aides humanitaires d'une valeur globale de 133 millions d'euros aux populations des camps de Tindouf.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.