100 espaces de libre-service bancaire d'ici fin 2018    Oulmès. Confiante malgré la chute vertigineuse des résultats    PLF 2019 : Cap sur les secteurs sociaux    Point de vue : J'aime mon pays !    Tanjazz : Le succès toujours au rendez-vous    «Le Maroc d'ombre et de lumière», exposition de Daoud Aoulad Syad à Fès    Ligue des Champions: Le WAC domine et s'éclipse    La marine royale avorte une opération d'émigration clandestine à Martil    Bamako: Le Président malien reçoit Saâd Eddine El Othmani    «L'ITEX 2018 est dédié principalement aux startups»    Inwi présente le Cloud de demain à Casablanca    Le TNMV fait peau neuve pour la rentrée    Khadija Biadi, l'énergique enseignante dévouée à la promotion de tamazight    Coupe de la CAF : Le Raja au dernier carré, après sa victoire face au CARA Brazzaville    Le prince Moulay El Hassan préside la cérémonie de remise du Grand Prix Mohammed VI de saut d'obstacles    Liga : Le Real leader provisoire    Le Haras Royal de Bouznika domine le Championnat national des chevaux Pur-sang arabe    Plus de 4.000 jeunes à la 2ème Université des jeunes indépendants : Le RNI ne pratique pas le double langage    Divers    Une Journée pour éviter que la maladie d'Alzheimer ne tombe dans l'oubli    A Bangkok, des pompiers reconvertis en chasseurs de serpents    Inégalités : Le constat alarmant du CESE    Abandon scolaire : 221.958 écoliers concernés !    Casablanca Finance City a réalisé une émission obligataire verte « Green Bond »    La 2ème édition des journées portes ouvertes de la DGSN, du 26 au 30 septembre à Marrakech    Une commission du Parlement européen recommande l'approbation du nouvel accord agricole Maroc-UE    Le derby du Nord sans vainqueur ni vaincu    Achoura: Taroudant vibre au rythme de la Dakka    France : L'Appel des 88, Non aux violences conjugales !    Pétard mouillé    Une campagne de consultations gratuites pour les réfugiés subsahariens    Le médecins du privé en ont ras-le-bol    Le gouvernement libyen reconnu appelle l'ONU à agir face aux troubles    Theresa May humiliée à Salzbourg    Un Fajr de Haute volée    L'article 70 ou l'article épouvantail    Succès concluant de la journée d'étude de l'USFP "Régionalisation et déconcentration"    La coopération judiciaire sino-marocaine examinée à Rabat    Divers    Attentat d'Ahvaz: l'Iran remonté contre les Occidentaux et les Saoudiens    La poésie arabe en fête à Marrakech    Les sages de la Ligue des écrivaines du Maroc en conclave à Marrakech    Le chapeau d'Indiana Jones adjugé près de 450.000 euros aux enchères    Arrestation de l'ancien Premier ministre de Malaisie    Naufrage d'un ferry en Tanzanie: Au moins 207 décès !    E-U: L'accusatrice du juge Kavanaugh devant le Sénat jeudi prochain    Ebola de retour en RDC    Message de condoléances de SM le Roi aux membres de la famille de feu Mohammed Karim Lamrani    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mort par canicule : la FISA réagit
Publié dans Challenge le 20 - 08 - 2018

La FISA (Fédération Interprofessionnelle du Secteur Avicole) réagit à la déclaration qu'elle qualifie de fantaisiste, parue dans quelques quotidiens, selon laquelle la canicule aurait décimé 20% des élevages avicoles. Cet article appelle de sa part les observations suivantes :
1. En l'absence d'enquêtes rigoureuses sur le terrain officiellement initiées par les services vétérinaires de l'ONSSA, le chiffre déclaré ne correspond en aucune manière à la réalité. Il est même de nature à déstabiliser le marché et faire le jeu des spéculateurs.

1. Si le chiffre de 20% de mortalité était avéré, les prix auraient augmenté pour atteindre des niveaux excessifs. Depuis l'avènement de la canicule, le marché est approvisionné à un rythme normal et régulier. Les prix se sont stabilisés, le plus normalement possible, dans une fourchette moyenne de : 11 à 13 DH au kg vif départ ferme. Le chiffre de 20% qui a été avancé est donc faux et non fondé.

1. Il est clair qu'en période de canicule, les mortalités des élevages pourraient atteindre 5% à 6%, voir plus. Tout aussi évident qu'il pourrait y avoir des chutes de performances zootechniques de production, qui se traduisent par un ralentissement du cycle de croissance des volailles. Bien que légèrement élevés, ces taux de mortalité ne sont pas alarmants, et ce, par comparaison au taux normal de mortalités d'un élevage bien géré.
Pour le secteur avicole, le chergui est effectivement un facteur déstabilisant, une donnée à caractère récurrent qui, tous les ans, occasionne des pertes pour les éleveurs dont la situation financière demeure difficile, souligne la FISA.
Consciente des conséquences des vagues de chergui, la FISA a milité pour la mise en place de subventions pour l'acquisition de matériel de refroidissement des bâtiments d'élevage avicole. Le ministère de l'Agriculture a répondu favorablement à ses requêtes et a mis en place les subventions adéquates :
* Matériel de brumisation : 30% du coût avec un plafond de 18.000 DH/bâtiment de 500 m2 minimum.
* Système Pad Cooling pour les unités d'élevage excepté l'élevage de pondeuses en cage : 30% du coût avec un plafond de 30.000 DH/bâtiment de 500 m2 minimum.
* Système Pad Cooling pour les unités d'élevage de pondeuses en cage : 30% du coût avec un plafond de 120.000 DH/bâtiment de 500 m2 minimum.
Au cours du mois de mai dernier, la FISA a pris le soin de diffuser un avis aux aviculteurs les sensibilisant à l'intérêt de se doter du matériel adéquat en prévision des vagues de chergui de la saison d'été.
1. Pour éviter toute équivoque ou amalgame concernant l'évolution des données du secteur avicole, la FISA invite l'ensemble des médias et organes de la presse nationale à se renseigner auprès d'organes ou institutions crédibles , principalement les services du ministère de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, en l'occurrence la DDFP (Direction des Filières) et l'ONSSA, ainsi qu'auprès de la FISA qui, conformément à la loi n° 03-12, est reconnue seule inter-professionagricole de la filière avicole.
Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.