ANP: Les ports de Casablanca et Jorf Lasfar réalisent 70,5% du trafic en 2021    Blinken à Kiev au chevet de la crise russo-ukrainienne    Vahid Halilhodzic : « Ce soir, je vais bien dormir... »    Le match contre le Gabon, «une belle leçon pour la suite de la compétition» (Halilhodžić)    Les Etats-Unis et l'Espagne souhaitent unir leurs forces pour trouver une solution au conflit du Sahara    Décès du docteur Noufissa Kabbaj. Un autre s'est éteint pas sa lumière [Par Jamal Berraoui]    Eruption volcanique aux îles Tonga : Trois décès confirmés (agence de l'ONU)    آيت الطالب: أزمة أدوية الزكام وكورونا مختلقة ولدينا مخزون يكفي لتغطية الحاجيات من 3 أشهر إلى 32 شهرا    Aït Taleb dément les allégations concernant une pénurie de médicaments    Réactions des Lions de l'Atlas après le partage face aux Panthères    CAN-2021 : Le Maroc fait match nul face au Gabon (2-2)    Akhannouch réagit à l'accord gouvernement-syndicats d'enseignement    Météo Maroc: jusqu'à -5 degrés prévus ce mercredi 19 janvier    Les syndicats d'enseignants : l'accord est un jalon "important" pour résoudre les enjeux pédagogiques    Les ports de Casablanca et Jorf Lasfar réalisent 70,5% du trafic en 2021 (ANP)    Covid-19 au Maroc: on connaît le prix du médicament Molnupiravir    Autoroute de contournement de Casablanca: démarrage des travaux d'élargissement    Maroc-Gabon: voici le Onze de départ des Lions de l'Atlas    Le Datacenter du ministère de l'Economie et des Finances certifié « Tier III » d'Uptime Institute    Pétrole: les prix au plus haut depuis 2014    Un triste bilan sur le plan économique et social    Ronaldo honoré pour son record de buts en sélection    Le ministère de la culture bien déterminé à promouvoir le théâtre et le cinéma au Maroc (Ministre)    « Le Point de Déclin » de Fatiha Morchid    «Art& Lights» associe deux univers oniriques    « INTROSPECTION » ou le « Voyage d'arts d'abstraction Russe par l'œil de l'artiste Marocain »    Musées : la FNM tient la première réunion de son comité directeur    Compteur coronavirus : les contaminations repartent à la hausse, 7.756 nouveaux cas en 24H    Résidence culturelle : appel à projets 2022 sur le fait religieux    La mère de Gad El Maleh va livrer du couscous marocain dans le monde entier    Dominic Cummings, l'ex-éminence grise devenu l'ennemi juré de Boris Johnson    Tarfaya: 45 candidats à l'immigration sauvés par la Marine    HCP: une majorité gouvernementale hégémonique implique une dynamique des réformes    Azrou : Arrestation d'un individu en état d'ivresse, ayant provoqué un accident    Covid-19. Omicron représente 95% des cas positifs au Maroc [Ministère de la Santé]    M. Daki: La justice numérique, un des piliers de la réforme globale du système judiciaire    Maroc-Espagne : les mots insuffisants de Pedro Sánchez    CAN 2021 / Halilhodzic: « C'est la Fédération Royale Marocaine de football qui paye mon salaire et non la CAF ! »    Présidence du Parlement européen: quatre candidats à la succession de David Sassoli    Commerce international : un partenariat CGEM-ADII pour l'accompagnement des entreprises    Tourisme : Le gouvernement accorde un montant de 2MMDH pour soutenir le secteur    Sécurité routière: NARSA dévoile son plan national de contrôle (2022-2024)    Session de formation sur l'éducation inclusive et l'autisme    Un séisme de 4,9 secoue le centre de la Turquie    Sahara : Washington réitère son soutien à l'envoyé onusien de Mistura    Une tempête de neige balaie le Canada    Conseil de gouvernement : la marque «Morocco Tech», en tête de l'ordre du jour    Peu de réussites, beaucoup de fustrations: un an de mandat Biden    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Vaccin anti-Covid : les essais marocains bientôt lancés
Publié dans Challenge le 31 - 08 - 2020

Le Maroc et le laboratoire chinois Sinopharm CNBG ont conclu deux accords de coopération en matière d'essais cliniques du vaccin anti-Covid-19. Ces accords ont pour objectif de faire participer le Maroc aux essais cliniques de phase III du vaccin, à savoir les tests sur les humains.
