Elle est décédée mardi soir : Zhour Maamri s'en va    Tremblements de terre : L'Unesco met à la disposition du Maroc 7 équipements d'alerte précoce    Terrorisme : la DGST a fourni des renseignements précis au FBI    Evolution du coronavirus au Maroc : 867 nouveaux cas, 467.493 au total, mardi 26 janvier 2021 à 18 heures    Bank of Africa et la SIACE s'allient pour le renforcement du commerce extérieur    L'ambassadeur israélien arrivé au Maroc...une première depuis deux décennies    Dialogue Stratégique Maroc-USA : la coopération dans la lutte contre la prolifération nucléaire à l'ordre du jour    Plan de relance. Ça va décarboniser    Fruits et légumes : Les exportations marocaines en hausse    Cause nationale : Biden confirme la proclamation US sur la marocanité du Sahara    Les milices privées reniables d'Erdoğan déstabilisent le Moyen-Orient    Décès de Mohieddine Chekrouni    De Larbi Ben Mbarek à Youssef En-Nesyri: Les Lions de l'Atlas continuent de rugir dans l'arène de la Liga    Le match sera «décisif» pour les deux sélections (Lhoucine Ammouta)    Le Premier secrétaire de l'USFP reçoit les organisations de la jeunesse des partis politiques    Formation dans le numérique au profit de de 50.000 étudiants    Moncef Slaoui : fier du succès du vaccin, l'ancien responsable scientifique de Warp Speed parle de politique, de présidents et de futures pandémies    Le textile marocain en quête d'un fil d'Ariane    Notre diversité culturelle est une source inépuisable d'enrichissement    Les galeries d'art improvisent pour ne pas disparaître    La FNM lance un concours pour la création graphiques de son Logo    Appel à candidature pour une résidence d'écriture à Meknès    Marrakech. Quand l'Art s'invite au Palmeraie Rotana Resort    Exposition. Spirit of the letter de Larbi Cherkaoui    France: l'Institut Pasteur arrête le développement de son principal projet de vaccin    Microcrédit : 10 millions d'euros de prêt de la BEI à Jaïda    Maroc: Près de 38% des entreprises ont réduit leurs effectifs    Dakhla : un rallye classique et sportif pour célébrer la marocanité du Sahara    Le gouvernement s'écroule, place aux consultations tous azimuts    Vaccins anti-Covid: doit-on craindre des effets indésirables ?    Bouayach : «une source d'inspiration pour un modèle non-institutionnel de dialogue interculturel»    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Etats-Unis : Un soldat américain pro Daech arrêté grâce à la DGST marocaine    Le Maroc, un modèle en matière de préservation des traditions, notamment juives    Cyber-sécurité : le dispositif de Maroc Telecom    AfricaPay ambitionne de devenir la première néo-banque du continent    Le Maroc réitère son appel pour la création d'une Plateforme d'experts africains pour la lutte contre les épidémies    Une nouvelle émission dédiée le 3 février à la culture juive sur Medi1TV    Maroc-Ouganda, un match couperet    Hommage aux personnalités sportives qui se sont illustrées en 2020 : Malgré la pandémie, la SNRT perpétue la tradition    Pétitions : Enième tentative de réanimation    Warning du Centre antipoison / «M'khinza» : Attention danger!    Fkih Ben Saleh : Un escroc mis hors d'état de nuire    Marrakech : Une Allemande se jette du 5ème étage d'un immeuble    Législation : Un bilan maigre se profile    CHAN / Groupe « C » : Ce soir, Maroc-Ouganda, pour rectifier et se qualifier !    CHAN : Bien que décimée par la Covid-19, la RDC bat le Niger (2-1)    CHAN / Covid-19 : Baâdi testé positif, il sera remplacé par Nemssaoui    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Al Moutmir semis-direct : OCP lance la deuxième phase du programme
Publié dans Challenge le 30 - 11 - 2020

Le groupe OCP lance la phase II du programme Al Moutmir semis-direct qui vise 20000 hectares, soit le double de la superficie couverte l'année dernière. L'objectif de ce programme, lancé en octobre 2019, est de renforcer la résilience de l'agriculture nationale et préparer les professionnels du secteur à mieux faire aux changements climatiques et à la rareté des précipitations.
