Climat : Des jeunes leaders marocains à l'honneur dans le cadre d'une campagne lancée par l'ONU    Mali: Un militaire français tué dans une attaque contre un camp de l'opération Barkhane à Gao    Essaouira : Le programme complémentaire de réhabilitation de Mogador, objet d'une visite ministérielle    Crise ukrainienne : Evacuation des familles du personnel de l'ambassade US en Ukraine    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 23 Janvier 2022 à 16H00    Images animées : Après 35 ans de gloire, le GIF est ringardisé    Italie: Berlusconi renonce à briguer la présidence    Lancement à Témara d'un projet centré sur le renforcement de la participation politique des femmes    Cameroun: Au moins 16 morts dans un incendie "accidentel" dans une discothèque de Yaoundé    Alger au fond de l'isolement!    La femme marocaine traditionnelle à l'honneur    Omicron : Voici la partie du corps où le variant frappe en premier    Le Maroc, premier pays de destination de l'émigration française en Afrique    Eliminatoires Mondial Costa Rica : Les sélections féminines marocaine et sénégalaise font match nul    Club des Avocats au Maroc : Plainte déposée contre Hafid Derradji    Tayeb Hamdi : Le sous variant BA.2 d'Omicron nécessite plus de vigilance que d'inquiétude    Covid: Record quotidien d'infections en Russie pour le troisième jour consécutif    Le lac Aguelmam Azegza près de Khénifra accueille la 5e édition du «Ice Swim in Morocco»    Invité d'Info Soir, Rachid Benzine dit tout sur son nouveau livre « Voyage au bout de l'enfance » (Vidéo)    Casablanca : Le centre de santé Oum Keltoum-Al Walaa inauguré    CAN2021 - Huitièmes : Burkina-Faso – Gabon (17h), Tunisie- Nigéria (20h)    Températures prévues pour le lundi 24 janvier 2022    Halilhodžić : le match contre la RD Congo, ce sera du 50-50    CAN 2021 : 12 cas positifs au Covid-19 dans la sélection des Comores    Remontada spectaculaire des Rojiblancos face à Valence    BAM: Les indicateurs hebdomadaires en 5 points clés    Un think tank canadien interpelle l'ONU    Covid-19: Pékin dépiste un quartier entier, à deux semaines des JO-2022    Covid-19: le sous variant BA.2 nécessite plus de vigilance que d'inquiétude (expert)    Sahara marocain: le SG de l'ONU réaffirme la centralité du processus politique onusien    Togo. La charte des partis politiques change    Magazine : Saïd Afifi, âme de déconstruction massive    L'Humeur : Quand échoppe trouve carouble à son battant    Open d'Australie: Nadal trop fort pour Mannarino (VIDEO)    Novak Djokovic veut jouer l'Open d'Australie en 2023    Les Etats arabes du Golfe cherchent à « restaurer la confiance » avec le Liban m    Une ONG américaine dénonce l'utilisation des enfants-soldats dans les camps de Tindouf    Législatives à Chypre-Nord sur fond de crise économique    Manger ou se chauffer ? Le choix cornélien de Britanniques face à l'envolée des prix    Maroc/Météo : temps assez froid et faibles pluies par endroits ce dimanche 23 janvier    Présidentielle 2022 : Emmanuel Macron toujours en tête des intentions de vote au premier tour    Aéroport de Zagora : hausse de 180% du trafic passagers en 2021    La ville de Casablanca s'associe à la campagne "Informer les femmes, transformer les vies"    Sahara. Guterres: « Il est dans l'intérêt de tous de résoudre une fois pour toutes ce différend »    Le bureau du Cercle d'Amitié Maroc-Israël reçu par la présidente de la commune de Casablanca    L'humoriste Hamza Filali a célébré son mariage (VIDÉO)    The Voice : Le rappeur maroco-néerlandais Ali B accusé d'agressions sexuelles    Brésil: les défilés du carnaval de Rio de Janeiro reportés en avril pour cause de pandémie (officiel)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Vaccin anti-Covid : les essais marocains bientôt lancés
Publié dans Challenge le 31 - 08 - 2020

Le Maroc et le laboratoire chinois Sinopharm CNBG ont conclu deux accords de coopération en matière d'essais cliniques du vaccin anti-Covid-19. Ces accords ont pour objectif de faire participer le Maroc aux essais cliniques de phase III du vaccin, à savoir les tests sur les humains.
