L'heure    Rencontre à Marrakech autour du judaïsme marocain    Spoliation foncière: Une classe politique française qui fait l'autruche!    Libye: Un grand soutien aux plans de l'ONU    Soins de santé primaires: Le personnel peu motivé    Oncologie: L'hôpital Cheikh Khalifa s'allie à l'Institut Curie    L'INDH met à niveau son logiciel    Des artistes pour sauver une école    Eliminatoires CAN-2019 : Le Maroc s'impose face au Cameroun    Ankara dit être en possession de preuves discréditant la version saoudienne    Pyongyang annonce avoir testé une arme tactique ultramoderne    Le Maroc et la Belgique renforcent leur coopération bilatérale    Les Croates assomment l'Espagne et peuvent rêver    LeBron James toujours plus haut    Coupe du Trône : A qui la première ?    La France, principal investisseur au Maroc entre 2010-2017    Stock Pralim certifié ISO 9001 version 2015    La saison agricole démarre dans des conditions favorables    Ces stars qui disent NON à la chirurgie esthétique ! Marion Cotillard    Divers    2ème campagne de prévention et de prise en charge de l'hydatidose    Le Premier secrétaire reçoit une délégation de l'Organisation de solidarité afro-asiatique    Le Maroc à l'honneur au Festival du cinéma méditerranéen de Bruxelles    La Galerie H met l'artisanat et le design vintage à l'honneur    Parler de la guerre au féminin, l'ambition de la réalisatrice Eva Husson    Incendie en Californie : Plus de 600 personnes portées disparues, Trump sur le terrain samedi    El Othmani : GMT+1, les protestations spontanées des élèves contre sont «compréhensibles»    Jets de piment et de fournitures de bureau au parlement sri-lankais    Rabat: Remise de certificats et trophées aux lauréats du Cycle international de formation en diplomatie    Facebook lance une « cour d'appel » pour contenus controversés    El Othmani en Ethiopie pour un sommet extraordinaire de l'UA    Brexit : Theresa May réconfortée par des soutiens de poids dans son gouvernement    LGV : Entre 149 et 224 dhs pour Casablanca-Tanger    11 personnes inculpées dans le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi    L'OM recrute !    Benatia : Gagner pour ne pas jouer la survie au Malawi    Lo Celso restera sûrement à Betis    Finale de la Coupe du Trône / WAF-RSB : Qui aura le dernier mot ?    Le groupe OCP reçoit la médaille d'or HSE à Pékin    La Chambre des représentants approuve la première partie du PLF 2019    L'Afrique et le Maghreb ont leur TGV !    Spotify : Le service de streaming musical arrive au Maroc    Mohammed VI-B bientôt dans l'espace    Un show pour valoriser les inventeurs arabes    Bachir Demnati: Un oublié de l'histoire de l'art au Maroc    Fayez al-Sarraj fustige l'hypocrisie européenne sur les migrants    Driss Lachguar reçoit une délégation de l'OSPAA    L'écrivain El Miloudi Chaghmoum va à la rencontre des prisonniers de Kénitra    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Abdelkader Aâmara, de l'Institut d'agronomie au ministère de l'industrie
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 30 - 01 - 2012

Le Pjdiste Abdelkader Aâmara a succédé à Ahmed Réda Chami au poste de ministre de l'industrie, du commerce et des nouvelles technologies.
Le Pjdiste Abdelkader Aâmara a succédé à Ahmed Réda Chami au poste de ministre de l'industrie, du commerce et des nouvelles technologies. Son département gère d'importants secteurs relatifs à la croissance et la compétitivité de notre industrie. Le nouveau ministre devra ainsi s'atteler à mettre en place les conditions appropriées pour stimuler et attirer les investissements créateurs d'emploi et de richesse et ce conformément au programme de son gouvernement. Abdelkader Aâmara est né le 28 janvier 1962 à Bouarfa. Il a enseigné à l'Institut agronomique et vétérinaire Hassan II de Rabat depuis 1986, ce même établissement où il a obtenu un doctorat la même année avant de rallier la France en 1989 pour perfectionner ses compétences. Il a également été expert, durant une dizaine d'années, auprès de l'Organisation mondiale des sciences, basée en Suède. Son parcours politique a été marqué par des étapes. Abdelkader Aâmara est membre du bureau politique du Parti de la justice et du développement depuis 1997 et il en est le trésorier général. Il a également été président du Comité central des cadres du PJD. Il est député depuis 2002 de la ville de Salé. Il est également ancien président de la Commission des secteurs productifs à la Chambre des représentants et ex-membre du bureau de cette dernière. Il a été vice-président du groupe du PJD à la Chambre des représentants chargé de la communication. M. Aâmara est aussi membre fondateur de l'Association des parlementaires marocains contre la corruption et ancien membre de la Commission administrative du Syndicat national de l'enseignement supérieur. Aâmara est, en outre, vice-président du Forum mondial des parlementaires islamiques, dont il est membre fondateur. Il est également connu pour être un fervent militant de la cause palestinienne. Ainsi, il est membre fondateur de l'Alliance internationale pour le soutien d'Al-Qods et de la Palestine (Istanbul). Il avait participé au Ferry de la liberté qui avait pris le départ de la Turquie vers Gaza afin de dénoncer le blocus israélien contre cette ville. Abdelkader Aâmara est marié et père de trois enfants.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.