Concours national de langue russe    Marhaba 2021 : arrivée du premier navire au port Tanger Med [Vidéos]    Sopriam inaugure un nouveau DS Store à Casablanca    La Douane met en service une nouvelle version de la plateforme digitale [email protected]    RAM: ouverture d'une nouvelle ligne Dakhla-Paris    Gestion d'actifs: une révolution est en marche    Le Maroc élu meilleur émetteur africain sur le marché financier international en 2021    Le réalisateur de télévision Chakib Benomar n'est plus    Tifinagh...et le football    Prévisions météorologiques pour le vendredi 18 juin 2021    SEM Pekka Hyvönen, Ambassadeur de la Finlande au Maroc : « Nous comptons faire du Maroc le pont entre la Finlande et les autres pays africains »    ONDA : 15 aéroports obtiennent le label "Airport Health Accreditation" de l'ACI    Coupes de la CAF : WAC et Raja pour briller sur le continent    Quatre ministres d'origine marocaine au sein du nouveau gouvernement israélien    Autriche: Retour à la normalité, le masque FFP2 n'est plus obligatoire    MRE/Prix des traversées maritimes: un projet de décret adopté    Nouvelle consécration pour Fouzi Lekjaa    Euro 2020: le Danemark tombe face à la Belgique (VIDEO)    Officiel : Sergio Ramos dit adieu au Real Madrid    Championnat d'Italie: Buffon de retour à Parme    CGLU : Boudra appelle à une réponse rapide aux exigences des villes africaines en matière de développement post-pandémie    La promotion des relations bilatérales au menu des entretiens de M. Bourita avec le président de l'Assemblée nationale de Serbie    Maroc/Covid-19: le bilan de ce jeudi 17 juin    Ouverture d'un hôpital privé à El Jadida    Météo Maroc: de la pluie attendue ce vendredi 18 juin    9 personnes arrêtées pour fabrication et vente d'armes blanches    Voyages : Ryanair lance une action en justice contre le gouvernement britannique    Le Maroc, premier pays arabe et africain à devenir «Membre Associé»    Après Biden-Poutine, Moscou salue le « bon sens » américain sur le dialogue stratégique    L'effet papillon et l'énergie créatrice    Disney investit l'animation africaine de science-fiction    Botola / IRT-RCA (0-3) : Le Raja assure et se rassure    Le chef du Hamas loue le rôle du Royaume dans la promotion de la paix    Législatives algériennes : les islamistes envisagent de faire partie de la prochaine coalition    Les Etats-Unis adoptent un jour férié commémorant la fin de l'esclavage    Allemagne : deux morts dans une fusillade, opération policière en cours    RAM. Vols additionnels à partir de l'Europe: voici les détails (PHOTO)    Célébration de la Journée nationale de la résistance : Une consécration de l'épopée de l'histoire de la lutte nationale    Sahara marocain: le Gabon apporte son « plein soutien » à l'initiative d'autonomie    L'ONMT lance une campagne de communication dédiée à la diaspora    Le projet de loi portant charte des services publics adopté à l'unanimité    La justice met la pression sur l'armée espagnole    Botola Pro : Victorieux, le Raja revient à trois points du WAC    Championnat arabe d'athlétisme : les Lions de l'Atlas débutent avec 3 médailles au 1er jour    Le réalisateur marocain Chakib Benomar n'est plus    Le clip de la chanson est porté par Assaad Bouab : Jihane Bougrine sort «Serek F'Bir»    Exposition: Hé, voilà une abstraction ni arrogante ni froide !    Parution: roman trépidant d'une trahison    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Coronavirus : le télétravail au Maroc a besoin d'une loi-cadre [Etude]
Publié dans Challenge le 23 - 09 - 2020

L'instauration du confinement en mars dernier par les autorités a contraint de nombreuses entreprises à expérimenter le télétravail. Plus de cinq mois après, plusieurs voix s'élèvent pour appeler l'Etat à encadrer le télétravail. C'est le cas de cette nouvelle étude qui vient d'être publiée et qui prône notamment une réglementation du télétravail.
Baptisée « Le télétravail au Maroc: Nouveaux espaces, nouvelles temporalités : Nouveaux rapports au travail ? », cette étude estime que la mise en place du télétravail implique un véritable changement de paradigme. Le rapport, publié par Economia, centre de recherche de HEM, précise que ce nouveau paradigme nécessite de nouveaux règlements, voire une loi-cadre qui normerait la pratique du télétravail. « Ce cadre aura pour objectif de limiter les abus et les risques, régler les différends en cas de problèmes et encadrer les problématiques d'assurance et de rémunération », souligne-t-on. Notons que cette étude dévoile notamment les réalités du télétravail et apporte également des solutions pour faire évoluer son cadre. Elle a été réalisée durant la période allant de mars à juin 2020 où le télétravail a été imposé par les contraintes du nouveau coronavirus.
Lire aussi| Le groupe agroalimentaire Dalia renforce son pôle industriel
« En effet, la nature de l'activité, la nature du poste et de la tâche, la position hiérarchique, l'appétence de travailler seul ou en groupe dans un espace physique commun, la culture de l'entreprise et le degré d'intégration du télétravail et au niveau d'exigence et aux sollicitations au bureau ou à domicile sont des éléments qui influent directement sur la perception du télétravail. Cette perception dépend également de la conception du bien-être de tout un chacun, des ressources et contraintes budgétaires et du rapport au changement », indique le rapport.
« Or l'ensemble des experts sondés, qu'ils soient managers, cadres intermédiaires, chefs de projet, dirigeants ou experts, s'accordent tous sur la nécessité de fixer de nouveaux cadres. Ils vont même jusqu'à prôner une révolution de cadres managériaux où les managers doivent apprendre davantage à accepter de lâcher du lest en termes de contrôle et de faire confiance a priori à leurs collaborateurs », poursuit le rapport, ajoutant qu'ils doivent également réinventer de nouveaux modes de coordination, de contrôle et d'évaluation et développer davantage un management par objectifs qui nourrirait l'autonomisation des équipes.
Lire aussi| Abdellatif Jouahri : « tant que c'est pour le financement sain de l'économie, je financerai toutes les demandes du secteur bancaire »
Par ailleurs, l'étude démontre également que la progression lente et régulière du télétravail dans le monde s'accompagne de la convergence de nombreux enjeux sociaux, économiques, politiques, voire environnementaux. L'auteur du rapport estime ainsi qu'il peut être une réponse à la pollution par la réduction des émissions de gaz à effets de serre induite par la limitation des transports ou comme un moyen de réaménager les territoires par la délocalisation d'activités hors des grands pôles. « Le télétravail constitue dans cette perspective une économie d'énergie et donc financière, comme il peut l'être pour l'entreprise, qui y voit un intérêt croissant grâce à une meilleure rentabilité de sa structure », fait observer le document.
La pandémie mondiale Covid-19 marque indubitablement un tournant dans cette progression, en imposant aux organisations privées comme publiques, une nouvelle réflexion quant à l'intégration du processus de travail à distance, voire de modification plus ou moins importante de leurs modèles d'affaires et configurations organisationnelles.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.