La CNSS et la Caisse de compensation mises sous tutelle du ministère de l'Economie et des Finances    Etudiants marocains en Russie : le désarroi continue    AFRIMA Awards 2021 : 11 marocains parmi les nominés    Tanger: Arrestation d'un ressortissant français d'origine algérienne pour son implication présumée dans le trafic international de drogue    Compteur coronavirus : 424 nouveaux cas et 6 décès en 24H    France : Jean Yves Le Drian userait-il de son réseau pour défendre les intérêts de son fils ?    Obligation de pass vaccinal : La CNDP se prononcera prochainement    Election des représentants de magistrats: Taux de participation de 50,42% à midi pour les Cours d'appel    Cannabis : Signature de quatre conventions pour le renforcement de la recherche scientifique    Un chercheur serbe souligne le bien-fondé de l'appel à l'expulsion de la pseudo «rasd » de l'UA    L'Arabie saoudite vise la neutralité carbone d'ici 2060    Covid-19 : Le CHU Ibn Sina dément le décès d'une étudiante à cause du vaccin    Coronavirus : Le vaccin Pfizer efficace à 90% chez les 5-11 ans    Aérien. Le Maroc actualise la liste des pays de la liste B    L'exercice conjoint bilatéral Pakistan-Maroc 2021 touche à sa fin (Vidéo)    Afghanistan: L'état islamique revendique une attaque à l'origine de la panne de courant à Kaboul    En quoi la décision royale dérange le clan Aziz Akhennouch ?    Sahara marocain: La Jordanie réaffirme son soutien à l'autonomie dans le cadre de l'intégrité territoriale du Maroc    Football féminin : Rencontre entre le président de la Fédération espagnole et Mme Khadija Ila, présidente de la Ligue nationale    Football : Assemblée générale ordinaire à distance de l'IRT    Meurtre du député britannique David Amess : le suspect sera jugé en mars 2022    Royal Air Maroc. Vols Casablanca-Montréal: ce qu'il faut savoir    Amical : L'Espagne bat le Maroc en match de préparation à la CAN féminine    Rendez-vous de L'Opinion : A bâtons rompus avec Habboub Cherkaoui (Vidéo)    Selon le rapport "perspectives économiques régionales", du FMI, la reprise post-covid va se renforcer au Maroc    Faut-il continuer à s'endetter ?    Le Maroc agit pour la stabilité politique en Libye    A quoi joue la Russie?    Région. L'investissement au cœur des actions du CRI Marrakech-Safi    Tanger-Tétouan-Al Hoceima en quête de nouvelles opportunités d'investissement    Elections 2021: Dépôt des comptes des campagnes électorales dans un délai de 60 jours à compter de la date de l'annonce officielle des résultats    Economie verte : Un nouveau chapitre s'écrit    Préparatifs de la journée africaine des droits d'auteur : La musique hassanie comme choix du BMDA    Suite à la suspension des vols avec le Royaume-Uni : L'ONMT déploie sa task force sur le World Travel Market    Ivan Rioufol : «Le régime algérien s'est épargné l'introspection, il en vient à voir la France comme un pays conquis»    Etats-Unis- Maroc : Inauguration d'une tour de descente en rappel en faveur des Forces Spéciales de la Marine Royale    [ Interview exclusive ] A bâtons rompus avec le patron du BCIJ    Rencontre de la Fondation Brensthurst-Oppenheimer avec «Bayt Dakira» à Essaouira : une symbiose spatio-temporelle    Don Bigg clash cash les rappeurs algériens    Célébration : La symbolique culturelle des fêtes religieuses    Philosophie : Alexandre Koyré, du monde clos à l'univers infini    Foulane Bouhssine lance son titre religieux «Habib Allah»    Saison 2021-2022 de Medi1TV : Une nouvelle programmation qui répond largement aux attentes du grand public    Mondial biennal : la FIFA convoque un sommet le 20 décembre    Rallye Aicha des Gazelles : Hajar Elbied et Malika Ajaha, grandes gagnantes à bord d'un Duster    Sauvetage de 213 migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre    Ahmed Ouikhalen et Meryem Mahfoud remportent la 3è édition    L'OCS accède à la première division    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Voyages : voici les pays européens prêts à lancer leurs passeports vaccinaux
Publié dans Challenge le 28 - 02 - 2021

La question du passeport vaccinal devant permettre à ceux qui ont reçu deux doses de vaccin contre le coronavirus d'échapper aux quarantaines et aux restrictions de voyage divise toujours les gouvernements européens. D'un côté les pays favorables à sa généralisation et de l'autre ceux qui sont réticents à l'idée de « conférer à certaines personnes plus de droits qu'à d'autres ».