Les essais du vaccin porteront, dans un premier temps, sur des volontaires dans les prochains jours. « Cette étude clinique va s'étaler sur un an. Le laboratoire Sothema a été contacté par le ministère de la Santé pour la superviser. Ainsi, 600 volontaires âgés de plus de 18 ans prendront part à cette étude aux CHU Ibn Sina et l'Hôpital Militaire d'Instruction Mohammed V, ainsi que le CHU Ibn Rochd de Casablanca », souligne Lamia Tazi, présidente-directrice générale de Sothema.
Lire aussi | Evolution du Coronavirus au Maroc : 1343 nouveaux cas, 61.399 au total, dimanche 30 août à 18 heures
En participant aux essais de la phase III du vaccin de Sinopharm CBG, le Royaume a beaucoup à gagner. D'abord, cela permettra de tester ce vaccin sur une population marocaine. « C'est très important. C'est la première fois que des essais se font pour tester l'efficacité d'un vaccin sur une population marocaine. Cela nous permettra de jauger l'efficacité sur place. Deuxièmement, il s'agit d'une première d'un point de vue technique. Le Maroc aura ainsi une nouvelle expertise dans les études cliniques. Ces études vont être publiées au niveau international et le Royaume pourra se placer dans la réalisation des études cliniques à l'avenir », explique la PDG. De plus, les accords conclus permettront au Maroc d'avoir son propre vaccin dans les meilleurs délais, a noté le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb.
Lire aussi | Coronavirus : Plusieurs établissements fermés à Casablanca
Quid de l'exposition des volontaires au coronavirus ? « Du tout. Au contraire, ils seront soumis à un test PCR et seront écartés de l'étude s'ils sont positifs. Pour s'assurer de l'efficacité du vaccin, nous testons l'immunogénicité. En d'autres termes, nous calculons le nombre d'anticorps produits par le corps une fois le vaccin administré. Un calcul permet de déterminer si oui ou non le vaccin a permis au corps de se défendre. Le Maroc s'occupe de cette partie en plus du suivi des effets indésirables. Quant à l'efficacité, plusieurs autres critères entrent en jeu dont les tests se font dans d'autres pays comme l'Argentine et les Emirats arabes unis », explique Lamia Tazi. Elle ne cache pas son optimise quant à une production locale du vaccin. « Bien sûr, c'est un espoir. Dans ce contrat, Sothema ne fait que de la prestation de service pour les études clinique. Nous n'avons pas discuté de la fabrication mais évidemment j'espère que le Maroc produira ce vaccin localement », souligne-t-elle. A noter qu'en plus de Sothema, RMA prend également part à cette étude en assurant les volontaires, aux côtés du comité d'éthique et la Direction du médicament et de la pharmacie au niveau du ministère de la Santé et la Commission Nationale de Contrôle de Protection des Données à Caractère Personnel (CNDP).
Pour rappel, en étant le sixième plus grand producteur de vaccins au monde, Sinopharm, qui est en mesure de produire tous les vaccins du programme national de vaccination en Chine, est aussi le fournisseur de plus de 80% des vaccins utilisés dans le programme élargi de vaccination en Chine (PEV). Le Groupe pharmaceutique est en mesure de produire jusqu'à 900 médicaments et possède 15 des marques commerciales les plus réputées en Chine. Le vaccin candidat inactivé contre la Covid-19 développé par Sinopharm devrait arriver sur le marché d'ici la fin du mois de décembre. Le processus d'autorisation de mise sur le marché débutera une fois la troisième phase des essais cliniques à l'étranger sera terminée, avait informé le PDG du Groupe, Liu Jingzhen. Sinopharm possède à Pékin une unité de production capable de fabriquer 120 millions de doses par an, tandis qu'une autre usine de la société à Wuhan est capable de produire 100 millions de doses par an.
Tribune et Débats
La tribune qui vous parle d'une actu, d'un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Economistes et autres experts, patrons d'entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s'y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.
Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.