Pedro Sánchez rencontre le Chef du gouvernement    Ferroviaire : Le Maroc dans la cour des grands    PLF 2019. La 2e partie adoptée à l'unanimité    Après Berlin, Macron en Belgique pour une rare visite d'Etat    Brexit : Coup d'envoi d'une ultime semaine « pénible » de négociations    Victoire et qualification du Maroc à la CAN 2019 : Les Lions du Cameroun ne sont plus indomptables    Insolite : Un tigre de Sumatra libéré du sous-sol d'un magasin en Indonésie    La Fondation Attijariwafa bank, partenaire de la 12e édition de la caravane AMGE    CSEFRS/UNICEF. Comment lutter contre les inégalités éducatives    Point de vue : La jeunesse nous met face à nos responsabilités!    Aide à la production cinématographique : 16 projets subventionnés    CAN-2019 : Première qualification pour la Mauritanie    Le cheval Taymour remporte le Grand Prix de SM le Roi Mohammed VI du pur-sang Arabe    Gestion des plaintes. Le Portail national peu connu des citoyens    La communication, encore et toujours    L'action Renault en baisse après l'enquête japonaise contre Ghosn    Meurtre de Khashoggi: Trump ne veut pas écouter « l'horrible » enregistrement    Takrim 2018. Rachid Yazami primé au Koweït    Amazigh. Les parlementaires appelés à rapprocher leurs visions    Financement sportif. Comment rétablir la confiance des investisseurs    Aid Al-Mawlid: SM le Roi préside une veillée religieuse à la mosquée Hassan à Rabat    Aujjar présente en Inde les réalisations du chantier de la réforme du système judiciaire au Maroc    Le peuple marocain célèbre l'anniversaire de SAR la Princesse Lalla Hasnaa    Sanofi récompense les travaux de recherche sur le diabète au Maroc    SM le Roi nomme les présidents du Conseil de la concurrence et de la CNDP    Edito : Tracer…    La Renaissance de Berkane remporte la coupe du trône, la toute première de son histoire    Trophées IBTA à Barcelone : Marrakech sacrée meilleure destination internationale du tourisme d'affaires    Coupe du Trône 2017-2018: la Renaissance de Berkane sacrée    Pourquoi l'équipe de France est passée au travers    Doublement gagnant    Michael Gove, l'improbable sauveur de Theresa May    News    Le Maroc à la conquête de l'espace    Les relations maroco-libanaises en débat à la FSJES de Mohammedia    Grâce au PSOE et au PP, le Parlement espagnol n'a pas servi de lieu de propagande séparatiste    Divers    Un collectif espagnol dénonce l'instrumentalisation de la question féminine par le Polisario    China Trade Week Morocco 2018 se tiendra à Casablanca    La CDG présente à Rabat son programme international pour l'Afrique    Les manifestations des "Gilets jaunes" ont fait un mort et plus de 400 blessés    Dakhla abrite la 11ème édition du Festival de la mode africaine    Le Liban invité d'honneur au Festival international du cinéma d'auteur    La Tribune du Nas : Maroc-Cameroun, Hakim & « lhakam »…    Sanofi récompense les travaux de recherche sur le diabète au Maroc    De la neige et des rafales de vents attendus ce week-end    Des artistes pour sauver une école    Spotify : Le service de streaming musical arrive au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mort par canicule : la FISA réagit
Publié dans Challenge le 20 - 08 - 2018

La FISA (Fédération Interprofessionnelle du Secteur Avicole) réagit à la déclaration qu'elle qualifie de fantaisiste, parue dans quelques quotidiens, selon laquelle la canicule aurait décimé 20% des élevages avicoles. Cet article appelle de sa part les observations suivantes :
1. En l'absence d'enquêtes rigoureuses sur le terrain officiellement initiées par les services vétérinaires de l'ONSSA, le chiffre déclaré ne correspond en aucune manière à la réalité. Il est même de nature à déstabiliser le marché et faire le jeu des spéculateurs.

1. Si le chiffre de 20% de mortalité était avéré, les prix auraient augmenté pour atteindre des niveaux excessifs. Depuis l'avènement de la canicule, le marché est approvisionné à un rythme normal et régulier. Les prix se sont stabilisés, le plus normalement possible, dans une fourchette moyenne de : 11 à 13 DH au kg vif départ ferme. Le chiffre de 20% qui a été avancé est donc faux et non fondé.

1. Il est clair qu'en période de canicule, les mortalités des élevages pourraient atteindre 5% à 6%, voir plus. Tout aussi évident qu'il pourrait y avoir des chutes de performances zootechniques de production, qui se traduisent par un ralentissement du cycle de croissance des volailles. Bien que légèrement élevés, ces taux de mortalité ne sont pas alarmants, et ce, par comparaison au taux normal de mortalités d'un élevage bien géré.
Pour le secteur avicole, le chergui est effectivement un facteur déstabilisant, une donnée à caractère récurrent qui, tous les ans, occasionne des pertes pour les éleveurs dont la situation financière demeure difficile, souligne la FISA.
Consciente des conséquences des vagues de chergui, la FISA a milité pour la mise en place de subventions pour l'acquisition de matériel de refroidissement des bâtiments d'élevage avicole. Le ministère de l'Agriculture a répondu favorablement à ses requêtes et a mis en place les subventions adéquates :
* Matériel de brumisation : 30% du coût avec un plafond de 18.000 DH/bâtiment de 500 m2 minimum.
* Système Pad Cooling pour les unités d'élevage excepté l'élevage de pondeuses en cage : 30% du coût avec un plafond de 30.000 DH/bâtiment de 500 m2 minimum.
* Système Pad Cooling pour les unités d'élevage de pondeuses en cage : 30% du coût avec un plafond de 120.000 DH/bâtiment de 500 m2 minimum.
Au cours du mois de mai dernier, la FISA a pris le soin de diffuser un avis aux aviculteurs les sensibilisant à l'intérêt de se doter du matériel adéquat en prévision des vagues de chergui de la saison d'été.
1. Pour éviter toute équivoque ou amalgame concernant l'évolution des données du secteur avicole, la FISA invite l'ensemble des médias et organes de la presse nationale à se renseigner auprès d'organes ou institutions crédibles , principalement les services du ministère de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, en l'occurrence la DDFP (Direction des Filières) et l'ONSSA, ainsi qu'auprès de la FISA qui, conformément à la loi n° 03-12, est reconnue seule inter-professionagricole de la filière avicole.
Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.