Bras de fer autour de Mellilia    La HACA sévit contre les dérapages : Carton rouge pour Radio Mars    Projet de loi organique sur la grève. L'impasse !    Procédure pénale. Aujjar livre sa copie    Sacré Maroc (12)    Habib El Malki invité à participer à la réunion de l'Assemblée parlementaire du Commonwealth    Le premier vice-président de la Chambre des conseillers décoré    Le Maroc primé à Libreville pour ses efforts en faveur de l'autonomisation de la femme    Maroc : 74% des ménages équipés en accès internet    Compact II : La CGEM et le MCA-Morocco main dans la main    Enquête L'Economiste-Sunergia/Petits équipements collectifs: Les chiffres montrent une nouvelle piste pour l'inclusion    Trésor: 4,6 milliards de DH de dividendes à fin juin    Al Omrane et le CNRST s'allient pour promouvoir la recherche en matière d'habitat    Commission des investissements : 9 projets à l'étude pour 5 MMDH    Hausse historique de 26,54% :Transport aérien : Plus de deux millions de passagers en juin    Les aviculteurs font leur bilan dans le cadre du Plan Maroc Vert    Trump se défend de tout racisme, silence des leaders républicains    Ursula von der Leyen verdit son discours pour convaincre le Parlement européen    La géopolitique du Maroc dans un nouvel ordre mondial en crise    L'Egypte expulse des supporters algériens après la demi-finale de la CAN    Au moins 180 morts de la mousson en Asie du Sud    Une délégation d'éminents hommes d'affaires africains en visite au Maroc    PSA augmente de 4,7% sa part de marché au Maroc    France. 282 personnes interpellées après la victoire de l'Algérie    L'organisation des Jeux Africains est un défi pour le Maroc, dixit Talbi Alami    Achraf Bencherki rejoint le Zamalek    La décision du TAS avant la fin du mois en cours    La FRMF dément la démission de Hervé Renard    Karaté. Le Maroc champion d'Afrique    L'Algérie mobilise 28 avions pour la finale    Un ancien footballeur sud-africain tué par balles    Football marocain : Les vraies questions à poser sur ce sport-passion    La loi-cadre de l'enseignement adoptée en commission parlementaire    Des braqueurs de camions sous les verrous    La plage Ba Kassem à Tanger hisse le Pavillon bleu pour la septième année consécutive    Lutte contre le sida en 2018: Ombres et lumière    Enquête L'Economiste-Sunergia/Petits équipements collectifs: A 33 contre 28, les jeux arrivent devant les espaces verts    Résultats du Bac: Nouveau record!    Le Groupe scolaire Jacques Chirac homologué    Rendez-vous, ce soir, avec l'éclipse lunaire    Fès : Plaidoyer pour la promotion de la diversité culturelle    Il était une fois Hassan Megri    L'actrice Lashana Lynch va devenir l'agent 007 mais James Bond reste un homme    De l'urgence d'un plan «Maroc Culture»    The «Morocco Corner» s'invite chez les Vikings    Vers la création d'une Caisse sociale pour les auteurs    Farid Chamekh : "Il faut s'inspirer de tout, sans plagier bien sûr"    Le Maroc, invité d'honneur de la Foire internationale du livre de Bruxelles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Deux terroristes recherchés par la justice marocaine arrêtés par la police espagnole à Mellilia
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 03 - 04 - 2008

La garde civile espagnole a arrêté, mardi dernier à Mellilia, deux Marocains recherchés pour leurs liens présumés avec des réseaux terroristes.
Le coup de filet effectué, mardi 1er avril à Mellilia, par la garde civile espagnole a abouti à l'arrestation de deux individus pour leurs liens présumés avec des réseaux de terrorisme et de trafic d'armes.
Ali Aârass, un Espagnol d'origine marocaine, et Mohamed El Bay, natif de la région de Ferkhana (province de Nador), titulaire d'une carte de séjour dans le préside occupé. L'arrestation des deux suspects intervient suite à des mandats d'arrêt internationaux, lancés par la justice marocaine, dans le cadre de l'enquête sur les attentats terroristes du 16 mai 2003 à Casablanca et le réseau Belliraj, démantelé le 18 février dernier.
Le nom de Mohamed El Bay aurait été évoqué lors de l'interrogatoire des membres de la cellule de Belliraj, actuellement en prison, à Salé. Il est soupçonné d'être « lié à un réseau terroriste démantelé en février par les autorités marocaines avec l'arrestation de 32 personnes qui préparaient des attentats au Maroc », a annoncé mardi le ministère espagnol de l'Intérieur.
Mohamed El Bay, qui vit à cheval entre Mellilia et Nador, est accusé d'avoir entretenu des liens avec Belliraj, dans le cadre d'un réseau de trafic d'armes et d'explosifs avec l'Europe centrale.
Le 19 février, au lendemain de l'annonce du démantèlement du réseau Belliraj, les services de la Sûreté nationale ont saisi, à Nador, un impressionnant lot d'armes et de munitions, dont notamment des fusils kalachnikov qui auraient été acheminés vers Nador à partir de la ville marocaine occupée de Mellilia. La découverte de cet important arsenal aurait permis aux services de la Sûreté nationale d'explorer la piste de Mohamed El Bay, qui aurait été chargé par Belliraj, en particulier, des relations avec les trafiquants d'armes en Europe centrale. Une perquisition, effectuée mardi par la police espagnole dans les domiciles de Mohamed El Bay, ainsi que de Ali Aârass, à Mellilia, a permis la saisie d'un important lot de documents qui sont en cours d'analyse.
Ali Aârass, un membre du « Mouvement des Moujahidines au Maroc » depuis 1982, est soupçonné d'être impliqué dans les attentats terroristes anti-Casablanca du 16 mai 2003.
Les deux suspects seront déférés devant le tribunal antiterroriste de Madrid en attendant leur éventuelle extradition vers le Maroc. En rapport avec le même dossier, le juge antiterroriste marocain Abdelkader Chentouf a effectué, mardi, une commission rogatoire à Madrid où il a auditionné un témoin marocain en relation avec Abdelilah Hriz, actuellement en prison au Maroc pour son implication présumée dans les attentats terroristes du 11 mars 2004 à Madrid. Le magistrat marocain a entendu Larbi Ben Sellam qui purge une peine de 12 ans de prison en Espagne pour sa participation aux mêmes attentats terroristes. Larbi Ben Sellam a été soumis à 18 questions sur ses relations avec Abdelilah Hriz, durant le séjour de ce dernier en Espagne. Par la même occasion, le magistrat marocain a sollicité la fourniture par la justice espagnole des preuves génétiques incriminant Abdelilah Hiz dans les attentats de Madrid.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.