« Suite aux résultats très encourageants de la première phase du programme Al Moutmir de semis direct lancée en octobre 2019, OCP et dans la continuité de son engagement en faveur du développement d'une agriculture plus résiliente face aux changements climatiques, lance la deuxième phase de ce programme pour la campagne agricole 2020-2021 », annonce l'OCP. Les 20000 hectares visés concerneront plus de 100 localités dans 23 provinces réparties sur différentes zones agro-climatiques. Cette deuxième phase, qui va bénéficier à plus de 4000 agriculteurs, ciblera les céréales et les légumineuses en premier, mais aussi d'autres cultures à fort potentiel comme les oléagineuses. « Plus de 40 semoirs ont été mis à la disposition des organisations professionnelles porteuses dans différentes régions du Royaume. Les petits agriculteurs accompagnés dans le cadre de l'initiative Al Moutmir vont bénéficier des semoirs mis à leur disposition pour effectuer l'opération de semis avec zéro labour », précise l'OCP.
Lire aussi| Entreprises : la CGEM et IFC lancent une nouvelle initiative pour renforcer l'employabilité des femmes
Notons que l'offre Al Moutmir de semis direct est déployée dans le strict respect des mesures sanitaires et de distanciation sociale dictées par les autorités compétentes. On apprend aussi que plus de 600 plateformes de démonstration de semis direct seront installées et suivies, suivant un itinéraire technique et un protocole scientifique permettant de transmettre aux agriculteurs les bonnes pratiques agricoles (notamment de fertilisation raisonnée et de lutte intégrée) et comparer les résultats obtenus par rapport à un témoin conduit par l'agriculteur en mode conventionnel. « Le recours au digital pour capitaliser sur la data collectée auprès des agriculteurs est parmi les points forts de ce dispositif qui ambitionne d'enrichir la base de données agronomique marocaine et doter l'écosystème de data fine et à l'échelle locale pour faciliter la prise de décisions agricoles », assure l'OCP. « A travers les solutions technologiques développées par Al Moutmir, on vise la digitalisation de la conduite agronomique des parcelles du semis direct, cela permet de remonter et suivre les informations en temps réel sur l'évolution des plateformes pour capitaliser sur le savoir agronomique récolté au niveau de chaque plateforme de démonstration ou chaque terrain suivi et conduit en semis direct », poursuit le groupe.
D'ailleurs, dans le but de capitaliser sur les remontées des plateformes de démonstration de semis direct et faciliter le partage de ces remontées avec l'écosystème, une application digitale a été mise en place par l'équipe Al Moutmir. Il s'agit de « Agritrial » qui permet aujourd'hui la digitalisation de la conduite agronomique des parcelles de démonstration de semis direct et la remontée en temps réel d'informations fines sur l'évolution des plateformes (stades phrénologiques, couleurs, stress, taille, photos & vidéos des plantes…). De même, pour une meilleure adhésion des agriculteurs et une pérennisation du système semis direct dans les régions touchées, le groupe OCP a opté pour une approche participative des agriculteurs et des organisations professionnelles. Force est de préciser que le programme de semis direct jouit de la mobilisation des différents partenaires scientifiques comme l'INRA et l'ICARDA.
Lire aussi| Le marocain Winvestnet lance un fonds d'investissement panafricain de 2 milliards de dollars
« Dans le but d'assurer l'extension de cette pratique vers de nouvelles zones, Al Moutmir travaille en partenariat avec la Direction Régionale de l'Agriculture de l'Oriental (DRA, ONCA et CRRA) dans le cadre d'une collaboration multidisciplinaire visant l'implémentation du programme de semis direct au niveau de trois provinces (Oujda, Berkane et Taourirt). L'objectif est d'introduire un système de production résilient aux changements climatiques, dans l'une des zones semi-arides et arides marocaines », assure OCP. Le groupe fait aussi remarquer que l'offre Al Moutmir de semis direct mobilise, en plus des moyens techniques et financiers, des hommes et des femmes passionnées qui cautionnent ce challenge de développement du milieu rural, de l'acheminent du savoir et du renforcement de capacités des agriculteurs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.