Tanger : neuf personnes interpellées pour trafic international de drogue    Pakistan : onze policiers libérés après avoir été capturés par des manifestants anti-France    ANP : baisse de 2,3% du trafic global à fin mars    Baccalauréat : L'examen national unifié entre les 8 et 12 juin prochain    Environnement : Adoption du décret d'application de la loi sur les aires protégées    Foot espagnol : Un 16ème but d'En-Nesyri décisif !    Foot féminin européen : Le PSG affronte le Barça en demi-finale de la Ligue des Champions    Ligue des Champions : Le PSG pourrait être désigné vainqueur !    Open d'Espagne de taekwondo G1: le Marocain Achraf Mahboubi remporte la médaille d'or    Les fintechs, au cœur de la stratégie de CFC    Oxford Business Group publie un rapport sur la transformation numérique du Royaume    Ftour Pluriel 9ème édition : «Retrouvailles»    Prix à la consommation: salée ou pas, la facture de ce ramadan ?    La Bourse de Casablanca débute en baisse    José Mourinho viré de Tottenham    Super League: la nouvelle compétition qui chamboule le foot    «Le polisario et l'Algérie ne réalisent pas que le monde a changé et que personne ne soutiendra leurs efforts de guerre», écrit Eurasiareview    France/Covid-19: les aides coûteront entre 10 et 11 milliards € à l'État en avril    Forum des zones industrielles: La 3è édition du 14 au 16 décembre à Tanger (OADIM)    New Delhi confinée pour une semaine à compter d'aujourd'hui    « Ch'hiwa Bel Khef »: Pasticcio (VIDEO)    Généralisation de la protection sociale : Le gouvernement accélère    Covid-19 en France: nouvelles révélations sur le variant brésilien    Un malade mental commet un carnage à Taounate    Edito : Cour promotionnelle    VIDEO// Aides alimentaires marocaines au Liban : Un don Royal hautement apprécié par les autorités libanaises    Série ramadanesque – «Café ness, ness» : Les avocats sollicitent la HACA    Covid-19 : La vaccination avec Johnson & Johnson devrait reprendre rapidement aux Etats-Unis (Conseiller médical)    VIDEO// Le danseur et chorégraphe belgo-marocain Sidi Larbi Cherkaoui en direct sur Info Soir de 2M    Maroc - Espagne : Une crise latente, malgré une bonne volonté de façade    Afghanistan: Joe Biden siffle la fin de la partie    Patrimoine: Lancement d'un programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    Déraillement d'un train en Egypte : Au moins 11 morts et près de 100 blessés (nouveau bilan)    Chelsea et Tuchel en finale grâce à Ziyech!    Le Raja s'offre le MAT, le HUSA s'incline face à la RSB    Kafala: Le procureur général appelle à une intervention positive    La conjoncture et l'enjeu    Le livre. Demain l'âge d'or de Jacque Heitz (suite)    Arrivée à Beyrouth du 2ème lot des aides alimentaires marocaines au Liban    Nucléaire iranien : Des avancées malgré la difficulté des négociations    Maroc : Réunion ce mardi 20 avril du Conseil de gouvernement    Sarah & Ismael: quand la passion guide!    Colombie : au moins 14 rebelles et un militaire tués lors de combats    Le profond malaise qui demeure entre la France et l'Algérie s'exaspère    Casablanca: le musée "Docteur Leila Mezian Benjelloun", prêt ''dans un peu plus de deux ans''    Culture : Le Programme des éliminatoires de la 2è édition de la Ligue Nationale d'Improvisation Théâtrale Nojoum    Rencontre: Exploratrice, conteuse...    Ramadan: Driss Roukh critiqué à cause de Mouna Fettou et Dounia Boutazout (PHOTO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sahel : le Maroc considère les djihadistes comme un aimant pour les cellules locales
Publié dans Challenge le 04 - 03 - 2021

Les groupes djihadistes de la région voisine du Sahel, qui recrutent et forment leurs adeptes en ligne, représentent la plus grande menace terroriste du Maroc, selon le chef de l'agence de lutte contre le terrorisme.
Bien que le Maroc n'ait connu qu'une seule attaque majeure au cours de la dernière décennie (le meurtre de deux touristes scandinaves en 2018), sa situation géographique « en fait une cible pour les groupes sahéliens. La menace terroriste persiste tant qu'il y aura des groupes qui recrutent et forment leurs partisans en ligne, y compris l'Etat islamique dans le Grand Sahara », a expliqué Haboub Cherkaoui, directeur du Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ).
Lire aussi | La Chambre des représentants adopte deux projets de loi sur les échéances électorales
Depuis sa création en 2015, le Bureau a démantelé des dizaines de cellules terroristes et arrêté plus d'un millier de djihadistes présumés, a-t-il précisé. Ces chiffres témoignent du risque terroriste persistant sur le Maroc après que la montée en puissance de l'Etat islamique en Syrie et en Irak lors de la dernière décennie ait provoqué une recrudescence de l'activité djihadiste qui persiste même après la défaite du groupe dans son centre au Moyen-Orient. L'Etat islamique s'est recentré sur la région du Sahel et avec d'autres groupes djihadistes, il a profité des frontières poreuses et des réseaux de trafiquants. Le Niger et le Mali ont tous les deux combattu des insurrections militantes tandis que la guerre civile en Libye a créé un espace où les groupes djihadistes ont pu opérer, a ajouté le responsable.
Lire aussi | Maroc : 18 pays sur la liste noire
Le Maroc est également préoccupé par le fait que certains de ses ressortissants qui ont rejoint l'Etat islamique au Moyen-Orient pourraient avoir déménagé au Sahel, a noté Haboub Cherkaoui. Au total, 1645 marocains ont rejoint des groupes djihadistes en Syrie et en Irak, dont 745sont morts dans des attentats suicides ou au combat. La plupart des 1645 se sont battus pour l'Etat islamique. Parmi les survivants, 270 sont rentrés au Maroc et 137 ont été poursuivis, a indiqué le directeur, ajoutant que 288 femmes et 391 mineurs se sont également rendus dans les zones de conflit, suivant leur principal pourvoyeur de revenus. La loi marocaine punit jusqu'à 10 ans ceux qui rejoignent des groupes djihadistes à l'étranger. Le Royaume a offert des renseignements qui ont aidé à arrêter des djihadistes ou à déjouer des attaques en France, en Belgique, en Italie, en Espagne, en Allemagne, au Burkina Faso, au Sri Lanka et récemment aux Etats-Unis, a ajouté Haboub Cherkaoui. « Notre succès dépend du partage continu des renseignements avec nos partenaires », a précisé le directeur.
Avec Reuters


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.