L'idée d'un passeport vaccinal suscite l'intérêt de plusieurs pays, dont certains l'ont déjà mis en place, et de l'industrie touristique durement affectée par la pandémie, mais elle divise en Europe. En effet, des pays européens veulent mettre en place un passeport vaccinal dès que possible, afin d'autoriser une libre circulation des personnes ayant reçues les deux doses de vaccins. Mais la question divise l'Europe et chacun des deux camps a ses arguments en faveur ou contre ce passeport, qui certifie qu'un individu a reçu ses deux doses de vaccin contre la Covid-19, et qu'il peut donc échapper aux contraintes de quarantaine et aux restrictions qui touchent les voyages.
D'un côté les pays favorables à sa généralisation, comme la Grèce, l'Autriche, la Hongrie, l'Italie, l'Espagne, Danemark, Serbie, Chypre, la République tchèque, l'Estonie, le Portugal, la Slovaquie,... qui perçoivent le passeport vaccinal comme un moyen de lever les restrictions mises en place contre la Covid-19. Parmi ceux-là, les plus engagés sont la Grèce, le Danemark, l'Italie et l'Espagne qui se disent prêts à instaurer ce procédé dès que possible, afin de préparer les vacances d'été et de permettre le retour des touristes rapidement. Très dépendant du tourisme, la Grèce a même noué des accords permettant la libre circulation de ses habitants vaccinés vers Israël, Chypre et la Serbie. Ces accords doivent prendre effet le 1er avril pour les voyages vers Chypre et Israël, et le 1er mai prochain pour la Serbie. La Grèce serait même en pourparlers avec d'autres pays pour mettre en place des accords semblables.
De l'autre côté, la France, l'Allemagne, Belgique ou les Pays-Bas, qui préfèrent se montrer prudents et considèrent l'initiative prématurée, en raison du faible pourcentage de personnes vaccinées, des risques de discrimination et des incertitudes liées au degré de protection des vaccins. Résultat : un certificat de vaccination commun aux 27 pays de l'Union Européenne n'est toujours pas à l'ordre du jour même si l'idée a de nouveau été évoquée jeudi 25 février au sommet européen en visioconférence. Mais qu'en pense l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ?
Lire aussi|Transavia, filiale low-cost d'Air France, va ouvrir une nouvelle ligne vers le Maroc
Acteur de poids dans ce débat, l'OMS appelle elle aussi à la prudence. Pour elle, pas question « pour le moment » que le certificat de vaccination soit un prérequis pour voyager. L'OMS s'inquiète que la vaccination prioritaire des voyageurs se fasse au détriment des populations plus vulnérables ailleurs dans le monde, alors que les doses sont limitées. Son comité d'urgence ajoute que « les individus qui n'ont pas accès au vaccin seraient injustement empêchés de se déplacer si la preuve de vaccination devenait obligatoire ».
Pour rappel, l'idée n'est pas nouvelle : plusieurs pays exigent déjà des certificats de vaccination pour protéger la santé des voyageurs. Une preuve de vaccin contre la fièvre jaune est par exemple nécessaire pour franchir la frontière de plusieurs pays africains (Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, du Mali, du Niger ou du Rwanda). Ces attestations sont imprimées puis brochées au passeport.
Lire aussi|Manuels et cahiers scolaires : les imprimeurs gagnent leur bataille pour la préférence nationale


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.