UC: une décision de Sajid crée la zizanie au sein du parti    Les divagations d'Alger et les mises au point musclées de l'UE    Ali Yata, il y a 23 ans ...    Covid-19 au Maroc: plus de précisions sur le protocole de traitement à domicile    Nouvel accident de camion en plein Casablanca (VIDEO)    Coronavirus: l'artiste Abderrazak Baba est décédé à Marrakech    Le parcours chrono-thématique des peintres marocains    Absence de mesures de sécurité sanitaire    Les victimes de l'immobilier!    Benchaâboun : 45 milliards de dirhams alloués au Fonds d'investissement stratégique    L'Atlético revient à Lisbonne six ans après    Boxe: le combat entre Mike Tyson et Roy Jones Jr reporté    OCP : Nouveau projet pour doubler la capacité de production d'Emaphos    Un investisseur saoudien met la main sur l'hôtel Cesar Palace & Spa de Tanger    Ministère de l'Education : un démenti, et après ?    L'engagement des jeunes pour une action mondiale    Dépistage gratuit pour les parlementaires : la coquetterie de trop ?    Alexandre Loukachenko, le président inamovible...    Google lance un dispositif d'alerte aux tremblements de terre    Que vive le Liban des lumières !    France: le Marathon de Paris finalement annulé    «Ne touche pas à mon patrimoine»    Casablanca: un camion-citerne percute une station-service (VIDEO)    Botola: résultats et classement de la 21e journée    Santé : nouvelle décision d'Ait Taleb après l'augmentation des cas    La riposte de Trump au « Spoutnik V »    Procès à distance: 306 audiences en une semaine    Explosion de Beyrouth : Un appel à l'aide lance sur facebook et Instagram    Le e-commerce, une tendance qui s'installe    RAM reconduit ses vols spéciaux jusqu'au 10 septembre    Les Marocains du monde, objet de toutes les sollicitudes    Chez les séparatistes, la corruption le dispute aux détournements en tous genres    Près d'un quart des chômeurs vivent dans la région de Casablanca-Settat    L'hôpital de campagne de Sidi Yahya El Gharb au centre de la polémique    Le Bayern part favori face au Barça    Europa League : United et l'Inter au denier carré    L'hôpital militaire marocain de Beyrouth entame son action    Mia la sainte, Mia « la salope »    Le jeune artiste Anas Khermoui expose sa "Vision sensible" à Essaouira    Antonio Banderas annonce avoir le Covid-19 le jour de ses 60 ans    Entre Brad Pitt et Angelina Jolie, c'est à nouveau la guerre    Botola Pro D1 : Le WAC s'impose face à l'OCK    Poutine: la Russie a développé le premier vaccin anti-Covid-19    Comment la dépression a eu raison de l'écrivaine Naima El Bezaz    La Jeunesse socialiste dans l'attente de la vérité sur la suspicion de collusion des compagnies pétrolières    « Spoutnik V », le vaccin russe anti-Covid    Trump évacué en pleine conférence de presse (VIDEO)    Ziad Atallah : L'aide marocaine intervenue au moment opportun    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Austérité budgétaire durable en vue
Publié dans Challenge le 02 - 07 - 2020

Le ministère de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l'Administration (MEFRA) vient de relancer la programmation budgétaire triennale (2021-2023), initialement lancée le 11 mars 2020, pour tenir compte de l'impact de la crise sanitaire.
En effet, les prévisions budgétaires initiales exprimées par l'ensemble des départements de l'Etat dans le processus budgétaire, lancé dès le début du mois de mars, sont actuellement totalement dépassées, voire remises en cause par la crise sanitaire et ses conséquences socio-économiques. Ce qui impose une révision des priorités, compte tenu notamment de la tendance à la baisse des principales ressources publiques ordinaires que sont les recettes fiscales.
Lire aussi | Coronavirus : Les Etablissements et entreprises publics autorisés à lancer des appels d'offres
L'orientation du MEFRA est axée principalement vers la priorité aux secteurs stratégiques de la santé et de l'enseignement, auxquels s'ajoutent le ministère de l'Intérieur et celui de la Défense. L'ensemble des autres départements et des établissements publics sous tutelle sont appelés à serrer la ceinture. Ces derniers sont invités à s'abstenir de la création de tout poste budgétaire pour l'année 2021. Quant aux dépenses de fonctionnement, elles doivent être strictement limitées aux dépenses nécessaires et indispensables, tout en persévérant dans leur rationalisation et leur optimisation et en tenant compte des contraintes inhérentes à la crise actuelle.
Pour les dépenses d'investissement, en fait structurellement indispensables pour la relance économique, la priorité doit être donnée aux projets en cours de finalisation, en particulier les projets ayant fait l'objet de conventions signées devant SM le Roi, et les projets bénéficiant d'un financement international, avec une préférence aux projets pris en charge par des entreprises nationales, en particulier celles utilisant des moyens locaux, tout en recourant à des modes alternatifs de financement, notamment dans le cadre de partenariats institutionnels ou dans le cadre du partenariat public-privé (PPP).
Lire aussi |Le déficit budgétaire continue de se creuser
Par ailleurs, cette démarche dans la programmation triennale (2021-2023) doit être étendue aux Services de l'Etat Gérés de Manière Autonome (SEGMA), aux Comptes spéciaux du Trésor et aux Etablissements et entreprises publics. Ainsi, Corona s'annonce durable sur le plan budgétaire.
Tribune et Débats
La tribune qui vous parle d'une actu, d'un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Economistes et autres experts, patrons d'entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s'y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.
Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.