Sahara : De Mistura effectue une visite en Russie    A l'ONU l'Equateur, pays reconnaissant la «RASD», donne du souci au Polisario    La paire USD/MAD atteint un nouveau record    Maroc : La chaîne de production du lait bientôt soutenue par le gouvernement    Le Français Guerlain Chicherit (Auto) remportent la 22ème édition du Rallye du Maroc    Messi annonce que le Mondial de Qatar serait "sûrement" le dernier pour lui    Le Maroc éliminé en quarts de finale du Mondial de football pour amputés    Amical Futsal : Choc de titans entre le Maroc et le Brésil    Benguerir: Décès d'un individu placé en garde à vue lors de son transfert à l'hôpital    Ahmed Réda Chami : « Le Maroc est fortement engagé sur la voie de l'utilisation des transports réduisant l'empreinte carbone »    Sous le Haut patronage du Roi Mohammed VI, 14ème édition du Festival de la mode en Afrique à Rabat pour promouvoir le secteur    Le Maroc réagit au démenti de l'ambassade de France sur la censure de l'interview de Ferhat Mehenni sur CNews    Education: le statut des enseignants-cadres désormais uniformisé à travers un décret    Messi fait une annonce fracassante pour le Mondial au Qatar (VIDEO)    Photos. Voulez-vous louer la villa de Diam's à Marrakech ?    Consécration des tables rondes et renouvellement du mandat de la MINURSO    Taux de croissance, inflation, masse monétaire… l'essentiel de la note de conjoncture du HCP    Détournement de fonds à la mairie de Marrakech: le verdict est tombé pour l'ancien maire    Le gouvernement aspire à parvenir à une vision commune sur la réforme des retraites d'ici mars 2023    Football : la candidature Maroc-Espagne-Portugal au Mondial 2030 otage de la mémoire courte européenne ?    Migration : L'Union européenne souligne «l'engagement fort» du Maroc    Inflation: une nouvelle rallonge budgétaire de 12 MMDH (Conseil de gouvernement)    Covid-19/Maroc : 135 cas actifs à l'échelle nationale (0.01%)    Le Maroc et l'Arabie Saoudite concluent un accord de transport aérien    Bourse de Casablanca: Clôture dans le vert    Casablanca : Halte aux charrettes à traction animale !    La chaine CNews mise à nu après l'annulation d'une émission consacrée au leader du MAK, Ferhat Mehenni    [Vidéo] Alger: tentative de suicide d'un policier    À Alger, un policier harcelé par sa hiérarchie tente de se suicider    Botola: découvrez le programme de la 5ème journée    Championnat arabe de cyclisme sur piste (1ère journée) : Le Maroc remporte trois médailles, dont deux en or    Symposium de l'eau à Casablanca: Focus sur l'efficacité et la sécurité hydriques au Maroc (VIDEO)    Le capitaine Ibrahim Traoré officiellement nouveau président du Burkina Faso    Annie Ernaux remporte le prix Nobel de littérature 2022    Quand la numismatique nous raconte l'Histoire !    Sécurité : Une délégation de l'OTAN s'est rendue au Maroc    Décès de 66 d'enfants en Gambie: l'OMS ouvre une enquête concernant 4 sirops contre la toux    L'OPEP+ réduit considérablement la production de pétrole    Exposition « Regard à travers l'art» : Une invitation à l'observation et à la révélation    Une 3ème édition à l'espace Toro et pour tous les goûts    250 cavaliers au 16ème Festival de tbourida à Inezgane    Khaled Nezzar. Le grand comploteur contre le Maroc serait agonisant    Rabat, Casablanca, Marrakech, Tanger...des températures assez douces ce jeudi    Cacao. La Côte d'Ivoire maintient son leadership    Santé : 1,7 MMDH pour la mise à niveau et l'équipement de CHU    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce jeudi 6 octobre 2022    Mathafi : lancement du programme d'initiation à l'art    Le Maroc et la France appelés à préserver leur relation et à la projeter face aux nouveaux défis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Lahcen Haddad : «On note une certaine panique chez des partis»
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 13 - 09 - 2011

Lahcen Haddad, membre du Bureau politique du MP, répond aux critiques du PPS. Selon lui, ce dernier sombre dans un instinct défensif de survie lorsque des partis qui partagent certaines affinités commencent à coordonner entre eux.
ALM : Que révèle la dernière sortie médiatique du PPS critiquant le MP et ses alliés?
Lahcen Haddad : On note une certaine panique chez des partis, surtout les petits parmi eux. Mais ça révèle un double langage: on dit vouloir donner plus de cohérence et de rationalité au champ politique mais on sombre dans un instinct défensif de survie lorsque des partis qui partagent certaines affinités commencent à coordonner entre eux. Ce que je ne comprends pas dans les propos de nos amis du PPS c'est qu'ils font partie de cette alliance émergente de gauche (qui comprend aussi des partis ne relevant pas de la majorité) sans qu'ils se disent que c'est contradictoire à l'esprit de solidarité entre les composantes de la majorité.
Dans quelle logique s'inscrit l'alliance entre le MP, le RNI, le PAM et l'UC et quel en est l'horizon dans le cadre des prochaines échéances électorales?
Ce n'est pas encore une alliance. Mais nous visons une alliance forte autour d'un programme concret et une vision de l'action gouvernementale. Nous sommes des partis libéraux qui croyons profondément dans les principes et valeurs de liberté, de droit, de justice et du marché, comme seul moteur de croissance. Et nous voulons assainir le champ politique en incitant la création de pôles forts, homogènes, comptables de leurs actions et politiques devant les citoyens. Nous nous réjouissons du fait qu'on a donné un peu de vie à la Koutla et l'idée de réunification de la gauche, mais nos amis au sein de ces deux mouvances ne peuvent plus prêcher une certaine forme de socialisme et continuer à appliquer des politiques libérales (depuis le gouvernement de l'Alternance). Par ailleurs, tous les gouvernements depuis l'Alternance ont été dominés par la Koutla, je crois qu'il est temps de faire le bilan de la dominance de cette mouvance à vocation socialisante mais à politique proto-libérale...
Que répondez-vous aux critiques selon lesquelles il y a ambiguïté dans la position du MP et du RNI, composante de la majorité gouvernementale alliée avec le PAM et l'UC composante de l'opposition?
Si on fait une analyse simple de la demande de l'opinion publique, Il n'y a pas lieu de reconduire la majorité actuelle, il faut qu'il y ait de nouvelles configurations, de nouvelles têtes, de nouveaux programmes cohérents... Si on veut faire ça, il faut qu'il y ait de la coordination entre des partis ayant les mêmes affinités idéologiques, qu'ils soient de la majorité ou de l'opposition. La majorité actuelle relève déjà du passé quand il s'agit de bâtir l'avenir...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.