L'istiqlalien Abderrazak Afilal n'est plus    Caricatures outrageuses : le Maroc dénonce une « provocation insultante »    Covid-19 : hausse inquiétante des cas à Rabat-Salé-Kénitra    Bank Al-Maghrib : les indicateurs hebdomadaires    Décès du Combattant Abderrazak Afilal    Nouvelle visite au Maroc du président de la Chambre des représentants de la Libye    La Zambie se dote d' une ambassade au Maroc    Daya de Dar Bouazza bientôt propriété privée ?    Evolution du Coronavirus au Maroc : 3020 nouveaux cas, 197.481 au total, dimanche 25 octobre à 18 heures    A Casablanca, le vélo a le vent en poupe    Le président algérien à l'isolement après plusieurs cas suspects de coronavirus proches    Le Real s'offre le Barça au Camp Nou    Les Rouges voient rouge    La digitalisation, un levier clé pour une montée en gamme de l'industrie agroalimentaire    Le Secrétaire général de l'ONU dévoile le brigandage des polisariens    L'ONMT booste le déploiement de Ryanair sur le Maroc    Les soins du visage digitaux sont-ils l'avenir de la beauté ?    Le Pr. Redouane Rabii a la médecine dans la peau et la patrie dans le cœur    Le coronavirus se propage comme une trainée de poudre    Ahmed Boukouss, recteur de l'Institut Royal de la culture amazighe    "Au détroit d'Averroès ". Une enquête ouverte sur le devenir d'une figure de la pensée    Hommage à Said Taghmaoui au Festival du film d'El Gouna    Budget 2021 : le détail des investissements dans les régions    Le WAC quitte la compétition la tête baissée    Raja de Casablanca-Zamalek reporté au 1er novembre    Botola: Le Libyen Mohamed Anis Saltou rejoint le FUS    France-Plan social : Nokia revoie sa copie    Le Maroc et la République centrafricaine, déterminés à consolider leurs relations bilatérales    PCNS : La démondialisation en débat    Confessions dominicales : De la défense des droits de l'homme à l'exploitation sexuelle    En Méditerranée, l'action du Maroc est guidée par une Vision Royale volontariste    Le blasphème dans le monde : droit ou délit ?    Restreindre oui mais expliquer et contrôler    Beyrouth: L'hôpital marocain de campagne a atteint les objectifs fixés    La classe moyenne agressée!    Agroalimentaire: Secouée par la crise, Danone se réorganise    La Place Jamaâ El Fna renoue avec le spectacle    L'idéal islamique marocain débattu à Pretoria    Pop philo, quand tu nous tiens!    Fouzia Nejjar ou le double défi    Adel Taarab va rester au Benfica    Samsung annonce le décès de son président, Lee Kun-hee    Vaccin anti-covid au Maroc: Dr Ibrahimi donne son point de vue    Ligue 1 : le match Lens-Nantes reporté à cause du Covid-19    Débuts difficiles pour Ziyech avec Chelsea (vidéo)    Covid-19: Mohamed Melihi admis en soins intensifs    Beyrouth : Mission accomplie pour l'Hôpital de campagne marocain (vidéo)    Les figurants du film "L7asla" réclament «leur dû», Sonia Terrab répond    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Morts dus au Covid-19 : le Maroc fait, désormais, partie des 40 pays les plus endeuillés au monde
Publié dans Challenge le 28 - 09 - 2020

Près de neuf mois après l'apparition officielle des premiers cas de contamination au Covid-19 dans la province de Hubei (Chine), cette pandémie vient dépasser entre la nuit du 28 au 29 septembre la barre du million de morts à travers le monde, dont plus de la moitié est à déplorer chez quatre pays seulement à savoir les Etats-Unis, le Brésil, l'Inde et le Mexique.
La Chine qui fut, pourtant, à l'origine de ce virus ne revendique qu'un peu plus de 85.000 cas. Une « performance » qui vient couronner les mesures draconiennes mises en place de façon très autoritaire par le pouvoir chinois dès le mois de février de l'année en cours.
Lire aussi | Coronavirus : 97% des pharmaciens alertent sur une rupture de stock de la chloroquine
Pour un nombre de contaminations tous pays confondus qui totalise 33,3 millions de cas, le taux de létalité actuel du coronavirus se stabilise mondialement à 3%. Mais ce ratio moyen masque une forte disparité entre les pays où il flirte voire dépasse les 10% comme la Belgique (9%) et d'autres où il demeure limité à moins de 1% comme pour le Koweït (0,6%). Comparativement aux deux autres pandémies qui ont marqué l'histoire de l'humanité (notamment celle postérieure à l'antiquité), le Covid-19 est indéniablement nettement moins virulent que la peste noire qui a fait 25 millions de morts en Europe et, dans une moindre mesure, en Afrique du Nord au milieu du XIVème siècle et dont le taux de létalité était proche de 100% (une personne contaminée ne s'en sortait presque jamais) ou la grippe espagnole qui a fauché, au sortir de la première guerre mondiale, entre 50 à 100 millions de morts (selon les différentes estimations). Le taux de létalité de celle qu'on appelait la Grande Tueuse a été, quant à lui, entre 5% et 10%.
Lire aussi | Coronavirus : le dépistage élargi à tous les laboratoires [Document]
Ceci étant pour la comparaison historique qui jette une lumière objective sur le Covid-19 et sa dangerosité relative. Quant à la position du Maroc dans les sinistres statistiques mondiales de cette nouvelle pandémie, elle n'est pour l'instant ni reluisante ni des plus inquiétantes. Avec 2069 décès cumulés à ce jour pour 117.685 cas de contaminations au Covid-19 (depuis le 1er cas recensé le 2 mars 2020), notre pays se range parmi les nations présentant un taux de létalité faible à modéré avec 1,8%. Toutefois, la progression soutenue du nombre de contaminations depuis la fin de l'été a hissé le Maroc au seuil du top 35 des pays les plus touchés en pointant, désormais, au 31ème rang juste derrière la Roumanie (pays deux fois moins peuplé que le nôtre). Quant au classement nécrologique par nombre de morts, le Maroc vient de faire son entrée, depuis quelques jours seulement, dans le top 40 des pays les plus endeuillés par la pandémie en dépassant la barre des 2000 morts (39ème rang avec 2069 décès). Rappelons qu'avec ses 37 millions d'habitants (dernières estimations de l'OMS), le Maroc se classe au 40ème rang des pays les plus peuplés au monde en s'intercalant entre le Canada qui nous dépasse de quelques centaines de milliers d'habitants et l'Arabie saoudite qui compte près de deux millions de moins.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.