Maroc: report des festivités de la fête du Trône    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feu Ibrahim Aboubakr Harakat    Algérie: un journaliste condamné à 15 mois de prison pour des publications Facebook    Coronavirus : recul du nombre de salariés en arrêt temporaire du travail    PLF rectificative : la Fédération Marocaine de la Franchise se plaint de son exclusion    Du sang neuf à SG Maroc    France post-Covid-19: Macron décline les priorités de son plan de relance    Ait Taleb met en garde contre tout relâchement    Le café maure de la Kasbah des Oudayas rasé    Alger au pied du mur    Liga: le Real Madrid se rapproche du sacre    Serie A: l'Inter Milan se positionne derrière la Juventus    Premier League: Manchester United cale face à Southampton    Les amendements proposés par le PPS    Ouverture partielle des frontières : la croix et la bannière pour les MRE    2020, année de la promotion de la culture de la concurrence    L'émergence du cinéma digital    US Round Up du mardi 14 juillet – Déficit budgétaire, Angelina Jolie, Tyler Goodspeed, Ecoles, US coronavirus    France: une cérémonie du 14 juillet version Covid    Amnesty. Première gifle de Tel Aviv    Le SG du PPS reçoit les dirigeants des Jeunesses des partis politiques représentés au parlement    Enseignement supérieur : Examens exceptionnels au profit des étudiants bloqués à l'étranger    Wachma chante « Tay Tay » avec Madara    Présidentielles Polonaises: Réélection d'Andrzej Duda    Vague de chaleur à partir de mercredi au Maroc: les villes concernées (Alerte météo)    Cyclisme : Les coureurs retrouveront bientôt le peloton    Nouvelle rencontre réussie du président de l'ANME avec le ministre Othmane El Ferdaous    Remaniement ministériel en Tunisie    Air Arabia Maroc lance son programme de vols spéciaux    Casablanca: la mosquée Hassan II se prépare pour la réouverture (VIDEO)    Coronavirus : 111 nouveaux cas, 16.047 cas au total, mardi 14 juillet à 10h    Le roi Mohammed VI a écrit à Emmanuel Macron    Madame Erdogan et son sac à 50.000 dollars    Covid 19 : 111 nouveaux cas et 469 nouvelles guérisons ce mardi à 10h    Foot. Le Real se rapproche du titre    Impact Covid-19 – Tourisme : Le plan de relance en Conseil de gouvernement    Pêche au poulpe à Dakhla : Le quota global est fixé à 15.000 tonnes    Jim Ratcliffe, le milliardaire britannique qui veut s'offrir l'usine Daimler de Moselle    Premières élections régionales en Espagne depuis la pandémie    Spike Lee appelle à déboulonner les statues à l'effigie des "héros" des Etats esclavagistes    Feddal débarque au Sporting Lisbonne    Devant du public, la rentrée tonitruante des "Quatre fantastiques" du PSG    Premier League : Leicester surpris, Arsenal doublé    La reprise de la demande intérieure pourrait faire rebondir l'économie marocaine en 20214    Pourquoi Christopher Nolan ne veut pas de chaise sur ses tournages ?    Le CCM dévoile les projets de films admis à l'avance sur recettes    Mauvaises langues    Un artiste charismatique s'en va    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Covid-19 fait chuter les exportations marocaines en Barytine
Publié dans Challenge le 27 - 05 - 2020

La crise du Covid-19 poursuit ses dommages sur les recettes en devises pour le Maroc. En effet, après avoir frappé de plein fouet, à des échelles diverses, presque tous les secteurs exportateurs (à commencer par les Phosphates et dérivés et les trois « métiers mondiaux » du pays que sont l'Automobile, l'Aéronautique et les services en off-shoring) sans épargner les transferts MRE et le tourisme, c'est au tour de nos exportations en barytine de faire les frais de la pandémie du nouveau Coronavirus.
Aussi, ce minerai dont le Maroc est (très discrètement) le troisième producteur mondial, subit depuis quelques semaines un effondrement de la demande qui entraine dans son sillage ses cours mondiaux, ainsi que ceux de ses dérivés tels le Sulfate de Baryum et le Carbonate de Baryum. Il faut dire que l'usage principal de la Barytine (pour près de 80%) est lié aux forages d'exploration et d'exploitation pétrolière et gazière alors que les 20% restants, sont utilisés dans divers autres industries comme celles par exemple de la plasturgie, du papier & carton et du vernis. Or, avec la chute brutale du prix des hydrocarbures depuis le déclenchement de l'actuelle crise, les travaux de recherche et de forage pour ces combustibles fossiles sont pratiquement à l'arrêt à travers le monde.
Lire aussi | Coronavirus : la peur de l'autre
Une chute qui tombe mal, alors que le Maroc a redoublé d'efforts ces dernières années pour dépasser la barre du million de tonnes produits (plus exactement 1,1 million de tonnes en 2019 contre 2,9 millions et 2,2 millions respectivement pour la Chine et l'Inde), grâce aux investissements d'extension de capacités opérés chez les principaux acteurs au Maroc dans l'extraction et la transformation de la barytine, que sont La Compagnie Marocaine des Barytes et Ado Barite Morocco, filiale du groupe turc Ado Mining.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.