Les essais du vaccin porteront, dans un premier temps, sur des volontaires dans les prochains jours. « Cette étude clinique va s'étaler sur un an. Le laboratoire Sothema a été contacté par le ministère de la Santé pour la superviser. Ainsi, 600 volontaires âgés de plus de 18 ans prendront part à cette étude aux CHU Ibn Sina et l'Hôpital Militaire d'Instruction Mohammed V, ainsi que le CHU Ibn Rochd de Casablanca », souligne Lamia Tazi, présidente-directrice générale de Sothema.
Lire aussi | Evolution du Coronavirus au Maroc : 1343 nouveaux cas, 61.399 au total, dimanche 30 août à 18 heures
En participant aux essais de la phase III du vaccin de Sinopharm CBG, le Royaume a beaucoup à gagner. D'abord, cela permettra de tester ce vaccin sur une population marocaine. « C'est très important. C'est la première fois que des essais se font pour tester l'efficacité d'un vaccin sur une population marocaine. Cela nous permettra de jauger l'efficacité sur place. Deuxièmement, il s'agit d'une première d'un point de vue technique. Le Maroc aura ainsi une nouvelle expertise dans les études cliniques. Ces études vont être publiées au niveau international et le Royaume pourra se placer dans la réalisation des études cliniques à l'avenir », explique la PDG. De plus, les accords conclus permettront au Maroc d'avoir son propre vaccin dans les meilleurs délais, a noté le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb.
Lire aussi | Coronavirus : Plusieurs établissements fermés à Casablanca
Quid de l'exposition des volontaires au coronavirus ? « Du tout. Au contraire, ils seront soumis à un test PCR et seront écartés de l'étude s'ils sont positifs. Pour s'assurer de l'efficacité du vaccin, nous testons l'immunogénicité. En d'autres termes, nous calculons le nombre d'anticorps produits par le corps une fois le vaccin administré. Un calcul permet de déterminer si oui ou non le vaccin a permis au corps de se défendre. Le Maroc s'occupe de cette partie en plus du suivi des effets indésirables. Quant à l'efficacité, plusieurs autres critères entrent en jeu dont les tests se font dans d'autres pays comme l'Argentine et les Emirats arabes unis », explique Lamia Tazi. Elle ne cache pas son optimise quant à une production locale du vaccin. « Bien sûr, c'est un espoir. Dans ce contrat, Sothema ne fait que de la prestation de service pour les études clinique. Nous n'avons pas discuté de la fabrication mais évidemment j'espère que le Maroc produira ce vaccin localement », souligne-t-elle. A noter qu'en plus de Sothema, RMA prend également part à cette étude en assurant les volontaires, aux côtés du comité d'éthique et la Direction du médicament et de la pharmacie au niveau du ministère de la Santé et la Commission Nationale de Contrôle de Protection des Données à Caractère Personnel (CNDP).
Pour rappel, en étant le sixième plus grand producteur de vaccins au monde, Sinopharm, qui est en mesure de produire tous les vaccins du programme national de vaccination en Chine, est aussi le fournisseur de plus de 80% des vaccins utilisés dans le programme élargi de vaccination en Chine (PEV). Le Groupe pharmaceutique est en mesure de produire jusqu'à 900 médicaments et possède 15 des marques commerciales les plus réputées en Chine. Le vaccin candidat inactivé contre la Covid-19 développé par Sinopharm devrait arriver sur le marché d'ici la fin du mois de décembre. Le processus d'autorisation de mise sur le marché débutera une fois la troisième phase des essais cliniques à l'étranger sera terminée, avait informé le PDG du Groupe, Liu Jingzhen. Sinopharm possède à Pékin une unité de production capable de fabriquer 120 millions de doses par an, tandis qu'une autre usine de la société à Wuhan est capable de produire 100 millions de doses par an.
Tribune et Débats
La tribune qui vous parle d'une actu, d'un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Economistes et autres experts, patrons d'entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s'y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.
Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.