ONU : Omar Hilale décrie la propagande fallacieuse de l'Algérie et du "polisario" sur la situation au Sahara    Hakima El Atrassi à cœur ouvert    8 millions de têtes d'ovins et de caprins seront identifiées    Santé: le recours aux compétences et à l'investissement étrangers permettra un «transfert de technologie»    CFC, un hub financier «plus attractif que jamais»    Le gouvernement libanais exprime sa gratitude à SM le Roi pour le soutien accordé au Liban    Le Youssoufia Berrechid arrache le nul face à l'AS FAR    L'examen national unifié entre les 8 et 12 juin prochain    Les services de la Sûreté à pied d'œuvre dans le Grand Casablanca    La Direction de la Santé à Béni Mellal-Khénifra dément tout manquement    La Chambre des représentants adopte le projet de loi relatif au blanchiment des capitaux    Peindre à l'encre océanique    «La quête de sens et du bien-être sont les obélisques dans l'ère post-covid»    «La solitude de Ibrahim, un personnage des plus ordinaires»    Nasser Bourita s'entretient avec son homologue irlandais    Covid-19/Maroc: Voici le nombre de personnes vaccinées à ce jour    Covid-19 au Maroc: quelque 5.000 salariés ont pu réintégrer leurs emplois    L'ONU met en garde contre les changements climatiques...2021 doit être l'année de l'action (Guterres)    Le journaliste Jamal Boushaba n'est plus    Nouvelle résolution du Parlement européen sur la dégradation des droits de l'homme en Algérie    Pep Guardiola fustige le projet de Super League    L'Opinion : Contractuels, gardez espoir !    Borrell réitère à Al Maliki le soutien de l'UE au processus électoral en Palestine    Le Maroc élu à la présidence du Conseil exécutif de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques    Le CNDH et l'UNHCR s'allient pour renforcer les droits des réfugiés    2020 est l'année la plus chaude jamais enregistrée au Maroc    Programme de la Botola Pro D1 et D2 "Inwi"    Les Nuits du Ramadan 2021 célèbrent les «racines africaines»    La diplomatie sportive au centre d'une réunion de l'AMJS    Driss Lachguar, hôte de la Fondation Lafqui Titouani    Famine : des ONG demandent 5,5 milliards de dollars pour sauver 34 millions de personnes    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec le rival saoudien    Mourinho démis de ses fonctions d'entraîneur à Tottenham    En-Nesyri donne la victoire au FC Séville    Le journaliste et critique d'art Jamal Boushaba n'est plus    "Annette" de Leos Carax, film d' ouverture du 74ème Festival de Cannes    Journée internationale des monuments et des sites: Un riche programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    Espagne: le « passeport sanitaire » bientôt lancé    La Super League va « sauver le football », selon Florentino Pérez    Tchad : le président Idriss Déby Itno tué au front    Le Maroc insiste sur l'impératif de placer la lutte mondiale contre la drogue parmi les priorités    Décès de l'ancien vice-président américain Walter Mondale à l'âge de 93 ans    RADEEMA se mobilise contre le stress hydrique    Ukraine : Washington dénonce l'«escalade» de Moscou en mer Noire    Eurafric Information : Nouvelle certification pour la filiale IT de Bank of Africa    La COVID-19 ravage les camps de Tindouf et touche le personnel de l'ONU    Météo: le temps prévu ce mardi 20 avril au Maroc    Cette semaine en Liga...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sahara marocain : une autre puissance mondiale s'apprête à emboîter le pas aux Etats-Unis
Publié dans Challenge le 17 - 12 - 2020

Alors que les Etats-Unis viennent de confirmer auprès des Nations unies leur proclamation de la reconnaissance de la souveraineté du Maroc sur le Sahara, le régime algérien qui n'est pas encore sorti de sa torpeur risque d'essuyer un nouveau coup de massue au cours des prochains jours.
Selon des sources autorisées, un autre pays européen -et non des moindres- s'apprêterait à emboîter le pas à la première puissance mondiale en proclamant, à son tour, sa décision de reconnaître la marocanité du Sahara. Ce qui représenterait, de facto, un autre clou dans le cercueil des projets séparatistes soutenus viscéralement par un régime algérien dont la ferveur idéologique initiale d'un combat d'arrière-garde a laissé place, depuis quelques années, à l'entêtement d'un vaincu.... Mêlé sans doute à une haine recuite du voisin de l'ouest.
Lire aussi | Transport maritime : la galère des importateurs de produits chinois
Aussi, une telle nouvelle victoire politique et diplomatique du Maroc marquerait un jalon important auprès de l'ONU qui plaide depuis des années, sans grand résultat d'ailleurs, pour une solution politique. Il faut rappeler que les négociations entre le Maroc et les séparatistes du Polisario entamées sous l'égide des Nations unies en 2009 à Manhasset (dans la banlieue de New York) sont au point mort depuis le printemps 2019 à cause de l'inflexibilité du Polisario et ses parrains à Alger qui appellent à l'organisation d'un référendum d'auto-détermination ; lequel est techniquement et humainement impossible à mettre en œuvre.
Le nouveau soutien de taille attendu au cours des prochains jours ferait-il changer de discours au secrétaire général des Nations unies qui a affirmé au lendemain de la décision des Etats-Unis que « sa position sur le Sahara restait inchangée » et qu' « il demeure convaincu qu'une solution à la question du Sahara est possible, et doit se conformer aux Résolutions 2440 et 2548 du Conseil de Sécurité ». Rien n'est moins sûr, mais les cartes seront probablement à rebattre au sein du Conseil de Sécurité, organe exécutif par excellence des Nations unies auquel les Etats-Unis viennent de demander il y a deux jours à travers une lettre officielle signée par Kelly Craft, ambassadrice-représentante des Etats-Unis auprès de l'ONU, d'inclure la proclamation américaine de la marocanité du Sahara comme document du Conseil de Sécurité.
Lire aussi | Casa Transport lance les travaux de réalisation du projet de Busway
Au demeurant, si l'année 2020 a été celle des succès tous azimut de la diplomatie marocaine, celle qui s'annonce est, surtout, porteuse d'espoirs que ce soit pour l'humanité toute entière qui s'attend avec impatience de surmonter l'énorme crise économique et sanitaire générée par le Covid-19 ou pour le règlement définitif de la question du Sahara où la proposition sérieuse, crédible et réaliste d'une large autonomie sous souveraineté marocaine est la SEULE base d'une solution juste et durable... comme d'ailleurs l'a rappelé le président américain Donald Trump presque mot à mot dans son tweet, désormais historique, du 10 décembre 2020.
Today, I signed a proclamation recognizing Moroccan sovereignty over the Western Sahara. Morocco's serious, credible, and realistic autonomy proposal is the ONLY basis for a just and lasting solution for enduring peace and prosperity!
— Donald J. Trump (@realDonaldTrump) December 10, 2020


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.