Compteur coronavirus : 102 cas testés positifs et 3 961 3941 personnes vaccinées    Lois électorales : Les contours incertains d'un second round qui s'annonce houleux à la Chambre des Conseillers    ANRT : Les Marocains accros aux télécommunications en pleine pandémie    Les perspectives dans l'industrie s'améliorent en janvier    Tollé en Grèce suite à une intervention de musclée de la police pour faire respecter le confinement    Interopérabilité : les marines Américaine et Marocaine conduisent un exercice militaire au large du Sahara    En attendant l'officialisation de la décision à Rabat, Patrice Motsepe serait le nouveau patron de la CAF    Le Raja tenu en échec par le CAYB    Vers le report ou l' annulation de la CAN U17    Une soixantaine de migrants franchissent la frontière à Melilla    Comment réhabiliter le statut de la femme    Le Royaume cherche-t-il d'autres fournisseurs de vaccins?    Manal Benchlikha: Quand pop marocaine rime avec féminisme    Débat littéraire en ligne autour du livre "Tisser le temps politique au Maroc"    Aides alimentaires : 45 pays dans le besoin, selon la FAO    Usage licite du cannabis: l'examen du projet de loi se poursuit    Maroc : les femmes, encore trop peu présentes dans les médias    Banques participatives : un bilan encourageant en 2020    Adesanya défait pour la première fois, Nunes GOAT!    «La bonne gouvernance et l'importance de l'entraîneur»    Adil Rachid se dit marginalisé par la Fédération...    OCP et Crédit Agricole du Maroc s'allient pour offrir une panoplie de solutions aux agriculteurs    Marie Zular, une juive marocaine qui s'est faite ambassadeur de l'art culinaire et des valeurs de solidarité de sa mère patrie    Al Bayane fête le 8 mars    Usage légal du cannabis au Maroc: ce qu'il faut savoir sur le projet de loi    «Je veux être ton égale en droit»    N°1 mondial: Djokovic savoure «un grand jour»    Birmanie: L'armée tire à balles réelles sur les manifestants    Bris de silence de la poétesse des Doukkala    Le patrimoine millénaire du Royaume exposé au Musée des Confluences-Dar El Bacha    Une célébration de la créativité littéraire féminine    L'ambassadeur israélien en visite à Fès (PHOTOS)    Oussama Tannane dans le viseur de clubs allemands et italiens    Législatives en Côte d'Ivoire : le pouvoir et l'opposition se disputent l'annonce de la victoire    Inauguration de la faculté pluridisciplinaire d'Es-Semara    Guelmim-Oued Noun : La réforme de l'enseignement, tributaire de l'appropriation des projets stratégiques    Le Maroc élu à la vice-présidence    Ligue des champions (3è journée/Gr C) : Trois sur trois pour le Wydad    Vie politique : Vers une meilleure représentativité des femmes    La CNSS annonce des indemnités aux industries culturelles, des crèches et des salles privées de sport    Les femmes fortement impactées par la pandémie    50 femmes qui comptent : Saloua Belarbi, Directrice Communication, Sponsoring & Evénementiel chez Maroc Telecom    France: un député tué dans un accident d'hélicoptère    Assurances: les primes émises en baisse de 6,5% à fin janvier 2021    Laâyoune : saisie de près de 2 tonnes de chira    Irak : le pape prie pour les «victimes de la guerre»    Exposition: sensualité et audace    Avec « Dilbar », Nora Fatehi dépasse 1 milliard de vues sur Youtube (VIDEO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mobilité propre : Volvo capitalisera désormais sur l'électrique cette année
Publié dans Challenge le 21 - 01 - 2021

Volvo figure parmi les premiers constructeurs généralistes premium à prendre totalement le pli de l'électrique, l'objectif étant de promouvoir une gamme de véhicules à mobilité propre pour un avenir climatiquement plus neutre.
Dans le détail, les Volvo actuelles sont désormais disponibles avec au moins une version animée par un bloc électrique et couplé à un bloc thermique. «Ce n'est pas nouveau puisque Volvo innove dans le domaine des moteurs électriques depuis plusieurs années déjà»,s'est exprimé sur le sujet Mehdi Bouhafs. Et le Directeur général de Scandinavian Auto Maroc, l'importateur local de Volvo, d'ajouter : «Il s'agit pour la marque d'une évolution technologique naturelle doublée d'une déclaration d'intention sans détour: Volvo est de ce fait résolument engagé en faveur de la mobilité durable et de la réduction des émissions».
Lire aussi |France : Google va rémunérer une partie de la presse
Concrètement, les motorisations électrifiées apportent plusieurs avantages, allant de la réduction des émissions et des coûts de carburant à une accélération beaucoup plus vive au démarrage. Par ailleurs, elles nécessitent moins d'entretien et consomment moins de carburant, sachant que de nos jours le coût des batteries dans l'enveloppe totale d'achat du véhicule est devenu nettement plus abordable financièrement.
Si la recharge constitue une problématique dans le Royaume, sachant qu'une infrastructure relative aux bornes de recharges publiques n'est pas encore opérationnelle, certains clients rechargent leur voiture chez eux, la nuit, grâce à une borne installée devant leur place de stationnement ou dans leur garage. D'autres ont la possibilité de recharger leur véhicule sur leur lieu de travail. A noter que pour l'achat d'un véhicule hybride, le client est systématiquement exonéré du paiement de la taxe annuelle sur la vignette automobile.
Volvo dispose déjà de véhicules qui sont tous équipés de motorisations hybrides rechargeables, au rang desquels le XC40, le XC60, le XC90, la S60 et la S90. Ces cinq modèles sont animés par un moteur thermique et un moteur électrique. Ces modèles sont tous disponibles dans les showrooms de Scandinavian Auto Maroc, l'importateur de Volvo Cars au Maroc qui se dit adhérer parfaitement à la philosophie de la marque et qui s'inscrit dans cette initiative de l'électrification.
Lire aussi | Rallye Aïcha des Gazelles : la 30ème édition de nouveau reportée
Rappelons que l'objectif de la marque suédoise est que 50% de ses ventes en 2025 soient composées de voitures 100% électriques. La vision du constructeur suédois consiste à atteindre à l'horizon 2040 la neutralité-climatique sur toute sa chaîne de valeur, et ce conformément aux objectifs de l'Accord de Paris et aux engagements du Maroc pour le climat suite à sa signature de l'accord de la COP 22 à Marrakech.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.